Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "Semaine missionnaire"
Article mis en ligne le 13 octobre 2016
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis, la paroisse permet à ceux qui le désirent d’adorer Jésus dans le Très Saint Sacrement. N’hésitez pas à adorer Jésus qui vous attend !
de 7h00 à 10h30, l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30, elle est animée.
Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, soyons en communion et ensemble prions :

La Journée Missionnaire Mondiale sera célébrée le dimanche 23 octobre 2016.
En ce dimanche qui ouvre la Semaine missionnaire mondiale,
nous avons à vivre la prière, à célébrer et annoncer la miséricorde de Dieu.
La prière n’a pas de rentabilité économique :
elle est échange, relation d’amour. Quand nous adoptons le regard de Dieu
sur nos prochains, alors nous annonçons son amour et sa miséricorde
pour tous les hommes.

-Traçons sur nous le signe de la croix-

1. Joie de lever le regard vers les monts
D’où me viendra le secours,
Secours du Seigneur tout au long des jours :
Dieu Saint, Miséricorde !

2. Joie d’être pris dans les bras du Berger :
Lui-même vient nous chercher !
Par ses blessures nous sommes guéris :
Christ est Souffle de vie !

Heureux les cœurs miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs aimants ouverts à l’amour de Dieu le Père !

3. Joie d’espérer contre toute espérance !
Qui loin de Dieu survivrait ?
Mais Son pardon vient changer nos cœurs,
Alors, vivons de Lui !

Pont : Chrétien, quitte la peur, sois fidèle : Remets à Dieu tes soucis !
Aie confiance en lui, car il est ressuscité, Vivant à jamais !

Merci Seigneur pour ce temps que nous prenons pour passer avec toi.
Je t’appelle, mon Dieu, car tu peux me répondre ; écoute-moi !
Entends ce que je dis. Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
sois mon abri, protège-moi.

Je lève les yeux vers les montagnes d’où me viendra le secours
Le secours me vient de l’Eternel
Qui a fait les cieux et la terre
Il est mon Dieu et je l’aime
Il est mon Dieu

Oui tu es mon Dieu, et je t’aime. Seigneur écoute nos prières…

Aujourd’hui nous te prions avec le Psaume 120 (121)

Le secours me viendra du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.

Je lève les yeux vers les montagnes : d’où le secours me viendra-t‑il ?
Le secours me viendra du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.

Qu’il empêche ton pied de glisser, qu’il ne dorme pas, ton gardien.
Non, il ne dort pas, ne sommeille pas, le gardien d’Israël.

Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage, se tient près de toi.
Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper, ni la lune, durant la nuit.

Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ta vie.
Le Seigneur te gardera, au départ et au retour, maintenant, à jamais.

Mon seul abri c’est toi Jésus
Toujours mon cœur te chantera
car tu le délivres et chaque fois que j’ai peur je m’appuie sur toi
je m’appuie sur toi, et dans ma faiblesse
Le Seigneur me rend fort

Oui Seigneur, dans ma faiblesse tu me rends fort par ton Esprit Saint.
Envoie sur nous tous ton Esprit d’Amour, donne-nous force et courage
face aux épreuves de la vie…

1. Viens Esprit du Dieu vivant, renouvelle tes enfants,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Dans nos cœurs, répands tes dons,
Sur nos lèvres inspire un chant,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Esprit de lumière, Esprit Créateur,
Restaure en nous la joie, le feu, l’Espérance.
Affermis nos âmes, ranime nos cœurs,
Pour témoigner de ton amour immense.

2. Fortifie nos corps blessés, lave-nous de tout péché,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Fais nous rechercher la paix, Désirer la sainteté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

3. Donne-nous la charité, pour aimer en vérité,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Nous accueillons ta clarté pour grandir en liberté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole de Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 18, 1‑8
« Dieu fera justice à ses élus qui crient vers lui »
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ? Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t‑il la foi sur la terre ? » Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-

