Temps de prière et d’adoration "Unité des chrétiens"

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 ce vendredi juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière et d’adoration "Unité des chrétiens" diffusé sur radio arc en ciel mardi à 14h

Chers adorateurs, bonjour,

Juste avant de commencer notre temps de prière, d’adoration et de louange, remercions Dieu pour notre semaine si bien remplie…
demandons à notre ange gardien de déposer devant le Seigneur nos intentions pour ce jour…

-silence-

Une fois par an au moins, de nombreux chrétiens
« Catholiques, Protestants, Orthodoxes »
prennent conscience qu’il existe des manières très diverses d’adorer Dieu.
La manifestation qui déclenche cette prise de conscience porte le nom de
Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.
Elle est célébrée traditionnellement du 18 au 25 janvier.
C’est une belle occasion pour les chrétiens du monde entier de célébrer la diversité dans l’unité.
C’est un moment favorable pour toute la famille Chrétienne d’avancer ensemble dans le dialogue, de favoriser la paix entre les Eglises.

Cette année, la semaine de prière pour l’unité des chrétiens a pour thème :
« Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage »
Tiré de l’évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu Chapitre 2, verset 2
Les chrétiens du Moyen-Orient sont heureux de proposer ce thème.

Nous sommes invités à nous rendre auprès de la crèche, là où le Christ est né.
Elle nous conduit vers le lieu où l’Esprit de Dieu est vivant et agit, vers la réalité de notre baptême et vers la conversion du cœur.
Avec joie, Traçons sur nous, le signe de croix.
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.
Amen

Peuple fidèle, Exultez de joie, Jubilez, acclamez votre Roi !
C’est lui le Christ ! Jésus, Emmanuel, il est là, avec nous, c’est Lui qui nous unit…
Adorons-le !

Peuple fidèle, le Seigneur t’appelle,
C’est fête sur terre, le Christ est né
Viens à la crèche, voir le roi du monde
En lui viens reconnaître, en lui viens reconnaître,
En lui viens reconnaître, ton Dieu, ton Sauveur !

Exultez de joie, peuples de l´univers,
Jubilez, acclamez votre Roi !
Exultez de joie, Dieu a pris notre chair,
Jubilez, chantez alléluia !

1. Car un enfant nous est né,
Car un fils nous a été donné,/
Dieu éternel et prince de paix,
Maintenant et à jamais./

Exultez de joie, peuples de l´univers,
Jubilez, acclamez votre Roi !
Exultez de joie, Dieu a pris notre chair,
Jubilez, chantez alléluia !

2. Dieu, nul ne l´a jamais vu,
En son Fils il nous est apparu./
Il nous a révélé sa bonté
Par Jésus le Bien-Aimé./

3. Pour nous, pour notre salut,
Pour sauver ce qui était perdu.
Pour qu´enfin la paix règne sur terre,
Le Fils de Dieu s´est fait chair.

Oui Seigneur nous chantons Alléluia, nous croyons en Toi, c’est toi qui nous unit !
Nous voici rassemblés cette semaine
Afin de prier pour l’unité des chrétiens et la réconciliation dans le monde.
Les divisions entre chrétiens existent depuis des siècles.
Elles sont pour nous un motif de grande tristesse, et elles sont contraires à la volonté de Dieu.
Seigneur, tu nous appelles à nous convertir, à nous tourner vers toi,
et à ouvrir nos cœurs à ta miséricorde. Nous croyons en la force de la prière.
Seigneur, nous te demandons pardon.

Pardon, pardon d’avoir jugé, Pardon, pardon d’avoir condamné,
Pardon, pardon d’avoir blessé, Pardon, pardon d’avoir critiqué.

C’est vrai, mon cœur est tortueux,
c’est vrai, il est dur et orgueilleux,
Et sans toi, je ne peux pas changer,
Seigneur, viens m’apprendre à aimer

Pardon de mépriser mes frères, Pardon de rester là sans rien faire,
Pardon, c’est mon cœur qui te prie, Pardon, oh ! viens purifier ma vie.

