Temps de prière et d’adoration "Que ton oui sois Oui"

Exposition du Saint Sacrement à la paroisse du Moufia de 7h00 à 11h30 ce vendredi juste après la messe de 6h30.

L’adoration sera silencieuse de 7h00 à 10h30.
Juste avant la bénédiction à 11h30, un temps de prière, de louange et d’adoration animé vous sera proposé à 10h30.

Jésus est là il vous attend !
N’hésitez pas venez adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement, bien-entendu en respectant les consignes de sécurité sanitaire (distanciation et port du masque obligatoire).


Temps de prière et de louange diffusé sur radio arc en ciel

Bonjour à Tous !
Aujourd’hui, le Seigneur m’appelle, l’entendez-vous vous aussi ?

La voix du Seigneur m’appelle
Prends ta croix viens et suis-moi !
Je réponds : "Sauveur Fidèle,
Me voici, je suis à Toi !"

Jusqu’au bout je veux te suivre,
Dans les bons, les mauvais jours,
À Toi pour mourir et vivre,
À Toi, Jésus, pour toujours.

Jésus donne grâce et gloire
Pour le suivre pas à pas,
Avec lui, joie et victoire,
Paix et bonheur ici-bas !

Oui Seigneur tu m’appelles : Me voici je viens à toi !
Jusqu’au bout je veux te suivre…
Traçons sur nous le signe de la croix : Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit
Amen !

Chers auditeurs de radio arc-en-ciel, chers adorateurs,
Je vous remercie pour votre fidélité à notre rendez-vous hebdomadaire avec les paroissiens du Moufia, pour ce temps de prière, d’adoration et de louange.
Merci de laisser vos occupations de côté pour passer un moment ensemble avec le Seigneur notre Dieu qui nous aime, et nous accueille tels que nous sommes…
N’ayons pas peur, approchons-nous de lui car Dieu est la Vie éternelle

Dieu est la Vie, Vie éternelle, (vie)
Demeure en lui, en son Esprit.
Il est pour toi, Vie éternelle, (vie)
Vie éternelle. (3 fois)

1 - Il est bon de lui rendre grâce,
De jouer pour le nom du Seigneur,
De chanter au matin son amour,
Sa fidélité au long des nuits.

2 - Comme un palmier grandit le juste
Comme un arbre il est enraciné
Entrez dans la maison du Seigneur
Il se tient dans les parvis de Dieu.

3 - Il porte des fruits d’âge en âge
Il est vert et reste florissant
Pour manifester que Dieu est grand
Qu’il nous donne sa vie à jamais.

Oui Seigneur, tu es la Vie éternelle…
Il est bon de te rendre grâce, aide-nous à accueillir les fruits de ton amour.
Nous venons vers toi, les mains vides mais le cœur plein de joie et de reconnaissance.
Dans l’évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu chapitre 21, verset 2 à 32 que nous allons écouter et méditer tout à l’heure, un père, demande à ses 2 fils d’aller travailler à sa vigne. L’un refuse puis revient sur sa décision et au final il part, l’autre accepte mais change d’avis et n’y va pas. Qu’est-ce que cet évangile veut bien nous dire !
Ne sommes-nous pas comme l’un de ses deux fils ?
Si Dieu nous demandait de travailler pour lui. Que lui répondrons-nous ?

Peut-être, non pour l’instant,
j’ai d’autres priorités, on verra… quand j’aurai du temps,
je ne suis pas capable, ce n’est pas pour moi…
et bien non, il n’y a pas d’heure, il n’est jamais trop tard pour répondre à l’appel de Dieu pour accepter la mission qu’il nous propose.
Que Dieu, nous donne la grâce de changer notre non en oui,
que notre oui soit un oui vrai et sincère.

-silence-

Oui Seigneur, aide-nous à prendre du temps pour toi,
afin de participer et de faire fructifier les fruits de ton royaume d’amour et de paix…
aide-nous à t’écouter et à te suivre malgré les blessures de notre cœur
et les difficultés que nous rencontrons sur notre route.
Toi qui ne cesses de m’appeler guéris mon cœur…
nous qui sommes tes serviteurs…

Les mots s’envolent, les vœux sont brisés
Et les promesses ne sont point tenues
Une famille divisée, l’amour déchiré
Nuit après nuit, tant de larmes j’ai versées

Guéris mon cœur, calme mon douleur
Je choisi de pardonner et j’apprends à vivre
Acceptant les blessures de mon âme
Viens guérir mon cœur, ô Seigneur

Mes amis m’ont quitté, et d’autres exigeaient
Bien plus que je ne pouvais leur donner
Mon cœur est meurtri, ma confiance trahie
Nuit après nuit, je me demande : pourquoi ?

