Temps de prière et d’adoration "Jésus guérit"

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 tous les vendredis juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière et d’adoration "Jésus guérit"

Bonjour à Tous,
Au début de notre temps de prière avec nos amis du Moufia, nous allons mettre la Parole de Dieu en valeur comme nous le demande le Pape François.
Ouvrons le livre sacré de l’histoire des hommes, la bible ou le Nouveau Testament.
Ouvrons-le et cherchons la référence de l’évangile de ce dimanche Saint Marc chapitre 1 versets 29 à 39.
Pendant que cherchons cette référence, écoutons ce beau chant

J’ai ouvert le livre de l’histoire des hommes.
J’ai ouvert le livre de l’amour de Dieu.
J’ai ouvert le livre, cherché la parole,
Les mots qui font vivre et qui rendent heureux.

Et j’ai trouvé des mots Éclatant d’impatience
À l’aurore du jour de sentir le soleil.
Des mots bien aiguisés, Cinglants d’impertinence
Pour bousculer ma vie, me sortir du sommeil.

Et j’ai trouvé des mots, De longs cris de souffrance
Sous les coups du malheur Et de la barbarie.
Des mots si torturés Sous la désespérance,
Pour m’apporter le doute sur le sens de la vie.

Et j’ai trouvé des mots Impossibles à lire,
Les mots propres de Dieu Brûlants de sa passion.
Des mots si forts, si grands, des mots qui me chavirent
Pour me conduire ma vie vers la résurrection.

Oui Seigneur j’ai ouvert le livre pour écouter ta Parole.
C’est elle qui nous rassemble aujourd’hui.
Traçons sur nous le signe de la croix
Au nom du Père et du Fils et du St Esprit - Amen.

Quel bonheur de se retrouver chaque semaine pour louer notre Seigneur
Que sa puissance d’amour transforme notre cœur en ce beau jour.
Savez-vous que vous êtes une merveille de Dieu
Qui que tu sois, saches que Jésus t’aime

Chacun est à ses yeux, unique et merveilleux,
Chacun lui est précieux,
Sache que Jésus t’aime !
Il prend soin de ta vie, Offre-la avec lui,
Fais-lui confiance et prie,
Sache que Jésus t’aime !
Ouvre-toi à l’Esprit, confie-lui tes soucis,
Lève les bras au ciel,
Sache que Jésus t’aime !
Il a porté ta croix, Il est vivant en toi,
Allez, viens chante avec moi...

Qui que tu sois, d’où que tu viennes,
Malgré les problèmes,
Sache que Jésus t’aime ! (bis)
La la la la la … Sache que Jésus t’aime !

La vie est souvent dure, elle est parfois obscure,
Que ta foi reste pure,
Sache que Jésus t’aime !
Tu peux en être sûr, du bonheur qu’Il procure,
Quelles que soient tes blessures,
Sache que Jésus t’aime !
Il veut toujours pour toi, la paix, l’amour, la joie,
Ecoute et suis sa voix,
Sache que Jésus t’aime !
Regarde autour de toi, quand tu recules et vois
La vie est belle, crois-moi...
Qui que tu sois, d’où que tu viennes,
Malgré les problèmes,
Sache que Jésus t’aime ! (bis)
La la la la la … Sache que Jésus t’aime !

Merci Seigneur de m’aimer tel que je suis
Il est bon de fêter notre Dieu !

