Adoration du Saint Sacrement "Noël"

Comme tous les vendredis, le Saint Sacrement est exposé de 7h00 à 11h30
il y a adoration silencieuse de 7h à 10h30 puis de 10h30 à 11h30 une animation est proposée aux adorateurs suivie de la bénédiction.

Aujourd’hui, comme c’est les vacances, nous accueillons les enfants...


- Les enfants chantent-
Il est né, le divin Enfant, jouez hautbois résonnez musettes !
Il est né, le divin Enfant, chantons tous Son avènement !

Depuis plus de quatre mille ans - Nous le promettaient les prophètes,
Depuis plus de quatre mille ans - Nous attendions cet heureux temps.

Oui à Noël, il est né le Divin enfant
Jésus est LE cadeau que Dieu nous fait et avec lequel il nous dit tout son amour.
Jésus vient apporter la lumière dans nos cœurs pour qu’on sache trouver notre chemin. Il est notre lumière pour qu’à notre tour nous devenions lumière pour nos frères. Comme une lumière dans la nuit, Jésus nous guide, nous rassure.
Avec lui nous ne sommes jamais seuls.
Il vient nous montrer combien Dieu nous aime.
Il vient aussi nous apprendre à aimer.
Venez adorons-le !

Traçons sur nous le signe de la croix
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

Ce dimanche nous fêterons l’Epiphanie que nous appelons aussi
la Fête des Rois, qui célèbre la manifestation de Dieu aux hommes
en la venue de Jésus. En Jésus, petit bébé dans la crèche,
nous reconnaissons Dieu qui se révèle Roi de l’Univers.

-les enfants disent à haute voix-
Jésus, aujourd’hui, comme les mages guidés par l’étoile,
nous sommes venus t’adorer.

(Les enfants avancent vers l’autel saluent le Saint Sacrement et
déposent leur présents à la crèche en chantant puis ils se placent dans les bancs)

Comme les mages je veux marcher, vers l’enfant de Lumière
Comme les mages je veux marcher, vers ta Lumière

Il suffit de suivre l’étoile du Partage / Et je verrai Jésus, ton visage.

Il suffit de suivre l’étoile du Pardon / Et je vivrai Jésus à ta façon

Il suffit de suivre l’étoile de Prière / Je t’aimerai Jésus dans mes frères

Il suffit de suivre l’étoile de la Joie / Et je serai Jésus tout près de toi

Nous pouvons nous asseoir

Avant de commencer ce temps de prière nous tenons à remercier
les parents, grands-parents, les familles, d’avoir pris du temps pour accompagner ces enfants présents ce matin à l’adoration.
(on s’adresse aux enfants)
Chers enfants, Merci d’avoir laissé de côté vos activités de vacances pour venir,
à l’exemple des bergers et des rois mages, adorer Notre Seigneur Jésus Christ
présent dans l’ostensoir et dans la crèche. 
Que signifie pour vous la fête de l’Epiphanie ? Laissons parler les enfants …
Les mages guidés par l’étoile sont venus adorer leur Roi l’enfant Jésus
Connaissez-vous le nom des mages ? Melchior, Gaspard et Balthazar
Comme présents, les mages ont apporté à Jésus : de l’or, de la myrrhe et de l’encens
Et vous les enfants, qu’offrez-vous à Jésus ?
Nous lui offrons nos cadeaux du cœur... 

-Un enfant prie -
Jésus, les mages guidés par l’étoile sont venus jusqu’à toi pour t’adorer
et t’offrir leurs présents, moi je t’offre …..
Merci Jésus, d’être venu sur la terre pour nous sauver,
Toi ce petit enfant fragile dans les bras de Marie.
Je peux m’approcher de toi sans peur, et te dire tout simplement : « je t’aime » !
Jésus, je viens aujourd’hui t’offrir ce que j’ai : ma prière, ma vie…

-Silence-

Je t’offre ma famille, mes amis, tous les malades, Père Bernardin, Père David,
et tous les prêtres, le Pape François, Monseigneur Gilbert Aubry, les religieux et religieuses… tous les gens que j’aime et ceux que je n’aime pas beaucoup…

Esprit Saint visite-nous

1. Viens Esprit du Dieu vivant, renouvelle tes enfants,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Dans nos cœurs, répands tes dons,
Sur nos lèvres inspire un chant,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Esprit de lumière, Esprit Créateur,
Restaure en nous la joie, le feu, l’Espérance.
Affermis nos âmes, ranime nos cœurs,
Pour témoigner de ton amour immense.

