Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement « Suis-moi »
Article mis en ligne le 23 juin 2016
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.

N’hésitez pas à venir adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement.

Une animation vous est proposée de 10h30 à 11h30, voici le déroulement :

Ce dimanche, les enfants de 1ère année de catéchisme recevront pour la première fois Jésus dans le sacrement de l’Eucharistie.
Offrons-les ainsi que leur famille et les catéchistes qui les ont préparé durant une année à Jésus qui est Pain de Vie.

Traçons sur nous le signe de la croix.
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

Jésus, tu es le Christ le Fils du Dieu vivant, 
Toi seul as les paroles de la vie éternelle ! 
Je te suivrai, Jésus, où tu me conduiras, 
Toi seul es le chemin, la vérité et la vie.

1. Prenez mon joug, vivez à mon école, 
Car je suis doux, je suis humble de cœur. 
Vous qui peinez, venez à moi, je vous soulagerai. 

2. Qui veut me suivre et être mon disciple
Doit renoncer à lui-même et au monde. 
Celui qui perd sa vie pour moi, sans fin la sauvera. 

3. De ton côté jaillit l’eau de la grâce,
Tu m’as aimé, pour moi tu t’es livré.
Tu étais mort, tu es vivant, mon Seigneur et mon Dieu.

“Jésus n’oblige personne à le suivre. Ses actes et ses paroles
font germer la liberté d’une réponse à l’appel de Dieu.”
Au cours de notre adoration, faisons le point sur notre manière de suivre Jésus. Confions-lui nos projets et notre souhait de les accomplir avec lui,
n’hésitons pas à lui confier également nos peurs et nos doutes lui qui marche avec nous et demandons-lui la grâce de porter notre croix comme il l’a fait le premier,
pour nous mais aussi pour tous nos frères.

Ensemble prions

Seigneur, donne-nous l’audace de vouloir être tes disciples
Renouvelle en nous la liberté de renoncer à nous-mêmes
Pour te suivre jusqu’au bout
Et que nous soyons associés pour toujours à Ta vie.
Oui Seigneur où que j’aille je te suivrai car tu es mon maître.

Je suivrai mon Seigneur et mon Maître
Sans jamais m’éloigner de ses pas
Sans que rien ici-bas ne m’arrête
Et sans rien que le chant de sa voix

Je vivrai de bonheur et de grâce
De l’amour que son cœur m’a donné
Et que rien ici-bas ne l’efface
C’est le vœu de mon âme assoiffée

Un seul instant auprès de toi
Vaut bien les heures et la route
Tout, pour autant que ce soit toi
Qui m’accompagne au parvis de ta joie

Oui Seigneur, nous te suivrons malgré les difficultés que nous rencontrons
sur notre route. Sois toujours à nos côtés envoie ton Esprit Saint nous visiter

1. Viens Esprit du Dieu vivant, renouvelle tes enfants,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Dans nos cœurs, répands tes dons, sur nos lèvres inspire un chant,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Esprit de lumière, Esprit Créateur,
Restaure en nous la joie, le feu, l’Espérance.
Affermis nos âmes, ranime nos cœurs,
Pour témoigner de ton amour immense.

2. Fortifie nos corps blessés, lave-nous de tout péché,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Fais nous rechercher la paix, désirer la sainteté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

3. Donne-nous la charité, pour aimer en vérité,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Nous accueillons ta clarté, pour grandir en liberté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Père, donne-nous la force de ton Esprit, pour que nous suivions
pleinement Jésus, ton Fils bien-aimé et notre frère, sur le chemin qui,
de la Croix à la Résurrection, nous conduit tous dans ton Royaume.

1. Tout mon être cherche, d´où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle de toute éternité.

C´est par ta grâce, que je peux m´approcher de toi,
C´est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi, une nouvelle création,
De la mort, tu m´as sauvé par ta résurrection.

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Tu as voulu, Seigneur, qu’en recevant ta grâce nous devenions
des fils de lumière ; ne permets pas que l’erreur nous plonge dans la nuit,
mais accorde-nous d’être toujours rayonnants de ta vérité.
Par Jésus Christ notre Seigneur … Amen.

-PAROLE-

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Alléluia, Alléluia, soyons des enfants de Lumière
Alléluia, Alléluia, Croyons en la lumière
Alléluia, Alléluia, Jésus nous a offert sa vie
Alléluia, Alléluia, nombreux sont les fruits

Parle, Seigneur, ton serviteur écoute ; tu as les paroles de la vie éternelle.