En ce 5ème dimanche du temps ordinaire, l’Eglise célèbre le dimanche de la santé.
Avec la crise sanitaire que nous vivons actuellement, cette journée prend une couleur particulière. Cette année, le thème retenu est « tout le monde te cherche » extrait de l’Evangile de saint Marc, où Jésus sur les chemins de Galilée se fait proche des plus fragiles et les guérit.
Nous aussi, nous sommes peut-être fragiles ou malades ?
N’ayons pas peur de nous abandonner à Jésus qui nous dit « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le poids du fardeau et moi, je vous soulagerai »
En ce dimanche de la santé, confions à Jésus tous les malades, et tous ceux qui œuvres pour leur Bien-être. Seigneur, nous voici, nous avons Tous besoin de Toi, juste un souffle de Ta bouche et ton cœur nous donne vie…

Juste un souffle de Ta bouche et me voici
Rien qu’un battement de Ton cœur me donne vie
Au commencement du monde Ton cœur a parlé
Avant toutes choses Tu m’as désiré

Tu as créé les étoiles
Et ces millions de galaxies
Dessiné ces paysages
Par le souffle de l’Esprit
Et Ton cœur de Père a désiré ma vie
Et Ton cœur de Père a désiré ma vie

De Ta main, Tu peins les étoiles et le ciel
L’univers répond au son de Ton appel
Dans le désir de Ta grâce créé de Tes mains
Image et souffle de Ton Amour divin

Un jour je serai uni avec les Saints
Devant la beauté de Ta face sans fin
Prosternés devant Ton trône
Des hommes et des anges
Uniront leur voix proclamant leur louange

Là où brillent les étoiles
Où Ton amour a donné vie
Dans les Cieux nous chanterons
Avec les anges à l’infini
Gloire au Père au Fils et au Saint-Esprit
Gloire au Père au Fils et au Saint-Esprit

Tout le monde te cherche Seigneur,
particulièrement dans les événements tragiques qui abîment nos vies,
les bouleversent, les malmènent.
Tout le monde te cherche.
Où es-tu ?
Es-tu un Dieu lointain ?
Indifférent à ce qui nous blesse ?
En Jésus, tu t’es fait proche de chacun.
En Lui, tu as souffert ce que nous souffrons.
Alors, aide-moi à croire,
aide-nous à croire que tu es le Dieu présent au tout de nos vies.
Et que Toi aussi, sans Te lasser,
Tu nous cherches.

-silence-

Avec le poids de mon péché, Seigneur, je te cherche
Pardon de douter de ton amour, s’il te plait guérit mon cœur brisé et soigne mes blessures.
Accorde-moi la grâce d’être sauvé
Au-delà des océans, tu es venu me chercher, me relever,
Merci pour toute l’attention que tu m’accordes que tu accordes à chacun de nous.

Au-delà des océans, tu es venu me chercher,
Au-delà de mes tourments, ton amour a triomphé,
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur, à se confier à ta voix !

Tu viens relever le faible,
Tu le prends dans tes bras,
Tu le conduis vers ton Père,
Qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière,
Sois mon secours et ma joie,
Passé de l’ombre à Ta lumière,
J’ai mis mon espoir en toi !

Puisque ma vie passera, en Toi je veux demeurer
Puisque tu triompheras, mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur, à se confier à ta voix !

Doux Jésus, tu as un cœur bienveillant, tu es source de douceur et de consolation ;
Merci de nous relever, de nous prendre dans tes bras pour nous conduire vers ton père
et notre Père, Lui qui est bon et miséricordieux.
Il connait le cœur de l’homme et sa vie que Dieu le Père nous garde sous sa constante protection.
Que l’Esprit-Saint puisse visiter, guérir et donner force à tous les malades…

Viens Saint-Esprit viens / Ouvre le Ciel… descends sur nous
Viens Saint-Esprit viens / Feu éternel… embrase nous
Viens Saint-Esprit viens / Touche la terre… descends sur nous
Viens Saint-Esprit viens / Amour du Père… embrase nous

Sois le feu qui me guérit
Sois l’Amour qui me bénit
Voici mon cœur, voici mon cœur
Viens déverser Ta tendresse
Au milieu de mes faiblesses
Je n’ai plus peur Je n’ai plus peur

Viens Saint-Esprit viens
Fends l’atmosphère… descends sur nous
Viens Saint-Esprit viens
De Ta lumière… envahit-nous
Sois le feu qui me guérit…

Musique

Une pluie de guérisons, pour notre génération
Voici nos cœurs, Voici nos cœurs
Dans l’onction de Ton Esprit
Dans l’amour qui m’envahit
Je n’ai plus peur Je n’ai plus peur

Gloire à Dieu le Père qui nous donne l’Esprit de vie.
Viens Esprit Saint, divine onction descends sur nous, fortifie-nous et apporte-nous le salut de Dieu !
Donne-nous la lumière, la force, le courage dans les épreuves et remplis-nous de ta paix !
Par les Saintes plaies de Jésus, guéris ce qui est blessé dans ma vie, dans mon corps, mon esprit, mon cœur !