Tu nous as donné ta vie / Tu as donné ton Esprit
Pour que l’on soit tes témoins.
Tu as dit, c’est par l’amour.
Que le monde qui nous entoure, verra que tu es vivant.
Alors entends nos prières, viens renverser nos barrières,
Viens nous apprendre à aimer.
C’est vrai, nos cœurs sont tortueux ; C’est vrai, ils sont durs et orgueilleux,
Mais par toi, nous serons transformés ; Seigneur, rétablis l’unité.

Oui Seigneur, rétablis l’unité dans nos cœurs

Mon Seigneur et mon Dieu
Je T’offre toutes les souffrances du monde et plus particulièrement celles de ton Eglise en détresse. Nous te supplions de rassembler, par ton Esprit Saint, tout ce qui est divisé.
Guéris les cœurs de ceux qui ont été blessés par l’Eglise
Tu as prié pour que tous soient un, nous Te prions pour l’unité des chrétiens,
telle que Tu la veux, par les moyens que Tu veux.
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent. Donne la lumière et l’Espérance
à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit,
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui Te sont consacrés.
Père très bon, Toi qui par la mort
de Ton Fils sur la Croix, nous a révélé Ton Amour,
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

silence-

Je te donne mon cœur, il ne m’appartient plus.
Ce que j’ai de meilleur, tout est pour toi Jésus.
Un parfum de valeur, sur toi est répandu,
C’est l’offrande de mon cœur, je suis à toi Jésus.

Prends mon âme, prends mon cœur, je te donne tout.
Prends ma vie, me voici, je te donne tout.
Mon cœur est à toi, tout à toi.

Oui Seigneur, ouvre nos cœurs pour que nous puissions nous accueillir dans nos différences
et vivre le pardon.
Accorde-nous la grâce de former un corps uni !
En union avec les chrétiens du monde entier, nous offrons nos prières
à cette intention, tout en nous efforçant de surmonter ce qui nous sépare.
Que nous devenons témoins de ta tendresse pour notre monde !
Rendons grâce à notre créateur, celui qui nous a donné la vie
Nous n’avons qu’un seul Père

1. Issus du même créateur / Le même souffle nous a donné la vie
Tous aussi perdus tous aussi pécheurs
Nous avons eu la chance qu’il nous attire à lui
Il nous a trouvés si précieux / Qu’il a choisi de quitter les cieux
Malgré sa colère et notre rébellion / Il est venu payer la rançon

Nous n’avons qu’un seul Père / Nous n’avons qu’un sauveur
Qui pour nous s’est offert / Quand nous étions indignes et pécheurs
Nous n’avons qu’un seul Roi / Nous n’avons qu’une seule Foi
Au pied de la croix se brise ce qui nous divise
Nous sommes Une seule église

2. Un nouveau jour se lève, pour ceux qui se revêtent de l’Esprit.
Et nous n’aurons qu’un seul rêve :
Que cette nation connaisse le nom de Jésus-Christ.
Louons Dieu pour nos différences,
Abandonnons les médisances.
Que l’œuvre du diable soit mise en lumière,
Que le Père fasse tomber les barrières.

3. Les élus de tous les temps / Avec les anges et nous ici présents
Passeront l’éternité ensemble à l’adorer
Alors dès maintenant vivons dans l’unité
On verra que nous sommes ses disciples / A l’amour qui nous unira
Nous n’avons qu’un seul but : élever Jésus / Et que son salut soit répandu

Oui, nous n’avons qu’un seul Père et nous formons une seule église.
Seigneur, tu nous demandes de nous aimer les uns les autres comme tu nous as aimés.
C’est un immense plaisir d’être là aujourd’hui réunis auprès de toi avec un cœur aimant.
Que grandisse l’unité de tous les chrétiens pour témoigner de cet amour.
Oui Seigneur, c’est ton amour qui nous rassemble pour te louer, t’adorer, te confier nos vies,
celles de nos proches, Tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux.
Nous te prions particulièrement Seigneur pour l’unité des Chrétiens

Seigneur Jésus,
Qui a prié pour que tous soient un,
Nous te prions pour l’unité des chrétiens,
Telle que tu la veux,
Par les moyens que tu veux.
Que ton Esprit nous donne
D’éprouver la souffrance de la séparation,
De voir notre péché,
Et d’espérer au-delà de toute espérance.

