Temps de prière et d’adoration "Vie Eternelle"

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 ce vendredi juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière et d’adoration "Vie Eternelle" diffusé sur radio arc en ciel le dimanche et le mardi à 14h

Bonjour à Tous

Quel bonheur ! Quelle joie immense de passer tous ensemble semaine après semaine, une heure en compagnie de notre Seigneur Jésus-Christ avec les paroissiens du Moufia.
Traçons sur nous le signe de la croix : Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen. Et ensemble nous pouvons chanter

Ensemble nous pouvons chanter,
Ensemble nous pouvons prier.
Élever nos voix et adorer celui qui nous a réunis.
Ensemble nous pouvons donner,
Ensemble nous pouvons porter
Nos fardeaux, nos joies et proclamer l’amour que Dieu met dans nos vies.
Tous ensemble, tous ensemble
Nous pouvons montrer son amour au monde entier.

Oui, Seigneur, nous voulons montrer ton amour au monde entier et particulièrement à nos proches.
Merci mon Dieu, de nous réunir aujourd’hui pour prier, chanter et proclamer ton amour que tu mets dans nos vies. Seigneur, notre cœur est prêt à t’accueillir…
Frères et sœurs, rendons grâce à Dieu pour tout ce qu’il fait dans nos vies…

Dieu est la Vie, Vie éternelle, (vie)
Demeure en lui, en son Esprit.
Il est pour toi, Vie éternelle, (vie)
Vie éternelle. (x 3)

1 - Il est bon de lui rendre grâce,
De jouer pour le nom du Seigneur,
De chanter au matin son amour,
Sa fidélité au long des nuits.

2 - Comme un palmier grandit le juste
Comme un arbre il est enraciné
Planté dans la maison du Seigneur
Il se tient dans les parvis de Dieu.

3 - Il porte des fruits d’âge en âge
Il est vert et reste florissant
Pour manifester que Dieu est grand
Qu’il nous donne sa vie à jamais.

Dans l’évangile de Marc chapitre 10, versets 17 à 30 Jésus nous dit comment « avoir la vie éternelle en héritage » il ne suffit pas d’observer à la lettre les commandements, il faut lâcher nos richesses, notre confort, nos jugements, notre orgueil, tout ce qui nous empêche de suivre Jésus.

Oh Seigneur, tu sais ce que je vis en ce moment… ce qui se cache au fond de mon cœur…
tu sais ce que je ne peux te dire… ce qui me fait souffrir … ce qui me perturbe…
En ce moment, j’ai du mal à aimer, à pardonner. Aide-moi à retrouver la paix, la joie, l’amour, et la force d’avancer sur le chemin qui mène vers toi, le chemin de la Foi.

Lorsque mon âme s’écroule sous la douleur
L’obscurité a envahit mon cœur
Je m’abandonne et j’attends dans le silence
Jusqu’au moment, où je sens ta présence
Relève-moi jusqu’au plus haut des sommets
Relève-moi, sur les mers déchainées
Rends-moi fort, et porte-moi dans tes bras
Relève-moi pour aimer comme toi.

Oui Seigneur relève-moi pour que je puisse aimer comme toi….
Manifeste en moi ta douceur et ton humilité ! Brûle mon cœur du feu de ton esprit d’amour…

Envoie ton Esprit Saint sur tous ceux qui ont besoin de toi…
Déverse sur chacun de nous ton onction d’amour

D’une onction d’amour tu parfumes ma tête
D’une onction de joie du Roi des rois déversée sur moi
Que Ton Saint-Esprit inonde tout mon être
D’une onction de joie du Roi des rois déversée sur moi

Oui Seigneur, j’accueille ta grâce… déverse sur moi la douceur de ton amour
afin que je puisse avec joie proclamer ton évangile à ceux qui m’entourent…

Psaume 18
Seigneur, Tu as les paroles de la vie éternelle.

La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie ;
La charte du Seigneur est sûre, qui rend sage les simples.

