Déconfinement : Message de l’évêque de la Réunion

Conséquences du calendrier de déconfinement pour l’Église à La Réunion
article du Diocèse de la Réunion

Après l’annonce du Premier Ministre, Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de la Réunion a fait le point sur la situation actuelle et le prochain déconfinement en tirant les conséquences pour la vie de l’Église à La Réunion.

Le 11 mai, l’on pourra de nouveau circuler librement. Conséquences :

- [fond jaune]« Nous réouvrirons les églises, nettoyées et désinfectées au préalable. Les fidèles pourront y venir prier individuellement. Les temps de prières en groupes sont interdits, donc les célébrations eucharistiques ne sont pas possibles pour le moment. Il faut veiller à ce que les fidèles soient disséminés dans l’église et respectent les gestes barrières. Mettre du gel hydro-alcoolique à leur disposition. Si les mesures de sécurité sont assurées, il est bon d’exposer le Saint Sacrement. »[/fond jaune]

- Les cures seront réouvertes avec le fonctionnement physique du secrétariat. Tous les personnels doivent être protégés. Il y a nécessité de leur fournir les masques et le gel hydro-alcoolique. »
La circulaire précise que « pour le personnel à la réception, un écran en plexiglass peut être utile pour l’accueil des visiteurs » et qu’il convient « pour l’accueil, d’enlever les bancs, privilégier les chaises avec la distance de 1 mètre et l’attente à l’extérieur si possible ».

[fond jaune]Le 2 juin[/fond jaune], nouvelle étape de déconfinement pour trois semaines, en fonction de l’évolution de l’épidémie. Conséquences :

- « [fond jaune]Il nous sera possible alors de reprendre nos célébrations avec assemblées, catéchèse, messes, baptêmes, mariages, confessions, obsèques…[/fond jaune] » [fond vert clair]Tout cela évidemment, selon les conditions fixées par le Gouvernement.[/fond vert clair]

Par ailleurs, la circulaire précise que :

« [fond jaune] Tous les grands rassemblements sont supprimés jusqu’en septembre.[/fond jaune]
[fond jaune]Les premières communions et les confirmations prévues en mai, juin et en juillet ne pourront pas se faire et doivent être reportées. Pour les confirmations, les nouvelles dates seront à déterminer avec les célébrants prévus.[/fond jaune]

Le calendrier pour la mise en œuvre des scrutins et des sacrements de l’initiation chrétienne dans nos paroisses sera fixé selon les propositions du SNCC (NDLR : Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat). La date de la confirmation pour les recommençants pourra être programmée après la prochaine intervention du Premier ministre. »

Circulaire