Temps de prière et d’adoration "5ème semaine de Carême" et Fête Saint Joseph

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 tous les vendredis juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière et d’adoration "5ème semaine de Carême"

INTRODUCTION
Bonjour à tous, aujourd’hui, avec nos amis du Moufia, célébrons dans la joie la fête de Saint Joseph, modèle de force et de douceur, modèle pour tous les pères de famille et pour tous les hommes.
Traçons sur nous le signe de la croix : Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit – Amen !

Dieu notre Père,
Joseph, c’est l’homme juste que tu donnas comme époux à la Vierge Marie, la Mère de Dieu, et c’est lui qui veilla sur ton Fils Unique, Jésus Christ, conçu par la puissance de l’Esprit Saint.
Joseph fut le serviteur fidèle et prudent à qui tu confias la Sainte Famille.
En fêtant Saint Joseph, Père très Saint, c’est Toi que nous exaltons, c’est Toi que nous bénissons.

Sois exalté sur la terre et dans les cieux,
Toi, le Roi de l’univers, Ô notre Dieu.
Que toutes les nations, chantent ton nom !

1. Quand nous sommes, faibles face à l’ennemi,
Tu viens à notre aide, et tu combats avec nous.

2. À toi la victoire, notre Rédempteur,
Notre cœur exulte, devant toi, notre Seigneur.

3. Devant la merveille de notre salut,
Nous te rendons grâce, comment ne pas te louer !

4. Nous voulons te suivre, marcher en tes voies,
Apprends-nous à vivre, et à aimer comme toi.

Pour célébrer le 150ème anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Eglise universelle, le Pape François a décrété une année spéciale dédiée à saint Joseph
du 08 décembre 2020 au 08 décembre 2021.
Pour le Saint Père, Joseph, est une « figure extraordinaire » pour les croyants Saint Joseph est un père aimé, tendre, humble, obéissant qui accueille la volonté de Dieu et du prochain.
Joseph est un père courageux, créatif, exemple de tendresse de Dieu pour Jésus, exemple d’amour pour l’Eglise et les pauvres.
Il est un père qui enseigne la valeur, la dignité et la joie du travail.
Le bonheur de Joseph est dans le don de soi, jamais frustré toujours confiant.
Il reste dans l’ombre, silencieux mais pose des gestes concrets de confiance.

Humble gardien de la sainte Famille,
Époux fidèle, Père vigilant,
Dans la confiance,
Tu n’as pas craint de recevoir chez toi :
Marie, l’aurore du salut.
Nous t’honorons, Glorieux saint Joseph,
Notre soutien quotidien dans le labeur.
Tu as veillé sur Jésus comme un père,
Ô veille sur nous, et conduis-nous à lui.

Prions :
Saint Joseph, vous avez passé votre vie dans un climat d’amour généreux. Vous avez aimé Marie. Avec elle vous avez pris une part toute spéciale au plus bel acte d’amour dans l’histoire du monde la venue du Fils de Dieu parmi les hommes pour les sauver. Par Jésus, Dieu, qui est amour, a vécu dans votre maison. Il a partagé votre table, l’intimité de votre foyer, vos joies, vos difficultés, chaque instant de votre vie. Toute votre générosité et celle de Marie se tournaient naturellement vers le Fils de Dieu devenu votre enfant. Ensemble, vous avez aimé votre prochain. Faites-nous comprendre que l’amour vient de Dieu. Que notre cœur soit ouvert à la charité, et que nous vivons tous ensemble dans la fraternité. Saint Joseph notre bon protecteur, protégez le monde de cette pandémie. Saint Joseph, priez pour nous, protégez-nous…

Je vous salue, Saint Joseph.
Protecteur du « grand mystère »
Saint Joseph, protégez-nous, priez pour nous
Je vous salue Saint Joseph
Vrai gardien de la lumière
Saint Joseph, protégez-nous, priez pour nous.