-silence-

À présent nous allons écouter la Parole de Dieu !
C’est elle qui nous nourrit, nous unit, nous guérit, nous fortifie et nous donne vie

Le Seigneur est mon berger rien ne saurait me manquer
Sur des prés d’herbes fraîches, Il me fait reposer
Vers les eaux tranquilles, Il me fait revivre
Il me conduit par le juste chemin
Et je chante, je chante oooh : Alléluuuuia, Alléluia Alléluuuia

Même si je traversais, tous les ravins de la mort
Je ne craindrais aucun mal
Car mon Dieu est avec moi, je marche au son de Sa voix
Son bâton me guide et me rassure
Et je chante, je chante oooh : Alléluuuuia, Alléluia Alléluuuia

Et Tu prépares ma table, là devant mes adversaires
Tu répands le parfum ma coupe est débordante
Grâce et bonheur m’accompagnent, pour tous les jours de ma vie
J’habiterai la maison, la maison du Seigneur
Et je chante, je chante oooh : Alléluuuuia, Alléluia Alléluuuia

PAROLE
Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 29-39)
«  Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies » 
En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.
Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était. Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons. Acclamons la Parole de Dieu.

MEDITATION
Jésus est un homme d’action, toujours en mouvement, il n’a pas beaucoup de temps pour lui-même. Ainsi, après avoir enseigné en étonnant tout le monde, après avoir libéré un homme possédé d’un esprit impur, Jésus se rend dans une maison privée, chez Simon et André. Et là, il guérit la belle mère de Simon qui avait de la fièvre. Jésus s’approche de la malade, comme il s’approche de l’humanité souffrante, Jésus saisit la main de la malade et l’invite à se lever (se lever dans la bible c’est un signe de la résurrection).
La malade se laisse faire, elle se lève et se met à les servir (servir selon Jésus c’est donner sa vie).
Cette guérison est une parabole prophétique, un signe qui nous dit que Jésus est le Messie, celui qui annonce et celui qui accomplit le Royaume.
Aujourd’hui encore, Jésus offre sa guérison à tous ceux qui croient en lui.
Mais pour Jésus, la vraie maladie de l’homme c’est le péché.
Le mal essentiel c’est d’être éloigné de Dieu et de ses frères et sœurs : et c’est notre cœur, qui est le centre de l’homme qui a besoin de guérison quand on ne sert pas nos frères et nos sœurs.
Curieusement, les démons connaissent l’identité de Jésus et Jésus leur interdit de parler.
Pourquoi ce silence imposé, alors que Jésus n’est pas venu pour se cacher...
Probablement parce que les habitants de Capharnaüm ne sont pas encore prêts pour cette révélation : il leur reste encore un long chemin à parcourir avant de découvrir le vrai visage du Christ.
Et que dire des malades qui sont attirés par Jésus ! (cherchent-ils le merveilleux le superficiel ? Prennent- ils Jésus pour un simple guérisseur ? Ne vont-ils pas renier Jésus, soi-disant le Fils tout puissant, lorsque celui-ci va souffrir et mourir sur une croix comme un bandit ?) Tous ces malades sont-ils prêts pour la foi ?
C’est là l’ambiguïté des miracles ; le risque de repartir guéri sans avoir rencontré Dieu.
Alors mieux vaut se taire, garder le silence, en attendant ce moment de la croix où Dieu se révèle.
Et quand Simon voudrait retenir Jésus en lui disant « Tout le monde te cherche » Jésus le ramène à l’essentiel : « allons dans les villages voisins, afin que je proclame la Bonne Nouvelle » manière de faire comprendre à Simon qu’il n’est pas venu pour faire des miracles, mais pour annoncer la Bonne Nouvelle. Et quelle est cette Bonne Nouvelle ? C’est que le Règne de Dieu s’est approché et les miracles ne sont que le signe du règne de Dieu qui est déjà là.
A la fin du récit de St Marc, Jésus va au désert pour prier, pour rencontrer Dieu.
Pourquoi ? Parce que Jésus a constamment besoin d’être en relation étroite avec son Père pour évangéliser, pour accomplir sa mission, histoire de nous dire que prière et action vont bien ensemble, l’une ne va pas sans l’autre.
D’ailleurs, « Un évangélisateur qui ne prie plus, bientôt, n’évangélisera plus » disait un évêque.
Frères et sœurs, la maladie est un mal qu’il faut combattre et si Jésus guérit en même temps qu’il annonce le Royaume, c’est que le mal va à l’encontre du projet de Dieu et donc, il faut nous en débarrasser.
C’est pourquoi, tous nos efforts pour lutter contre les souffrances des hommes vont dans le sens du projet de Dieu qui lui-même veut sauver tous les hommes et leur donner le bonheur promis.
Pour Jésus, ce qui compte, c’est la paix, c’est le bonheur, c’est la vie et la santé donnés aux hommes de la part de Dieu. Jésus veut que chacun de nous soit bien dans son corps comme dans son esprit pour être capable de se lever, de marcher, de s’épanouir dans le service des autres. Doux Jésus, merci de t’intéresser à tout ce qui concerne l’homme ; sa vie, sa santé physique et mentale, son bonheur, son avenir...
Jésus guérissait toutes sortes de maladies.
Toi, quelles sont tes maladies ?
De quoi voudrais-tu que Jésus te guérisse ?

