Temps de prière et d’adoration "N’ayez plus peur !"

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

Jésus est là il vous attend !

N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière "n’ayez pas peur"diffusé sur radio arc en ciel

Bonjour à tous !
Grande est notre joie d’être réuni autour de Toi Seigneur, avec la paroisse du Moufia pour prier, chanter et proclamer Ton amour.
Revêtons-nous du Dieu Trinitaire, lui qui est Père, Fils et Saint-Esprit
Ensemble chantons

Ensemble nous pouvons chanter,
Ensemble nous pouvons prier.
Élever nos voix et adorer celui qui nous a réunis.
Ensemble nous pouvons donner,
Ensemble nous pouvons porter
Nos fardeaux, nos joies et proclamer l’amour
Que Dieu met dans nos vies.
Tous ensemble, tous ensemble
Nous pouvons montrer son amour au monde entier.

Oui Seigneur, ton amour est infini, tu nous invites à la transmettre à Tous où que nous soyons.
Dans l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu chapitre 14 verset 22 à 33 que nous allons entendre et méditer tout à l’heure…
Jésus, après avoir nourri la foule dans le désert, se retire sur la montagne pour prier. Il demande à ses disciples de monter dans la barque et d’aller sur l’autre rive où il les rejoindra plus tard.
Frères et Sœurs, sommes-nous prêts à accompagner Jésus sur cette montagne, lieu de la rencontre avec Dieu ?
Tous ensemble, allons vers la montagne de Dieu.

Allons tous ensemble, vers la montagne de Dieu.
Le Seigneur nous rassemble, pour louer son Nom !

1. Acclamons notre Dieu, le rocher qui nous sauve,
Venez crions de joie, c’est lui notre Seigneur.

2. Qu’exulte notre cœur, qu’il chante d’allégresse
Devant notre Sauveur, car notre âme est en fête !

3. Il tient entre ses mains, Tous les creux de la terre,
À lui sont toutes choses : Il est le Créateur.

4. Entrez, adorons-le, car nous sommes son peuple
Qu’il guide par sa main, oui, il est notre Dieu.

5. Ouvrons grand notre cœur, sa Parole nous sauve,
Écoutons le Seigneur, Fidèle est son amour.

Jésus demande à ses disciples de monter dans la barque et d’aller sur l’autre rive.
Comme les disciples de Jésus, prenons notre barque et suivons-le où l’Esprit nous conduit.

Prends ta barque, Dieu t’appelle à passer sur d’autres rives.
Prends ta barque, et puis va, où l’Esprit te conduit.

Pars, sur des routes nouvelles,
Va plus loin que l’horizon, Dieu t’appelle à aimer.
Sois un signe d’Evangile,
Pour donner le souffle de Dieu à ceux qui cherchent sa présence.

Pars, l’Esprit te renouvelle,
Va plus loin que l’inconnu, Dieu t’appelle à aimer.
Sois un signe d’Evangile,
Pour parler la langue de Dieu à ceux qui cherchent sa parole.

Pars, vers la terre nouvelle,
Va où l’Esprit te conduit, Dieu t’appelle à aimer.
Sois un signe d’Evangile,
Pour montrer la face de Dieu à ceux qui cherchent la lumière.

Dans l’évangile de Saint Matthieu, Jésus nous demande de garder notre Foi en lui malgré les difficultés que nous rencontrons sur notre route.

Nous pouvons nous asseoir

Oui Seigneur, je veux bien prendre ma barque pour te suivre, mais nous sommes souvent comme Pierre, nous croyons en toi mais quand nous traversons dans notre vie des moments difficiles, nous avons peur, nous paniquons, nous doutons…
Même si la mer se déchaîne, si le vent souffle fort, Seigneur aide-nous à garder Foi en toi, en ta Parole et à faire confiance à ceux qui nous entourent.

