Temps de prière et d’adoration "la multiplication des pains"

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 ce vendredi juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière et d’adoration "la multiplication des pains"

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, nous avons de nouveau répondu à l’invitation de Jésus pour vivre ensemble ce temps de prière et d’adoration. Nous sommes venus partager son amour, nous savons qu’il nous aime tels que nous sommes et devant lui nous pouvons tout déposer.
Venez approchez-vous...

Venez, approchez-vous, Soyez bénis, soyez nourris
Venez, l’amour est partagé, aucun n’est digne, chacun est invité.

1. Venez, n’attendez pas, Il a préparé ce repas.
Osez, venez déposer vos nuits, vos croix, voyez, il nous ouvre la joie.

2. Venez, n’attendez pas, Il vient apaiser chaque soif.
Osez, venez déposer vos cœurs, vos choix, voyez, il nous donne la joie.

3. Venez, n’attendez pas, Il vient pour allumer la foi.
Osez, venez déposer vos peurs, vos voix, voyez, il devient notre joie.

Venez, approchez-vous, Soyez bénis, soyez tous nourris.
Le Seigneur nous aime d’un amour à nul autre pareil. Il s’engage à nos côtés jusqu’à faire alliance avec nous. Il comble nos attentes, nos faims et nos soifs. Il s’intéresse à nos besoins. Jésus aime ces foules qui le suivent.
Foules sans berger, en quête d’une espérance.

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
Acclamons notre rocher, notre salut !
Il est Roi tout-puissant, Dieu créateur,
Chantons, sans fin proclamons : Saint est son nom !

1. Marchons vers lui, allons en rendant grâce,
Il fit pour nous des merveilles.
Par nos hymnes de fête, acclamons-le,
Exultons pour notre roi !

2. Terres et mers, ses mains les ont pétries,
Et les sommets sont à lui.
Son amour est la source de la vie :
Louons Dieu, car il est bon !

3. Au-dessus de tout, Dieu, sa voix s’élève,
Sur tous les cieux, il domine.
Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous.
Il est grand, adorons-le !

Venez, crions de joie pour le Seigneur et traçons sur nous le signe de la croix - Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit - Amen !
Oui Seigneur, en ton nom nous nous sommes tous rassemblés aujourd’hui afin de te rendre grâce pour tout ce que tu fais pour nous. Nous avons laissé nos occupations de côté pour passer un moment avec toi. Nous te confions nos vies, celle de nos proches… nous te confions tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux… particulièrement les malades... nous te confions Seigneur toutes les familles qui traversent de grandes difficultés...
les couples qui se déchirent, les enfants qui souffrent, les jeunes qui sont perdus, viens Seigneur, visite toutes les familles...
Nous te confions Seigneur toutes les personnes qui sont actuellement en vacances...
viens Seigneur...
Nous te confions Seigneur notre monde encore touché par ce virus dévastateur...
Guéris-nous Seigneur de cette Pandémie, et surtout viens nous guérir de nos peurs, de nos péchés, de nos manques d’amour… Nous nous présentons humblement devant Toi, Sûrs de ta miséricorde, nous ouvrons nos cœurs à ton pardon. Tu sais que souvent nous ne sommes pas capables de nous aimer, d’aimer notre prochain. Nous reconnaissons que nos divisions blessent ton projet d’amour en nous. Donne-nous la force du pardon pour que l’unité règne dans nos cœurs. O Seigneur viens nous relever, nous qui sommes faibles...

Au-delà des océans / Tu es venu me chercher
Au-delà de mes tourments / Ton amour a triomphé
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur à se confier à ta voix !

Tu viens relever le faible / Tu le prends dans tes bras
Tu le conduis vers ton Père / Qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière / Sois mon secours et ma joie
Passé de l’ombre à Ta lumière / J’ai mis mon espoir en toi !

Puisque ma vie passera, En Toi je veux demeurer
Puisque tu triompheras, Mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur à se confier à ta voix !

Oui Seigneur, je mets mon espoir en toi…
O Jésus, qui avez un cœur si bon et compatissant, si miséricordieux qui me voyez et m’aimez, vous qui n’avez jamais repoussé personne, dont la miséricorde est infinie, qui ne pouvez voir une douleur sans vouloir la soulager, je mets toute ma confiance en Vous. Je suis sûr que vous ne m’abandonnerez jamais, que je serais toujours exaucé au-delà de mes espérances. Toutes vos promesses se réaliseront pour moi. Vous me donnerez toutes les grâces nécessaires dans mon état. Vous mettrez la paix dans ma famille. Vous aiderez toutes les entreprises. Vous bénirez ma demeure, puisque l’image de votre Sacré-Cœur y est exposée et honorée. Vous me consolerez dans toutes mes peines. Vous serez mon refuge assuré pendant ma vie et à l’heure de ma mort. Amen

Seigneur, tu as révélé aux tout-petits les mystères du Royaume, nous te rendons grâce. Envoie ton Esprit Saint sur nous Tous ici présents… nous t’avons confié nos vies, celles de nos proches…
Viens Seigneur, visite-nous…nous avons soif de ta présence…

1. Nous avons soif de ta présence,
O Saint-Esprit viens, souffle sur nos vies !
Embrase nos cœurs, ô Seigneur !
Aide-nous à discerner ta volonté !