1.- Saint Joseph, dépositaire du plus Beau Cadeau de Dieu
Nous cherchons cette Lumière, cet « Amour » si merveilleux.
Saint Joseph, quel ministère : Jésus grandit sous vos yeux.
Époux de Marie ma Mère
Gloire à vous et Gloire à Dieu !

2.- Saint Joseph, sur cette terre, nous cherchons le plus précieux.
Vous me montrerez, j’espère, le CHEMIN de notre Dieu.
Saint Joseph, quel grand mystère, Quel immense Don précieux :
La joie de l’Esprit du Père
Jésus, « homme », à la fois « Dieu » !

3.- Saint Joseph, notre prière, portez la, tout près de Dieu
Vous serez l’intermédiaire « Il » exaucera nos vœux.
Saint Joseph, si Solidaire, Humble, Juste et Silencieux.
Que votre Foi nous éclaire,
Artisan de Paix en Dieu.

Oui, Saint Joseph, protégez-nous, priez pour nous.
Nous entrons dans la 5ème semaine du Carême.

Où en suis-je de mes belles résolutions pour ce Carême ?

-silence-

Est-ce-que je pratique vraiment le jeûne, la prière et l’aumône ?

-silence-

Dieu d’amour et de miséricorde, nous voici humblement devant toi tels que nous sommes
avec nos fragilités, nos désirs de bien faire mais souvent nous échouons.
Seigneur, délivre-nous de notre égoïsme, de notre incapacité à faire ce qui te plaît !
A l’exemple de Saint Joseph, Seigneur, apprends-nous à aimer ceux qui nous entourent et à vivre une nouvelle alliance avec toi mon Dieu.
Par ta croix Jésus, tu nous ouvres un chemin de réconciliation et de salut.
Me voici, humblement devant Toi, mon Dieu, j’accueille Ta grâce qui se déverse en moi

Me voici, humblement devant Toi
Accueillant Ta grâce qui se déverse en moi
Car voici, ce que j’ai à t’offrir
Un esprit brisé, une terre délaissée… un soupir

Tu seras la Louange au cœur de mes épreuves
Tu seras la réponse à tout ce que je vis
Tu seras la main qui viendra pour me relever
Tu seras ma vie mon chemin ma vérité

Relevé, restauré, et guéri.
Là dans Ta présence, en Ta tendresse immense
En ce lieu, où mon cœur est béni
Les flots de l’Amour sont déversés sur moi… pour toujours

Du haut du ciel, Tu me bénis / Tu étends ta main avec puissance
Tu fends la mer, Tu me saisis / Sans peur je marche avec confiance

Oui Seigneur, Tu seras ma vie mon chemin ma vérité.

Dans l’évangile de saint Jean chapitre 12 versets 20 à 33
Jésus dit à ses disciples Philippe et André : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié »
Seigneur, en cette 5ème semaine de carême l’heure approche aide-nous à affermir notre cœur…
S’il te plait envoie ton Esprit Saint sur chacun de nous afin que nous puissions renaître d’en haut et vivre en enfants de Lumière

Vivons en enfants de lumière,
Sur les chemins où l’Esprit nous conduit :
Que vive en nous le nom du Père !

1- L’heure est venue de l’exode nouveau ! Voici le temps de renaître d’en-haut !
Quarante jours avant la Pâque, vous commencez l’ultime étape.

2- L’heure est venue de sortir du sommeil ! Voici le temps de l’appel au désert !
Allez où va le Fils de l’homme. La joie de Dieu sur lui repose.

3- L’heure est venue d’affermir votre cœur ! Voici le temps d’espérer le Seigneur !
Il est tout près, il vous appelle. Il vous promet la vie nouvelle.

4- L’heure est venue d’affermir votre cœur ! Voici le temps d’espérer le Seigneur !
Il est tout près, il vous appelle. Il vous promet la vie nouvelle.