PRIERE POUR L’UNITE DES CHRETIENS
Avec Toi nous prions Seigneur, pour que tous nous soyons unis comme tu l’es avec ton Père.
Avec toi, nous prions, Seigneur, pour ton Eglise, pour que le désir d’unité jaillisse avec force,
pour que l’unité ne soit pas écartée. Nous partageons ta Joie, Seigneur, toutes les fois que l’unité germe dans ton peuple, toutes les fois que s’estompent les différences confessionnelles,
que s’approfondit l’échange mutuel et que le respect mutuel nous unifie.
Nous partageons ta joie, Seigneur, lorsque ton peuple vit dans l’unité, accepte de partager
sa maison, sa paroisse, son expérience de prière, de fraternité, de témoignage ou de service.
Avec toi nous prions, Seigneur, pour que ta prière soit pleinement et définitivement exaucée,
lorsque nous, ton peuple, ne ferons qu’un avec Toi et ton Père. Amen !

1. Nous voulons vivre l’unité,
Rester ensemble à chaque instant.
Surtout ne pas nous séparer,
Continuer d’aller de l’avant.

Tous ensemble,
nous partageons l’amour du Seigneur,
L’adoration du Sauveur.
Tous ensemble,
nous accueillons l’Esprit du Seigneur,
L’unité du Créateur.

2. Nous voulons te rester fidèles,
Et devenir un même corps.
Travailler au lien de la paix,
Marcher toujours dans le même Esprit.

3. Reconnaissons nos différences,
En Dieu elles seront notre force.
Nous allons partager ensemble,
Chercher encore le royaume de Dieu.

Seigneur Jésus, tu as dit que c’est par l’amour que le monde verra que tu es vivant.
Plus nous nous approchons de toi et de ton Evangile,
plus nous nous approchons les uns des autres
Dieu de bonté, envoie ton Esprit Saint visiter tous les chrétiens du monde entier.
Donne-nous d’accueillir en nos cœurs la présence du Christ.
Nourris notre foi, notre prière, éclaire notre intelligence à la lecture de ta parole.
Agis à travers nous afin que patiemment les fruits de ton amour, d’unité,
puissent grandir en nous et en nos frères chrétiens.
Lors des noces de Cana, Jésus, tu as commencé à manifester ta gloire au monde, merci pour cette belle mission...
Nous allons écouter la Parole de Dieu

Alléluia, Alléluia

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (2, 1-11)
« Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée  »
En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures (c’est-à-dire environ cent litres). Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau.
Alors le maître du repas appelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. Acclamons la Parole de Dieu !

-Méditation-
Pour Jean (un témoin qui a connu Jésus) le signe de Jésus à Cana évoque à lui tout seul le mystère du projet de Dieu sur l’humanité ; mystère de Création, d’Alliance, de Noces.
St Jean précise que Cana est en Galilée (pays des païens) c’est pour dire que Dieu épouse l’humanité tout entière et pas seulement quelques privilégiés.

Jésus participe à un repas de noce à Cana avec ses disciples et Marie remarque qu’il n’y a plus de vin.
Ce manque de vin n’est-ce-pas le symbole de tous nos manques (amour, paix, joie, charité...) de nos situations humaines désespérées que seul Dieu peut combler, sauver, apporter une solution.

Adorateur, dis à Jésus ce qui te manque en ce moment ! Demande à Jésus de t’aider à combler tes manques.

