Catéchèse

Le Carême est un temps préparatoire à la fête de Pâques qui célèbre la résurrection du Christ. Il dure quarante jours (les dimanches ne sont pas comptés), comme les quarante jours passés par Jésus dans le désert ou les quarante ans d’exode du peuple d’Israël dans le désert. Il commence le mercredi des Cendres et se termine le samedi Saint, veille de Pâques.
Ce temps de Carême est une période privilégiée pour nous convertir et nous recentrer sur la prière, le partage et le jeûne. La prière est un moment propice pour se rapprocher de Dieu, se mettre à son écoute et se laisser transformer par Lui. Le jeûne, c’est se priver de nourriture mais aussi de ce qui nous attire (portable, jeux vidéo…), geste de pénitence qui nous porte à la conversion et au partage. L’Église catholique propose deux jours de jeûne : le mercredi des Cendres et le vendredi Saint et l’abstinence de viande, les vendredis de Carême. Le partage ou l’aumône est un don d’argent ou de soi à destination des plus pauvres, des oubliés.
Le Carême n’est pas un défi à relever, mais un moment où chacun devra se placer seul devant Dieu pour se convertir et essayer de se rapprocher de lui et des autres.

Dis-moi Jésus comment vivre le carême

1ère semaine de carême :
« Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable ». Matthieu 4,1
Le chemin entamé est un chemin difficile, mais Jésus, accompagné de l’Esprit Saint, marche devant nous. Il semble nous dire : « Toi aussi, tu peux ! » Comme lui, nous pouvons accueillir l’Esprit Saint et nous laisser conduire. « Jésus, rempli de l’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; il fut conduit par l’Esprit à travers le désert ». Quel regard je porte sur moi-même ? Ai-je confiance en moi et en Dieu ?

2ème semaine de carême :
« Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux. »
Jésus aide ses disciples à mieux le connaître en se retirant à l’écart avec eux. Il veut nourrir leur foi. Sur le chemin d’amour et de lumière, nous ne partons pas seuls. Jésus peut être notre guide. Est-ce que je crois que l’amour de Dieu peut toucher ma vie pour la transformer en une vie emplie d’amour ?

3ème semaine de carême :
Jésus, fatigué et assoiffé, assume son humanité et demande à boire à la Samaritaine. En retour, Il offre l’eau vive qui apaise toute soif.
Alors la Samaritaine reconnait Jésus comme étant le messie qui vient combler son coeur. Je suis moi aussi un puits profond, obstrué par mes peurs, mes préjugés. Jésus me rejoint sans me juger. Vais-je laisser sa parole et son amour combler les brèches de mon coeur ? Et, comme la Samaritaine, repartir en missionnaire pour partager cette bonne nouvelle ?

qrcode:http://paroissemoufia.re/Catechese-651