Me voici humblement devant toi
Accueillant ta grâce qui se déverse en moi
Car voici ce que j’ai à t’offrir :
Un esprit brisé, une terre délaissée, un soupir

Tu seras la louange au cœur de mes épreuves
Tu seras la réponse à tout ce que je vis
Tu seras la main qui viendra pour me relever
Tu seras ma vie, mon chemin, ma vérité

Relevé, restauré et guéri
Là dans ta présence, en ta tendresse immense
En ce lieu où mon cœur est béni
Les flots de l’amour sont déversés sur moi, pour toujours

Du haut du ciel, tu me bénis
Tu étends ta main avec puissance
Tu fends la mer, tu me saisis
Sans peur, je marche avec confiance

Dieu est présent auprès des tout petits, de ceux qui souffrent.
Merci pour les grâces accordées à travers nos épreuves.

O Christ, toi qui accueilles toute détresse, toi, le médecin des corps et des âmes,
écoute nos prières, protège ceux qui comptent sur toi et attendent tout de toi.
« Heureux ceux qui pleurent ; ils seront consolés !

Seigneur, bénis, réconforte, soutiens les malades, les handicapés, les désespérés, ceux qui doutent, ceux qui pleurent, ceux qui ont perdu le goût, le sens de la vie.

Seigneur, étends ta main sur les malades, sur ceux qui sont accablés par la douleur et la misère pour les guérir, adoucir leurs peines, leur donner force, courage, espérance. Nous te prions particulièrement pour les personnes malades ou décédées du coronavirus,
accueille-les dans ton royaume de bonheur et de paix.

Seigneur, sois proche de ceux qui sont âgés, découragés, affligés.
Qu’ils sentent ta présence, ton amour, ta paix à travers les personnes qui s’occupent d’eux.
Que leur esprit soit fort pour supporter avec patience les fatigues, la solitude, la perte de mémoire, de forces physiques, l’idée de ne plus être utile et d’exister.

