Temps de prière et d’adoration "Le Christ Roi"

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 tous les vendredis juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière, d’adoration et de louange "Christ Roi"

Bonjour à Tous !

Chaque dernier week-end de novembre, les catholiques célèbrent la fête du Christ-Roi qui marque la fin d’une année liturgique avant le temps de l’Avent.
Nous passerons de l’année liturgique A à l’année B.
Toute l’année A, Saint Matthieu nous a annoncé la Bonne nouvelle.
Pendant l’année B ce sera Saint Marc que nous entendrons le plus souvent.
La fête du Christ-Roi est liée au retour du Christ,
Cette solennité fait de Jésus le « Christ-Roi de l’Univers »
Demandons à Dieu d’ouvrir les portes de notre cœur
et de notre Foi pour accueillir Jésus notre Roi

-Traçons sur nous le Signe de la croix-

Ouvrez les portes, annoncez le Roi et laissez Jésus entrer.
Ouvrez les portes et ouvrez vos cœurs, il vient avec majesté.

Ouvrez les portes à celui qui vient au nom du Seigneur,
Ouvrez les portes à celui qui est le Dieu vainqueur.

Ouvrez les portes à celui qui tient les clés de la vie.
Ouvrez les portes et les pauvres seront affranchis.

Ouvrez les portes à celui qui est le consolateur.
Ouvrez les portes à celui qui veut sonder nos cœurs.

Oui Seigneur, nous ouvrons les portes de notre cœur pour t’accueillir
Entre et fais ta demeure en nous, chez nous et autour de nous…
Toi, le Christ triomphant, victorieux du mal,
c’est toi qui restaureras toute l’œuvre de Dieu à la fin des temps.
Tu es digne de recevoir puissance, sagesse, force et honneur, Toi le Christ, le Roi des rois
Ô Dieu, tu es grand !

-Nous pouvons nous assoir-

Le Roi dans sa splendeur, vêtu de majesté,
La terre se réjouit, la terre se réjouit.
Il est paré d’éclat, la nuit essaie de fuir
Au son de sa voix, au son de sa voix.

Ô Dieu, tu es grand !
Nous chantons : Ô Dieu, tu es grand !
Et tous verront, Ô Dieu, combien tu es grand !

Car d’âge en âge il règne. Les temps sont dans sa main.
Commencement et fin, commencement et fin.
Le Père, le Fils, l’Esprit, Trinité divine.
Le lion et l’agneau, le lion et l’agneau.

Le plus grand des noms. Digne de louange.
Mon cœur s’écrie ô Dieu, Tu es grand !
Oui mon Dieu tu es grand ! Tu es notre roi, Jésus.
Tu t’avances dans la gloire… mais quelle surprise !
Ta gloire est celle de l’humilité, du berger qui prend soin de chaque membre de son troupeau.
Ta gloire le rend proche des plus petits de notre monde. Saurons-nous t’accueillir ?

Dans son amour, Dieu, le Père envoya son fils Jésus
Pour accorder la lumière à tous ceux qui sont perdus.
Il descendit sur la terre mais les hommes l’ont rejeté.
Ils l’ont cloué au calvaire, mais Christ est ressuscité.

Christ est roi, Christ est roi, Christ est Roi des rois.
Christ est roi, Christ est roi, Christ est Roi des rois.

Les croyants de tous les âges portent son nom sur leur cœur ;
Dans l’épreuve, ils gardent courage car leur Dieu est un sauveur.
Ils vont par toute la terre annoncer le fils béni.
Fiers de porter leur bannière sur laquelle il est écrit :

Un jour, les chrétiens du monde seront rassemblés par lui.
Ils sortiront de leurs tombes car, en lui, ils ont la vie.
Ils formeront un royaume, la terre sera leur pays.
Leur hymne sera un psaume à la gloire du messie.

-silence-

Jésus-Christ, toi le Roi de l’univers, écoute nos prières, remplis-nous de ton amour…
Tu as donné ta vie pour nous sauver, tu nous accueilles tels que nous sommes,
nous nous tournons vers toi…
Prends pitié de nos manques d’amour, de foi, d’espérance et de charité.
Toi qui es riche en miséricorde,
rends-nous capable de reconnaitre ta puissance et de te glorifier sans fin.
Seigneur, viens nous relever, nous qui sommes faibles,
prends-nous dans tes bras et conduis-nous vers ton Père et notre Père.

