Temps de prière diffusé sur radio arc en ciel dimanche à 14h

Depuis le mardi 29 septembre jusqu’au mercredi 07 octobre 2020, la paroisse du Moufia nous invite tous à la prière de neuvaine à l’église.

Dès 17h30, le saint sacrement sera exposé, les paroissiens pourront aussi se confesser à partir de 17h30 : suivie de l’Eucharistie à 18h00.
ATTENTION :
- Pas de messe à 06h30,
- Pas d’adoration du Saint Sacrement animé ce vendredi à l’église, l’adoration se fera le soir silencieusement avant la messe de 18h.

Nous avons préparer un temps de prière en lien avec la parole de Dieu de ce dimanche à méditez chez vous ou en silence à l’église. Ce temps de prière sera diffusé sur radio arc-en-ciel ce dimanche à 14h.

Bonne fête avec Notre Dame du Rosaire !


Temps de prière"vigne du Seigneur"

Comment rendrai-je au Seigneur, tout le bien qu’il m’a fait ?
Comme nous le faisons, chaque semaine, où nous cessons toute activité et avec nos amis du Moufia, nous consacrons du temps à Jésus pour prier, adorer et glorifier son nom très saint.

Traçons sur nous le signe de la croix

Dieu de l’univers, Dieu saint !
Du haut des cieux, regarde et vois ton peuple.
Jamais plus nous n’irons loin de toi,
Fais-nous vivre, pour te chanter sans fin !

1. Nous étions dans la nuit, aveuglés, asservis,
Ta main nous libère.
En prenant nos fardeaux, sur le bois de la croix,
Tu nous as sauvés.

4. Tu rejoins les petits, abaissé jusqu’à nous,
Prenant nos faiblesses.
Tu nous donnes de vivre, Fils enfin retrouvés,
Dans la joie du Père.

5. Dieu d’amour infini,
Ton peuple rassemblé, célèbre ta gloire.
Tu te livres en nos mains, donnant ta vie pour nous,
Sois notre secours.

La paroisse du Moufia se prépare à fêter sa sainte patronne
notre Dame du Rosaire le 07 octobre.
Depuis ce mardi, la paroisse propose de prier la neuvaine,
vivre un temps d’adoration et de confession avant la messe quotidienne de 18h
et ce jusqu’au mercredi 07 octobre, où Marie sera fêtée solennellement.
C’est pourquoi, aujourd’hui, nous prions Jésus avec Marie notre maman du ciel.

Notre Père...
10 Je vous salue Marie...
Gloire au Père...

Prière de la Neuvaine :
O Marie, Notre-Dame du Saint-Rosaire, nous voulons nous consacrer à toi.
Que la méditation du Rosaire, enrichie des mystères lumineux, soit à ton école un chemin de contemplation plus profonde et d’imitation plus fidèle de ton divin Fils.
Donne aux familles qui méditent le chapelet une union et un amour plus forts qui les aident à surmonter les épreuves, et aux Paroisses qui rassemblent les fidèles autour de toi,
un nouvel élan missionnaire.
Reine du Rosaire, viens à notre secours, comme tu nous l’as promis,
devant les menaces, les dangers et toutes les guerres capables de nous anéantir.
Obtiens-nous la paix du cœur et partout la paix des armes.
Que rien ne nous éloigne de ton regard et de ta présence maternelle,
ô notre Avocate si puissante sur le Cœur de Dieu ! Amen.

Tu es bénie, ô Marie, le Père t’a choisie.
Tu conçus l’Emmanuel, pour nous ouvrir le ciel.
Viens enfanter en nos cœurs, le Fils de Dieu sauveur.
Nous t’accueillons !
Ave Maria, Ave Maria. (bis)

Tu es bénie, ô Marie, le Père t’a choisie.
Sa grâce en toi est donnée, pour tous ses bien-aimés.
Avec toi, l’Église croit, que son royaume est là.
Nous t’accueillons !
Ave Maria, Ave Maria. (bis)

Tu es bénie, ô Marie, le Père t’a choisie.
Si l’Esprit consolateur, te trouve dans nos cœurs,
Il s’y précipitera, nous comblera de joie.
Nous t’accueillons !
Ave Maria, Ave Maria. (bis)

Dans l’évangile de Saint Matthieu chapitre 21 versets 33 à 43
Jésus raconte sa propre histoire, il est le fils de Dieu qui va être crucifié.
Heureusement que la bonté du Père est plus grande que la cruauté des hommes et Dieu va transformer son fils rejeté en sauveur de l’humanité c’est pour cela que Jésus dit que la pierre rejeté va devenir la pierre d’angle.
A partir de cette pierre, Dieu va construire son royaume.
Et Dieu ne cessera d’appeler l’humanité pour que la vigne produise des fruits.

