Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "Journée Mondiale de Prière pour les Vocations"
Article mis en ligne le 14 avril 2016
Imprimer logo imprimer

Venez adorer votre Dieu dans le très saint Sacrement toute la matinée de vendredi de 7h00 à 11h30.

Dieu notre Père, sois béni pour nous avoir envoyé ton Fils.
En donnant sa vie, il nous sauve et nous entraîne chez toi.
Que ton Esprit nous donne de le suivre avec bonheur.
Criez de joie Jésus est ressuscité

Criez de joie, Christ est ressuscité !
Il est vivant comme il l´avait promis.
Alléluia, Christ est ressuscité ! Il nous ouvre la vie !
Accueillez en votre cœur,
Jésus-Christ l´Agneau vainqueur !
Il est le Chemin, la Vie,
Christ ressuscité !

- Traçons sur nous le signe de la croix-

Ce quatrième dimanche de Pâques est la Journée Mondiale de Prière pour les Vocations.
Cette année, la Journée Mondiale de Prière pour les Vocations est associée au Jubilé de la Miséricorde.
Dans son message, intitulé "l’Eglise, mère des vocations", le Pape François rappelle que "Toute vocation dans l’Eglise a son origine dans le regard plein de compassion de Jésus".

1. Joie de lever le regard vers les monts d’où me viendra le secours,
Secours du Seigneur tout au long des jours : Dieu Saint, Miséricorde !
2. Joie d’être pris dans les bras du Berger : Lui-même vient nous chercher !
Par ses blessures nous sommes guéris : Christ est Souffle de vie !

Heureux les cœurs miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs aimants ouverts à l’amour de Dieu le Père !

Chrétien, quitte la peur, sois fidèle : Remets à Dieu tes soucis !
Aie confiance en lui, car il est ressuscité, Vivant à jamais !

- Nous pouvons nous asseoir-

Ensemble prions :

Père de miséricorde,
qui as donné ton Fils pour notre salut
et qui nous soutiens sans cesse par les dons de ton Esprit,
donne-nous des communautés chrétiennes
vivantes, ferventes et joyeuses,
qui soient source de vie fraternelle
et qui suscitent chez les jeunes
le désir de se consacrer à Toi et à l’évangélisation.

Soutiens-les dans leur application
à proposer une catéchèse vocationnelle adéquate
et différents chemins de consécration particulière.
Donne la sagesse pour le nécessaire discernement vocationnel,
afin qu’en tous resplendisse
la grandeur de ton Amour miséricordieux.

Marie, Mère et éducatrice de Jésus,
intercède pour chaque communauté chrétienne,
afin que, rendue féconde par l’Esprit Saint,
elle soit source de vocations authentiques
au service du peuple saint de Dieu.

Pasteur d’un peuple en marche, conduis-nous par tes chemins ;
Berger des sources vives, conduis-nous vers ton repos.

Le pasteur de l’Évangile, on le reconnaît au don qu’il fait de lui-même.
Il est tourné vers ses brebis, prend du temps avec elles, il les connaît et cherche à les faire grandir. Il se met au service de ses brebis pour qu’elles trouvent
le chemin de la vie. Prions aujourd’hui pour les jeunes que Dieu appelle
à devenir pasteurs de son Église.

Seigneur Jésus, Bon pasteur de nos âmes, qui connais les brebis
et sais comment rejoindre le cœur de l’homme,
ouvre l’esprit et le cœur des jeunes qui cherchent
et attendent une parole de décision et de paix pour leur vie ;
fais-leur comprendre que c’est dans le mystère de ton Incarnation
qu’ils trouveront la pleine lumière.
Réveille le courage de ceux qui savent où chercher la vérité
mais craignent que ta demande ne soit trop exigeante.
Mets en mouvement l’âme de ces jeunes qui voudraient te suivre
mais ne savent pas ensuite surmonter les incertitudes et les peurs
Et finissent par suivre d’autres voies et d’autres sentiers sans débouché.
Toi qui es la Parole du Père, Parole qui crée et qui sauve,
Parole qui illumine et soutient les cœurs, triomphe par ton Esprit
des résistances et des atermoiements des âmes indécises ;
Suscite chez ceux que tu appelles le courage
et la réponse d’amour : « Me voici, envoie-moi ! »
Vierge Marie, jeune fille d’Israël, soutiens de ton amour maternel
ces jeunes à qui le Père fait entendre sa Parole.
Soutiens ceux qui sont déjà consacrés...
Qu’ils répètent avec toi le oui d’un don de soi-même joyeux et irrévocable.
Amen
Tu nous appelles à t’aimer en aimant le monde où tu nous envoies ;
Ô Dieu fidèle, donne-nous, en aimant le monde, de n’aimer que toi.