Au delà des océans... Tu es venu me chercher
Au delà de mes tourments... Ton amour a triomphé
Montre moi la splendeur et la beauté qu’il y a
À T’obéir de tout cœur à se confier à Ta voix

Tu viens relever le faible, tu le prends dans Tes bras
Tu le conduis vers Ton Père qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière, Sois mon secours et ma joie
Passé de l’ombre à Ta lumière J’ai mis mon espoir en Toi

Puisque ma vie passera... en Toi je veux demeurer
Puisque Tu triompheras... mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre moi la splendeur et la beauté qu’il y a
À T’obéir, de tout cœur à se confier à Ta voix

-silence-

Oui Seigneur, je mets mon espoir en toi.
Tu es Amour et miséricorde, envoie ton Esprit Saint sur nous Tous ici présents…
Nous te confions tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux…
Envoie ton Esprit Saint sur tous les malades donne-leur Force et guérison...
Viens visiter tous les couples, surtout ceux qui n’arrivent plus à s’aimer,
ranime en eux cette flamme d’amour du tout début de leur rencontre…
Visite toutes les familles Seigneur…
Les personnes âgées qui attendent une visite de leurs proches, bien entendu en respectant
les gestes barrières…Visite les jeunes qui sont à la recherche d’un emploi…
les enfants qui ont besoin de toi…visite tous ceux qui sont touchés par ce coronavirus…
tous les pays qui sont confinés… Couvre chacun de nous de ton amour…

Viens Esprit Saint, viens en nos cœurs
Donne-nous ta force et ta lumière
Viens Esprit Saint, purifie nos cœurs
Par Jésus guide-nous vers le Père
Par Jésus guide-nous vers le Père

Viens Esprit Saint
Fais en nous ta demeure
Fortifie nos âmes dans la douleur
Viens Esprit Saint
Donne-nous la paix
Allume en nous le feu de ton amour

Viens Esprit Saint, viens consolateur
Fais de nous des témoins du Seigneur
Viens Esprit Saint, reçois ma prière
Renouvelle la face de la terre
Renouvelle la face de la terre

Merci Seigneur pour le don de ton amour, que tout se passe pour nous selon ta volonté.
Seigneur, Tu es mon berger, tu me conduis par le juste chemin.
Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie….
j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours, Alléluia !
Nous allons à présent écouter la parole de Dieu

Le Seigneur est mon berger rien ne saurait me manquer
Sur des prés d’herbes fraîches Il me fait reposer
Vers les eaux tranquilles Il me fait revivre
Il me conduit par le juste chemin
Et je chante je chante

Alléluia Alléluia Alléluia

Même si je traversais tous les ravins de la mort
Je ne craindrais aucun mal
Car mon Dieu est avec moi je marche au son de Sa voix
Son bâton me guide et me rassure
Et je chante je chante
Et Tu prépares ma table là devant mes adversaires
Tu répands le parfum ma coupe est débordante
Grâce et bonheur m’accompagnent pour tous les jours de ma vie
J’habiterai la maison la maison du Seigneur
Et je chante je chante

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (25, 31-46)
«  Il siégera sur son trône de gloire et séparera les hommes les uns des autres  »
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche. « Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.” Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?” Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.” « Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. » Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-

