Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adorons Jésus dans le très saint sacrement "en communion avec les JMJ"
Article mis en ligne le 21 juillet 2016
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.

N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

Dès cette semaine, des milliers de jeunes du monde entier ont commencé
à se rassembler en Pologne pour vivre les Journées Mondiales des Jeunes
les JMJ qui débuteront officiellement le 25 juillet dans la ville de Cracovie qui sont pour eux la démarche jubilaire en cette Année de la miséricorde.
A travers ce rassemblement et en tous ces jeunes, l’Eglise d’aujourd’hui
et de demain s’édifie, par eux le message de la miséricorde divine peut
se répandre aux 4 coins du monde.
Portons-les tout spécialement dans nos prières.

Venez louer le Seigneur, vous les nations,
Venez célébrer son nom, vous les peuples,
Car sa bonté pour nous est grande,
Sa vérité dure à toujours.

Allélu, alléluia, allélu, alléluia, Allélu, alléluia, alléluia.

-Traçons sur nous le signe de la croix-

Seigneur Jésus, nous te rendons grâce pour tous ces jeunes ;
que les Journées Mondiales de la Jeunesse soient un temps favorable
pour qu’ils découvrent la force de la prière ; que le message
« Heureux les cœurs miséricordieux »
puissent rendre les cœurs aimants, ouverts à l’amour du Père.

1. Joie de lever le regard vers les monts, d’où me viendra le secours,
Secours du Seigneur tout au long des jours : Dieu Saint, Miséricorde !

2. Joie d’être pris dans les bras du Berger : Lui-même vient nous chercher !
Par ses blessures nous sommes guéris : Christ est Souffle de vie !

Heureux les cœurs miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs aimants ouverts à l’amour de Dieu le Père !

3. Joie d’espérer contre toute espérance ! Qui loin de Dieu survivrait ?
Mais Son pardon vient changer nos cœurs, alors, vivons de Lui !

Pont : Chrétien, quitte la peur, sois fidèle : Remets à Dieu tes soucis !
Aie confiance en lui, car il est ressuscité, Vivant à jamais !

En cette année de la miséricorde, demandons à Dieu de nous aider
malgré les difficultés que nous rencontrons sur notre route.
Puissions-nous avoir le cœur toujours ouvert pour nous sentir
en communion avec toute l’Église répandue sur toute la surface de la terre.

Aujourd’hui, comme tous les vendredis,
Adorons Dieu dans sa sainte demeure ;
il fait habiter les siens tous ensemble dans sa maison ;
c’est lui qui donne force et puissance à son peuple.
C’est par sa grâce que nous serons sauvés.

1. Tout mon être cherche, d’où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle, de toute éternité. 

C’est par ta grâce, que je peux m’approcher de toi,
C’est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi une nouvelle création,
De la mort tu m’as sauvé par ta résurrection

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Oui Seigneur, tu protèges ceux qui comptent sur toi ; sans toi rien n’est
fort et rien n’est saint : multiplie pour nous tes gestes de miséricorde
afin que, sous ta conduite, en faisant un bon usage des biens qui
passent, nous puissions déjà nous attacher à ceux qui demeurent.

Ensemble prions :
Prière officielle des JMJ 2016
Dieu, Père miséricordieux,
qui as révélé ton amour dans ton Fils Jésus-Christ,
et l’as répandu sur nous dans l’Esprit Saint Consolateur,
nous te confions aujourd’hui le destin du monde et de chaque homme.
Nous te confions en particulier les jeunes de toutes les langues,
peuples et nations. Guide-les et protège-les le long des sentiers périlleux
de la vie et donne-leur la grâce de récolter de nombreux fruits
de l’expérience de la Journée mondiale de la jeunesse de Cracovie.
Père Céleste, rends-nous témoins de ta miséricorde.
Apprends-nous à annoncer la foi aux hésitants,
l’espérance aux découragés, l’amour aux indifférents,
le pardon à ceux qui ont fait du mal, et la joie aux malheureux.
Fais que l’étincelle de l’amour miséricordieux que tu as allumée en nous 
devienne un feu qui transforme les cœurs et renouvelle la face de la terre.
Marie, Mère de Miséricorde, prie pour nous.
Saint Jean-Paul II, prie pour nous. Amen.