Agenouillé à tes pieds mon Sauveur
Que ma vie soit comblée de tes bienfaits

Oui Seigneur viens guérir mon cœur…
Enseigne-moi à suivre ton chemin, à vivre comme tu le veux,
à t’aimer et à aimer les autres comme tu m’aimes.
Dieu notre Père, tu nous accueilles toujours lorsque nous venons vers toi,
Nous te bénissons Dieu de tendresse, Père de miséricorde,
Tu es mon Père, je suis ton enfant, tu m’aimes tel que je suis…
entre tes mains, je m’abandonne …

1 - Entre tes mains, j’abandonne
Tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Que permets à personne,
Seigneur, d’en reprendre rien !

2 - Tu connais mieux que moi-même
Tous les besoins de mon cœur.
Et, pour mon bonheur suprême,
Tu peux me rendre vainqueur.

Oui, prends tout, Seigneur ! (bis)
Entre tes mains, j’abandonne
Tout avec bonheur.

3 - Je n’ai pas peur de te suivre
Sur le chemin de la croix.
C’est pour toi que je veux vivre,
Je connais, j’aime ta voix.

Oui, prends tout, Seigneur ! (bis)
Entre tes mains, j’abandonne
Tout avec bonheur.

Prends mon corps et prends mon âme que tout en moi sois tiens
Je ne vis plus pour moi même mais pour mon Seigneur !

Merci Seigneur, pour la merveille que je suis !
Merveilleux Sauveur brille en moi

Merveilleux Sauveur brille en moi
Oh !! Divin Seigneur guéris moi
Prends soin de mes peurs, de mes joies
J’ai confiance en Toi

Rappelle moi que tu bénis ma vie
Rappelle-moi cette chance
Enseigne-moi, apprends-moi à sourire
A T’aimer comme un enfant
Je place ma vie en toi c’est certain
Je pose mon cœur en tes mains
Je redis oui … tu es mon chemin
Pour aujourd’hui et demain
Merveilleux sauveur brille en moi
Oh !! Divin Seigneur guéris moi
Prends soin de mes peurs, de mes joies
J’ai confiance en toi

Rappelle moi ce qui est dans mon cœur
Rappelle moi les merveilles
Que par ta main tu déposes à chaque heure
Pour m’élever jusqu’au ciel
Je place ma vie en toi c’est certain
Je pose mon cœur en tes mains
Je redis oui … tu es mon chemin
Pour aujourd’hui et demain
Merveilleux sauveur brille en moi
Oh !! Divin Seigneur guéris moi
Prends soin de mes peurs, de mes joies
J’ai confiance en toi

Envoie ton Esprit Saint sur tous ceux qui ont besoin de toi Seigneur…

1. Viens Esprit du Dieu vivant, renouvelle tes enfants,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Dans nos cœurs, répands tes dons, sur nos lèvres inspire un chant,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Esprit de lumière, Esprit Créateur,
Restaure en nous la joie, le feu, l’Espérance.
Affermis nos âmes, ranime nos cœurs,
Pour témoigner de ton amour immense.

2. Fortifie nos corps blessés, lave-nous de tout péché,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Fais nous rechercher la paix, désirer la sainteté,
Viens, Esprit Saint, Viens transformer nos vies !

Veni Sancte Spiritus
Veni Sancte Spiritus
(bis)

3. Donne-nous la charité pour aimer en vérité,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Nous accueillons ta clarté pour grandir en liberté,
Viens, Esprit Saint, Viens transformer nos vies !

A présent nous écoutons la Parole de Dieu

Pourquoi rêver d’un paradis, c’est maintenant et c’est ici
Qu’il faut unir nos espoirs et nos joies
On dit "demain" on dit "plus tard"
Mais si demain c’était trop tard, pour partager ce bonheur...
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluuuuuia

Comment trouver l’accord secret
Qui nous apportera la paix
Et répondra aux "comment"…aux "pourquoi"
Alors il faut chaque matin
Ouvrir son cœur, ouvrir ses mains
Et fair’ du nouveau jour un Alléluia !
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluuuuuia

On vient sur terre pour aimer
Pour vivre ensemble et partager
Et faire de chaque jour un feu de joie
La vie est une symphonie
Chacun de nous en fait partie
Ensemble il faut chanter..un..Alléluia
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluuuuuia

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (21, 28-32)
« S’étant repenti, il y alla  »
En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple :
« Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.” Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur !” et il n’y alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier. » Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole ; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole. »