Viens, viens Esprit de Dieu, nous t’invitons,
Revêts-nous, Remplis-nous, de ta sainte présence !
Qu’au travers de nous tu puisses agir avec puissance
Pour confirmer les paroles que nous allons annoncer !

2. Nous avons soif de ta présence,
O Saint-Esprit viens, souffle sur nos vies !
Purifie nos cœurs, ô Seigneur !
Aide-nous à toujours plus te ressembler !

3. Nous avons soif de ton réveil,
Ô Saint-Esprit, viens sur notre pays !
Nous voulons voir des milliers d’hommes
Chanter ensemble :"Jésus est Seigneur !"

Nous allons à présent écouter la Parole de Dieu
Cherchez d’abord le Royaume de Dieu, et sa justice ;
Et toutes ces choses vous seront données en plus.
Allélu, Alléluia - Alléluia, alléluuia, Alléluia, allélu, alléluia

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean chapitre 6, versets 1 à 15
«  Il distribua les pains aux convives, autant qu’ils en voulaient  »
En ce temps-là, Jésus passa de l’autre côté de la mer de Galilée, le lac de Tibériade. Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait sur les malades. Jésus gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples. Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche. Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? » Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire. Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. » Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! » Jésus dit : « Faites asseoir les gens. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains et, après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient. Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde. » Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge, restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture.
À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. » Mais Jésus savait qu’ils allaient l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul. Acclamons la Parole de Dieu.

L’homme ne vivra pas de pain seulement,
Mais de toutes paroles, qui sortira de la bouche de Dieu.
Allélu, Alléluia - Alléluia, alléluuia, Alléluia, allélu, alléluia

-Méditation-
Manger, nourrir notre corps, un souci bien ordinaire pour chacun de nous au jour le jour.
L’Evangile de ce jour est le début d’un long récit sur le Pain de Vie (nourriture de l’âme). St Jean dans son évangile nous livre une méditation sur l’Eucharistie et sur la foi.
St Jean nous rappelle que la Parole de Jésus rassemble des foules qui ne se lassent pas de l’écouter au point d’en oublier de manger.
A cette foule affamée qui suivait Jésus parce qu’elle avait vu Jésus guérir les malades, Jésus va offrir le signe que le jour tant attendu de la venue du Messie est là : Jésus va accomplir un signe qui manifeste sa divinité : multiplier les pains.
Et c’est bien lui Jésus, qui prend l’initiative : Jésus place Philippe devant sa responsabilité, il le rend attentif aux besoins de ses frères. Jésus lui dit : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? » Philippe répond à Jésus de manière humaine plein de bon sens « mais voyons Seigneur, lLe salaire de 200 journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. » De fait, Philippe n’a pas compris que Jésus en appelait à sa foi personnelle.
André non plus ne fait guère confiance au maître puisqu’il dit à Jésus sans conviction : « Il y a là un jeune garçon qui a 5 pains et 2 poissons, mais qu’est-ce-que cela pour tant de monde ! » ( en effet, il y avait 5000 hommes au moins)
Jésus, sachant ce qu’il allait faire, dit « Faites asseoir les gens. » Et saint Jean précise qu’il y avait beaucoup d’herbes à cet endroit : l’herbe est une image messianique, elle nous renvoie au pasteur, elle nous renvoie à Jésus qui prend soin d’emmener ses brebis sur de verts pâturages.
Alors Jésus prit les pains et après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives.
Frères et sœurs, avez-vous remarqué :
1- que Jésus prend des aliments préparés et fabriqués par des hommes, du pain qu’un jeune garçon accepte de donner plutôt que de garder pour lui (un détail important qui bouscule nos habitudes de stocker, d’amasser de peur de manquer) ce jeune garçon accepte de partager ce qu’il avait pour lui seul
2- La foule n’est plus anonyme, Jésus parle de convives, la foule est donc devenue des invités au repas du Seigneur.
3- Dans les mots prononcés par Jésus, chacun reconnaît les mots du repas pascal (le jeudi saint, veille de la mort de Jésus lors de l’institution de l’Eucharistie, et ces mots on les retrouve aussi à la messe.
Les chrétiens du temps de St Jean, comme les chrétiens d’aujourd’hui, comme nous, nous comprenons bien que le miracle des pains sur la petite montagne de Galilée est un geste d’amour, le signe du banquet de l’Eucharistie que nous célébrons chaque dimanche depuis la Résurrection du Christ.
Quant aux 12 paniers restés en surplus, ils ont une réalité spirituelle : ce surplus prouve que dans le Royaume de Dieu, il n’y a plus la peur de manquer, Dieu donne tout gratuitement et en surabondance. Soyons en sûrs, amis chrétiens, le pain et le vin de Dieu combleront la faim spirituelle de tous les hommes jusqu’à la fin des temps.
Frères et sœurs chrétiens, Jésus a multiplié ce qu’un jeune garçon avait apporté : 5 pains et 2 poissons. Cet enfant, ce jeune garçon, c’est chacun de nous : Jésus fait avec ce qu’on lui apporte, ce qu’on lui offre, ce qu’on lui confie.
Toi qui aimes Jésus, toi qui l’adores, toi qui lis sa parole, toi qui écoute la parole de Jésus, as-tu quelque chose à apporter à Jésus aujourd’hui ? Que veux-tu offrir à Jésus ? Que désires-tu lui confier ?
Et surtout ami chrétien, sois sans crainte, donne, offre, partage tout à Jésus, car avec Jésus, ce n’est jamais perdu.
Jésus est tellement généreux qu’il multiplie, améliore, rend parfait tout ce que tu lui offres et il t’en donnera bien plus que ce que tu en as besoin.
Il te suffit juste de croire en Lui, de lui faire confiance, de le placer au centre de ta vie ordinaire.
Dieu nous rendra au centuple !
Béni sois-tu Père, tu nous donnes la vraie nourriture, ce pain venu du ciel qui comble tous nos désirs. Tu nous appelles à prendre part à ta mission, et nous rassasies du pain de ta parole, « Béni sois-tu ! À Toi louange et gloire éternellement ! » AMEN !
Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères :

À Toi louange et gloire éternellement
Béni soit le nom très saint de ta gloire :
À Toi louange et gloire éternellement
Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire :
À Toi louange et gloire éternellement
Béni sois-tu sur le trône de ton règne :
À Toi louange et gloire éternellement

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Immortel
À Toi la Gloire !

Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes :
À Toi louange et gloire éternellement
Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim :
À Toi louange et gloire éternellement
Béni sois-tu au firmament, dans le ciel :
À Toi louange et gloire éternellement
Toutes les œuvres du Seigneur bénissez-le :
À Toi louange et gloire éternellement

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Immortel
À Toi la Gloire !

Oui, Dieu Saint, Fort, Immortel à Toi la Gloire, Béni sois-tu !

-silence-

Dieu notre Père, Toi qui est riche en amour, prend soin de nous tes enfants ; nous te confions notre prière pour l’Église et pour le monde.

R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Pour les hommes et les femmes qui gouvernent le monde où nous vivons. Pour les décisions économiques, sanitaires et écologiques qu’ils doivent prendre. Père, nous te prions.
R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Pour nos amis et nos proches qui traversent le deuil, une épreuve de santé, la solitude ou la faim. Pour les malades de notre communauté. Père, nous te prions.
R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Pour les familles divisées et déchirées. Pour les jeunes qui se préparent au mariage, confiants en l’avenir. Père, nous te prions.
R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Pour notre Pape François, notre évêque Gilbert Aubry, tous les prêtres qui chaque jour nous nourrissent de ton corps et de ta parole lors des célébrations eucharistiques, pour les diacres, les religieux et religieuses, les catéchistes sans oublier notre communauté paroissiale. Père, nous te prions. R/ Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants

Dieu notre Père, nous nous tournons vers toi plein d’espérance. Comble-nous de ton amour. Amen !

Ô Père, Dieu du ciel et de la terre.
Ô Père, sois béni à jamais.
Ô Père, reçois notre humble prière,
Notre offrande, par Jésus-Christ.

1. Créateur du monde, tu as tout remis à l’homme,
pour te rendre grâce, nous t’offrons ce pain, ce vin.
Reçois ces dons, Seigneur, et viens les sanctifier
pour ton immense gloire et le salut du monde.

2. Au banquet céleste, à la table des noces,
Nous t’offrons notre être, pour t’aimer et t’adorer.
Reçois ces dons, Seigneur, et viens les sanctifier
pour ton immense gloire et le salut du monde.

