Temps de prière et d’adoration « L’aveugle de Jéricho »

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 ce vendredi juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière et d’adoration « L’aveugle de Jéricho »

Ouvre les yeux de mon cœur, Père
Ouvre les yeux de mon cœur,
Je désire te voir, je désire te voir.
(bis)

Élevé au plus haut des cieux,
Rayonnant de l’éclat de ta gloire
Répands ton amour, ta force,
Alors que nous chantons : « tu es saint. »

Bonjour à Tous !

Chers auditeurs, Merci de vous joindre à nous pour prier, adorer et louer ensemble notre Seigneur. Comme l’aveugle de Jéricho dans l’évangile de saint Marc chapitre 10 versets 46 à 52, aujourd’hui, ouvrons les yeux de notre cœur pour accueillir notre Seigneur, Lui qui fait des merveilles pour chacun de nous

Traçons sur nous le signe de la croix.
Au nom du Père, du Fils et du saint Esprit Amen
Avec joie chantez avec moi le Seigneur

Chantez avec moi le Seigneur,
Célébrez-le sans fin.
Pour moi il a fait des merveilles,
Et pour vous il fera de même.

1. Il a posé les yeux sur moi,
Malgré ma petitesse.
Il m´a comblée de ses bienfaits,
En lui mon cœur exulte.

2. L´amour de Dieu est à jamais
Sur tous ceux qui le craignent.
Son Nom est Saint et glorieux,
Il a fait des merveilles.

3. Déployant son bras tout-puissant
Il disperse les riches.
Aux pauvres il donne à pleines mains,
A tous ceux qui le cherchent.

4. Il se souvient de son amour,
Il élève les humbles.
Il protège et soutient son peuple,
Il garde sa promesse.

Oui chers amis pour moi le Seigneur a fait des merveilles et j’en suis sûre que pour vous il en a fait de même.

Oh mon Dieu, je sais que tu m’aimes d’un amour infini… et je te remercie… moi aussi je t’aime mais mon péché m’empêche de te voir dans les petites attentions que mes proches me font, je ne suis jamais satisfaite, je veux toujours plus… et encore plus…
Oh pardonne-moi Seigneur…
Toi qui as sauvé l’aveugle de Jéricho, Bartimé, Seigneur, sauve-moi ! Je crois en Toi !
Je ne veux pas laisser mes péchés m’aveugler…
Ouvre mes yeux aux merveilles de ton amour, Seigneur, guide-moi, prends moi par la main, je suis l’aveugle sur le chemin : guéris-moi, je veux te voir !

1-Ouvre mes yeux, Seigneur, aux merveilles de ton amour.
Je suis l’aveugle sur le chemin : guéris-moi, je veux te voir !

2 - Ouvre mes mains, Seigneur, qui se ferment pour tout garder,
Le pauvre a faim devant ma maison : apprends-moi à partager !

3 - Fais que je marche, Seigneur, aussi dur que soit le chemin,
Je veux te suivre jusqu’à la croix : Viens me prendre par la main.

4 - Garde ma foi, Seigneur, tant de voix proclament ta mort !
Quand vient le soir et le poids du jour, ô Seigneur, reste avec moi !

Oui Seigneur, sois présent au milieu de nous.
Bénis notre famille, veille et protège nos enfants, nos jeunes, nos aînés, donne-nous la paix, la foi, la joie et l’espérance.
Aide tous ceux qui sont à la recherche d’un emploi.
Convertis les membres de notre famille, ainsi que tous ceux qui ne croient pas ou plus en toi.
Seigneur, mets des personnes bienveillantes sur notre route comme tu l’as été avec l’aveugle Bartimé.
Guéris les malades qui souffrent de diverses maladies… particulièrement le cancer, la dépression, l’addiction ou bien d’autres…
Envoie ton Esprit Saint sur tous ceux qui ont besoin de toi…
Visite tous ceux qui souffrent et qui font souffrir les autres malgré eux.
Notre Père, envoie ton Esprit Saint sur nous Tous…

1. Notre Père, répands sur nous l’Esprit
Dont tu as rempli Jésus-Christ.
Par ta force, nous irons proclamer
Qu’il est vivant, ressuscité

Le Saint-Esprit descendra dans nos cœurs,
Nous recevrons la force du Très-Haut,
Pour aller jusqu’aux confins de la terre,
Et nous serons les témoins de Jésus.