Et toujours en communion avec les jeunes réunis de toutes les nations aux JMJ
à Cracovie nous nous mettons debout pour acclamer la Parole de Dieu

Alléluia hé Alléluia héhéhé (bis)
Acclamons Jésus Allélu- Alléluia- Alléluia hé (bis)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (11, 1‑13)
« Demandez, on vous donnera »
Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation. » Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : “Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.” Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : “Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.” Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut. Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! » Acclamons la Parole de Dieu !

-Méditation-

L’Evangile de Luc retranscrit ici la formulation du Notre Père en usage dans les communautés chrétiennes. Luc aime rappeler aux disciples du ressuscité le besoin de la prière. Il s’agit de prier, oui, mais de prier comme Jésus, avec Jésus, par Jésus. Jésus a vécu toute sa vie en totale intimité avec celui qu’il appelait « Père ».
La prière est une relation avec Dieu, un cœur à cœur avec Dieu, et Jésus son Fils est le guide par excellence pour accéder au Père.
Jésus priait souvent, longtemps. C’est un maître de prière, non seulement par les conseils qu’il donne mais par l’exemple. Quand vous priez dit Jésus, dites « Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne ».
Avant de dire à Dieu nos propres besoins, nous avons à prier selon Jésus aux intentions mêmes de Dieu le Père.
Que ton nom soit sanctifié
*Le nom dévoile l’identité de la personne, le nom manifeste la personne. La sainteté est ce qui fait Dieu, le Tout Autre par sa puissance d’amour et de vie.
*Que tous les gens de la terre sachent que tu es saint, que tu es toute lumière, toute sainteté, tout Amour, que tu es la beauté qui transfigure et purifie notre vie.
*Que tu sois reconnu comme Dieu source de tout bien, de tout don, de toute bonté, que tu sois loué, Toi, le Tout Autre, dans ton mystère d’amour.
Montre-nous que tu es Père, un père infiniment plus père que nous, un père tout autre que nous.
La preuve, si l’on mettait dans le même cœur l’amour déjà si merveilleux de tous les papas, de toutes les mamans de la terre, on n’aurait qu’une toute petite partie de l’amour de Dieu le Père. Quel bonheur ! Quelle espérance !
Que ton règne vienne
Ton Règne ! Ton Royaume c’est l’amour. Que l’amour soit roi ! Que l’amour règne ! Que le bonheur et l’amour qui viennent de toi inonde le monde.
Nous aimerions tant Seigneur que les hommes deviennent bons comme toi. Que les hommes s’aiment tous. Qu’ils vivent en communion et qu’arrive le temps où tout le monde sera heureux, où règnera le partage, la justice, l’amitié, la paix…
Mais, est-ce qu’en moi-même l’amour existe ? Qu’est-ce que je mets en œuvre pour faire naître et grandir le Royaume de Dieu qui est l’amour ?
Aide-moi Seigneur à faire grandir la graine d’amour que tu as déposée dans mon cœur le jour de mon baptême pour que vienne ton règne.
Après avoir fait nôtres les projets du Père (Que ton tom soit sanctifié, que ton règne vienne), adressons au Père nos propres désirs. Jésus lui-même nous en suggère 3 : le pain, le pardon, la liberté face à la tentation.
Le pain
Donne-nous Seigneur ce pain que tu destines à tous les hommes, ce pain que les hommes gagnent durement, ce pain que tu nous appelles à partager avec justice.
C’est le pain qui nourrit notre corps, mais c’est aussi le pain de l’amitié, du service, de la joie, le pain de l’entraide, le pain de la patience, du respect, de l’accueil, le pain qui donne la force de vivre.
Seigneur, nous te prions humblement pour tous les hommes qui manquent de pain de chaque jour. Apprends-nous à partager notre pain avec ceux qui ont faim de nourriture, d’amitié, de réconfort, d’écoute.
Pardonne-nous nos offenses
Le pain permet de subsister sur terre. Le pardon des péchés permet de se relier au Père céleste et aux frères sur terre.
« Un chrétien est celui qui pardonne ». Père je sais que tu pardonnes. Mais moi, j’ai du mal à pardonner. Du coup, je suis séparé de l’amour de mes frères et je suis séparé de toi. Je sais que je dois pardonner à mes frères si je veux être pardonné par toi. Je sais que dans ma vie, j’ai continuellement besoin de pardonner et de demander pardon. Père très bon, aide-moi à pardonner à tous ceux qui m’ont fait du mal pour que le cœur tout empli de lumière, je puisse à nouveau vivre avec toi. Pardonne-nous de ne pas partager le pain du savoir, le pain de l’avoir, le pain du pouvoir, le pain de la fraternité. Pardonne-nous nos égoïsmes, nos méchancetés, nos hypocrisies, tout ce qui fait obstacle à la rencontre de Jésus dans nos frères ; car nous avons besoin de ne pas rester enfermés dans nos fautes et nos échecs pour grandir avec toi.
Et ne nous soumets pas à la tentation
La tentation, n’est-ce pas celle si redoutable de « perdre la foi », « d’abandonner Jésus » quand arrive l’épreuve, la souffrance. Jésus lui-même recommande à ses amis de prier pour ne pas entrer en tentation. Oui, la grande tentation, c’est d’abandonner Jésus. Mais toutes nos tentations, toutes nos défaillances, nos infidélités, même les plus petites, même les plus modestes, nous font un peu abandonner Jésus. C’est donc bien chaque jour qu’il nous faut lutter contre le mal et demander humblement à Dieu la grâce de ne pas être soumis, enchaîné à la tentation.
Père, je sais que tu es toujours avec moi et avec la force qui est la tienne, tu peux m’aider à combattre cette tentation de t’abandonner, de ne pas aimer suffisamment. Sur le chemin de la vie, aide-moi à toujours prendre ta main. Donne-nous l’Esprit-Saint qui lui seul sait nous ouvrir à la volonté du Père, car tu as dit à celui qui veut prier : demandez on vous donnera, cherchez vous trouverez, frappez on vous ouvrira. Que vienne ton règne de justice, d’amour, de paix dans le cœur de tous. Que la prière nous nourrit de l’Esprit du souffle divin, de la vie divine.
Et le Pape François de souligner avec force : « Quelle saveur acquiert la vie quand on se laisse inonder par l’amour de Dieu. »
Voici le seul trésor que nous ayons à demander à Dieu : son propre Esprit qui nous fait entrer dans le bonheur de la vie divine.