La fête du Christ Roi, ce dimanche clôture l’année liturgique A.
Bientôt, l’Eglise va entrer dans le temps de l’Avent.
Aujourd’hui, l’Evangile de St Matthieu nous dit que Jésus, le grand Juge de la fin des temps, viendra séparer les hommes les uns des autres, à la fin des temps.
Une question survient : Moi, serai-je parmi les bénis de Dieu ou parmi les rejetés ?
Mon frère, ma sœur, regarde ta vie à la lumière de l’Evangile et fais ton choix.
Voilà une bonne nouvelle, c’est sûr, Dieu a promis : à la fin du monde, toute l’humanité sera ressuscitée et rassemblée autour du Christ en gloire. Voilà une Bonne Nouvelle pleine d’Espérance.
Pourtant, l’Evangile de St Matthieu nous dit que les hommes seront séparés les uns des autres.
Sur quels critères, Dieu fera-t-il le tri ? Sur quoi, serons-nous donc jugés ?
Nous serons jugés exclusivement sur l’amour et sur un amour très, très simple comme donner à manger, donner à boire, visiter, accueillir, habiller, réconforter, consoler.
Frères et sœurs, sommes-nous conscients que nos plus petits gestes d’amour vrai ont une valeur d’éternité !
Vraiment, Seigneur, tu es un Père merveilleux, tu ne nous demandes pas de faire des choses inaccessibles, impossibles, pour avoir la Vie Eternelle. Tu nous demandes juste de suivre Jésus, en nous mettant au service des plus faibles comme Jésus, le Serviteur par excellence l’a fait.
Comment alors expliquer l’étonnement des bénis de Dieu comme de ceux qui n’ont rien fait quand ils disent « Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu ? »
« Quand sommes-nous venus jusqu’à Toi ?
Cet étonnement souligne d’une part que les bénis de Dieu ont agi naturellement pour leur frère sans savoir qu’ils prenaient soin de Jésus, sans se rendre compte que Jésus était présent dans chacun de ces frères. D’autre part, les rejetés, eux qui étaient indifférents aux besoins de leur prochain, ne se rendaient pas compte des conséquences de leurs actes.
A la fin des temps, Dieu n’aura pas à juger les hommes.
Car sans le savoir, tous les hommes, toi, moi, tous les hommes se seront jugés tout au long de leur vie. Dieu n’aura qu’à nous dévoiler ce qui était caché dans nos gestes d’amour de tous les jours (la présence secrète de Jésus dans celui à qui on a fait du bien ou du mal).Voilà ce que Dieu va nous dévoiler.
La vie éternelle commence aujourd’hui, dès ici-bas. Ne cessons jamais d’aimer, frères et sœurs, ne cessons jamais de servir, de donner, de partager, de semer la paix, la justice.
Que se passera-t-il au jugement dernier pour ceux qui n’ont pas accueilli le don d’amour et de vie ?
Entendons-nous bien, mes amis, notre Dieu ne juge pas au sens de « condamner ».
Dieu veut sauver le monde. Son Fils Jésus a accepté de mourir pour l’humanité toute entière. Dieu dans son amour infini fait tout ce qu’il peut pour qu’il n’y ait personne en enfer(d’ailleurs nous dit l’écriture, l’enfer n’a pas été préparé pour les hommes mais pour Satan et ses juges)
Dieu souffre pour celui qui commet le mal.
Aucun homme, aucune femme ne pourra refuser l’amour infini, inépuisable de Dieu, croyons-le de tout notre être. La croix de Jésus est le signe de la victoire de la vie sur la mort et le gage du salut de tout homme quelqu’il soit.
En Jésus toutes les puissances du Mal seront détruites et Dieu sera « tout en tous ».
Voilà notre Espérance frères et sœurs !
Prions, prions pour que les injustes, les méchants, les rejetés, ceux qui commettent le mal, acceptent de se repentir face à l’amour immense, inconditionnel de Dieu notre Père, patient, fidèle et miséricordieux.
Jésus, je le sais, tu ne veux pas la mort du pécheur, tu veux que le pécheur ait la vie et la vie en abondance.
Viens Jésus, viens, le monde a tant besoin de Toi !

Venez, chantons notre Dieu, Lui, le roi des cieux !
Il est venu pour sauver l’humanité et nous donner la vie.
Exulte pour ton roi, Jérusalem, danse de joie.

1 - Il est venu pour nous sauver du péché
Exulte, Jérusalem, danse de joie.
Oui par sa mort, tous nous sommes libérés,
Exulte, Jérusalem, danse de joie.

2.- Le Roi de gloire nous a donné le salut,
Exulte, Jérusalem, danse de joie.
Sa majesté nous pouvons la contempler,
Exulte, Jérusalem, danse de joie.

3.- Si nous croyons, par lui nous sommes guéris,
Exulte Jérusalem, danse de joie.
Oui nous croyons que c’est lui le Pain de vie,
Exulte Jérusalem, danse de joie.

4.- Dieu parmi nous, c’est Jésus Emmanuel,
Exulte, Jérusalem, danse de joie.
Par son Esprit il est au milieu de nous,
Exulte, Jérusalem, danse de joie.

-Ensemble prions-
« O Seigneur notre Dieu, Vous êtes le seul Roi très Saint et Souverain de toutes les Nations, nous Vous prions, Seigneur, en espérant ardemment recevoir de Vous, ô Divin Roi, Miséricorde, paix, Justice et tous biens. Protégez, ô Seigneur notre Roi, nos familles et notre terre natale. Prenez soin de nous, nous Vous en prions, ô Dieu très Fidèle ! Protégez-nous contre nos ennemis et épargnez-nous Votre Juste Jugement. Pardonnez-nous ô Souverain Roi nos péchés à Votre égard. Jésus, Vous êtes un Roi de Miséricorde. Nous méritons Votre Juste Jugement. Ayez pitié de nous, Seigneur, et pardonnez-nous. Nous avons confiance en Votre Grande Miséricorde. O Roi éblouissant de splendeur, nous nous inclinons devant Vous et nous Vous prions ; que Votre Règne arrive, que Votre Royauté soient reconnus sur la terre. Amen. »

-Adoration-

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.
Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.