2. Notre Père, illumine nos cœurs
De la lumière de Jésus !
Ouvre nos yeux, viens chasser notre peur,
Par l’espérance du Salut.

3. Notre Père, viens répandre en nos cœurs,
L’Esprit de force et de douceur.
Que nos âmes, par lui soient consacrées,
Nous t’offrons nos vies à jamais !

Alléluia, Alléluia….

Merci Seigneur pour tes merveilles, je veux chanter ton nom, proclamer au monde entier combien tu es bon !

Pour tes merveilles,
Je veux chanter ton nom,
Proclamer combien tu es bon !
De toi et de toi seul,
Seigneur dépend mon sort,
Ô mon Roi, mon Dieu, je t’adore.

1.Quand je t’appelle dans la détresse,
Sensible à mon cri tu t’abaisses,
Ta droite douce et forte me redresse,
Contre ton sein me tient sans cesse.

2.À ta tendresse je m’abandonne,
Car sûre est ta miséricorde.
Qui comme toi, Seigneur, sauve et pardonne ?
Pas de salut que tu n’accordes !

3.Je ne peux vivre qu’en ta présence,
Que ne me soit cachée ta face !
Ne déçois pas, Seigneur, mon espérance :
À tout jamais je rendrai grâce.

O mon Dieu je t’adore… ouvre les yeux de mon cœur pour qu’à tout jamais je rends grâce.
Fais resplendir en moi la Parole que je vais entendre ainsi je pourrai proclamer au monde entier les merveilles de ton amour !

Grandes et merveilleuses sont toutes tes œuvres
O Seigneur, notre Dieu tout-puissant,
Juste et véritable, dans toute ta volonté, Toi le Roi éternel.
Qui sur la terre et dans le ciel est semblable à toi ?
Tu règnes sur tout l’univers, Dieu d’Israël !
Un jour, devant toi,
Tout genou fléchira,
Toute langue te bénira.
Alléluia, alléluia, alléluia, amen !
Laï laï laï laï……

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (10, 46b-52)
«  Rabbouni, que je retrouve la vue !  »
En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin. Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! » Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! » Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. » L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! » Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

Ô Jéricho te souviens-tu de moi
Quand j’étais assis sur le bord du chemin ?
Ô Jéricho, Jésus, pitié pour moi
Mes yeux se sont ouverts enfin

1- Crions vers Dieu au milieu de la foule
Elle marche, aveuglée sans lumière
Jésus s’arrête et l’espérance coule
Comme l’eau dans un désert.

2- Ayons la foi plus forte que nos doutes
Jésus entend nos prières
C’est trop souvent le premier pas qui coûte
Ce pas qui nous libère.

3- Jésus n’est pas magicien de passage
Un prince de l’éphémère
Il ne part pas comme on tourne une page
Il nous confie au Père.