Oui Seigneur, Que vive en nous le nom du Père !
À présent, nous allons écouter la Parole de Dieu

Elle est près de toi, cette Parole.
Elle est dans ta bouche et dans ton cœur.
Écoute la voix du Seigneur.

1 - Dans une longue, longue histoire,
Un très long temps avant le temps,
Le temps d’écrire des milliers de pages,
Elle se dit avec le vent.

2 - Elle se choisit la voix d’un peuple,
Lui donne un nom et pour toujours,
Elle fait alliance, elle pardonne,
Elle se dit en mots d’amour.

3 - Au premier jour, elle est le Verbe,
Lumière de Dieu pour les nations.
C’est un murmure à l’aube claire,
Elle se dit Résurrection.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean chapitre 12 versets 20 à 33
«  Si le grain de blé tombé en terre meurt, il porte beaucoup de fruit  »
En ce temps-là, il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque. Ils abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. » Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.
Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? “Père, sauve-moi de cette heure” ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. » En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : « C’est un ange qui lui a parlé. » Mais Jésus leur répondit : « Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais pour vous. Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir. Acclamons la parole de Dieu.

Grain de blé qui tombe en terre,
Si tu ne meurs pas,
Tu resteras solitaire,
Ne germeras pas.

Qui à Jésus s’abandonne,
Trouve la vraie vie.
Heureux l’homme qui se donne,
Il sera béni.

Méditation :
Nous sommes au temps de la Pâque juive. Nombreux sont ceux qui se rendent au Temple de Jérusalem pour remercier Dieu de ses bienfaits.
Jésus lui aussi monte au Temple. Le voilà donc Jésus dans la foule avec ses disciples, lorsque quelques grecs interpellent Philippe un des disciples de Jésus.
Nous voudrions voir Jésus disent les grecs, aussitôt Jésus déclare : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié ».
Glorifier : veut dire révélé, révéler comme Dieu. L’heure de Jésus c’est celle de la croix, l’heure de l’amour absolu.
Dans notre langage courant, la gloire c’est le prestige, la célébrité qui entoure une star.
Dans la bible, la gloire c’est la présence de Dieu.
Glorifier Dieu veut donc dire : révéler la présence de Dieu miséricorde qui conclue une alliance d’amour avec l’humanité.
Et comment comprendre cette parole de Jésus qui dit : « si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Pour Jésus, la vraie vie, c’est mourir. Non pas mourir physiquement, mais être capable de donner sa vie pour les autres. Etre capable de s’oublier, de savoir aimer, de servir son prochain.
Oui l’heure de Jésus c’est bien celle de sa mort, mais en même temps celle de sa vie multiplié, d’où l’image du grain de blé et de beaucoup de fruits.
C’est vrai sur la croix, Jésus va être très seul mais sera entouré de milliards d’hommes et de femmes sauvés par son sacrifice.
L’aventure du grain de blé qui porte du fruit, n’est pas seulement réservée à Jésus, elle nous l’est offerte par Jésus lui-même qui veut que nous portions du fruit nous aussi et qui nous dit : « Si quelqu’un me suit et me sert mon Père l’honorera et là où je suis, là aussi sera mon serviteur.
Frères et sœurs Chrétiens, veux-tu suivre Jésus ? Alors, détache-toi de ta propre vie, ouvre ton cœur aux autres pour faire la volonté du Père et la joie du Père, ainsi toi aussi tu porteras du fruit.
Vous avez remarqué que Jésus tout en acceptant de subir la passion et la croix, ressent l’angoisse de la mort. Maintenant dit Jésus mon âme est bouleversée. Père, sauve-moi de cette heure !
Mais très vite, son désir d’échapper à la mort fait place à la confiance. Mais non dit Jésus, c’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci.
Jésus sait que de sa mort, Dieu fera surgir la vie pour tous !
Un peuple nouveau va naître. Jésus vit donc sa mort comme une obéissance et par amour pour son Père et pour nous.
Et Jésus conclue par une note d’Espérance : « et moi quand je serais élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. »
Voilà la preuve de l’amour de Dieu ! Voilà la victoire de Dieu ! Le fils accepte de mourir de la main des hommes. Le Père exauce la prière du Fils : « Père pardonne-leur car il ne savent pas ceux qu’ils font. » Désormais en levant les yeux vers la croix, nous y lisons non un instrument de haine et de douleur mais l’instrument du triomphe de l’amour, du triomphe de la vérité.
L’heure est venue, la mission de Jésus est accomplie.
Et voici enfin la réponse aux grecs qui malgré eux, annoncent l’entrée des païens dans l’Eglise, l’extension de la rédemption bien au-delà des limites d’Israël.
Oui, frères et sœurs avec Jésus, le salut n’est pas seulement réservé au peuple juif.
Tous les hommes, y compris les païens, les athées, les non croyants, les croyants d’autres religions, Tous sont sauvés ! Voilà la bonne nouvelle de cet évangile. Jésus donne sa vie par amour pour l’humanité toute entière. Le salut est pour Tous !
Seigneur, nous ne saurons jamais te dire assez merci pour cet amour immense, gratuit, sans condition pour nous tous qui que nous soyons, nous sommes sauvés.
Vraiment Jésus tu es merveilleux ! Gloire, louange, honneur à Jésus-Christ notre Seigneur et notre maître, notre sauveur et notre rédempteur - Amen.

