Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Fête du Corps et du Sang du Christ
Article mis en ligne le 29 mai 2016
Imprimer logo imprimer

Ce dimanche 29 mai 2016 en la fête du Corps et du Sang du Christ, Père David a invité les paroissiens à adorer Jésus dans le très Saint Sacrement.
Depuis 6h00 le Saint Sacrement était exposé sur le parking près de la crêche, vers 7h00 une animation a été proposée, puis vers 8h15 une procession a eu lieu vers l’église qui a été suivie de la messe dominicale où Père David nous a expliqué l’importance de la communion.

Voici un extrait de l’homélie du père David
Aujourd’hui, c’est la fête du Corps et du Sang du Christ, fête du Saint Sacrement, Fête Dieu, fête de la foi, fête de l’Eucharistie.
J’ai envie de poser une question aux enfants de première année qui vont faire leur Première Communion. Quel est le point commun entre nous tous ici ? (les adultes répondent )
-  Nous sommes tous chrétiens
-  Le baptême
le baptême, caractère indélébile que personne ne peut enlever.
Notre communauté paroissiale a besoin de quelques points de vigilance pour que chacun de nous puisse appliquer des règles de discernement par rapport au sacrement de l’eucharistie.
Nous voulons tous communier au Corps du Christ. Parmi vous, certains vivent des situations compliquées comme l‘épreuve du divorce, de la séparation, le concubinage. Mais en cette fête je me dois de vous dire les problèmes de discernement pour éclairer votre conscience et trouver la vérité que dit l’Eglise par rapport à l’accès à la communion…
Aujourd’hui, l’accès à la communion n’est pas possible car tout est basé sur l’Alliance éternelle… Mais vous êtes les bienvenus dans l’Eglise car nous avons en commun le baptême qui fait de nous des fils de l’Eglise qui vous accueillera toujours. La parole de Dieu ne juge pas, nous invite à l’amour, à la miséricorde. Nous, nous jugeons tout le temps mais l’Eglise vous accueille avec votre réalité.
Saint Paul, dans 1 Corinthiens 11, 29 dit « car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur mange et boit sa propre condamnation » Dieu ne veut pas nous condamner. Tout le monde peut communier à sa manière au Corps du Christ dans le respect par rapport à la communion. Ceux qui vivent chastement la séparation ont-ils un cœur intègre ?
Avant la communion nous prononçons cette parole : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri. » Cette parole guérit. Jésus vient nous guérir de nos blessures.
En réfléchissant à l’accès à la communion, on ne peut pas communier par habitude. Dieu crée sans cesse, fait du nouveau à chaque instant. Dieu se donne sacramentalement et spirituellement.
« Donnez-leur vous-mêmes à manger. » dit Jésus. Qu’avons-nous à donner à partager ?
Plus loin, il prononça la bénédiction. « Jésus prit les cinq pains et les deux poissons,et, levant les yeux au ciel,il prononça la bénédiction sur eux, les rompit » Dans notre vie, il y a toujours une rupture. Jésus lui-même s’est livré, s’est rompu. Nous avons à rompre avec le vieil homme qui est en nous. Jésus se donne totalement sur la croix. Dieu accueille. Il y a de la place pour tout le monde.
Que chacun de nous puisse relire comment je communie sacramentalement et comment je communie spirituellement. Les personnes qui sont en rupture, peuvent communier spirituellement et profondément… en esprit et en vérité….
Dieu se donne à chacun de nous à travers le baptême . Dieu ne nous juge pas ; il nous accueille…

Les paroissiens étaient nombreux à y participer.

La paroisse souhaite une Bonne Fête aux mamans !

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10