1 - Allez par les chemins, criez mon Evangile ;
Allez, pauvres de tout, partagez votre joie.

3 - Pour être mes témoins, veillez dans la prière ;
Mon Royaume est en vous, il attend votre cœur.

Oui Seigneur, tu nous appelles à t’aimer en aimant le monde
où tu nous envoies. Seigneur Jésus, Tu es là vivant, présent devant nous.
Nous sommes venus T’adorer en nous laissant regarder, aimer, vivifier par Toi.
Nous sommes venus implorer de Toi : Paix, Lumière, toutes grâces.
Aujourd’hui, nous prions particulièrement pour les vocations.
Approchons-nous de Dieu avec confiance. Il nous confie à son propre Fils
comme des brebis à leur pasteur. L’Esprit nous habite : qu’il suscite en notre monde les vocations dont l’Église a besoin pour aller son chemin vers le Père.
Avec l’Eglise, témoignons notre respect à Marie, que nous invoquons si souvent dans nos prières. Qu’elle nous guide, elle aussi et nous accompagne pour qu’un jour nous entrions nous aussi dans le Royaume de Dieu. Marie, toi la première adoratrice, toi « qui retenait tous les évènements et les méditait en ton cœur » guide-nous et accompagne-nous en ce chemin de grâces vers le Royaume de Dieu. Que par toi, « Dieu nous bénisse, et que la terre entière L’adore »

La première en chemin, Marie tu nous entraînes,
A risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu.
Et voici qu’est semé en l’argile incertaine
De notre humanité, Jésus Christ, Fils de Dieu.

Marche avec nous Marie, sur nos chemins de foi,
Ils sont chemins vers Dieu (bis)

- Pardon-
Le bon berger accompagne chacune de ses brebis.
Tournons-nous vers lui en toute confiance.
Seigneur Jésus, chacun de nous est unique à tes yeux,
béni sois-tu et prends pitié de nous !

1 - Jésus, Berger de toute humanité,
Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus.

Prends pitié de nous, fais-nous revenir,
Fais-nous revenir à toi ! Prends pitié de nous !

2 - Jésus, Berger de toute humanité,
Tu es venu guérir ceux qui étaient malades.

3 - Jésus, Berger de toute humanité,
Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs.

Dieu a envoyé son Fils pour sauver le monde. Avec confiance,
implo-rons le Seigneur pour sa miséricorde. Qu’il nous comble de son pardon.
Et qu’il nous guide par son Esprit-Saint jusqu’au bonheur éternel. Amen

Souffle, souffle de Dieu, nous t’accueillons, viens purifier nos cœurs.
O souffle, souffle de Dieu, nous t’accueillons, viens purifier nos cœurs.

Seigneur, rends-nous, bons, humbles et effacés, calmes et paisibles, charitables
et bienveillants, tendres et compatissants. Qu’il y ait dans toutes nos actions,
dans toutes nos paroles et dans toutes nos pensées, un goût de ton Esprit Saint.

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.

Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.

Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.


- Ensemble prions-

Dieu notre Père, en ton immense amour
tu nous as donné ton Fils pour qu’il soit le Berger de nos vies.
Ouvre nos oreilles et nos cœurs à sa voix. Rends-nous attentifs à sa Parole.
Nous marcherons alors avec assurance jusqu’à la joie qu’il nous prépare,
lui le Pasteur qui nous connaît et nous aime pour les siècles des siècles. Amen.