Dieu notre Père, donne à ceux qui demandent
Dieu notre Père, fais trouver ceux qui cherchent
Ouvre ton cœur à ceux qui frappent
Donne à tes enfants l’Esprit Saint

PRIERE AU PERE POUR DEMANDER L’ESPRIT SAINT

Père, quand tu mets en l’homme ton Esprit-Saint, tu illumines son cœur et
tu l’instruis ; rends-nous dociles à ton Esprit pour apprécier ce qui est juste
et donne-nous d’éprouver toujours le réconfort de sa Présence.
Tu pénètres le cœur de tout homme, tu connais les désirs de chacun et rien
ne te reste caché : daigne purifier les pensées de nos cœurs en y répandant
le Saint-Esprit, afin que notre amour soit parfait et notre louange digne de toi.
Dieu, toi qui ne cesses de sanctifier le peuple que tu rassembles, sans distinction de race, ni de frontière, répands les dons du Saint-Esprit sur l’immensité du monde, et continue dans le cœur des croyants l’œuvre d’amour que tu as entreprise au début de la prédication évangélique.
Nous te le demandons, par Jésus-Christ notre Seigneur.
Père, au nom de ton fils Jésus, présent dans l’Eucharistie,
donne-nous l’Esprit. Amen

Envoie ton esprit saint sur nous tous ici présents…
Ton amour, Seigneur est immense, ta miséricorde est infinie,
Couvres chacun de nous de ta grâce 

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.
Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.

Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

Oui Seigneur, apprends-nous à marcher dans tes pas.