Vigne du Père Jésus fils de Dieu (Fam)
Vigne du Père, Jésus, Fils de Dieu,
Vigne plantée pour notre Vie,
Fais-nous porter beaucoup de fruit.
Fais-nous porter beaucoup de fruit.

1. Dans une terre préparée, Dieu t’a plantée avec amour
Là-bas en Galilée.
Vigne habitée par la Vie d’éternité,
Ta sève puise au terreau d’humanité.

2. À notre terre travaillée, par la recherche du bonheur
Tu livres ton secret.
Vigne éclairée par la joie du Bien-Aimé,
Tes fleurs de paix ont parfum de vérité.

3. Dans ton Église rénovée, par la puissance de l’Esprit
L’espoir nous est donné.
Vigne où chacun voit mûrir les fruits du cœur,
Tu es promise aux vendanges du Seigneur.

Oui Seigneur, tu veux que nous portions du fruit et que notre fruit demeure.
Seigneur, tu connais de quoi est fait notre cœur, nous avons du mal à aimer comme
tu le veux. Seigneur Jésus, ta patience est sans mesure, béni sois-tu et prends pitié de nous. Oooo O Seigneur prends pitié, Oooo O Seigneur prends pitié

Ô Christ, tu as été rejeté par les hommes, béni sois-tu et prends pitié de nous.
Oooo oO Christ prends pitié, Oooo oO Christ prends pitié

Seigneur Jésus, tu es la pierre angulaire, béni sois-tu et prends pitié de nous.
Oooo O Seigneur prends pitié, Oooo O Seigneur prends pitié

Dieu de bonté, dans ton amour inépuisable,
Tu combles ceux qui t’implorent,
Répands sur nous ta miséricorde, délivre notre conscience de ce qui l’inquiète
et donne nous ce dont nous avons besoin.

Seigneur en ce temps de prière, nous te confions le monde dans cette épreuve et par ce chant nous t’offrons nos vies…

Laisse-moi Te donner tout ce que je vis
Laisse-moi T’apporter tout ce que je suis
Je viens pour Toi
Laisse-moi Te donner mon cri, ma prière
Laisse-moi T’apporter mes joies, mes misères
Je viens pour Toi
...
Tu es là et Tu viens au cœur de ma vie
Tu es là et Tu viens au creux de mes nuits
Tu viens pour moi
Tu guéris, tu consoles et Tu me bénis
De Ta main Tu me guides et Tu me saisis
Tu viens pour moi
...
Laisse-moi Te donner tout ce que je vis
Laisse-moi T’apporter tout ce que je suis
Je viens pour Toi
Laisse-moi Te donner mon cri, ma prière
Laisse-moi Te montrer mes joies, mes misères
Je viens pour Toi
...
Tu es là et Tu viens au cœur de ma vie
Tu es là et Tu viens au creux de mes nuits
Tu viens pour moi
Tu guéris, tu consoles et Tu me bénis
De Ta main Tu me guides et Tu me saisis
Tu viens pour moi

Seigneur, tu es ma force, sauve-moi, veille sur moi,
montre-moi les merveilles de ta grâce, conduis-moi sur tes chemins d’éternité.
Je rends grâce à ton nom, pour ton amour et ta vérité.
Seigneur, je prends appui sur ton amour, que mon cœur ait la joie de ton salut !
Quelle est grande Seigneur, ta bonté envers ceux qui t’adorent
Mon seul abri Seigneur, c’est toi

Mon seul abri, c’est toi,
Toujours mon cœur te chantera,
Car tu me délivres
Et chaque fois que j’ai peur,
Je m’appuie sur toi,
Je m’appuie sur toi,
Et dans ma faiblesse,
Le Seigneur me rend fort.

Oui Seigneur, je m’appuie sur toi…
Envoie ton Esprit Saint sur notre monde encore touché par ce virus dévastateur…
Visite ceux qui souffrent, ceux qui sont seuls, abandonnés de leur proche…
Envoie ton Esprit Saint sur ceux qui peinent à trouver du travail,
qui sont découragés, réconforte-les…
éclaire les familles qui traversent des difficultés…
soutiens les enfants et les jeunes dans leurs études…
Protège ceux qui compte sur toi, multiplies les Dons de ta grâce…
Apprends-nous à garder et à vivre fidèlement tes commandements d’amour
Par ton Esprit Saint fais-nous accomplir tes œuvres chaque jour d’avantage pour ta gloire

Viens, Esprit Saint, répands sur notre terre
Le feu de ton amour et brûle en nous toujours.