Dans le chant : "si la mer se déchaîne, si le vent souffle fort…" nous avons l’habitude de le prendre lors des enterrements, mais c’est un chant d’Espérance. Il nous aide à prendre notre vie en main, à ne pas baisser les bras... Jésus est là à nos côtés, il ne nous abandonne pas, il nous aime tels que nous sommes...
La mer, c’est notre vie, avec son calme et son agitation, le vent n’est-ce pas les épreuves, la souffrance, les difficultés de la vie ? Face à tout cela, Seigneur, tu nous dis de ne pas avoir peur de la mort, cette mort c’est nos péchés, de ne pas perdre espoir, de garder le cap, de croire en Toi qui nous aime et qui nous donne la paix.

-silence-

1 - Si la mer se déchaîne, Si le vent souffle fort,
Si la barque t’entraîne n’aie pas peur de la mort. (bis)
 
Il n’a pas dit que tu coulerais, il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit : "Allons de l’autre bord", allons de l’autre bord.

 
2 - Si ton cœur est en peine, si ton corps est souffrant
Crois en Jésus il t’aime, il te donne sa paix. (bis)
 
3 - Si un jour sur ta route, tu rencontres le mal,
Ne sois pas dans le doute, Dieu aime ses enfants. (bis) 

Seigneur, tu protèges, ceux qui comptent sur toi ; ouvre nos cœurs
à toutes les souffrances, à toutes les joies et à tous les besoins de nos frères…

Entends Seigneur, la voix de tes enfants qui se tournent vers toi,
Entends Seigneur, le souffle nouveau qui parle de joie,
Guide nous, Ô Seigneur, conduis nous par la main,
Vois, Seigneur, la vie de tes enfants qui espèrent en demain.

Pour notre monde qui souffre encore de cette pandémie, donne à Tous force et espérance Seigneur, nous te prions... Silence

Pour les personnes qui prennent soin des autres dans les milieux de la santé, de l’éducation et de la solidarité. Seigneur, nous te prions… Silence

Pour toutes les personnes dont les décisions influencent la vie d’un pays,
d’une entreprise ou d’une famille. Seigneur, nous te prions... Silence

Pour notre paroisse, Seigneur, tu connais bien chacun de tes enfants,
augmente la foi en chaque croyant, Seigneur, nous te prions... Silence

Pour tous ceux qui sont en vacances, qu’ils profitent de ce temps libre pour se reposer, et approfondir leur Foi, Seigneur, nous te prions... Silence

Entends Seigneur, la voix de tes enfants qui se tournent vers toi,
Entends Seigneur, le souffle nouveau qui parle de joie,
Guide nous, Ô Seigneur, conduis nous par la main,
Vois, Seigneur, la vie de tes enfants qui espèrent en demain.

Dieu notre Père, tu prends soin de nous. Écoute les prières que nous faisons monter vers toi…silence

Envoie ton Esprit Saint sur tous ceux qui ont besoin de toi…

Répands ton feu sur la terre, Esprit de Dieu,
Répands ton feu dans nos cœurs Esprit d’amour.
Que brille ta flamme… dans nos vies,
Dans le monde… viens Saint-Esprit !

1. Esprit de Dieu, Esprit d’amour, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Vent créateur, doigt du Père, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
2. Ombre féconde, Brise légère, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Sève du monde, don gratuit, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]

3. Source très pure, Torrent de vie, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Fleuve puissant de la grâce, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
4. Clarté d’en haut, Langue de feu, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Flambeau de Gloire, feu vivant, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]

5. Vrai Défenseur, Consolateur, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Joie de l’Eglise, souffle pur, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
6. Onction royale, force et douceur, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Sainte lumière des prophètes, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]

7. Père des pauvres, humble richesse, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Beauté radieuse sanctifiante, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
8. Bon Conseiller, paix en nos âmes, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Voix de silence, vraie sagesse, Viens Esprit-Saint embrase-nous…
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]

9. Splendeur divine, Bonté de Dieu, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Vie éternelle, vie nouvelle, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
10. Esprit du Père, Esprit du Fils, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
Rayon d’amour glorieux, Viens Esprit-Saint embrase-nous.
[Viens Esprit-Saint embrase-nous]

Allélu-uia, Allélu-uuia,
Sur ma vie, un seul Nom c’est lui Jésus-Christ
(bis)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (14, 22-33)
« Ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux »
Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! » Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne moi de venir vers toi sur les eaux. » Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! » Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! » Acclamons la Parole de Dieu !