Maintenant, prenons avec Jésus le chemin qui le mène de Gethsémani à Golgotha
dans la foi, la confiance et l’Espérance.
Jésus a choisit d’y marcher par amour pour toi et moi
Suivons-le sur le chemin de la croix
Avez-vous déjà entendu parler du jardin de Gethsémani ?

As-tu entendu parler du jardin de Gethsémani
Où cet homme méprisé, est bien seul abandonné
Ses amis sont endormis, il est tout seul dans la nuit
Les soldats vont arriver / Judas viendra l’embrasser
Cet ami le trahissant / pour quelques pièces d’argent.
Si la justice et la haine, c’est comme une coupe pleine
Qui ne peut plus s’éloigner, ces moments sont les derniers
Renier par tous les siens, Jésus n’a plus que ses mains
Jointes dans une prière / qui monte vers Dieu son Père
Une prière d’amour / D’obéissance toujours

De Gethsémani... à Golgotha / Chemin conduit... Jésus sur la croix
De Gethsémani... à Golgotha / Il donne sa vie... pour nous ses amis
Il fait chaque pas... pour toi et moi / De Gethsémani... à Golgotha

Il donne sa vie ce jour-là, pour sauver l’humanité
Pour effacer les péchés, des hommes qui l’ont rejeté
Pourvu qu’ils veuillent l’aimer, ceux qui l’ont abandonné
Et il ouvre ses deux mains / pour nous montrer le chemin
Celui de la liberté / Celui de l’éternité
As-tu entendu parler du jardin de Gethsémani
Où l’angoisse de la mort, le saisi le prend si fort
Que l’espace d’un instant, coule de son front du sang
Dieu l’a-t-il abandonné / pourquoi l’ont-ils condamné
Cet innocent sur la croix /Va mourir aussi pour toi

Prions
Quand jadis tu gravissais le chemin du Calvaire,
Tu pensais à nous, tu voyais chacun d’entre nous.
Aujourd’hui présent parmi nous, tu nous regardes, Seigneur,
Scrutant les cœurs pour y chercher Amour et consolation.
Tu gravis toujours le chemin du Calvaire
Quand tant de cœurs se détournent de toi….
Mais nous sommes là Jésus-Sauveur,
Viens dans notre cœur, nous t’accueillons,
Viens dans notre cœur, nous t’adorons,
Sur le chemin de la douleur Jésus, tu as choisi d’y marcher,
par amour pour toi et moi, jusqu’au bout jusqu’à la croix.

