Messe pour la commémoration des défunts

Ce lundi 02 novembre 2020, tous les chrétiens sont plus particulièrement invités à rendre hommage à leur défunts. Nombreux étaient les paroissiens à y participer.
Au début de la messe, des bougies ont été allumées en mémoire de chaque défunt décédé cette année.

Cérémonie faite à l’église du Moufia :
Décembre 2019  : LACOUTURE Fred Joseph
Janvier 2020 : REMANO Marie Renée
Février : ISANA Christian Jean Pierre
MARA Clémence
Avril : VIRAPINMODELY Marie Cléline
ORANGE Élizienne née HOARAU
Juin : MACORAL Jean-Yves
VALIN Yolande Marie Thérèse
Août  : TURPIN Marie Anick
Septembre  : BÉNÉVAL Marie Ernestine
SERVEAUX Marie Thérèse Vivienne née BOYER
Octobre : MOЇDAMA Joseph Franck
GROSSET Jean Camille

Cérémonie faite à Prima ou Bois Rouge :
PERSÉE Marie Georgette épouse RELAY BEMANA
CHANE-CHE-LAI Micheline
CONYNCK Daniel Jean-François
MOREAU Andrée Pascale
VIDOT Dominique Jean François
PAЇDIGADOU Ariste
GARANDEAU Lyana Marie Émily
RATON Gérard Raymond Georges
BLUKER Jean
BAUDIN Patrick André Jean
FAUBOURG Marie Gisèle
HAFIZOU Augustin Norbert
TIMON Marie Gilberte née ROBERT
NATIVEL Marie Thérèse Dolayne
GRONDIN Gyslène Clotilde
SAVRIMOUTOU Léone Marie Thérèse
EDNOU Jean Michel
ALY Jean Michel
RIVIERE Jean Louis
GRAVINA Henrietta née PAVADÉ
SAUTRON Josette Thérèse

Prions pour eux...

 <br width='400' height='191' />  <br width='400' height='258' />  <br width='400' height='225' />  <br width='400' height='225' />  <br width='400' height='225' />  <br width='400' height='181' />  <br width='400' height='199' />  <br width='400' height='186' />  <br width='400' height='185' />  <br width='400' height='182' />  <br width='400' height='203' />  <br width='400' height='225' />  <br width='400' height='225' />  <br width='400' height='169' />  <br width='400' height='200' />  <br width='400' height='225' />

Homélie du père David
Hier l’Eglise nous a donné l’opportunité de prier avec les saintes et les saints, de nous réjouir avec les hommes et les femmes qui vivent dans la gloire de Dieu.
Dans son sermon sur la montagne, avec les Béatitudes, Jésus nous dit :
« Heureux les pauvres de cœur car le Royaume des cieux est à eux.
Heureux…..
Heureux ceux qui pleurent car ils seront consolés. »
Aujourd’hui, l’Eglise nous invite à prier pour les défunts…
Nous faisons mémoire de ceux que nous avons connu, que nous avons aimé, avec qui nous avons partagé beaucoup de choses. La mort révèle des fragilités que nous pouvons accueillir avec la grâce de Dieu qui est toujours présent.
Il y a quinze jours le père Bernardin m’a fait part des funérailles qu’il devait célébrer à Prima. Arrivé là-bas, il n’a trouvé qu’un cercueil et personne pour prier. Il en a été surpris et désolé.
Vous, ce soir, l’amour que vous portez aux défunts nous permet de reconnaître que notre vie est ailleurs. Le père Bernardin était seul. Des gens meurent dans une grande solitude. Prions pour eux ce soir. Que le Seigneur nous donne dans cette eucharistie, sa paix et sa lumière ; qu’il redonne force et courage à ceux qui en ont besoin.
Souvent on se pose la question, pourquoi il est mort ? Pourquoi mon enfant est-il parti ? Il y a cette souffrance mais aussi la promesse de Dieu pour la vie. Nous sommes faits pour la vie en abondance. Nous devons donc accueillir le don de la vie . Dans les funérailles, ce n’est pas le mort qui nous interpelle, c’est la vie. Le maître de la vie peut donner une réponse à notre question à travers son Fils, Jésus dont l’amour est allé jusqu’au bout.
De par notre baptême, nous sommes plongés dans la mort et dans la résurrection du Christ. Est-ce que vous voulez l’esprit du ressuscité ? Oui de l’assemblée.
Cette croix peut donner un sens à nos souffrances. Dieu nous a donné son Fils Jésus. Paul nous dit que si Jésus n’est pas ressuscité, notre foi est sans objet. Accueillons Jésus au cœur de notre malheur. L’Evangile nous dit qu’à la fin nous serons jugés sur notre capacité d’aimer, de vivre la charité.
Jésus dit : « chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait »
Il dit aussi : « chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait. »
Il nous remet dans notre responsabilité de l’amour. Alors pourquoi on attend la mort pour dire qu’aime. C’est ce soir, c’est demain qu’il faut dire aux membres de notre famille qu’on les aime. Nous sommes trop dans la retenue.
Jésus n’est que don. Pour garder cette espérance en Dieu à notre égard, cela suppose un acte de foi de notre part. Est-ce que je crois que Dieu est là ? que Jésus est au cœur de notre malheur ?
N’oubliez jamais cette Lumière. Que le Seigneur vous donne de croire à sa présence au cœur de vos vies..

qrcode:http://paroissemoufia.re/Messe-pour-la-commemoration-des-defunts