Cœur de Jésus, patient et miséricordieux, plein d’amour et de bonté,
nous te consacrons toutes nos puissances d’aimer.
Qu’à travers nous le monde découvre ton amour miséricordieux.
Cœur de Jésus, trésor de ceux qui t’invoquent,
nous te consacrons tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes.
Que nous mettions nos talents et nos forces au service de tous,
dans un abandon confiant à Dieu notre Père. Cœur de Jésus, Fils de Dieu,
obéissant jusqu’à la mort et la mort de la croix, nous te consacrons notre volonté et notre liberté. Que notre vie entière soit adhésion aimante
au vouloir du Père, nous rendant disponibles pour la Mission.
Cœur de Jésus, source de vie et de sainteté, à l’exemple des Apôtres,
des Témoins de l’Evangile, qui nous ont précédés, nous nous consacrons
à toi, avec nos familles, notre travail, nos espoirs et nos craintes,
tout ce qui fait le tissu quotidien de nos vies.
Nous voulons répondre de notre mieux à ton désir.

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur. (bis)
Tu es Dieu et je suis à toi 
Tu es Dieu, Tu es Dieu 
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, 
O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux (bis)

Oui mon Dieu, Père, Fils et Esprit-saint,
Trinité Sainte de tout mon cœur, je te rends grâce :
devant toi je me prosterne pour t’adorer...
Quelle joie de savoir que tu es là, que tu me vois et que tu m’écoutes !
Comme il fait bon se trouver si près de toi !
Je rends grâce Seigneur pour ton amour et ta présence.
Comme il fait bon se mettre sous le rayonnement de ta clarté,
revêts-moi de ta puissance O doux Jésus,
Sois le maître de mon cœur, emplis-moi de ta douceur
 n’arrête pas l’œuvre de tes mains. Toi, mon Seigneur et mon Dieu

1. Doux Jésus, agneau vainqueur, Sois le maître de mon cœur.
Emplis moi de ta douceur, Tu es mon Roi, mon Sauveur,
Mon Seigneur et mon Dieu (x4)

2. Esprit Saint, consolateur, Tu me guides et me libères.
Répands ton feu dans mon cœur, Qu’il soit ma vie, ma prière
Mon Seigneur et mon Dieu (x4)

3 - Père des pauvres et des petits, Mon rempart, mon seul abri,
Prends-moi dans ta main Seigneur, Garde-moi près de ton cœur.
Mon Seigneur et mon Dieu (x4)

-quand le prêtre passe avec le saint Sacrement-

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

-Après la bénédiction-

Que vienne ton règne,
Que ton Nom soit sanctifié,
Sur la terre comme au ciel,
Que ta volonté soit faite.
Que coule en torrents
Ton Esprit de vérité.
Donne-nous ton espérance,
Ton amour, ta Sainteté.

1. Qui pourrait nous séparer
De ton amour immense ?
Qui pourrait nous détourner
De ta miséricorde ?

2. Tu habites nos louanges,
Tu inspires nos prières,
Nous attires en ta présence
Pour nous tourner vers nos frères.

Pont :
Délivre-nous de tout mal,
Donne la paix à ce temps !
Libère-nous du péché,
Toi qui fais miséricorde !
Rassure-nous dans l´épreuve,
Nous espérons ton Royaume !
Tu nous promets le bonheur,
L´Avènement de Jésus !

3. Tu seras notre lumière,
Il n´y aura plus de nuit.
Ton Nom sera sur nos lèvres,
De larmes, il n´y aura plus.

Ta miséricorde oh oh oh oh
Ton cœur immense
Ton visage si bon
Ta miséricorde oh oh oh oh
Ta bienveillance
Ton divin pardon

1 - Source de la vie / Source du bonheur
Rayons de lumière qui jaillissent du cœur
Sur toutes mes blessures
Sur toutes mes erreurs
J’ai confiance en toi, en ta miséricorde

2 - Amour charitable,
Amour paternel
Amour véritable
Amour éternel
Au profond de notre âme
Le Seigneur nous appelle
J’ai confiance en toi,
En ta miséricorde
R/ Ta miséricorde oh oh oh oh

3 - Don de Dieu très haut
Infinie tendresse
Grâce qui m’élève
Alors qu’elle s’abaisse
Sur toutes mes faiblesses
Et sur ma petitesse
J’ai confiance en toi
En ta miséricorde

4 - Onction du Seigneur
Onction de l’Esprit
Onction qui guérit
Qui réconcilie
Au profond de notre âme
Le Seigneur nous bénit
J’ai confiance en toi
En ta miséricorde

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10