-Méditation-
Jésus sort de Jéricho avec ses disciples. Jéricho, c’est la ville où Jésus fera son dernier « signe » ; redonner la vue à Bartimée, un aveugle qui mendiait.
Dans la bible, l’aveugle est le symbole de la pauvreté, de l’homme laissé à ses seules forces, de l’homme dépendant des autres.
Ce mendiant aveugle va devenir un modèle pour les disciples de Jésus et pour nous chrétiens qui croient voir mais qui sont aveugles quelquefois.
Nous sommes dans la même situation que Bartimée ; nous n’avons jamais vu le visage de Jésus.
Par la Foi, nous croyons au témoignage de ceux qui l’ont connu et nous aimons Jésus.
Un jour, nous verrons Jésus et nous serons semblables à lui.
Au passage de Jésus, l’aveugle crie : « Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! » (Kyrie eleison, en grec).
La foule veut faire taire cet aveugle gênant. Aujourd’hui encore, il y a toujours des gens qui essayent de faire taire le pauvre, les immigrés, les marginaux, les handicapés, les victimes de toutes sortes.
Jésus s’arrête et dit « Appelez-le ».
Ceux qui bloquaient l’accès au Christ sont missionnés pour appeler Bartimée. Jésus met ses disciples et la foule au service des petits, il fait transmettre son appel par eux.
Notre Dieu est ainsi, il a besoin de chacun de nous pour faire connaître et aimer son fils Jésus Christ.
La foule appelle l’aveugle et lui dit : « Confiance, lève-toi, Il t’appelle. »
Le désir de Bartimée de guérir est tellement fort qu’il jette son manteau, « bondit et court », c’est fou car il ne voit rien. C’est cela la foi ; marcher alors que nous ne voyons pas très bien, faire confiance à Jésus qui prend pitié de nous, qui nous sauve.
A l’aveugle qui jette son manteau, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »
Question étrange ! Jésus sait ce que cet aveugle attend de lui, mais il veut que Bartimée fasse une profession de foi personnelle, librement, avant que lui, Jésus n’agisse.
Le fait de jeter son manteau signifie que l’aveugle fait une coupure avec son passé ; ce geste renvoie au symbole du baptême.
Au temps de Marc, le baptême était appelé « l’illumination », c’était le sacrement de l’ouverture des yeux. C’est exactement ce que dit l’aveugle « Seigneur, fais que je voie » (on est bien dans une scène baptismale de bout en bout, avec cet Evangile).
Pourquoi ? Qu’est ce que le baptême ? Le baptême, c’est le passage des ténèbres à la lumière, c’est le salut offert à tous ; ce qui était impossible à l’aveugle laissé à ses seules forces devient possible ; « Va, dit Jésus, ta foi t’a sauvé » et Bartimée se met à suivre Jésus.
Désormais, lui-aussi, Bartimé l’aveugle guéri est appelé à transmettre à d’autres ce qu’il a reçu.
En fait cette guérison miraculeuse d’un aveugle révèle l’identité véritable de Jésus. C’est un aveugle, qui, le 1er, appelle Jésus « Fils de David » (l’un des titres du Messie). Cette guérison sera suivie de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, où Jésus est acclamé comme le Messie, le Fils de David. Cette guérison vient confirmer que Jésus est bien le Messie attendu mais un Messie à la manière d’un serviteur et non d’un maître.
Dans ce récit, St Marc précise que l’aveugle jette son manteau pour courir vers Jésus.
Et toi, et moi, et nous ? Que sommes-nous prêts à abandonner définitivement pour répondre à l’appel de Jésus ?
Ami chrétien, que veux-tu que Jésus fasse pour toi ? (Ne crains pas ! Ose faire une demande à Jésus qui voit notre misère, qui nous aime toujours et encore)
Jésus de Nazareth, Fils de David, ouvre mes yeux ! Fais que je voie ! Aie pitié de moi : de ma famille ! De mes enfants ! Du monde entier ! De l’Eglise !

Ô Jésus, tu es doux et humble de cœur,
Rends mon cœur semblable au tien.
Ô Jésus, tu es doux et humble de cœur,
Rends mon cœur semblable au tien.

Jésus, Fils de David, aie pitié de moi,
Jésus, j’ai confiance en toi !
Ouvre mes yeux, Seigneur fais que je voie,
Jésus, j’ai confiance en toi !

Jésus toi qui es doux et humble de cœur tu me dis : « aie confiance en moi »
Seigneur, je crois en Toi, je veux marcher à ta suite.
Je suis heureux lorsque dans le secret de mon cœur tu murmures « Va, ta Foi t’a sauvé ! »
Mon frère, ma sœur, en toute confiance, remercie Jésus pour quelque chose de beau que tu as vu ou entendu et qui fait grandir ta Foi.

(silence)

Celui qui met en Jésus
Celui qui met en Jésus, une pleine confiance,
Jamais ne chancelle plus,
Complète est sa délivrance.

Par la foi nous marcherons,
Par la foi nous triomphons,
Par la foi, mon rédempteur
Me rendra plus que vainqueur !

Dans les jours d’adversité,
Quand tu sens gronder l’orage,
Regarde en sécurité
À Christ et reprends courage !

Par la foi je marcherai,
En comptant sur tes promesses,
Par lui je triompherai
En tout temps de mes détresses !