Alléluia, Alléluia, Jésus roi et serviteur,
Alléluia, Alléluia, il veut notre bonheur
Alléluia, Alléluia, celui qui agit par amour
Alléluia, Alléluia, qui donne gagne toujours

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (9, 51‑62)

Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem. Il envoya, en avant de lui, des messagers ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? » Mais Jésus, se retournant, les réprimanda. Puis ils partirent pour un autre village. En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. » Acclamons la Parole de Dieu…

Alléluia, Alléluia, Jésus est glorifié
Alléluia, Alléluia, Jésus est élevé
Alléluia, Alléluia, que vienne le feu de l’Esprit-Saint
Alléluia, Alléluia, l’amour est en chemin.

-MEDITATION-
Avec l’Evangile de Luc (chap. 9 versets 51 – 62), commence une nouvelle étape dans la vie de Jésus.
Jusqu’ici Jésus n’a fait son ministère qu’en Galilée.
Dans les chapitres qui suivent le chapitre 9, nous allons voir Jésus monter à Jérusalem, lieu où Jésus sait qu’il va mourir. Jérusalem, ville hautement symbolique, lieu unique sur toute la planète : endroit où fut plantée la croix, tombeau où la mort fut vaincue, lieu où Dieu cria sa soif et fit naître une source de son côté ouvert. Toute vie chrétienne est une sorte de montée vers Jérusalem.
Acceptons-nous de prendre la route vers Jérusalem avec Jésus ?
Prenons-nous le temps avec Jésus d’évoquer nos difficultés actuelles, telle que : un échec à un examen, une souffrance de solitude affective, un conflit à l’intérieur d’un couple, un deuil récent, une incertitude professionnelle, une impasse apparemment insurmontable, une maladie incurable, une nouvelle déroutante, décourageante, déconcertante, mauvaise… ?
Au lieu de nous laisser aller, surmontons nos peurs, faisons appel à tout notre courage d’homme, de femme, de jeune pour tenir coûte que coûte à la suite de Jésus ce « serviteur de Dieu » qui disait « le Seigneur est avec moi, je ne cèderai pas car j’ai rendu mon visage dur comme pierre, je sais que je ne serai pas confondu » (Isaïe 50,7).
Oui, Jésus, malgré toutes nos épreuves, nos souffrances, nos doutes, nos incertitudes, nos tentations, nous voulons monter jusqu’à Jérusalem avec Toi car nous savons que tu pour nous un abri sûr, un abri protecteur, un abri aimant et que jamais tu ne nous fermeras la porte de ton cœur.
Lorsque Jésus dit à l’homme « suis-moi », Jésus veut lui dire, comme Il veut nous dire ce matin, « veux-tu être mon disciple ? Veux-tu prendre ta croix pour me suivre ? »
D’ailleurs, pour celui qui veut le suivre, Jésus met en avant toutes les difficultés. Jésus ne cherche pas à recruter à tout prix. Jésus n’oblige personne à le suivre. Au contraire, Jésus souligne qu’il faudra accepter l’inconfort, la pauvreté, l’insécurité pour le suivre. Qui veut suivre Jésus doit s’attendre à être rejeté, méprisé, humilié, mis de côté.
Pourtant, il y a urgence à annoncer le Règne de Dieu. Mais vivre et annoncer l’Evangile n’a jamais été de tout repos ni hier, ni aujourd’hui.
Suivre Jésus engage totalement et pour toujours sans retour possible en arrière.
Les actes et les paroles de Jésus font germer, naître et grandir la liberté d’une réponse d’homme à l’appel de Dieu, dont miséricorde est le nom.
Il ne peut y avoir d’appel à suivre Jésus sans un profond appel à la liberté de partir et d’annoncer le règne de Dieu sous la conduite de l’Esprit-Saint.
Sommes-nous prêts à suivre Jésus malgré les paroles dures, les paroles provocantes de Jésus qui dit « laisse les morts enterrer leurs morts » ?
Le mot « mort » dans la même phrase a 2 sens : dans un cas il s’agit des défunts, dans l’autre cas il s’agit de tous ceux qui n’ont pas rencontré Jésus et dont il ose dire qu’ils sont morts.
Pour Jésus, celui qui n’a pas découvert le Règne de Dieu est « un mort » car i n’a pas le souci des choses de Dieu, il ne vit pas au sens fort du mot vie.
Oui, Parole de Jésus très dure à entendre, mais révélation de la seule vraie vie, celle de Dieu, celle avec Dieu, celle pour Dieu, celle du Royaume de Dieu.
Il n’y a qu’un seul Seigneur qu’il faut suivre, « Jésus », et Dieu laisse l’homme libre de répondre à cet appel.
Père, donne-nous la force de ton Esprit pour que nous puissions pleinement suivre ton Fils Bien-aimé, notre frère, sur le chemin qui, de la croix à la Résurrection nous conduit tous dans ton Royaume d’amour et de bonheur éternels.

-ADORATION-

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.
Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.