-Méditation-

Qu’est-ce qui est le plus important : les paroles ou les actes ?
Cette parabole des 2 fils à qui le père demande d’aller travailler à sa vigne peut éclairer notre réponse.
Ces 2 fils ne donnent pas le même poids à la demande du père : le 1er dit « non » car la demande ne lui convient pas peut-être ? Il est peut-être pris par son emploi du temps, ses projets, ses envies ?
Il dit non car il est peut-être conscient de la contrainte, il ne s’autorise peut-être pas à dire oui, il a peur de s’engager.
Mais le 1er fils changera d’avis pour une raison que l’Evangile ne nous dit pas.
Dans cette histoire simple, Jésus nous montre quelqu’un qui change, qui se convertit et Jésus nous place tout de suite devant notre responsabilité en nous faisant comprendre que les jeux ne sont jamais faits d’avance pour qui que ce soit, qu’un changement, qu’une conversion est toujours possible ; de fait, Jésus n’enferme personne dans son passé.
A tout pécheur, il donne une chance (la chance de revenir vers Lui).
Attention à nous-aussi de ne pas coller trop vite une étiquette sur le front de quelqu’un ! Attention de ne pas le juger, de l’enfermer dans son péché !

Que retenir du 2ème fils qui dit rapidement « oui » mais revient aussitôt sur sa décision ?
Est-ce dû à l’autorité et au pouvoir du père sur lui ? peut-être…
Est-ce la peur de décevoir ce père ou de donner une mauvaise image de lui ? peut-être…
L’Evangile ne dit rien à ce propos.

Cependant, on peut comprendre que la vie avec Dieu n’est pas une ligne droite, la vie avec Dieu s’inscrit dans la durée et elle dépend de nos réponses et de nos actes.

Ce qui est sûr par contre, c’est que ce 2ème fils nous ressemble étrangement : oui frères et sœurs, reconnaissons que nous ne faisons pas toujours ce que nous disons (nous disons « oui » à Dieu par nos lèvres et « non » par nos actions).
Comme dit créole nous dit « nous lé fort pou dit oui mais après nous fé pas »
Les belles paroles ne suffisent pas, ce sont nos actes qui comptent et pas nos intentions.
Mieux vaut agir que dire, mieux vaut « faire » que « parler ».
D’ailleurs, St Jean nous le rappelle « N’aimons pas en paroles mais aimons en action et en vérité »

Dans cette parabole, Jésus appelle les autorités religieuses de Jérusalem, les chefs des prêtres et les Anciens de son époque, ainsi que nous aussi pauvres chrétiens d’aujourd’hui, pauvres pécheurs, Jésus nous appelle au changement du cœur à la conversion.
D’où cette déclaration choc « Les Publicains et les prostituées vous précèdent dans le Royaume de Dieu. »
Doux Jésus, que veux-tu insinuer ? Comment doit-on comprendre cette phrase choc ?
Les publicains et les prostituées ne s’autorisent pas à rentrer dans la maison de Dieu vu leur mauvaise réputation.
Ils croient que leur vie de désordre ne leur permet pas de s’approcher de Dieu, de lui dire « oui », de vivre avec Lui.

Mais eux, connaissant « l’enfer sur terre », s’estimant pécheurs, souffrant du regard de jugement des autres, exclus de la société, ils mesurent d’autant mieux ce que peut être le royaume et ils sont plus aptes à la conversion du cœur.

Par cette déclaration choc, Jésus nous dit que rien n’est jamais perdu, rien n’est définitif pour un pécheur quelqu’il soit.

Le pire péché vous savez c’est quoi ? c’est de croire à la suffisance (c’est-a-dire qu’on se suffit à soi-même) qu’on n’a pas besoin de Dieu ni des autres, qu’on peut se passer de Dieu et du salut offert par Jésus.
C’est peut-être le cas de tous ceux qui se croyaient justes au temps de Jésus, c’est peut-être notre cas aujourd’hui, par rapport à la foule de pécheurs qui suivaient Jésus, qui avaient confiance en lui et qui attendaient d’être guéris.

Amis chrétiens, il n’est jamais trop tard pour dire « oui » à Dieu, pour revenir vers Lui.
Comme un Père aimant, dans sa grande miséricorde, Dieu accueille toujours celui qui revient vers lui avec un cœur sincère, même si nous avons commencé par lui dire « non ».

Finalement, quelle est la Bonne Nouvelle de cet Evangile ?
La voici la Bonne Nouvelle, Jésus nous enseigne la miséricorde intarissable de Dieu son Père. Jésus nous enseigne la fidélité, la patience inlassable, de son Père, son amour, sa bonté et sa tendresse infinis pour les pécheurs que nous sommes tous et toutes.
Voilà notre Espérance, voilà notre joie, de quoi nous redonner force et courage pour faire ce que Jésus nous commande « Aimez-vous les uns les autres comme je vous aime et comme mon Père vous aime ! »
Mon frère, ma sœur en Jésus Christ, quel « oui » veux-tu dire à Jésus, aujourd’hui, à cet instant ? Pour toi, qu’est-ce qui est le plus important ; les paroles ou les actes ?
Réponds selon ton cœur…
Merci Seigneur, tu m’as créé, pour te remercier…

Je suis né pour te louer,
Je suis né pour glorifier ton nom
En toutes circonstances,
Apprendre à te dire merci.
Je suis né pour t’aimer,
Je suis né pour t’adorer, mon Dieu,
Obéir à ta voix,
Je suis fait pour toi.