Marie dit à Jésus : « Ils n’ont plus de vin. »
Jésus lui répond gravement : « Femme que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » (l’heure de Jésus est celle de sa gloire dans le mystère pascal, l’heure de sa résurrection.)
Visiblement, les préoccupations de Jésus sont au-delà du matériel, du manque de vin. Jésus est soucieux de sa mission qui est d’accomplir les noces de Dieu avec l’humanité.
Mais, pour accomplir cette mission ; Que doit-il faire ?
Doit-il créer du vin et manifester ainsi qu’il est le Fils de Dieu ?
En réalité, il y a un véritable affrontement intérieur pour Jésus au sujet de sa mission, et là, on touche à la profondeur du mystère du Christ, mystère dont lui-même a progressivement pris conscience ; pleinement homme, il a dû grandir peu à peu, comme chacun de nous dans la découverte de sa mission.

Marie s’efface devant son fils, et dit à ceux qui servaient : « Faites tout ce qu’il vous dira. »
Jésus dit alors aux serviteurs (des gens simples qui participent, sans le savoir, au 1er miracle de Jésus (on n’est pas surpris ! Dieu ne révèle-t-il pas son projet aux plus petits !) : « Remplissez d’eau les cuves. » Ces cuves étaient en pierre et non en terre cuite (détail important) Elles servaient pour les ablutions rituelles des juifs ( lavage des mains, des pieds, de la tête, des plats...) C’est cette eau non potable ( symbole de l’Alliance ) qui est devenue le vin des noces ; Jésus vient donc changer, achever la religion juive.

Jean précise que les serviteurs remplirent les cuves jusqu’au bord ; signe de la richesse débordante des biens messianiques que Jésus inaugure en ce 1er miracle.

En changeant l’eau en vin, Jésus s’affirme Fils de Dieu, maître de la vie.

Ce repas de Jésus à Cana, n’évoque-t-il pas le dernier repas où il changera le vin en son sang ! N’évoque-t-il pas aussi l’Eucharistie, la messe, un repas où coule un vin mystérieux (le sang de Jésus, le signe de son amour, versé pour la multitude)

Quant au maître du repas, il se trompe en confondant le marié, l’époux et Jésus. Le véritable époux est Jésus qui vient de transformer l’eau en vin, d’inaugurer le 1er signe messianique.
Si l’époux est Jésus, l’épouse n’est pas mentionnée et pour cause ; la véritable épouse est Marie. Pourquoi ? Marie est fille d’Israël (l’épouse de Dieu qui attend la Nouvelle Alliance) et Marie est figure de l’Eglise.

Finalement, l’épouse non nommée de cette noce n’est-ce-pas l’humanité que Dieu aime, que Dieu a épousé en Jésus Christ !
Frères et sœurs, retenons que c’est à Cana que la fête des noces de Dieu avec l’humanité, qu’une Nouvelle Alliance, débute.
C’est à Cana que les disciples ont vu la gloire de Jésus pour la 1ère fois, en attendant la manifestation définitive de la gloire de Dieu sur le visage du Christ mort et ressuscité.
Adorateur, comme Jésus remplit les cuves de bon vin à Cana, il remplit nos vies de joie, de paix, d’amour et il chasse la tristesse, la peur, l’angoisse.
Que la fête de la vie commence avec Jésus notre frère, notre ami, notre maître ! AMEN !

Quel ami fidèle et tendre, nous avons en Jésus-Christ,
Toujours prêt à nous entendre, à répondre à notre cri !
Il connaît nos défaillances, nos chutes de chaque jour,
Sévère en ses exigences, Il est riche en son amour.

Quel ami fidèle et tendre, nous avons en Jésus-Christ,
Toujours prêt à nous apprendre, à vaincre en comptant sur lui !
S’il nous voit vrais et sincères à chercher la sainteté,
Il écoute nos prières et nous met en liberté.

Jésus, Notre Dieu fait homme, tu as répondu à ta mère, à la noce de Cana. Aujourd’hui, il est sûr que tu écoutes ce que nous vous demandons, toi et ton Père, pour notre monde.

Avec Marie ta mère, nous te supplions.

« Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Merci, Jésus, pour les témoins lumineux de l’Évangile. Veille, ô Christ, sur les acteurs de la pastorale accablés par le poids de leur charge. Ensemble, prions.