Tu es Dieu et je suis à toi
Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux

O mon Dieu, que J’adore,
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi…
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi…
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi.
Ainsi toute ma vie se passe avec toi…
Jésus Hostie, tu es ma vie, ma joie dans ta splendeur cachée, nous t’adorons !
Ecoute ma louange monter vers toi,
Ecoute ce chant d’Amour :

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

-PRIERE POUR LES VOCATIONS-
Dieu notre Père, Seigneur du ciel et de la terre,
entends la prière confiante de ton peuple. L’Église de ton Fils
Jésus-Christ a toujours besoin du témoignage et du service de femmes
et d’hommes qui te soient entièrement consacrés.
Aujourd’hui comme hier, tu appelles des disciples à suivre ton Fils.
Mets dans leurs cœurs assez de foi et de charité pour répondre à ton amour. Que l’Esprit Saint les aide à te consacrer leur vie,
pour ta plus grande gloire, au service de leurs frères et sœurs
en humanité. Amen.

O Seigneur, dans ce jour qui fleurit
Je voudrais t’offrir, du plus profond de moi
Ce monde qui s’éveille, le souffle de la vie,
Le bonheur de marcher avec toi, aujourd’hui.

1- Que ma vie entre tes mains soit belle
Comme un bouquet de fleurs ouvertes à ton soleil,
Même si parfois, je serre aussi les poings
O mon Dieu reste là près de moi sur le chemin.

2- Que mon cœur entre tes mains apprenne
A aimer plus fort d’un amour qui entraîne,
Même si c’est dur, d’apprendre à aimer
Aide-moi à grandir, à vivre, à inventer.

3- Qu’aujourd’hui, entre tes mains fleurisse
En chansons, en regards, en voix et en sourires,
Et même la peine, le chagrin, la souffrance,
Je veux te les offrir en cadeau d’espérance.

Seigneur, nous te remercions pour ton Amour et pour tes grâces.
Nous te remercions pour tout ce que tu fais dans nos vies
D’un cœur reconnaissant Seigneur nous te chantons

Merci d’un cœur reconnaissant,
merci au Seigneur trois fois saint,
merci car Il a donné Jésus-Christ, son Fils.
(bis)
Maintenant, le faible dit : "je suis fort",
le pauvre dit : "je suis riche",
Dieu a fait de grandes choses pour nous. (bis)
Merci ! (bis)

-Quand le Père entre-

Venez, approchez-vous, soyez bénis, soyez nourris,
Venez l’amour est partagé, aucun n’est digne, chacun est invité.

1- Venez, n’attendez pas, il a préparé ce repas,
Osez, venez déposer, vos nuits, vos croix,
Voyez, il nous ouvre la joie.

2- Venez, n’attendez pas, il vient apaiser chaque soif,
Osez, venez déposer, vos cœurs, vos choix,
Voyez, il nous donne la joie.

3- Venez, n’attendez pas, il vient pour allumer la foi,
Osez, venez déposer, vos peurs, vos voix,
Voyez, il devient notre joie.

- après la bénédiction -

Bénissez le Seigneur,
Vous tous serviteurs du Seigneur
Qui demeurez dans la maison de Dieu
Durant les heures de la nuit.
Levez vos mains vers lui
Et bénissez votre Dieu.
Que le Seigneur soit béni de Sion,
Lui qui fit les cieux et la terre.

-Chant final-

1 - J’ai décidé de suivre Jésus (ter)
Sans reculer, sans reculer.
La croix devant moi, le monde derrière moi, (ter)
Sans reculer, sans reculer.

2 - J’ai décidé d’aimer en Jésus, (ter)
Toute ma vie, toute ma vie,
La croix devant moi, le monde derrière moi, (ter)
Sans reculer, sans reculer.

3 - J’ai décidé d’annoncer Jésus, (ter)
Sans reculer, sans reculer.
Le monde derrière moi, l’Esprit avec moi (ter)
Sans reculer, sans reculer.

Il n’y a personne qui soit comme Jésus, (x3)
Il n’y a vraiment personne comme Lui !
(J’ai longtemps marché) J’ai marché, marché : personne, personne !
J’ai tourné en rond : personne, personne !
J’ai fouillé, fouillé hé ! Il n’y a vraiment personne comme Lui

J’élève les mains pour louer Dieu (x4)

Victoire Alléluia ! Chantons, crions de joie !
Jésus-Christ est sorti du tombeau (bis)
Galilée (x3) je viens de la Galilée, Jésus m’a chargé d’annoncer
à tous mes frères, qu’il est ressuscité !(bis)

Jésus, je T’aime tant ; Tu m’as donné la vie,
C’est pourquoi je veux être Ton témoin. (bis)

J’élève les mains pour louer Dieu (x4)

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10