Les préceptes du Seigneur sont droits, ils réjouissent le cœur ;
Le commandement du Seigneur est limpide, il clarifie le regard.

Seigneur, Tu as les paroles de la vie éternelle.

La crainte qu’il inspire est pure, elle est là pour toujours ;
Les décisions du Seigneur sont justes et vraiment équitables :

Plus désirables que l’or, qu’une masse d’or fin,
Plus savoureuse que le miel qui coule des rayons.

Seigneur, Tu as les paroles de la vie éternelle.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (10, 17-30)
«  Vends ce que tu as et suis-moi  »
En ce temps-là, Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? » Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. » L’homme répondit : « Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. » Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. » Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! » Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit : « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? » Jésus les regarde et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. » Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. » Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »

-Méditation-
« Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
Que manque-t-il donc à ce jeune homme riche pour être heureux ?
Pourquoi désire-t-il autre chose ?
Voilà un homme riche, droit, consciencieux, qui observe la Loi et qui attend sans doute le brevet de bonne conduite ! Mais Jésus n’est pas un maître de doctrine : il ne se contente pas de dire ce qu’il faut faire pour être en règle ; pour lui, les commandements ne sont qu’une étape pour accéder au Royaume.
Cet homme, frères et sœurs, vient de croiser la chance de sa vie : Jésus, qui pose son regard sur lui, l’aime et l’appelle à le suivre tout de suite, maintenant, car la vie éternelle n’est pas une récompense pour demain, elle est la vie avec Jésus tout de suite et pour toujours.
Jésus aime ce jeune homme pour sa bonté, ses efforts, son désir d’être sauvé.
Il l’aime avec ses limites, au point de lui révéler le véritable sens de la vie.
Mais cet homme vient de comprendre qu’il est esclave de ses richesses, qu’il n’est pas libre ; il est dépendant comme un drogué. Il n’est pas prêt à suivre Jésus.
Alors, il s’en va tout triste ( sa tristesse est significative ; il est riche mais pas heureux). Certes, il repart triste, mais nous pouvons imaginer que cherchant la joie et la vie et ne récoltant que la tristesse, il entame un chemin de conversion.
Voilà quelqu’un qui nous ressemble ; ce jeune homme riche n’est-ce-pas moi, toi qui peut s’interroger ; Est-ce-que je suis libre réellement ?
Ne suis-je pas esclave de : sport, jeux d’argent, de télévision, de biens matèriels, d’achats « inutiles », de ménage, de... ? Que dois-je abandonner pour suivre Jésus ?
Suivre le Christ c’est avoir un cœur de pauvre, c’est donner de sa personne en priant, en annonçant la Bonne Nouvelle, en s’occupant des plus nécessiteux pour être proche de Dieu,
Dans cette situation évangélique, Jésus ne peut que constater et admettre que beaucoup préfèrent leur compte en banque à l’amour qu’il propose .Alors, il s’exclame : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »
Et là, les disciples sont déconcertés en entendant ces paroles. Ils sont dans la logique du mérite eux aussi ; « On a tout quitté pour toi, où est notre récompense ? »
De plus, la mentalité juive était convaincue que les richesses étaient une faveur de Dieu. C’est pourquoi, ils sont dans l’incompréhension.
Mais Jésus insiste : « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » Ses paroles dures, renforcées par une image choquante du chameau, disent avec force qu’entre « la richesse » et « le salut », qu’entre 2 trésors, celui de la terre et celui du ciel, il faut choisir.
Oui, l’argent est nécessaire, mais que l’argent nous domine, que nous en devenions « esclaves », Jésus ne peut pas le supporter.
Mais alors, qui peut être sauvé ? A Dieu tout est possible, Dieu a tous les moyens de nous sauver, Lui seul peut et veut nous libérer ; voilà notre espérance !
La tristesse du riche est de bon augure ; il est en train de prendre conscience d’une réalité ; quand il cessera de vouloir « faire » pour « avoir » au sens de gagner son salut, il pourra enfin accueillir le salut que Dieu lui offre gratuitement, il découvrira qu’il ne peut pas faire soi-même son salut. Tous ! nous sommes pécheurs et avons besoin de la miséricorde du Dieu Amour pour nous sauver !
Le salut ne se mérite pas ; il se reçoit à genoux dans l’action de grâce.
Et pour cela il faut être libre, il faut savoir quitter tout ce qui nous entrave.
La vie éternelle est un DON pas une récompense.

