Chemin de Croix "ADLM et Adoration"

Le chemin de Croix de ce vendredi 26 mars 2021 à 16h45 a été préparé et sera animé par les équipes de l’ADLM et de l’adoration.

Introduction : Bonsoir à tous, le chemin de croix de ce soir a été préparé et sera animé par les membres de l’ADLM / Association Des Laïcs du Moufia et l’équipe d’Adoration.
La souffrance peut atteindre n’importe qui, n’importe quand.
Ce soir, nous allons vivre ce chemin de croix ensemble, autant avec celui pour qui tout va bien comme avec celui qui souffre, qui est seul, malade, handicapé, chômeur.
Notre force c’est de croire que Jésus a souffert au-delà de l’insupportable pour moi, pour toi, pour nous.
La Croix nous donne chaque jour la force de nous dépasser, d’aller de l’avant, car en chacun de nous se profile la lumière de la résurrection.
Ensemble, au milieu de toutes nos croix, bâtissons le paradis de l’amour.
Traçons sur nous le signe de la croix - Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, Amen.

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha
Les soldats essaient de frayer une voie
Mais la foule se presse, pour voir celui qui mourra sur la croix
Il doit subir les insultes, les souffrances de son dos
Une couronne d’épines sur son front
Il affronte à chaque pas, la haine de ceux qui veulent sa mort

(se déplacer vers la 1ère station)

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha...
Comme un agneau, Jésus le Messie est là...
Car il a choisi d’y marcher, par amour pour toi et moi
Sur le chemin de la douleur
Jusqu’au bout… jusqu’à la croix…

Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

1ère station : Jésus est condamné à mort

Parole : Pilate, voulant contenter la foule, relâcha Barabbas et, après avoir fait flageller Jésus, il le livra pour qu’il soit crucifié. (Marc 15, 14-15)

Méditation : Dieu Notre Père, ton fils Jésus est humilié, rejeté, condamné par les siens.
Sa seule parole est le silence. Son seul chemin est la longue marche de la Passion.
La foule qui le suivait, qui l’acclamait, réclame sa mort maintenant.
Toi, Jésus qui n’a cessé d’aimer, de guérir, de pardonner.
Toi le vrai Serviteur, pourquoi t’envoie t-on à la mort ?

Prière : Pardon, Seigneur, pour les innocents condamnés, les faux témoignages, toutes nos lâchetés.
Pardon pour nos jugements, nos condamnations.
Apprends-nous à respecter nos frères quels qu’ils soient !

Chant : Pardon, Seigneur, pardon, pour tant de paroles mauvaises ;
Viens adoucir nos mots, nos lèvres, et que nos querelles s’apaisent.
O relève-nous, nous sommes tombés si bas.
O relève-nous, par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

2ème station : Jésus est chargé de sa croix.

Parole : Jésus portant lui-même sa croix, sortit en direction du lieu dit : Le crâne, ou calvaire, en hébreu Golgotha (Jean 17,1).

Méditation : Comme Jésus qui porte lui-même sa croix, nous aussi nous sommes appelés à porter nos propres croix. A chaque souffrance que tu vis, Jésus est là, en toi, pour toi et avec Toi.

Prière : Ta croix Seigneur est la preuve de l’amour de Dieu pour nous, elle est notre Force.
Jésus, tu nous appelles à te suivre et à te faire confiance quelles que soient nos épreuves. Seule ta croix nous sauvera !

Chant : La voix du Seigneur m’appelle,
Prends ta croix viens et suis-moi,
Je réponds : « Sauveur Fidèle, me voici je suis à toi »

Ou bien
La croix du Christ triomphera
Elle qu’on a vu paraître dans sa gloire
La croix du Christ s’illuminera
Et Jésus-Christ nous reviendra


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

3ème station : Jésus tombe pour la première fois.

Parole : « Relevez-vous ! Soyez sans crainte. » ! (Matthieu 17-7).