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

-Parole-

Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien
Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer
Alléluia, alléluia, alléluia (bis)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (10, 11-18)
« Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis »

En ce temps-là, Jésus déclara : « Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise.
Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. Voici pourquoi le Père m’aime : parce que je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, j’ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. » Acclamons la Parole de Dieu...
- Méditation -

Je suis le bon berger, je connais mes brebis et mes brebis me connaissent
Je suis le bon berger, je leur donne ma vie et toute ma tendresse

- Adoration-

Les cieux proclament, la gloire du ressuscité.
Rien n’est égal à la beauté du Seigneur.
À jamais il sera l’Agneau sur le trône,
Je fléchis le genou pour l’adorer, lui seul.

Je veux chanter la gloire du ressuscité.
L’Agneau immolé nous a rachetés pour Dieu.
À jamais tu seras, l’Agneau sur le trône,
Je fléchis le genou pour t’adorer, toi seul.

Je T’adore, Ô mon Dieu, ce pain, c’est Toi...
Cette hostie, c’est Jésus ressuscité...
Ce silence…c’est Ta présence...
Cette humilité, c’est Ton amour.

Ton amour, ta puissance, ta présence dans ma vie !
Ton amour, ta puissance, ta présence dans ma vie !
Et je veux t’adorer de tout mon cœur,
Et je veux t’adorer de toute mon âme,
Et je veux t’adorer de toute ma force
Car tu es mon Dieu, tu es mon Dieu.

En te contemplant devant moi dans cette hostie Seigneur Jésus,
présent et vivant au milieu de nous.
Je voudrais te rendre grâce, et te remercier pour tous les dons de ton cœur.
Dans ton cœur je vois la Sainte Eglise Catholique, ma Mère et ton Epouse très Sainte. Et je vois le cœur de ton Epouse tendrement uni au tien.
Merci pour la beauté dont tu la pares, Merci pour l’Amour dont tu l’entoures,
Merci pour la Sainteté dont tu la revêts.
Merci pour le don de ton Corps, et pour l’Esprit Saint qui en est le Cœur.
Je te prie, mon Seigneur, pour notre Saint Père le pape François, pour
les cardinaux, les évêques et les prêtres. Je te prie pour les religieux
et religieuses, pour les vocations, et pour tous les fidèles.
Seigneur, que nous soyons un seul corps avec un seul cœur, un seul Esprit.
Jésus, vivant et présent dans ton Eglise, nous t’adorons !
Nous sommes le corps du Christ,
Chacun de nous est un membre de ce corps.
Chacun reçoit la grâce de l’Esprit pour le bien du corps entier. (bis)

- Quand le Père entre-

Je te donne mon cœur, il ne m’appartient plus
Ce que j’ai de meilleur, tout est pour toi Jésus
Un parfum de valeur sur toi est répandu
C’est l’offrande de mon cœur, je suis à toi Jésus
Prends mon âme, prends mon cœur, je te donne tout
Prends ma vie, me voici, je te donne tout,
Mon cœur est à toi, tout à toi (bis)

- Quand Jésus passe-

1. Je vous ai choisis, je vous ai établis
Pour que vous alliez et viviez de ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez du fruit ,
Je fais de vous mes frères et mes amis.

2. Contemplez mes mains et mon cœur transpercés ,
Accueillez la vie que l´Amour veut donner.
Ayez foi en moi, je suis ressuscité,
Et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

3. Recevez l´Esprit de puissance et de paix ,
Soyez mes témoins, pour vous j´ai tout donné.
Perdez votre vie, livrez-vous sans compter ,
Vous serez mes disciples, mes bien-aimés !

4. Consolez mon peuple, je suis son berger.
Donnez-lui la joie dont je vous ai comblés.
Ayez pour vos frères la tendresse du Père,
Demeurez près de moi, alors vous vivrez !

- Chant final-

Je suivrai mon Seigneur et mon Maître
Sans jamais m’éloigner de ses pas
Sans que rien ici-bas ne m’arrête
Et sans rien que le chant de sa voix

Je vivrai de bonheur et de grâce
De l’amour que son cœur m’a donné
Et que rien ici-bas ne l’efface
C’est le vœu de mon âme assoiffée

Un seul instant, auprès de toi,
vaut bien les heures et la route
Tout, pour autant, que ce soit toi,
qui m’accompagne au parvis de ta joie

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10