Je ne veux plus être esclave de la peur, je suis ton enfant Seigneur…

Tu m’as ébloui par tes mélodies.
Tu m’entoures d’un chant d’amour,
Chant de délivrance devant mes ennemis,
Toutes mes craintes s’enfuient.

Je ne suis plus esclave de la peur,
Je suis enfant de Dieu.
Je ne suis plus esclave de la peur,
Je suis enfant de Dieu.

Avant ma naissance, tu m’avais choisi,
Appelé par mon nom, tu m’as adopté,
Je suis de ta famille,
Ton sang coule dans mes veines

Je ne suis plus esclave de la peur,
Je suis enfant de Dieu.
Je ne suis plus esclave de la peur,
Je suis enfant de Dieu.

Tu fends la mer et je peux la traverser.
Mes peurs se noient dans ton amour.
Tu m’as sauvé, alors je peux chanter :
Je suis enfant de Dieu.

Oui mon Dieu, je suis ton enfant…

Seigneur Dieu, maître de tout, tu demandes l’impossible ; viens nous libérer ! Et nos mains s’ouvriront devant toi pour accueillir ce qui manque à notre amour...
Viens Seigneur, toi seul peux combler nos désirs d’amour, de justice, de paix !
Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des Cieux est à eux !

S’il me manque l’amour
Si je parlais toutes les langues des anges
Si je chantais pour les grands, les rois
Si je savais expliquer les songes, sans amour, je ne suis rien !
J’aurais beau prophétiser sur les mystères
Maîtriser toutes les sciences de la terre
Avoir toutes connaissances, et bienveillances, sans amour, je ne suis rien !

Ton Amour a relevé le monde entier
Aucun homme dans Ton cœur n’est oublié
A la fin des temps quand tout disparaîtra
Ton Amour jamais ne passera !

J’aurais beau donner tout ce que je possède
Donner toute ma fortune aux affamés
J’aurai beau tenir tous les plus beaux discours,
Sans amour, je ne suis rien !
Je ne serai rien qu’un cuivre qui résonne
Rien de plus qu’une cymbale qui retentit
Même en souffrant le martyr pour obéir,
Sans amour, je ne suis rien !

Ton Amour a relevé le monde entier
Aucun homme dans Ton cœur n’est oublié
A la fin des temps quand tout disparaîtra
Ton Amour jamais ne passera !

Permets-moi de n’être jamais loin de Tes bras
De vivre les mains ouvertes devant Toi
Attendant que Tu me donnes, le secret de Ton cœur :
En Ton Amour, je suis Tien

Aimer comme toi
Aujourd’hui Seigneur, je prends le temps de te ’dire que je t’aime de tout mon cœur ; pour m’avoir donné la vie ; pour ta présence constante à mes côtés ; pour les grâces dont tu me combles ; pour ton pardon sans cesse offert. Je sais que tu m’aimes infiniment.
Je parviens sans trop de mal à aimer les membres de ma famille, mes amis, mes collègues. Mais j’ai tant de difficulté à aimer les gens coléreux, autoritaires et égoïstes. Ils sont tes enfants aussi, et tu les aimes sans mesure.
Garde-moi dans ton amour, Seigneur. Apprends-moi à aimer comme tu aimes.