2. Fortifie nos corps blessés, Lave-nous de tout péché,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Fais nous rechercher la paix, Désirer la sainteté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Nous nous mettons pour écouter la Parole de Dieu

Alléluia, mon cœur est dans la joie ! Alléluia, je chante pour toi !
Alléluia, Jésus Emmanuel, Paix sur la terre joie dans le ciel

Vers Toi, J’élève les mains, Alléluia ! Alléluia !
Pour toi, Je frappe des mains, Alléluia ! Alléluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (2, 1-12)
Nous sommes venus d’Orient adorer le roi
Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand.
Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent :
« Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient
et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi
Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres
et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui
répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux
de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me
l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir
entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les
précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie.
Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.
Acclamons la Parole de Dieu

-Méditation-
Ce dimanche l’Eglise fête l’Epiphanie . Epiphanie signifie : manifestation de Jésus au monde . La fête de l’Epiphanie commémore la venue des Mages à Bethléem (maison du pain ) et nous fait comprendre que le message du Christ est pour tous les hommes sans exception.
Qui sont les Mages ?
Les Mages sont des païens, des astrologues venus d’Orient qui ont vu se lever une étoile exceptionnelle qui annonce la naissance d’un enfant tout aussi exceptionnel . L’étoile , dans la Bible, représente la lumière, la grâce de Dieu, l’action de Dieu dans le cœur et l’esprit de tout homme.
Ces Mages demandent à Hérode : « Où est le Roi des Juifs qui vient de naître ? »
Nous voilà en présence de 2 rois que tout oppose : d’un côté Hérode : Roi juif, puissant, violent, jaloux , capable d’exterminer tout ce qui lui fait de l’ombre y compris sa famille . Et voilà qu’Hérode apprend que le vrai Roi des Juifs vient de naître ; imaginez la fureur, l’angoisse d’Hérode face à cette annonce , lui qui a peur de perdre le pouvoir ...D’ailleurs , Hérode n’hésite pas à faire tuer tous les enfants de moins de 2 ans.
De l’autre côté Jésus : petit enfant faible , désarmé, un roi oui mais un roi humble qui est venu pour servir . Ce roi des juifs ( Jésus ) n’est pas celui qu’on pense, sa royauté n’est pas de ce monde .
Et c’est devant cet enfant-roi, petit, faible, que les Mages païens se prosternent en signe de respect et de foi et adorent Jésus.
Dieu regarde avec amour ces mages païens venus de loin honorer le futur roi de la Paix, Lumière pour toutes les nations, avec des cadeaux , des dons précieux qui révèlent le mystère de la personne du Messie :
L’or qu’on offrait aux rois nous dit que Jésus est Roi .
L’encens qu’on brûlait devant les autels nous dit que Jésus est Dieu.
La myrrhe avec laquelle on embaumait les corps nous dit que Jésus est homme , destiné à mourir .
Au cœur de ce récit de l’Epiphanie, Matthieu propose 2 attitudes :
D’une part le refus des chefs politiques et religieux de reconnaître en Jésus le Messie promis .
D’autre part des mages païens , moins préparés intellectuellement et religieusement qui sont les premiers à reconnaître la venue du Messie et qui savent se mettre en route vers le Sauveur .
Dans l’Ecriture , ces mages représentent tous les païens, tous les incroyants que Jésus est venu sauver. L’Epiphanie est donc la fête de tous ceux qui ne connaissent pas Jésus, de tous ceux dont la foi est différente de la nôtre mais qui ont une vie droite, une vie de famille exemplaire, le sens de la justice et du service des autres. Ceux-là, Dieu les aime, les éclaire, les attire à Lui par sa grâce invisible .
Adorateur, ne jamais désespérer de nos enfants, de nos proches , de nos amis qui semblent loin de Dieu, de Jésus (notre Dieu les aime et les attend )
Enfin , Matthieu nous dit que les mages regagnèrent leur pays par un autre chemin. Vous savez pourquoi ? Parce que lorsqu’on a trouvé Dieu on change de vie , on change de chemin . On prend le chemin de l’amour, du pardon , de la paix, du service et on devient humble.
De tout notre cœur offrons à Jésus cette prière : Le cœur des gens sincères .

-Prions-
Seigneur, tu as illuminé le cœur de ces mages venus d’Orient,
pour nous faire comprendre que toute personne de bonne volonté
peut être partie prenante de ton peuple.
Ces mages, qui avaient leurs propres croyances, ont été accompagnés,
tout au long de leur périple, par ta lumière et par tes soins.
Béni sois-tu, Seigneur, pour ces gens de tout horizon religieux qui te cherchent avec sincérité et qui se laissent guider en toutes choses par ta lumière.

-Démarche des adorateurs devant le Saint Sacrement-
(on a remis aux adorateurs une étoile, ils inscrivent leur intention pour présenter au Seigneur)
Comme les mages, comme les mages, de tout notre cœur, de toute notre foi,
Comme les mages, comme les mages, Seigneur, nous marchons vers toi.

1- Comme une étoile sur notre route, comme une lampe pour nos pas,
Pour ceux qui cherchent, ceux qui t’écoutent, la vraie lumière, Jésus, c’est toi.

2- Le roi du monde qui vient de naître, Il ne faut pas aller le chercher
Auprès des princes que l’on vénère : Parmi les pauvres il veut demeurer.

3- Tu nous invites à prendre place, dans ton royaume, où tu réunis
Hommes et femmes de toute race, petits et grands de tous les pays.

4- Quand tu nous parles, bonne nouvelle, Tu nous apportes une grande joie ;
Par ta parole, Dieu se révèle et nous voyons son visage en toi

-ADORATION-

Aujourd’hui, Jésus, petit enfant de la crèche, notre Roi,
les enfants sont réunis auprès de Toi pour t’adorer.
Certains sont là d’autres pas, mais chacun d’eux
est une étoile qui illumine nos foyers.

