Fête de l’Annonciation

Mercredi 25 mars 2020, fête de l’Annonciation, Monseigneur Gilbert Aubry en lien avec le Pape François, propose un temps de prières aux catholiques de la Réunion.

« En ces jours d’épreuve, alors que l’humanité tremble devant la menace de la pandémie, je voudrais proposer à tous les chrétiens d’unir leurs voix au Ciel, a expliqué le Pape. J’invite tous les chefs des Églises et les dirigeants de toutes les communautés chrétiennes, ainsi que tous les chrétiens des différentes confessions, à invoquer le Dieu Très Haut et Tout-Puissant, en récitant en même temps la prière que Jésus Notre Seigneur nous a apprise. J’invite donc tout le monde à réciter le Notre Père mercredi prochain, le 25 mars, à midi. Le jour où de nombreux chrétiens se souviennent de l’annonce à la Vierge Marie de l’incarnation du Verbe, que le Seigneur entende la prière unanime de tous ses disciples qui se préparent à célébrer la victoire du Christ ressuscité » Pape François.

A prier chez soi en famille :

À midi (heure locale), chacun(e) est invité(e) à dire un Notre Père.
Notre Père , qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Midi, c’est l’heure de l’Angélus, ce moment de la journée où les chrétiens se souviennent de l’annonce faite à Marie de la venue de Dieu parmi l’humanité.
Ceux qui le peuvent sont invités à continuer ensuite à prier l’Angélus chaque jour, seuls ou en famille.

L’Angélus :
“V. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie
R/ Et elle conçut du Saint-Esprit.
Je vous salue Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant, et à l’heure de notre mort. Amen.

V. Voici la Servante du Seigneur
R/ Qu’il me soit fait selon votre parole.
Je vous salue Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant, et à l’heure de notre mort. Amen.

V. Et le Verbe s’est fait chair
R/ Et il a habité parmi nous.
Je vous salue Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes,
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant, et à l’heure de notre mort. Amen.

V. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
R/ Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.”

Prions :
Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs. Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’Incarnation de ton Fils bien aimé, conduis-nous, par sa passion et par sa croix jusqu’à la gloire de la résurrection. Par le Christ, notre Seigneur.
R/ Amen.

À 19h30 (heure locale), les églises sont invitées à faire sonner les cloches pendant dix minutes, pour manifester notre fraternité et notre espoir commun.
En métropole, les cloches sonneront aussi à 19h30 (heure de métropole).
Pendant ce temps, les fidèles pourront relire le récit de l’Annonciation dans
L’évangile de Saint-Luc (1,26-38)
« Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils »
En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.

Ils pourront ensuite allumer une bougie (ou la lampe de leur téléphone portable) à leur fenêtre, sur le balcon, sous la véranda ou dans le coin de prière personnel ou familial. Et prendre le chant :
"Couronnée d’étoiles"
Nous te saluons, ô toi Notre Dame
Marie Vierge Sainte que drape le soleil
Couronnée d’étoiles, la lune est sous tes pas.
En toi nous est donnée, l’aurore du salut

1-Marie Eve nouvelle et joie de ton Seigneur
Tu as donné naissance à Jésus le Sauveur.
Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin
Guide-nous en chemin, étoile du matin.

2-Tu es restée fidèle mère au pied de la croix
Soutiens notre espérance et garde notre foi
Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous
L’eau et le sang versés qui sauvent du péché.

3-Quelle fut la joie d’Eve lorsque tu es montée
Plus haut que tous les Anges, plus haut les nuées
Et quelle est notre joie, douce Vierge Marie
De contempler en toi, la promesse de vie

4-O Vierge immaculée, préservée du péché,
en ton âme, en ton corps, tu entres dans les cieux.
Emportée dans la gloire, sainte Reine des cieux,
Tu nous accueilleras un jour auprès de Dieu.

Dans la soirée, ceux qui le peuvent pourront prier une dizaine de chapelet, ou le chapelet tout entier, en méditant les mystères joyeux (Visitation, Nativité, Présentation de Jésus au Temple, Jésus retrouvé au Temple).

« Quand on médite le rosaire, les mystères joyeux nous aident à toucher du doigt le bonheur pour lequel nous avons été créés. La sainteté est joie, Dieu veut que nous soyons saints. » […] « Le saint est capable de vivre joyeux et avec le sens de l’humour » (Pape François, Gaudete et Exultate).

L’Annonciation

Nous demanderons à Marie de nous protéger et de nous aider à mieux accueillir Jésus dans nos maisons, dans nos cœurs, dans nos vies comme elle l’a fait elle-même pour nous : « Que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 38)
– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père au fils et au Saint-Esprit
– Ô Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous (3 fois). 


La Visitation

Nous confierons à Marie qui devient Mère du Sauveur et qui deviendra notre Mère, nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée. Nous lui dirons que nous voulons les aimer comme nous aimons Jésus, « le fruit béni de ses entrailles » (cf. Lc 1, 42), Lui qui a pris sur lui nos souffrances et nos péchés
– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père au fils et au Saint-Esprit
– Ô Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous (3 fois). 


La Nativité

Nous pourrons aussi confier nos craintes et nos doutes à celle qui fut toute bouleversée et s’interrogea : « Comment cela va-t-il se faire ? » (Lc 1, 34). La peur d’une vie remise à Dieu, différente de celle dont nous rêvons, rejoint la peur de la mort. Marie la connaît de l’intérieur et nous pouvons lui dire sans cesse : « Prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort », comme l’Église nous l’a appris
– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père au fils et au Saint-Esprit
– Ô Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous (3 fois). 


La Présentation de Jésus au Temple

Enfin, poussés par l’Esprit, nous pourrons dire à Jésus : « Guéris-nous ! » Nous ne savons pas quelle sera la réponse sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la passion, la mort et la résurrection de Jésus, le premier-né d’une multitude de frères qu’il fait entrer dans la vie de Dieu
– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père au fils et au Saint-Esprit
– Ô Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous (3 fois). 


Jésus est retrouvé au Temple

Jésus n’a que douze ans lorsque, avec Marie et Joseph, il se rend en pèlerinage à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Une fois ces jours écoulés, à l’insu de ses parents, Jésus reste à Jérusalem. Marie et Joseph ne s’aperçoivent pas tout de suite de son absence. Trois jours après ils le retrouvent dans le Temple. Marie pose la question « Pourquoi nous as-tu fait cela ? » Et Jésus répond « Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » Aux affaires de Dieu.
Et nous, dans le souci de nos petites ou grandes affaires, que Marie nous aide à être aux affaires de Dieu. Prions plus spécialement pour les chefs d’Etat, les diplomates et les militaires. (Intention de l’évêque) 

– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père au fils et au Saint-Esprit
– Ô Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous (3 fois). 


À la fin du chapelet nous prenons un petit temps de silence.

qrcode:http://paroissemoufia.re/Fete-de-l-Annonciation