Méditation : Jésus souffre, il est fatigué… et il tombe.
Quelle force d’amour il te faudra Jésus pour obéir ton Père et aller jusqu’au bout !
Remplaçons le nom de Jésus par le nom de quelqu’un qu’on connaît ………. qui souffre …….
Qu’avons- nous fait pour lui ? l’aider … le réconforter … ou rien ….

Prière : Pardon Seigneur, de ne pas venir en aide aux personnes qui en ont le plus besoin.
Merci de toujours relever le pécheur que je suis.
Nous te prions pour toutes les victimes du conoravirus.
S’il te plait Seigneur, donne courage et confiance à ceux qui n’ont plus la force de regarder l’avenir en face.

Chant : Tu seras la Louange au cœur de mes épreuves
Tu seras la réponse à tout ce que je vis
Tu seras la main qui viendra pour me relever
Tu seras ma vie mon chemin ma vérité


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

4ème station : Jésus rencontre sa mère.

Parole : « Vois, dit Siméon à Marie, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. Luc (2,34)

Méditation : La douleur de Marie est grande quand elle voit son fils humilié par les soldats, insulté par la foule.
Dans le silence, leurs regards se croisent, ils se comprennent.
Marie souffre mais elle n’a pas peur, elle ne se révolte pas, elle accompagne son Fils dans sa Passion.
La mère des douleurs est devenue la Consolatrice des affligés, la Mère de Compassion, notre Maman du ciel.

Prière : Seigneur, pour nous chrétiens, le chemin de fraternité a une Mère appelée Marie.
Marie nous accueille tous comme ses enfants et fait de nous des frères et sœurs en Jésus Christ.
Nous te confions, Marie, toutes les mamans qui souffrent et qui savent redonner le sourire de la vie.
Que Marie, sur le chemin de ta Passion rappelle à ton Eglise sa place aux côtés des petits et des pauvres.

Chant : Cette Eglise appelée notre Mère,
Dans l’Esprit nous l’aimons de tout cœur.
Qu’elle vive à la gloire du Père,
Sur les pas de Jésus le Sauveur !


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

5ème station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix.

Parole : « Comme ils emmenaient Jésus, ils prirent un certain Simon de Cyrène qui venait de la campagne, et ils le chargèrent de la croix, pour la porter derrière Jésus. » Luc (23-26)

Méditation : Simon de Cyrène, c’est le visage de tous ceux qui acceptent de donner un coup de main à l’autre.
Il nous pousse à aider tous ceux que nous rencontrons sur notre chemin.
En ce temps de Pandémie, ayons une pensée particulière pour tous ceux qui sont au service de leurs frères et sœurs...

Prions : Seigneur, comme Simon de Cyrène rends-nous attentifs à ceux qui ont besoin d’aide.
Que ta Parole reste gravée dans notre cœur : « Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. »

Chant : Je vous ai choisis, je vous ai établis
Pour que vous alliez et viviez de ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez du fruit
Je fais de vous mes frères et mes amis.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

6ème station : Véronique essuie le visage de Jésus.

Parole : Mon cœur m’a redit ta parole : « Cherchez ma face. »
C’est ta face, Seigneur, que je cherche : ne me cache pas ta face. (Ps 26,7-8)

Méditation : Sur le chemin du Calvaire, apparait une femme, elle s’appelle Véronique.
Elle s’approche courageusement de Jésus et essuie son visage défiguré par le sang et la poussière.
Frères et sœurs, face à ceux qui souffrent, sommes-nous capables d’avoir des mots de réconfort, des gestes qui apaisent, un sourire qui illumine ?

Prions : Seigneur, parfois nous avons peur d’agir. Comme Véronique, aide-nous à ne pas nous poser de question, à le faire spontanément, par amour… comme tu l’as fait en portant (en acceptant de porter) ta croix pour nous sauver.
Quand on aime, on ne calcule pas. « Aimer c’est tout donner et se donner soi-même ».