Pendant le chant, les enfants déposent une étoile autour de la crèche

Chaque enfant est une étoile un éclat de l’infini
Dieu allume des étoiles dans le ciel de notre vie

1. Dans leurs yeux, un chemin à commencer
Dans leurs yeux un chemin inexploré.

4. Dans leurs cœurs un jardin ensemencé
Dans leurs cœurs un jardin ensoleillé.

Et maintenant, comme Marie, Joseph, les bergers et les mages
Nous allons nous mettre à genoux pendant le chant

(Les adultes restent devant le Saint Sacrement
et les enfants se mettent à genoux devant la crèche)

Adorez-le, bénissez-le !
Que la louange de vos chants le glorifie !
Adorez-le, bénissez-le !
Que de vos cœurs jaillisse le feu de l’Esprit !

1. Aujourd’hui, approchez-vous de lui, Présentez-lui l’offrande de vos vies !

2. D’un seul cœur, louez votre Seigneur, Que son amour transforme votre vie.

Enfant Jésus de la crèche, comme les bergers et les mages,
nous t’adorons.
Fais-nous petits et humbles, comme tes premiers adorateurs.
Jésus Emmanuel, nous t’adorons.

-Silence-

Jésus Emmanuel, tu es notre Roi,
tu t’es fait tout petit pour tenir dans la crèche.
Tu t’es fait tout petit, plus petit encore,
Pour devenir hostie et descendre dans les cœurs.
Tu t’es fait tout petit pour ne pas nous effrayer, pour pouvoir nous visiter.
Tu t’es fait tout petit pour nous apprendre l’humilité.
Et ce matin, doux Jésus, je contemple ta grandeur, tu es notre Roi !
Enfant Jésus de la crèche, doux et humble de cœur,
nous t’aimons, nous t’adorons.

-Silence-

1. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains.
Mon cœur en moi est en paix et silence,
Je suis comme un enfant qui se repose
Dans la confiance.
2. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains.
En cet instant je n’ai pas le cœur fier,
Je ne recherche pas de grandes choses
Qui me dépassent.

Je te cherchais dehors, quand tu étais dedans
Mon Dieu, tu étais là, je ne le savais pas. (bis)

3. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains.
Je dépose devant toi mes soucis,
Et la rumeur qui monte de la terre
Pour aujourd’hui.
4. Je me tiens devant toi, Pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains.
Tu connais le cœur de l’homme et sa vie,
Et je crois que tu viens dans le monde
Dès aujourd’hui.

Je suis né pour te louer,
Je suis né pour glorifier ton nom
En toutes circonstances,
Apprendre à te dire merci.
Je suis né pour t’aimer,
Je suis né pour t’adorer, mon Dieu,
Obéir à ta voix, Je suis fait pour toi.

1 .Tu as voulu des enfants unis, qu’il en soit ainsi
Un jardin de paix pour Ta famille, qu’il en soit ainsi
Et nous voilà tous ensemble, Prêts à faire Ta volonté ;
S’il est vrai qu’on Te ressemble, Donne-nous Ta sainteté.

2. Tu as voulu des enfants heureux, qu’il en soit ainsi
Un amour sincère au fond des yeux, qu’il en soit ainsi
Nous ne sommes pas capables, Donne-nous de nous aimer ;
Que nos vies soient acceptables Selon Tes desseins parfaits.

Et nous serons enfin ce temple, ce palais où Tu demeures,
Où Ton cœur de Père nous comble de Sa grâce.
Et nous serons enfin l’épouse que Ton amour a choisie :
Le parfum de Ta vie … Qu’il en soit ainsi !

3. Tu as voulu Ton trône établi, qu’il en soit ainsi
Et ton règne sur tout le pays, qu’il en soit ainsi
Nous irons dans Ta confiance, Enflammés de Ton Esprit ;
Proclamer dans Ta puissance Le salut de Jésus-Christ ! 

-Chant final-

1- De toi Seigneur, nous attendons la vie, que ma bouche chante ta louange
Tu es pour nous un rempart, un appui, que ma bouche chante ta louange
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur, que ma bouche chante ta louange
Notre confiance est dans ton Nom très saint, que ma bouche chante ta louange.

Sois Loué Seigneur, pour ta grandeur, sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange

3 - Tu viens sauver tes enfants égarés, que ma bouche chante ta louange
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour, que ma bouche chante ta louange
Dans leur angoisse ils ont crié vers toi, que ma bouche chante ta louange
Seigneur tu entends le son de leur voix, que ma bouche chante ta louange

4 - Des ennemis toi tu m’as délivré, que ma bouche chante ta louange
De l’agresseur tu m’as fait triompher, que ma bouche chante ta louange
Je te rends grâce au milieu des nations, que ma bouche chante ta louange
Seigneur en tout temps je fête ton Nom, que ma bouche chante ta louange

qrcode:http://paroissemoufia.re/Adoration-du-Saint-Sacrement-Noel