Allélu-uia, Allélu-uuia,
Sur ma vie, un seul Nom c’est lui Jésus-Christ
(bis)

-Méditation-
Pourquoi Jésus oblige-t-il les disciples à partir ? Pourquoi renvoie-t-il les foules ?
La foule voit en Jésus un messie comme les multiples messies à cette époque de l’histoire d’Israël. Or, Jésus n’est pas venu faire de la politique ni seulement donner à manger aux foules.

Jésus est venu dire à Tous combien Dieu nous aime et il est venu sauver l’humanité.
Son Royaume n’est pas de ce monde.
Jésus refuse d’être détourné de sa mission essentielle : sauver l’humanité.
Il ne sera pas un roi glorieux, honoré, son rôle est spirituel : il sera un Messie pauvre, serviteur, vaincu par la souffrance et la mort et il a besoin de prier dans la solitude et le silence.

C’est pourquoi, il se rend dans la montagne (lieu privilégié de la rencontre de Dieu) pour prier Dieu son Père.
Dans sa prière, Jésus a dû prier pour les disciples qu’il vient de renvoyer, car, eux-aussi peuvent se laisser entraîner par la foule qui veut faire de Jésus un roi à la manière des hommes.
Vers la fin de la nuit Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
Voici que Jésus accompagne ses disciples mystérieusement dans la nuit.
Comme un fantôme, il marche sur les eaux.
Les disciples crient tellement ils sont paniqués.
A ses disciples craintifs, bouleversés, Jésus dit : « Confiance ! C’est moi ! N’ayez pas peur ! »
Jésus, en bon maître, rassure ses disciples, comme il nous rassure aujourd’hui, lorsque nous traversons des tempêtes, des épreuves et que la peur nous submerge.
Merci Jésus d’être toujours là pour nous réconforter, pour chasser nos peurs, nos doutes, nos manques de confiance.

Mais, quelle est cette barque qui menace d’être engloutie ? C’est la barque de Pierre, l’Eglise évidemment ! Toujours à contre-courant, l’Eglise qui va de crise en crise, qui prend l’eau mais ne coule pas.
Quel est ce fantôme capable de marcher sur les eaux ? Qui donc est capable de commander la mer ? De la calmer ? C’est le Ressuscité qui passe sur les vagues de l’histoire humaine et qui accompagne l’Eglise.

Sur ordre de Jésus, Pierre le rejoint en marchant sur les eaux, mais bien vite il doute, il panique, et il crie « Jésus, sauve-moi ».
Jésus le saisit et lui dit « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
Ne sommes-nous pas nous aussi comme Pierre quelque fois, notre foi ne vacille-t-elle pas à la moindre souffrance, à la moindre maladie, à la moindre épreuve, Pourquoi ? Parce que voyez-vous la foi n’est pas une chose toute faite, acquise une fois pour toute. La foi c’est une vie en croissance, en développement. La foi c’est un cheminement, une relation entre l’homme et Jésus qui ne cesse d’évoluer.
Jésus qui connait le pauvre cœur de l’homme accepte la faiblesse de notre foi, mais il nous invite à progresser à faire grandir notre foi à la nourrir.
Jésus sait que la foi est un combat contre le doute et la peur.

Et Pierre, le premier des croyants, celui que Jésus a choisi, en est un bon exemple pour nous. Pierre doute, oui mais au plus fort du doute, il crie vers Jésus : « Seigneur, sauve-moi ! » car c’est précisément dans l’épreuve, dans nos tempêtes, que se vérifie et que s’exerce la foi qui est la nôtre. Seigneur, augmente en nous la foi !

A la fin de l’Evangile de Matthieu un détail attire notre attention.
Matthieu dit : « quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba »
Quand Jésus monte dans la barque, l’Eglise est rejointe, l’histoire humaine et l’histoire de Dieu qui ne font plus qu’un, c’est la paix ! Il n’y a plus de crise, la tempête est finie, le calme est revenu. Il n’y a plus qu’à s’incliner à adorer.