Nous sommes tous appelés à prendre soin de la vigne du monde,
Seigneur, nous nous tournons vers Toi, Dieu, notre Père, le maître des vendanges.
Nous te confions l’Église et tous les hommes

Nous te prions pour ceux et celles qui occupent des postes de responsabilité dans
la société ; que chacun et chacune soit à l’écoute du Seigneur qui parle à leur cœur.

Nous te prions pour l’Église parfois divisée ; qu’elle soit sans cesse attentive
à la Parole de Dieu et qu’elle œuvre pour l’unité, la justice et la paix.

Nous te prions pour les personnes malades et celles qui les soignent ;
qu’elles trouvent soutien et réconfort en se confiant au Père céleste.

Prions pour notre communauté paroissiale ; que chacun, à travers ses différentes missions, par ses paroles et ses actes montre à ses frères et sœurs l’amour du Père

Dieu notre Père, Toi qui règnes sur la vigne du monde, exauce nos prières.
Que ton Fils Jésus nous montre le chemin pour mieux suivre tes volontés.
Que son exemple nous anime davantage chaque jour ; et que ton Esprit soit notre force pour que nous puissions toujours suivre tes voies, même quand c’est difficile. Amen

Reçois de moi le parfum qui t’est dû,
La beauté de ton Nom en mon âme éperdue.
Je veux n’être qu’à toi - Jésus, je t’aime.
Reçois du peu que je trouve à donner
Tout l’amour que mes yeux n’ont pas su te montrer.
Je veux n’être qu’à toi - Jésus, je t’aime.
Rien n’est plus beau que ton Nom.
Rien n’est plus Saint que le Sang du pardon.
Je veux n’être qu’à toi Jésus mon Roi.

Je ne veux rien que vouloir te louer,
Adorer ton saint Nom et ta fidélité.
Je veux n’être qu’à toi - Jésus, je t’aime.
Je veux porter et laver à ta croix
Les pensées de mon cœur dans le cœur de tes voies.
Je veux n’être qu’à toi - Jésus, je t’aime.
Rien n’est plus beau que ton Nom.
Rien n’est plus Saint que le Sang du pardon.
Je veux n’être qu’à toi Jésus mon Roi.

Reçois l’adoration, tu es le Roi de gloire
Notre victoire, digne es-tu Seigneur, Emmanuel
(bis)

Dieu de lumière élevé dans les cieux
Rempli de grâce et de paix
Environné de louange et de feu
Gardien de l’éternité
Pourquoi quitter ce palais de bonheur
Pour un sentier de misère
Par quel amour les chemins de ton cœur
Ont su trouver nos prières

De cette foi que ton cœur a montré
Je veux puiser mon secours
Sur le chemin que ta vie a tracé
Je marcherai chaque jour
Garde mes yeux des attraits de ce monde
Garde-moi près de la croix
En ce lieu saint où mon âme est féconde
D’humilité et de joie

Louange à toi Dieu Vivant, pour les grâces que tu m’accordes à travers mes épreuves.
Accueille mes louanges comme un sacrifice agréable pour ta Gloire.
Je compte sur Toi, Père Eternel et bon.
Que seules les pensées qui bénissent demeurent dans mon esprit.
Ô Toi, l’infiniment parfait, je t’aime de tout mon cœur.

Notre Père
Je vous salue Marie

Notre temps de prière touche à sa fin
Merci à vous tous pour votre précieuse participation.
Que Dieu nous bénisse Tous, lui qui est Père, Fils et Saint Esprit
Amen
Pour toi Seigneur, le chant de notre cœur !

Pour toi Seigneur, le chant de notre cœur,
Tu es le Christ, l´Agneau vainqueur !
Les yeux fixés sur toi, en contemplant ta croix,
Nous t´acclamons Jésus Sauveur !

1. Un chemin s´ouvre sous nos pas,
Notre espérance en toi renaît,
J´avancerai sans crainte devant toi,
Dans la confiance et dans la paix !

2. Dans les épreuves et les combats,
Dans les périls, gardons la foi !
En tout cela, nous sommes les vainqueurs
Par Jésus Christ notre Sauveur !

3. Inscris en nous la loi d´amour,
En notre cœur la vérité !
Dans le secret, Seigneur enseigne-nous.
Que nous brûlions de charité !

qrcode:http://paroissemoufia.re/Temps-de-priere-et-d-adoration-travailler-a-la-vigne