Messe de la Toussaint

Le vendredi 1er novembre les paroissiens ont assisté à la messe de la Toussaint prévue à 08h00, il n’y a pas eu de messe à 06h30.
Elle a été présidée par Père Bernardin et animée par les chorales : Communauté du Chemin Neuf et de celle du 1er weekend du mois.

Homélie de la Toussaint
Mes frères et mes sœurs, bonjour à toutes et à tous. La fête de la Toussaint est l’occasion pour chacun de nous rappeler que nous sommes tous appelés à la sainteté. Nous avons à mettre nos pas dans les pas du Christ : ti pas, ti pas…, dans les pas de Jésus qui nous a dit je m’en vais vous préparer une place. Nous avons notre place ici-bas et au ciel. Jésus a ajouté lorsque que je reviendrai, je vous prendrai avec moi. C’est pourquoi nous avons intérêt à entendre Jésus nous dire :
Heureux les pauvres de cœur car le Royaume des Cieux est à eux.
Le chemin vers la sainteté est la pauvreté du cœur. Vous pouvez comprendre différemment. Moi je comprends c’est en fait l’acte de vouloir, de désirer Dieu à la première place dans mon cœur, désirer que c’est Jésus qui conduit ma vie.
Vivre en sainteté, ce n’est pas facile sur la terre, mais c’est l’Esprit Saint, l’Esprit de Dieu qui vient en nous pour nous aider car nous sommes faibles. L’Esprit de Dieu se joint à notre esprit pour que nous soyons un.
Jean, dans la deuxième lecture, dit que nous sommes enfants de Dieu.
Est-ce que nous sommes conscients que nous sommes enfants de Dieu ? Jésus a déclaré que si nous voulons aller au ciel, il faut que nous devenions comme des enfants.
Quand une maman va faire ses courses, à son retour à la maison, le petit enfant court se jeter dans ses bras. Il en est pareil lorsque le papa rentre du boulot. L’enfant se sent alors bien. Il n’a qu’à se laisser aimer. Laissons-nous aimer tels que nous sommes. Confiance.
Se laisser aimer, être avec Dieu, s’accepter soi-même tel qu’on est. On est unique. Chacun de nous est une merveille du Seigneur. Je vous invite à méditer le psaume 139. Je dois accueillir mon quotidien tel que Dieu me le donne, être content de ce que je vis, donner du temps au Seigneur par exemple ce matin, j’ai choisi d’être avec mes frères et mes sœurs au lieu de rester chez moi à dormir, faire les choses avec amour.
Vous avez salué vos frères et vos sœurs, c’est un acte de sainteté.
Etre quelqu’un pour les autres, être content de l’autre, faire bien son travail, être bien avec les uns et les autres c’est un cheminement vers la sainteté.
La sainteté est de savoir pardonner, être compréhensif. L’important est de mettre ses pas dans les pas de Jésus.
Alors il dira, j’étais malade et vous m’avez visité ; j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli.
Merci pour l’accueil.

qrcode:http://paroissemoufia.re/Messe-de-la-Toussaint