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha
Les soldats essaient de frayer une voie
Mais la foule se presse, pour voir celui qui mourra sur la croix
Il doit subir les insultes, les souffrances de son dos
Une couronne d’épines sur son front
Il affronte à chaque pas, la haine de ceux qui veulent sa mort

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha...
Comme un agneau, Jésus le Messie est là...
Car il a choisi d’y marcher, par amour pour toi et moi
Sur le chemin de la douleur
Jusqu’au bout… jusqu’à la croix…

C’est son sang qui purifie et qui nous donne la vie
A tracé nos chemins au cœur de Jérusalem

Jésus, je te remercie d’avoir choisi d’y marcher par amour pour moi
sur le chemin de la douleur, sur le chemin de la croix…

Oui Jésus, Je sais que tu as porté ta croix par amour pour moi et je te remercie
Aide-moi à contempler ta croix.
Sur ta croix, il y a tout l’amour, toute la miséricorde de Dieu
et c’est un amour auquel nous pouvons nous fier, auquel nous pouvons croire.
Nous avons confiance en Toi Jésus, je me remets à toi.
La croix ouvre sur la vie, la paix, la joie.
Louange à toi Jésus Sauveur, force toute puissante !
Force toujours présente !
Louange à toi fontaine de miséricorde !
Jésus, tu es le Roi de mon cœur !
Louange à ta sagesse ! A ta magnificence !
Brûle mon cœur du feu de ton Esprit !
La croix de Jésus est Bonne Nouvelle, elle conduit à la victoire de la Résurrection.

La croix du Christ triomphera
Elle qu’on a vu paraître dans sa gloire
La croix du Christ s’illuminera
Et Jésus-Christ nous reviendra

1- Lève les yeux regarde vers la lumière / Celui qui vient a connu la croix
Lève les yeux regarde et vois paraître / Le Dieu de toute joie
Ouvre ton cœur et laisse-toi remplir de sa grâce

2 - Laisse ta vie fleurir entre ses mains / Il te conduit par son Esprit Saint
Laisse ta vie confiance deviens modèle / De Foi pour ton prochain
Ouvre ton cœur, rabaisse-toi Fidèle serviteur

3 - Porte la Paix, la Joie autour de Toi / Dans la charité ouvre tes mains
Porte la Paix, la Joie de Dieu en Toi / Lui-même est ton voisin
Ouvre ton cœur, et laisse-lui te combler d’amour

La croix du Christ nous sauvera
Contemplons Dieu, Lumière, Miséricorde
La croix du Christ s’illuminera
Il nous revient le Roi des rois

Notre Père et 10 je vous salue Marie

Chers auditeurs, notre temps de prière se termine.
Nous vous remercions pour votre fidélité.
Continuons ensemble notre route vers Pâques en célébrant la bonté du Seigneur.
Que Dieu Tout-Puissant nous bénisse Tous !
Lui qui es Père, Fils et Saint Esprit – Amen

Célébrez la bonté du Seigneur
Soyez sûrs de l´amour du Sauveur !
Ayez toujours foi en lui,
En tout temps, il vous conduit :
Jésus-Christ vous a livré sa vie !

1. En tous lieux rendez grâce au Seigneur,
Dans la joie, la peine et la douleur.
Dieu est là, avec nous pour toujours,
Rien ne peut nous séparer de lui !

2. Peuple Saint, adorez votre Roi,
Le Seigneur victorieux du combat.
Le Salut est venu par la croix,
À jamais son amour règnera !

3. De son sein jaillit l´eau de la vie,
Sur la croix, il a tout accompli.
Par ses plaies, il nous envoie l´Esprit,
Flots d´amour qui nous donnent la vie !

4. Accueillez son Amour en vos vies,
Devant la crèche contemplez Marie.
Méditez la Parole, espérez,
Dieu demeure avec nous, jubilez !

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-5eme-semaine-de-Careme-et-Fete-Saint-Joseph