« Il y eut un mariage en Galilée. » Merci, Jésus, pour les couples de notre monde, pour la joie qu’ils diffusent autour d’eux.
Veille, ô Christ, sur les couples les plus éprouvés. Ensemble, prions.

« Ils n’ont plus de vin. » Merci, Jésus, pour ceux qui viennent en aide aux personnes dans le besoin
Veille, ô Christ, sur ceux qui se sentent fatigués, épuisés par cette mission. Ensemble, prions.

« Comme la jeune mariée fait la joie de son mari » (Is 62,5), nous te prions Dieu pour les êtres humains pendant cette pandémie : qu’ils prennent les précautions nécessaires mais ne se laissent pas dominer par la peur et qu’ils sachent réjouir les autres personnes dans leurs milieux de vie ! Seigneur, nous te prions.

Ce mois de janvier, à l’appel du Pape François, nous te prions pour les victimes de discrimination et de persécution religieuse : que ces merveilles de Dieu [Ps 95(96), 3] trouvent dans la société la reconnaissance de leurs droits, et la dignité qui vient de la fraternité ! Seigneur, nous te prions.

Dieu, tu gouvernes les peuples avec droiture [Ps 95(96), 10ac], nous Te prions pour les gouvernants de pays : donne leur la force d’être lucides pour faire advenir la paix en ce monde. Seigneur, nous te prions.

A la veille de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous te rendons grâce à Dieu pour l’unique Esprit qui distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier (1 Co 12,11), qu’Il conduise chaque baptisé à vivre la pleine réalité de son baptême ainsi qu’à la conversion du cœur ! Seigneur, nous te prions.

Nous te rendons grâce à Dieu pour la présence de Marie qui nous rappelle de faire ce que Toi, le Seigneur Dieu nous dira (Jn 2,5). Avec notre Mère, nous Te confions, Dieu, tous les malades, les souffrants en ces jours ! Seigneur, nous te prions.

Dieu de l’Alliance et de la Promesse, reçois nos prières venant de ton Esprit Saint, par Jésus, le Christ, ton Fils, notre Seigneur. Amen.

Dieu soit béni.
Béni soit son saint nom.
Béni soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme.
Béni soit le Nom de Jésus.
Béni soit son Sacré-Cœur.
Béni soit son précieux sang.
Béni soit Jésus dans le Saint Sacrement de l’autel,
Bénie soit l’auguste Mère de Dieu, La très Sainte Vierge Marie.
Bénie soit sa sainte et Immaculée Conception.
Bénie soit sa glorieuse Assomption,
Béni soit le nom de Marie Vierge et mère.
Béni soit saint Joseph, Son très chaste Époux.
Béni soit Dieu dans ses Anges et dans ses Saints.
Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints prêtres,
Seigneur, donnez-nous de nombreuses et saintes vocations,
Seigneur, prenez des jeunes de chez nous pour en faire des prêtres.
Seigneur, donnez-nous des religieux et des religieuses.
Seigneur, donnez-nous des laïcs engagés.
Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints foyers chrétiens.
Seigneur, bénissez nos familles.

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu,
Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.
Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,
Proclamez qu’il est grand que son nom est puissant.

1 - Oui, je le sais notre Seigneur est grand,
Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir,
Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,
depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

2 - Reconnaissez que le Seigneur est bon !
Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
Je veux chanter la douceur de son nom,
Béni soit Dieu par toutes les nations !

Tout est possible, tout est possible
A celui qui croit
Au nom de Jésus, rien d’impossible
Oui je crois en toi

S : Que nos yeux T : Que nos yeux
S : Soient ouverts T : Soient ouverts
S : Que se lève T : Que se lève
T : Ta lumière
S : Pour que tombe T : Pour que tombe
S : Nos obstacles T : Nos obstacles
S : Tu viens faire T : Tu viens faire
T : Des miracles

S : Ton amour T : ton amour
S : Infini T : infini
S : Nous ramène T : nous ramène
T : A la vie
S : Et nos chaînes T : et nos chaînes
S : Tomberont T : tomberont
S : A l’écho T : à l’écho
T : De ton nom

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-Unite-des-chretiens