Me voici encore Seigneur pour être auprès de toi
Je t’appelle au secours parfois au milieu de l’effroi
Aujourd’hui je ne demande rien dans la fraîcheur du matin
Je suis venu te dire que je t’aimais

Je t’aime Seigneur, les mots me semblent imparfaits
Mais je sais que tu vis dans mon cœur et dans ses profondeurs
Je t’aime Seigneur, ton amour reste le même
Je suis venu te dire que je t’aimais

Me voici encore Seigneur après ces beaux discours
Ces symphonies inachevées sur la portée du jour
Cette fois je ne peux garder le silence devant toi
Je suis venu te dire que je t’aimais

Ô mon Dieu, mon créateur, mon sauveur, je t’aime parce que tu es avec moi depuis le premier instant de mon existence. Je t’adore parce que tu es tout pour moi.
Je te remercie pour la merveille que je suis. Tu m’as fait à ton image, Ô Dieu, et je te bénis de toutes mes forces. Je suis ton enfant, rassasie-moi de ton amour et je serai dans la joie.
Remplis-moi de ta sagesse, illumine mon esprit pour qu’il te glorifie. Guide-moi, sanctifie-moi. Je veux obéir à ta parole, Ô mon Dieu, et vivre dans ta louange.
Me voici, Ô Dieu prêt à faire ta volonté et à dire en toutes choses : Merci Père !
D’un cœur obéissant j’accepte ton plan sur ma vie. Amen

Ô Père, Dieu du ciel et de la terre.
Ô Père, sois béni à jamais.
Ô Père, reçois notre humble prière,
Notre offrande, par Jésus-Christ.

1. Créateur du monde, tu as tout remis à l’homme,
pour te rendre grâce, nous t’offrons ce pain, ce vin.
Reçois ces dons, Seigneur, et viens les sanctifier
pour ton immense gloire et le salut du monde.

2. Au banquet céleste, à la table des noces,
Nous t’offrons notre être, pour t’aimer et t’adorer.
Reçois ces dons, Seigneur, et viens les sanctifier
pour ton immense gloire et le salut du monde.

Par Jésus-Christ, le bien-aimé,
Béni sois-tu, pour l’éternité.
Dans l’Esprit Saint, qu’il nous a donné,
Béni sois-tu, ô Père.

Seigneur, enseigne-moi à suivre tes chemins, à vivre comme tu le veux, à t’aimer comme tu veux que je t’aime. Tu es le Dieu qui me sauve, je compte sur toi. Je veux te louer de tout mon cœur en union avec tous mes frères. Que la paix, la sagesse et la force de ton Esprit Saint m’inspirent et me guident dans toutes mes pensées, mes paroles, mes actions ! Que je ne pense pas d’abord à moi, que je ne cherche pas d’’abord mon intérêt !
Remplis- moi de ta sagesse, illumine mon esprit pour qu’il te glorifie. Guide-moi, sanctifie-moi. Je veux obéir à ta parole, Ô mon Dieu et vivre dans ta louange. Que chaque pensée de mon cœur te dise « Gloire à toi, mon Seigneur et mon Dieu ! Merci mon Seigneur et mon Dieu !

Notre Père… Je vous salue Marie…

Réjouis-toi Marie comblée de grâce
Le Seigneur est avec toi
Tu es bénie entre les femmes
et Jésus le fruit de ton sein est béni
Sainte Marie, O mère de Dieu, prie pour nous, pauvres pécheurs,
dès maintenant et à l’heure de la mort.
Amen

Le temps de prière s’achève, merci de votre fidélité et de votre précieuse participation.
Que le Seigneur nous bénisse Tous ! Lui qui es Père, Fils et Saint-Esprit Amen.
Que le Seigneur apporte la paix et l’unité dans l’Eglise, dans le monde entier et dans nos familles !

Que l’éternel te bénisse et te garde
Que l’éternel fasse luire sa face sur toi
qu’il t’accorde sa grâce, t’environne de sa paix
que l’Eternel te bénisse et te garde

Dieu marche devant toi
Il a fait avec toi, une alliance éternelle
Son secours ne manque pas
Et pendant le combat, tes forces il renouvelle

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-Vie-Eternelle