PRIONS
Vraiment, Jésus, tu es le Fils de Dieu.
Nous gardons les yeux fixés sur toi ! Nous avons confiance en toi !
Nous savons que quelque soit les tempêtes de notre vie, tu es là, tu saisis notre main,
tu nous rassures, tu veilles sur nous, tu nous protèges et tu nous murmures :
« Ne crains pas, je t’aime, je suis avec toi, fais-moi confiance ! »
Merci Jésus de nous sauver, de nous libérer. Tu es ma force, ma consolation.
Tu m’offres ton amour chaque jour. Sois mon ancre, sois ma voile.
AMEN ! ALLELUIA !

Dieu tu es ma force, ma consolation, une lampe devant mes pas.
Ta voix a triomphé de l’ouragan, remporté le combat.

Tu m’offres chaque jour, ton infaillible amour ;
Toi, qui as fixé le cours des étoiles, sois mon ancre, sois ma voile ! 
 

Tu étends mes ailes pour toucher les cieux, protégé par ta main.
Ta grâce m’appelle à lever les yeux et suivre ton chemin.

-ADORATION-

Les cieux proclament la gloire du ressuscité.
Rien n’est égal à la beauté du Seigneur.
À jamais il sera l’Agneau sur le trône,
Je fléchis le genou pour l’adorer, lui seul.

Je veux chanter la gloire du ressuscité.
L’Agneau immolé nous a rachetés pour Dieu.
À jamais tu seras l’Agneau sur le trône,
Je fléchis le genou pour t’adorer, toi seul.

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère, 
Je T’offre toutes les souffrances du monde et plus particulièrement 
celles de ton Eglise en détresse. Nous te supplions de rassembler, 
par ton Esprit Saint, tout ce qui est divisé. 
Nous Te prions pour la paix dans le monde,
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent. Donne la lumière et l’Espérance 
à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit, Accorde la fidélité et 
la persévérance à ceux qui Te sont consacrés.
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix, nous a révélé
Ton Amour, Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières...

-silence-

1. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Mon cœur en moi est en paix et silence, 
Je suis comme un enfant qui se repose 
Dans la confiance. 

2. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
En cet instant je n’ai pas le cœur fier, 
Je ne recherche pas de grandes choses 
Qui me dépassent. 

Je te cherchais dehors, quand tu étais dedans
Mon Dieu, tu étais là, je ne le savais pas. (bis)

3. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Je dépose devant toi mes soucis, 
Et la rumeur qui monte de la terre 
Pour aujourd’hui. 

4. Je me tiens devant toi, Pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Tu connais le cœur de l’homme et sa vie, 
Et je crois que tu viens dans le monde 
Dès aujourd’hui. 

Que ta parole éclaire mes pas
Je te suivrai, Seigneur, car tu es le chemin
Fais-moi connaître tes volontés ;
En toi j’ai mis ma foi, je marche dans tes voies.

1. D’un grand espoir j’espérais le Seigneur.
Il s’est penché pour entendre mon cri.
Il m’a tiré de l’horreur de la boue,
Il m’a fait reprendre pied sur le roc.

2. Je te rends grâce, tu m’as exaucé,
Je te louerai dans la grande assemblée.
J’ai dit ton amour et ta vérité,
Je n’ai pas caché ta fidélité.

Il est là, là, là, Jésus est là ! (x4)
À droite, Jésus est à droite,
À gauche, Jésus est à gauche,
Devant, Jésus est devant,
Derrière, Jésus est derrière.
Il est autour de moi,
Jésus est dans mon cœur,
Et c’est lui qui fait ma joie !
Il est là, là, là, Jésus est là ! (x4)

J’élève les mains pour louer Dieu (bis)
Il n’y a personne qui soit comme Jésus (x3)
Il n’y a vraiment personne comme lui.
J’ai longtemps marché
j’ai marché marché : personne personne
j’ai tourné en rond : personne personne
j’ai fouillé fouillé
il n’y a vraiment personne comme lui

J’élève les mains pour louer Dieu
Victoire Alléluia chantons crions de joie
Jésus-Christ est sorti du tombeau
Galilée, Galilée, Galilée, je viens de la Galilée
Jésus m’a chargé d’annoncer à tous mes frères qu’il est ressuscité !

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-la-barque