Chant : Voici le plus grand amour, c’est de donner sa vie
Pour tous ceux que l’on aime et ceux que l’on bénit
Nous ne sommes faits que pour aimer

Aimer c’est tout donner, aimer c’est tout donner
Aimer c’est tout donner et se donner soi-même
Et redire à jamais de toute éternité,
Aimer c’est tout donner et se donner soi-même


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

7ème station : Jésus tombe pour la 2ème fois

Parole : Venez à moi, nous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau léger (Matthieu 11, 28-30)

Méditation : Il est dur pour Jésus d’aller jusqu’au bout avec un corps épuisé. Il est dur de construire l’Église avec des familles désunies, des équipes divisées, avec notre orgueil, notre manque d’amour et de discernement.
L’unité est toujours à refaire. Arriverons-nous à vivre ensemble, à faire Église, qui est Corps du Christ et nous les membres de ce corps ?
Oui Seigneur avec toi tout est possible !
Que l’Esprit Saint nous pousse à former une communauté unie, fraternelle et vivante.

Prière : Père, toi qui es miséricordieux donne-moi un cœur capable de pardonner aux personnes qui m’ont déçu, blessé.
Jésus, Toi qui te relèves sur le chemin de ta passion relève-moi avec toi.
S’il te plait Seigneur, donne-moi la force de te suivre jusqu’au bout.

Chant : Jusqu’au bout je veux te suivre,
Dans les bons, les mauvais jours,
À toi pour mourir et vivre, à toi, Jésus, pour toujours.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

8ème station : Jésus réconforte les femmes de Jérusalem.

Parole : Jésus se retourna et leur dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-même et sur vos enfants. » (Luc 23 : 28)

Méditation : Devant les femmes en larmes, Jésus oublie ses souffrances. Il trouve la force de faire comprendre aux femmes de ne pas pleurer sur lui mais sur leurs enfants parce que Jésus sait au fond de lui-même combien il est difficile d’élever un enfant.

Prions : Seigneur, nous te prions pour les parents qui souffrent de voir leurs enfants prendre une mauvaise direction.
Ces parents sont démunis quelque fois, ils ont peut-être une petite part de responsabilité ?...
Par amour ils ont peut-être cédé aux caprices de leurs enfants et n’ont pas mesuré les conséquences ?
Dieu, Père plein de bonté aide ces parents et ces enfants à retrouver un équilibre.
S’il te plait, mets sur leur route des personnes bienveillantes pour les aider à se retrouver. Amen

Chant : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre.
Ô Père, sois béni à jamais.
Ô Père, reçois notre humble prière,
Notre offrande, par Jésus-Christ.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

9ème station : Jésus tombe pour la 3ème fois.

Parole : « Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. » (Luc 14, 11)

Méditation : Jésus arrive à la colline du Calvaire. Son chemin de souffrance est presque terminé. Encore une fois, il tombe sur la route. Mais il garde une grande confiance en Dieu son Père et il s’appuie sur la croix pour se relever.
Sa croix sera notre force et une source d’espérance.

Prière : Oubliant ses souffrances pour soulager les nôtres, Jésus se relève et repart.
Seigneur Jésus, tu nous invites à prendre notre croix jour après jour pour te suivre.
Avec toi Jésus, ta croix n’est qu’un passage vers la vie.
Seule ta croix, Seigneur, nous sauvera !
« Qui s’abaisse, sera élevé. » Oh Seigneur viens me porter !

Chant : Oh viens me porter,
Oh Jésus, Toi qui as inscrit ta vie en moi
Car tu as été élevé à la croix portant ma vie en toi


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

10ème station : Jésus est dépouillé de ses vêtements.