Par Jésus-Christ, le bien-aimé,
Béni sois-tu, pour l’éternité.
Dans l’Esprit Saint, qu’il nous a donné,
Béni sois-tu, ô Père.

Dieu notre Père, tu es la source de toute vie.
En toi se trouvent notre bonheur et notre joie.
Donne-nous d’accueillir le don de ton amour, Jésus-Christ, en qui nous sommes tes enfants.
Seigneur Jésus, par le baptême, nous avons été plongés dans ta mort et entraînés dans la vie nouvelle de la Résurrection.
Donne-nous d’être assoiffés de l’eau qui donne la vie éternelle.
Esprit Saint, tu nous tournes vers le Père et le Fils, tu nous invites à boire à la source éternelle.
Donne à chacune de nos communautés chrétiennes d’aller puiser sans cesse à la source de vie.
Dieu Père, Fils et Saint Esprit fais fructifier en nous les dons reçus de toi.
Continue d’appeler des hommes et des femmes à te servir au cœur de l’Eglise pour la vie et la joie du monde.
Amen

Notre Père ...
Je vous salue Marie...

Prions le Seigneur.
Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement tu nous a laissé le mémorial de ta passion ; donne-nous de vénérer d’un si grand amour le mystère de ton Corps et de ton Sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta rédemption. Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen.

Nous t’adorons, ô Père dans ton temple,
Nous t’adorons en Esprit et en vérité,
Tu habites nos louanges,
Nous t’adorons en Esprit et en vérité.
Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ton temple.
Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ta maison Seigneur

Bénédiction du Saint Sacrement
Dieu soit béni...
Béni soit son saint nom…
Béni soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme…
Béni soit le Nom de Jésus...
Béni soit son Sacré-Cœur…
Béni soit son précieux sang…
Béni soit Jésus dans le Saint Sacrement de l’autel,…
Bénie soit l’auguste Mère de Dieu, La très Sainte Vierge Marie…
Bénie soit sa sainte et Immaculée Conception…
Bénie soit sa glorieuse Assomption…
Béni soit le nom de Marie Vierge et mère…
Béni soit saint Joseph, Son très chaste Époux…
Béni soit Dieu dans ses Anges et dans ses Saints…
Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints prêtres…
Seigneur, donnez-nous de nombreuses et saintes vocations…
Seigneur, prenez des jeunes de chez nous pour en faire des prêtres…
Seigneur, donnez-nous des religieux et des religieuses…
Seigneur, donnez-nous des laïcs engagés…
Seigneur, donnez-nous de nombreux et saints foyers chrétiens…
Seigneur, bénissez nos familles…

Que Dieu Tout-Puissant nous bénisse
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

Soliste : Ton Dieu te bénit et te garde
Que son visage brille sur toi
Qu’il t’accorde sa grâce
Que son visage se lève sur toi - Te donne la paix
Tous : Ton Dieu te bénit et te garde
Que son visage brille sur toi
Qu’il t’accorde sa grâce
Que son visage se lève sur toi - Te donne la paix

Soliste : Aaaamen, A…men, Aamen
Tous : Aaaamen, A…men, Aamen

Que sa faveur, vienne sur toi, s’étende à mille générations
Sur ta famille et tes enfants et les enfants de leurs enfants
Que sa présence soit devant Toi, et sans relâche soutienne tes pas
Qu’elle te comble et t’inonde, il est pour toi, toujours en toi
Dès le matin, jusqu’au coucher à chaque pas veillant sur toi
Dans les larmes et dans la joie, il est pour toi, toujours en toi
Il est pour toi, toujours en toi, il est pour toi, tout près de toi
Il est pour toi, toujours en toi, il est pour toi, tout près de toi
Il est pour toi, il est pour toi, il est pour toi, il est pour toi

Soliste : Aaaamen, A…men, Aamen
Tous : Aaaamen, A…men, Aamen

Acclamez-le, Acclamez-le,
Bénissez-le, Bénissez-le,
Serviteurs du Seigneur, louez votre Dieu,
Levez les mains, Levez les mains,
chantez sans fin Chorale : chantez sans fin
"Que soit béni son nom trois fois Saint !"

1. Tous ses serviteurs, bénissez sans fin !
Louez le Seigneur, élevez les mains !
Tout puissant vainqueur, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire à jamais !

2. Il est glorieux, bénissez sans fin !
Au plus haut des cieux, élevez les mains !
Voici notre Dieu, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire, à jamais !

3. Il nous a sauvés, bénissez sans fin !
Nous a délivrés, élevez les mains !
Grande est sa bonté, bénissez sans fin !
Chantez sa gloire, à jamais !

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-la-multiplication