1. Viens manifester ton amour et ta bonté
À tous tes enfants qui te cherchent en vérité.
Viens nous libérer de la mort et du péché
Viens nous consoler, Esprit Saint, ô viens !

2. Viens renouveler dans la foi, la charité,
Tous les serviteurs de ton Église assemblée.
Viens nous réchauffer, que nous puissions proclamer :
Jésus est Seigneur ! Esprit Saint, ô viens !

3. Viens, répands tes dons, Que nous vivions pour ton Nom.
Viens nous transformer, Toi l’Esprit de Vérité.
Donne-nous ta joie, Viens, Esprit de sainteté,
Viens nous embraser, Esprit Saint, ô viens !

Heureux ceux qui entendent la Parole de Dieu dans un cœur bon et généreux,
qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance

Pourquoi rêver d’un paradis, c’est maintenant et c’est ici
Qu’il faut unir nos espoirs et nos joies
On dit "demain" on dit "plus tard"
Mais si demain c’était trop tard, pour partager ce bonheur
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluuuuuia

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (21, 33-43)
«   Il louera la vigne à d’autres vignerons  »
En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. « Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. « De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. » Acclamons la Parole de Dieu.

On vient sur terre pour aimer
Pour vivre ensemble et partager
Et faire de chaque jour un feu de joie
La vie est une symphonie
Chacun de nous en fait partie
Ensemble il faut chanter..un..Alléluia
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluuuuuia

-Méditation-

« Ecoutez » Jésus veut nous dire une vérité essentielle, à travers cette parabole du Vigneron extraordinaire qui n’est autre que Dieu lui-même.
Dieu, le maître de la vigne a tout préparé pour que sa vigne porte du fruit, mais, il ne veut pas faire tout, tout seul, il veut la collaboration de l’homme, sa créature. C’est pourquoi, en partant, il confie sa vigne à des vignerons, c a d à nous les hommes, à qui il fait confiance, à qui il confie des responsabilités : gérer une parcelle de son royaume et porter du fruit.

Mais, Dieu est déçu au moment des vendanges, quand il vient récolter ses fruits : les vignerons tuent les serviteurs de Dieu, les uns après les autres. Ces vignerons cruels, non reconnaissants, refusent de rendre à Dieu ce qui lui revient, ils veulent gérer la vigne à leur manière en excluant Dieu.
Ces vignerons sans cœur, n’est-ce-pas nous qui sommes tentés de nous passer de Dieu ? (Dieu ne devient-il pas un gêneur lorsqu’il nous demande des comptes). Ne voulons-nous pas gérer le royaume de Dieu pour notre gloire personnelle, pour satisfaire nos désirs et bien nous faire voir ?
Or, notre Dieu est patient, il aime l’homme jusqu’au bout, au point de prendre le risque d’envoyer le fruit de sa tendresse trinitaire, son Fils unique pour essayer de faire porter du fruit à l’humanité. Et là aussi, Dieu subit un échec : les vignerons tuent l’héritier, le fils bien-aimé du Père, pour s’approprier des fruits qui ne leur appartiennent pas.

Voilà le péché de l’homme : gérer la terre à son seul profit en oubliant que la terre est propriété et don de Dieu, agir sans tenir compte du « projet » de Dieu pour l’humanité.

Et lorsque l’homme n’accepte plus Dieu comme son bonheur définitif, comme le sens de sa vie, l’homme va à sa perte. Si l’homme cherche en lui-même ce bonheur, ce sens de la vie, s’il croit qu’il peut se passer de Dieu, l’homme va à sa perte.

Sans Dieu, c’est le mal qui gagne, c’est la mort qui l’emporte.

Mais notre Dieu aime tellement sa créature, il aime tellement l’humanité, qu’il nous avertit de ce qui se passera au Jugement dernier où chacun librement lui dira « oui » ou « non » .
Dès maintenant, Dieu appelle chacun, chacune de nous à la conversion, à saisir notre chance, à savoir, accueillir son Fils Jésus dans nos vies. Pour Dieu, rien n’est perdu, il n’est jamais trop tard pour revenir vers lui.
Comme un bon Père de famille, Dieu attend patiemment le retour de ses enfants pour les combler de joie, d’amour, de tendresse.