Parole : Ils prirent ses habits ; ils en firent 4 parts, une pour chacun. Restait la tunique ; c’était une tunique sans couture, tissée tout d’une pièce de haut en bas. Alors, ils se dirent entre eux :
« Ne la déchirons pas, tirons au sort celui qui l’aura » (Jean 19, 23-24)

Méditation : Te voilà Jésus dépouillé de tes vêtements, de ta dignité d’homme.
Tu acceptes l’humiliation par amour pour l’humanité.
Dans son humiliation, Jésus se fait proche des pauvres, des exclus, des sans-abris, de tous ceux qui souffrent, qui sont désespérés.
Seigneur, nous adorons ton Corps Sacré, vrai Temple de Dieu.

Prions : Seigneur, tu as dit : « Celui qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »
Mon Dieu, je fais de Toi mon Essentiel : Je t’offre ma vie.
Ce que j’ai de meilleur, il est à toi, Jésus-Christ.
Même si je suis fragile, et même si c’est difficile, je chanterai Gloire à ton saint nom.

Chant : Je viens t’offrir, Seigneur, ce que j’ai de meilleur.
Je viens t’offrir ma vie, oui, à toi, Jésus-Christ.
Et même si je suis fragile, et même si c’est difficile.
Je chanterai gloire à l’Eternel, je chanterai louange à son nom.
Je chanterai Dieu, mon essentiel, je chanterai en l’honneur de son nom.


Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

11ème station : Jésus est cloué sur la croix.

Parole : Les soldats crucifièrent Jésus, avec les deux malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche. Jésus disait : « Père, pardonne-leur : Ils ne savent pas ce qu’ils font. » Luc (23,33-34)

Méditation : On cloue Jésus sur la Croix, tandis qu’Il prie pour ceux qui l’ont livré à la mort :
" Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font !"
Qui d’entre nous n’a jamais subi d’injustices, d’outrages ou d’humiliations ?
La foi chrétienne renonce à la vengeance, elle enseigne le pardon, la justice et la paix.

Prière : Seigneur Jésus, je t’en supplie, apprends-moi à pardonner, même à mes plus grands ennemis, pour obtenir ainsi la grâce de ta miséricorde.
Loué sois-tu pour la lumière, la paix, le pardon que tu nous offres à chaque instant de notre vie.

Chant : Puisque tu fais miséricorde,
Puisque nos vies sont devant toi,
Puisque tu as versé ton sang pour nous,
Seigneur Jésus, pardonne-nous.

Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

12ème station : Jésus meurt sur la croix.

Parole : Jésus dit : « J’ai soif ». Il y avait là un récipient plein d’une boisson vinaigrée. On fixa donc une éponge remplie de ce vinaigre à une branche d’hysope, et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « Tout est accompli. » Puis, inclinant la tête, il remit l’esprit. (Jean 19, 28-30)

- silence-

Méditation : Seigneur, tout est dit, tout est accompli.
Pas besoin d’autre geste ou d’autre parole pour comprendre ton amour pour moi, pour mes frères, pour le monde.
Méditons en silence sur ce don total de Jésus pour son peuple, pour tous les hommes et les femmes, tous frères et sœurs, croyants ou pas.

-silence-

Prière : Christ, mort sur la croix pour nous sauver du péché, nous t’adorons.
Tu as donné ta vie pour que tous, nous ayons la Vie éternelle… sans distinction… que nous soyons catholiques ou d’une autre religion, ou même sans religion… que nous soyons croyants ou pas…
Nous sommes tous enfants d’un même Père.
Avec toi Jésus, nous sommes tous frères et sœurs.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles. Amen !

Chant : Nous n’avons qu’un seul Père, nous n’avons qu’un Sauveur
Qui, pour nous, s’est offert, quand nous étions indignes et pécheurs.
Nous n’avons qu’un seul Roi, nous n’avons qu’une seule foi.
Au pied de la croix se brise ce qui nous divise,
Nous sommes une seule Église.

Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

13ème station : Jésus est descendu de la croix et remis à sa mère.