Seigneur, donne-moi tes Yeux qui aiment

« Seigneur, Tu as ouvert les yeux de l’aveugle de Jéricho.
Viens accomplir une autre merveille, celle d’ouvrir mes yeux.
J’ai besoin de regarder, comme Tu sais si bien regarder.
Seigneur, donne-moi ta Lumière.
Fais-moi voir les autres avec des yeux tout neufs, avec Tes yeux.
Avec des yeux humbles, des yeux qui pardonnent.
Des yeux pleins de tendresse, des yeux qui respectent, des yeux qui aiment.
Seigneur, donne-moi ta Lumière à moi qui Te connais, mais qui ne sais pas Te reconnaître
dans les personnes que je rencontre, dans le pauvre, l’handicapé, le découragé, le SDF.
Comme c’est difficile de Te reconnaître dans les évènements de chaque jour,
dans les épreuves, dans le succès, dans l’échec, dans les joies, dans les peines ;
dans mes frères et sœurs. Seigneur, donne-moi ta Lumière, donne-moi tes Yeux,
et mets ta Paix et ta Joie dans mon cœur ». Amen
Évariste Leblanc

Je ne pourrais jamais t’aimer, comprendre ni réaliser
Je ne pourrais jamais saisir tout ce que tu as dû subir
Viens et ouvre mes yeux, Seigneur
Tu quittas ton trône et ta gloire, brisé pour me donner l’espoir
Tes pieds, tes mains sont les témoins, du grand amour qui fût le tien

Viens et ouvre mes yeux, Seigneur
Viens et ouvre mes yeux, Seigneur
Révèle-moi ton amour, révèle-moi ta bonté
Que je puisse enfin t’aimer chaque jour
Révèle-moi ton amour, révèle-moi ta bonté
Que je puisse enfin t’aimer toujours

Je ne pourrais jamais t’aimer, comprendre ni réaliser
Je ne pourrais jamais saisir tout ce que tu as dû subir
Tu quittas ton trône et ta gloire, brisé pour me donner l’espoir
Tes pieds, tes mains sont les témoins, du grand amour qui fût le tien

Viens et ouvre mes yeux, Seigneur
Viens et ouvre mes yeux, Seigneur
Révèle-moi ton amour, révèle-moi ta bonté
Que je puisse enfin t’aimer chaque jour
Révèle-moi ton amour, Révèle-moi ta bonté
Que je puisse enfin t’aimer toujours (x2)
Seigneur, ton amour pour moi (X2)

Mon Seigneur et mon Dieu, je vous aime et je vous adore de tout mon cœur
-silence-

“Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.
Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.”

1. J´étais dans la nuit, dans la détresse et dans la mort.
Du fond de l´abîme j´ai crié vers toi, Seigneur.
Tu m´as délivré, tu m´as guéri, tu m´as sauvé,
Mon âme est en paix car tu m´aimes.

Ouvre mes yeux, Seigneur, fais que je vois !
Jésus Sauveur, je crois en toi !
Ouvre mes yeux, Seigneur, fais que je vois !
Ton amour me conduira.

2. Aux pauvres, aux petits, Dieu garde toujours son appui.
Il guérit l´aveugle, à l´affligé il rend la joie.
Lui qui a créé tout l´univers entend ma voix,
Jamais il n´oublie ceux qu´il aime.

3. Je veux te louer, Seigneur, Dieu de fidélité,
Chanter ta bonté, te célébrer tant que je vis.
J´ai confiance en toi, Seigneur tu es toute ma joie,
Je veux proclamer tes merveilles !

L’Église catholique de France célèbre chaque année l’avant-dernier dimanche d’octobre une semaine missionnaire mondiale qui se conclut le dimanche 24 octobre.
« Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » tiré des actes des apôtres chapitre 4 verset 20. C’est le thème retenu cette année pour « la journée mondiale missionnaire » le dimanche 24 octobre.

En communion avec des millions de chrétiens à travers le monde, prions pour que chaque baptisé soit impliqué dans l’évangélisation, disponible pour la mission, à travers un témoignage de vie ayant le goût de l’Évangile.
Nous nous souvenons en particulier de ceux qui ont été capables de se mettre en chemin, de quitter leur terre et leur famille pour que l’Évangile puisse atteindre sans délai et sans crainte les peuples et les villes les plus éloignés où tant de vies sont assoiffées de bénédiction

Ensemble prions : Dieu notre Père,
Tu as donné à Pierre et aux autres apôtres le courage de témoigner de ton Fils, mort et ressuscité pour révéler ton Amour. Ils ne pouvaient pas taire ce qu’ils avaient vu et entendu.
Nous te prions d’envoyer de nombreux missionnaires, afin que Jésus-Christ soit connu, aimé et servi dans le monde entier.
Répands sur nous ton Esprit, qu’il fasse de nous des témoins de ta Parole, joyeux et audacieux. Amen

Me voici, Seigneur, pour faire ta volonté ;
Je te donne mon cœur et toutes mes pensées.
Me voici, Seigneur, pour faire ta volonté ;
J’abandonne ma vie et t’offre mon avenir.