Et voici la vérité, la Bonne Nouvelle de cette parabole : la Bonne Nouvelle c’est Jésus qui a conscience pleinement de son rôle, il a conscience d’être le Fils qui va à la mort par fidélité à sa « mission », lui, l’envoyé du Père. Mais il a surtout conscience que son œuvre ne peut pas échouer : malgré sa mort, la vigne finira par rapporter du fruit.
Car, oui, frères et sœurs, Jésus est mort, mais Dieu l’a ressuscité, et Jésus ressuscité, vivant, entraîne l’humanité pécheresse à sa suite.
Tous les hommes sont sauvés, tous les hommes verront la gloire de Dieu. Telle est la promesse de Dieu.

Car « la pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle. » C’est de cette pierre que dépend toute la solidité de l’édifice.
Ainsi, Jésus ose s’affirmer comme l’élément essentiel du projet de Dieu pour l’humanité : oui, Jésus est venu apporter le Salut éternel à tous les hommes sans exception.
Comme Saint François d’Assise, qui s’est dépouillé de ses richesses pour le Christ, qui a trouvé Force dans la prière, qui a passé sa vie à annoncer les messages de joie, d’espoir et d’amour, Saint François d’Assise a passé sa vie à aider les pauvres, les plus démunis, à dénoncer les injustices, faisons honneur à Saint François d’Assise, rendons-lui grâce en lui dédiant ce chant de Saint Ignace qui lui ressemble merveilleusement :

Allélu-, alléluia, Alléluia, Amen
Allélu-, alléluia, Alléluia, Amen

Prends Seigneur et reçois
Toute ma liberté et ma mémoire
Mon intelligence et toute ma volonté,
Tout ce que j’ai et possède.
Tu me l’as donné :
A Toi, Seigneur, je le rends, tout est tien,
Disposes-en selon Ta volonté, et donne-moi
Ton amour et Ta grâce.

Ton amour et Ta grâce, c’est assez pour moi
Ton amour et Ta grâce, c’est assez pour moi

Prière :
Oui Seigneur, ton amour et ta grâce c’est assez pour moi ;
Fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.
Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »
Amen

Alléluia ! Gloire à toi Seigneur Jésus ! Nous sommes sauvés par ta mort et ta résurrection ! Louange à toi Jésus, Fils Bien-aimé du Père ! Nous t’aimons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te rendons grâce pour ton immense gloire.
A l‘exemple de Saint François d’Assise qui invite tous les humains à l’amour mutuel à aimer et à respecter toute la création : notre mère la Terre, notre sœur la Lune, notre frère le Soleil… Rendons Gloire à Dieu pour l’éternité, Bénissons le Seigneur

1. Vous, les œuvres du Seigneur, Bénissez le Seigneur !
Vous, les anges et vous les cieux, Bénissez le Seigneur !
Les eaux par-dessus le ciel, Bénissez le Seigneur !
Vous, les puissances d’en haut, Bénissez le Seigneur !
2. Vous, le soleil et la lune, Bénissez le Seigneur !
Et vous, les astres du ciel, Bénissez le Seigneur !
Vous, les pluies et les rosées, Bénissez le Seigneur !
Et vous, les souffles et vents, Bénissez le Seigneur !

À lui la gloire et la louange pour l’éternité.
À lui la gloire et la louange pour l’éternité.

3. Vous, le feu et la chaleur, Bénissez le Seigneur !
Vous, la fraîcheur et le froid, Bénissez le Seigneur !
Vous, la pluie et la rosée, Bénissez le Seigneur !
Vous, les glaces et les neiges, Bénissez le Seigneur !
4. Et vous, les nuits et les jours, Bénissez le Seigneur !
La lumière et les ténèbres, Bénissez le Seigneur !
Et vous, éclairs et nuées, Bénissez le Seigneur !
Que la terre entière acclame, Bénissez le Seigneur !

7. Et vous, les enfants des hommes, Bénissez le Seigneur !
Vous, les enfants d’Israël, Bénissez le Seigneur !
Vous, ses prêtres et serviteurs, Bénissez le Seigneur !
Les saints et humbles de cœur, Bénissez le Seigneur !
8. Rendons gloire à notre Dieu, Bénissez le Seigneur !
Père, Fils et Saint Esprit, Bénissez le Seigneur !
Maintenant et à jamais, Bénissez le Seigneur !
Dans tous les siècles des siècles, Bénissez le Seigneur !

À Toi Seigneur, la gloire et la louange reste et demeure avec nous pour l’éternité.
Merci de votre présence et de votre participation à ce temps de prière, d’adoration et de louange.
Soyons Tous Bénis, Vivons, tous en frères et sœurs de Jésus-Christ !
Au nom du Père, du fils et du saint Esprit Amen

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-diffuse-sur-radio-arc-en-ciel-dimanche-a-14h