Heureux les aidants du grand âge qui gardent le sourire, qui respectent les personnes âgées,
les écoutent parler (répéter les mêmes histoires,) qui bavardent avec eux malgré leur surdité.

Dieu de tendresse et de bonté, donne à tous ceux qui les soignent la patience, la douceur,
le tact, les gestes qui soulagent, les paroles qui apaisent, l’amour qui réconforte.
Nous te rendons grâce, Dieu notre Père, pour les malades et les acteurs de la santé
qui ont survécu à l’épreuve du coronavirus.

Seigneur, nous implorons la guérison, sur nos familles, sur nos enfants
Prends nous dans Tes bras et guéris-nous…

Nous implorons la guérison
Sur nos familles sur nos enfants
Dans chaque vie chaque maison
Vienne en nos cœurs la guérison

Abba Abba Tu nous prends dans Tes bras
Abba Abba nous avons foi en Toi

Aucun autre dieu, aucun autre roi
Donne guérison donne paix et joie
Ouvrons-Lui nos bras Abba

ADORATION
O Dieu, mon Père, je crois en toi et en Jésus Christ mon Seigneur.
Je sais que tu m’aimes et que Jésus est présent dans ma vie,
dans mes souffrances et mes difficultés.
Seigneur Jésus, je t’aime, j’ai confiance en toi, je m’offre à toi ;
en toutes choses, je veux faire ta volonté.
Je veux te servir dans les pauvres, les malades, les souffrants, les personnes âgées.
Je crois que toi qui guérissais les malades par la force de ta Parole,
tu peux me guérir aujourd’hui car pour Dieu, tout est possible.
Seigneur Jésus, Fils du Dieu Vivant, Toi qui connais mes angoisses, mes chagrins et mes peines, je te bénis, tu as souffert pour moi et tu as remporté ta plus grande victoire sur la croix. Je m’abandonne à toi, je te fais confiance et je te remercie.

Je m’abandonne de toute mon âme
Toi qui connais si bien mon cœur
Ce qui me trouble et me fait peur
Je Te le donne, Te l’abandonne
Je remets tout entre Tes mains
Que s’éclaire enfin mon chemin

Pour que Tout en moi puisse Te glorifier
Qu’aucune faiblesse ne vienne T’attrister
Je remets tout entre Tes mains mon Divin Potier

Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout désir devienne Tien
Que de moi il ne reste rien
Rien que Te plaire, Te satisfaire
Que tout mon cœur Te soit contrit
Que je sois intègre dans ma vie

Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout mon être soit désormais
De Ta gloire le seul reflet
Voici mon cœur, voici mon âme
Que je sente Ta main sur moi
Me façonner comme autrefois
Mon Divin Roi

Oui Seigneur je remets toute ma vie entre tes mains

Frères et sœurs
Soyez sûr de l’amour de Dieu pour chacun de vous en ce beau jour

Notre temps de prière touche à sa fin, merci pour votre précieuse participation
Soyez Tous bénis par Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit ! Amen

Quelle joie quand on m’a dit que Dieu m’aimait !

Oh mais quel jour de joie
Quand on m’a dit que Dieu m’aimait
Oh mais quel jour de joie
Quand Dieu est venu me sauver
Alors je danserai je le louerai
Et je l’adorerai
Alors je danserai je redirai
Dieu a tout changé

Chaque deuil en une danse
Ma tristesse en une joie
Mes petitesses en lieux immenses
Dieu a tout changé
Chaque peine en une chance
Ma détresse en une Foi
Mon désespoir en espérance
Son feu s’est allumé en moi

Chaque peur en Sa confiance
Mes ténèbres en Son éclat
Tous mes échecs en Sa puissance
Dieu a tout changé
Ma faiblesse en une force
Tous mes chemins par Sa voie
Tous mes déserts en abondance
Son feu s’est allumé en moi

Il est Dieu Il est grand
Il est fort et puissant
Il est bon pour toujours
Eternel en amour

Dieu a tout changé
Dieu a tout changé

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-Jesus-guerit