1. Guide-moi, conduis-moi dans tes voies !
Montre-moi le chemin et je le suivrai !

2. Envoie-moi où tu veux que je sois !
Parle-moi de tes plans et je partirai !

Sur le chemin de Jérusalem, Jésus Christ a entendu le cri de l’aveugle Bartimée et compris sa détresse. Confiants qu’il connaît les peines et les besoins des femmes et des hommes, nous pouvons lui adresser nos prières. Jésus, Fils de David, aie pitié de nous !

– Nous te demandons de l’enthousiasme pour toutes les personnes baptisées, afin qu’elles annoncent avec joie l’Évangile dans leur famille, dans la société et dans leur milieu professionnel. Jésus, Fils de David, aie pitié de nous !

– Nous te demandons du courage afin que nous ne taisions pas ce que nous avons vu, entendu et expérimenté de l’amour de Dieu. Jésus, Fils de David, aie pitié de nous !

– Nous te demandons de la force pour les femmes et les hommes qui exercent une responsabilité particulière au service de l’Église afin qu’ils vivent l’Évangile avec intelligence et conviction dans leurs tâches quotidiennes. Jésus, Fils de David, aie pitié de nous !

O mon Dieu je crois en Toi

Notre Père Éternel, Toi qui a tout créé,
Dieu Tout-Puissant.
C’est par ton Saint-Esprit, que Jésus fut conçu,
Christ Notre Sauveur.

Oui je crois en Dieu notre Père,
Oui je crois en Christ son Fils,
Oui je crois en ton Saint-Esprit,
O Trinité divine.
Oui je crois à la résurrection,
Que nous vivrons à jamais,
Car oui je crois, dans le Nom de Jésus.

Notre Juge et Défenseur,
Tu souffris à la croix,
Le pardon est en Toi.
Descendu jusqu’aux ténèbres,
Tu es ressuscité,
A jamais élevé.

Oui je crois en Dieu notre Père,
Oui je crois en Christ son Fils,
Oui je crois en ton Saint-Esprit,
O Trinité divine.
Oui je crois en Lui
Oui je crois qu’il est Vivant
Oui je crois, que Jésus est Seigneur.(x2)

Oui je crois à la vie éternelle,
Je crois que d’une vierge il est né,
Je crois à la communion des saints,
Et en ta sainte Eglise.
Oui je crois à la résurrection,
Quand Jésus reviendra,
Car oui je crois dans le Nom de Jésus.

Oui je crois en Dieu Notre Père
Oui je crois en Christ son Fils
Oui je crois en ton Saint-Esprit
O Trinité divine
Oui je crois à la résurrection
Que nous vivrons à jamais
Car oui je crois, dans le Nom de Jésus (x2)

Car oui je crois dans le Nom de Jésus

Notre Temps de prière touche à sa fin, merci à vous tous pour votre précieuse participation.
Que vos yeux soient toujours ouverts à la parole et aux merveilles du Seigneur !

Chant final :
1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es pour nous un rempart, un appui,
Que ma bouche chante ta louange.
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur,
Que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint !
Que ma bouche chante ta louange.

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur,
Sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,
Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange.

2. Seigneur, tu as éclairé notre nuit,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es lumière et clarté sur nos pas,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi !
Que ma bouche chante ta louange.

3. Tu viens sauver tes enfants égarés,
Que ma bouche chante ta louange.
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour,
Que ma bouche chante ta louange.
Dans leur angoisse, ils ont crié vers toi,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu entends le son de leur voix !
Que ma bouche chante ta louange.

4. Des ennemis, toi tu m´as délivré,
Que ma bouche chante ta louange.
De l´agresseur, tu m´as fait triompher,
Que ma bouche chante ta louange.
Je te rends grâce au milieu des nations,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur, en tout temps, je fête ton Nom !
Que ma bouche chante ta louange.

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-L-aveugle-de-Jericho