Parole : Or, près de la Croix de Jésus, se tenait sa mère, avec la sœur de sa mère, Marie femme de Cléophas et Marie Madeleine. Un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau. Après cela, Joseph d’Arimathie, qui était disciple de Jésus, demande à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. (Jean 19, 25-34,38)

Méditation : « C’est lui, Jésus-Christ, qui est venu par l’eau et par le sang : pas seulement l’eau, mais l’eau et le sang.
Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité.
Marie reçoit le corps meurtri de son Fils, elle regarde son Fils avec l’amour d’une mère, toujours fidèle. Son courage lui vient de sa grande confiance en Dieu.

Prière : Seigneur, avec Marie ta mère, je te prie pour l’Église.
Ce que je suis, je le dois à l’Église.
Donne à ton Eglise d’être fidèle à ta parole.
Ouvre grand son cœur pour qu’elle sache accueillir, accompagner ceux et celles qui cherchent à donner un sens à leur vie. Marie, mère de Dieu et mère des hommes, prie pour nous pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

Chant : Je te salue Marie comblée de grâce
Le Seigneur est avec Toi
Tu es bénie Marie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de tes entrailles est béni
Sainte Marie mère de Dieu
Oh prie pour nous pauvres pécheurs
Dès maintenant et jusqu’à l’heure de notre mort Amen
Ave Maria, Ave Maria

Nous t’adorons, ô Christ et nous te bénissons
R/ Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte-Croix

14ème station : Jésus est déposé au tombeau.

Parole : « Le soir venu, prenant le corps de Jésus, Joseph d’Arimathie l’enveloppa d’un linceul neuf et le déposa dans un tombeau qu’il venait de se faire tailler dans le roc.
Puis il roula une pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla. » (Marc 15, 46-47)

Méditation : Comment peut-on imaginer en voyant la grosse pierre roulée, que la vie n’est pas terminée ?
Pour nous Chrétiens, la mort est un passage vers la vie.
N’ayez pas peur, le Prince de la paix a vaincu la mort.
Jésus, toi qui as les Paroles de la vie éternelle, accomplis en nous dès aujourd’hui, ce que nous attendons dans l’Espérance : le Bonheur promis.

Prière : Seigneur Jésus, nous te rendons grâce pour tous ceux qui nous accompagnent au moment d’un deuil.
Toi qui es la résurrection et la vie, nous te prions pour nos défunts, donne-leur de contempler la splendeur de ton visage rayonnant d’éternité.
Merci de nous redire ce soir « Celui qui croit à la vie éternelle, même s’il meurt il vivra ».

Notre père…

Jésus est ressuscité des morts.

Au matin du 3ème jour, le tombeau est vide. Le Christ est vivant ! Il a vaincu la mort ! Il est ressuscité ! Marana Tha !
Gloire à toi, Dieu vivant ! Dieu très bon !
Tu nous appelles à participer à la vie de ton Fils.
Qu’il nous donne d’entrer dans la lumière de sa résurrection, pour qu’un jour nous ayons part à sa joie à lui qui nous aime pour les siècles des siècles. Amen !

Père David ou Père Bernardin :
Que l’Esprit de la résurrection nous donne d’aller vers nos proches, vers nos frères sans distinction de classe, de races, de langues, pour mettre en œuvre le commandement de l’Amour :
« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »
Et que Dieu Tout-Puissant vous bénisse :
Le Père le Fils et le Saint Esprit - Amen !

De toi, Seigneur, nous attendons la vie,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es pour nous un rempart, un appui,
Que ma bouche chante ta louange.
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur,
Que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint !
Que ma bouche chante ta louange.

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur,
Sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,
Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange.

2. Seigneur, tu as éclairé notre nuit,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es lumière et clarté sur nos pas,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi !
Que ma bouche chante ta louange.

3. Tu viens sauver tes enfants égarés,
Que ma bouche chante ta louange.
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour,
Que ma bouche chante ta louange.
Dans leur angoisse, ils ont crié vers toi,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu entends le son de leur voix !
Que ma bouche chante ta louange.

qrcode:http://paroissemoufia.re/Chemin-de-Croix-ADLM-et-Adoration