Tu es Dieu et je suis à toi / Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux

-Ensemble prions-
Ô Jésus l’unique Roi de l’Univers, nous nous prosternons à vos pieds
pour vous adorer et vous prendre pour notre Roi et notre Guide.
Oui. Seigneur, à Vous, toutes les nations sont soumises.
Vous êtes seul, le vrai Roi ; Vous êtes seul, la vraie paix.
Vous êtes seul, la Lumière. Nous n’adorons que Vous seul !
Vous êtes notre soutien, Vous êtes notre richesse, Vous êtes notre Maître,
Ô Grand Dieu du Ciel et de la terre. Nous croyons très fermement
que Vous êtes réellement présent dans la Sainte Eucharistie.
Vous êtes là vivant, aimant. Vous voulez nous nourrir du Pain de vie.
Oui, venez et nourrissez vos enfants. Vos regards sont fixés sur les âmes.
Vous veillez sur toutes les nations. Votre Cœur est pour nous un asile de repos.
Nous nous consacrons donc à votre Cœur de Roi et de Prince.
A Vous seul. Seigneur, toute gloire, honneur, amour soient rendus
jusqu’à la consommation des siècles et pendant toute l’Eternité. Amen.

Reçois de moi le parfum qui t’es dû,
La beauté de ton Nom en mon âme éperdue,
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime
Reçois du peu que je trouve à donner,
Tout l’amour que mes yeux n’ont pas su te montrer,
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime

Rien n’est plus grand que ton nom,
Rien n’est plus saint que le sang du pardon,
je veux n’être qu’à toi, Jésus mon Roi.

Je ne veux rien que vouloir te louer,
Adorer ton Saint Nom et ta Fidélité,
Je veux n’être qu’à toi Jésus je t’aime
Je veux porter et laver à ta croix
Les pensées de mon cœur dans le cœur de tes voies,
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime.

Consécration du genre humain au Sacré Cœur de Jésus
composée par S.S. le pape Léon XIII pour être récitée dans le monde entier
Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain, jetez un regard favorable sur nous, qui sommes humblement prosternés au pied de votre autel. Nous sommes et nous voulons être à vous ; mais, pour que nous puissions vous être unis par des liens plus solides, voici qu’en ce jour chacun de nous renouvelle spontanément sa consécration à votre Sacré Cœur. Beaucoup d’hommes ne vous ont jamais connu ; beaucoup vous ont méprisé en transgressant vos commandements ; ayez pitié des uns et des autres, ô très bon Jésus, et entraînez-les tous vers votre Sacré Cœur. O Seigneur, soyez le Roi, non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de vous, mais aussi des enfants prodigues qui vous ont abandonnés. Faites que ceux-ci se hâtent de regagner la maison paternelle pour ne pas périr de misère et de faim. Soyez le Roi de ceux que des opinions erronées ont trompés ou qu’un désaccord a séparés de l’Eglise ; ramenez-les au port de la vérité et à l’unité de la foi, afin qu’il n’y ait bientôt qu’un troupeau et qu’un Pasteur. Soyez enfin le Roi de tous ceux qui sont plongés dans les antiques superstitions du paganisme, et ne refusez pas de les arracher aux ténèbres pour les ramener dans la lumière et le royaume de Dieu. Donnez, Seigneur, à votre Eglise la liberté et le salut. Accordez à toutes les nations l’ordre et la paix, et faites que, d’une extrémité à l’autre de la terre, résonne une seule parole : Louange au divin Cœur qui nous a donné le salut ; à lui soient honneur et gloire dans tous les siècles. Ainsi soit-il !

Notre Père et Je vous salue Marie

Notre temps de prière touche à sa fin, merci de l’avoir partagé avec les paroissiens
du Moufia. Tous ensemble, bénissons à jamais le nom de Dieu qui es Père,
Fils et Saint Esprit. Que notre Roi soit toujours exalté sur la terre et dans les cieux !

Sois exalté sur la terre et dans les cieux,
Toi, le Roi de l’univers, Ô notre Dieu.
Que toutes les nations chantent ton nom !

Quand nous sommes, faibles face à l’ennemi,
Tu viens à notre aide, et tu combats avec nous.

À toi la victoire, notre Rédempteur,
Notre cœur exulte, devant toi, notre Seigneur.

Devant la merveille de notre salut,
Nous te rendons grâce, Comment ne pas te louer !

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-Le-Christ-Roi