Dans l’Evangile de Luc, Jésus dit une parabole pour montrer à ses disciples qu’il faut prier sans se décourager.
Nous ne sommes pas les premiers à nous heurter aux difficultés de la prière, les apôtres eux-mêmes se décourageaient. Comme il est bon de savoir combien Jésus comprend nos difficultés.
Nous avons mille raisons pour ne pas prier : le travail, le manque de temps, les loisirs, les engagements…
Et puis, à quoi bon prier puisque Dieu semble ne pas écouter nos prières, l’injustice continue et la paix tarde à venir.
Pourtant, Jésus nous demande de prier sans cesse, toujours, sans se décourager, de prier avec confiance, en vérité.
A quoi donc sert la prière ?
Prier, c’est entrer en relation avec Dieu, c’est élever son âme, c’est regarder les personnes, les choses avec le regard miséricordieux de Dieu.
Prier, c’est recevoir la force de vivre, la force d’aimer, la force de pardonner, d’écouter, d’accueillir, de se tourner vers l’autre.
La prière donne sens à nos paroles, à nos attitudes, à nos gestes.
Grâce à la prière, nous sommes « équipés » pour faire toute sorte de bien. La prière nous tient en vie jusqu’à notre dernier souffle. Notre prière ne peut être vraie que si nous recherchons la justice, la paix. D’ailleurs, dans la parabole, il est question d’un juge méchant, sans scrupule qui finit par exaucer la prière d’une pauvre veuve, par lui rendre la justice.
Si ce juge sans justice, sans conscience, sans bonté, finit par céder à une pauvre veuve, combien plus Dieu, sensible aux pauvres qui le prient avec foi, avec confiance, qui crient vers lui, combien ce Dieu d’amour fera justice à ses élus qui se tournent vers lui, à nous tous ! Oui, Dieu exauce nos prières mais pas toujours ce qui nous lui demandons. Car Dieu donne toujours ce qui est bon pour nous. Dieu connaît nos cœurs, nos pensées, mais nous, nous ne pouvons pas pénétrer la pensée du Seigneur. Dieu ne fait pas nos caprices non plus. Ce que nous demandons à Dieu n’est pas toujours le meilleur pour nous. Dieu sait ce dont nous avons besoin. Jésus, qui connaît le Père, nous dit d’avoir confiance, de continuer à prier. « Je vous le déclare, Dieu fera justice à ses élus qui crient vers Lui ». Et pourtant, nous sentons Jésus angoissé lorsqu’il dit « Le Fils de d’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »
Cette question s’adresse à nous ce matin :
-Aurai-je encore la foi demain ?
-Aurai-je encore la foi le jour où je serai face à la maladie, à l’épreuve ?
-Aurai-je encore la foi le jour où Jésus viendra à ma rencontrer ?
La tentation de l’abandon de la foi habite chacun de nous et il faut mener un combat permanent.
Alors, que faire dès aujourd’hui pour nourrir ma foi ?
Beaucoup de chemins s’offrent à nous : la prière – la Parole de Dieu – les sacrements – l’Eucharistie – Servir nos frères, servir l’Eglise – Aimer envers et contre tout, et par-dessus tout croire que Dieu m’aime personnellement d’un amour inépuisable, que Dieu est à ma recherche, qu’il vient à ma rencontre et qu’il m’attend les bras ouverts, moi le pauvre pécheur que je suis pour me serrer sur son cœur compatissant et miséricordieux.
N’oublions jamais que, malgré notre petitesse, nos fragilités, nos péchés, nous sommes tous appelés à être des témoins du Christ, à semer la Bonne Parole. Dieu compte sur nous pour être des missionnaires simples et heureux.

Je ne puis craindre Dieu qui pour moi c’est fait si petit (bis)
Je l’aime car il n’est qu’amour et miséricorde
Je l’aime car il n’est qu’amour (bis)

Pour cette semaine missionnaire mondiale,
Tous, nous sommes appelés nous aussi à être des témoins du Christ
et de la Bonne Nouvelle du salut qu’il est venu apporter au monde,
retenons l’invitation à la vigilance pour reconnaître son appel
au cœur des multiples sollicitations de notre existence.
Sachons donc nous émerveiller de ce que Dieu nous confie.

-Ensemble prions-

Dieu, Notre Père tu nous as révélé ton amour,
et ta miséricorde en ton Fils Jésus-Christ.
 Nous te prions pour tous nos frères et sœurs de ce monde :
donne à chacun de faire l’expérience de ta miséricorde
et de trouver en Toi la source de l’espérance.
 Dieu de miséricorde, tourne vers nous ton regard de tendresse ;
pardonne-nous nos péchés, guéris-nous de nos égoïsmes
et donne-nous la force d’aimer comme tu nous aimes !
 Dieu d’amour, envoi sur nous ton Esprit :
qu’il nous donne de témoigner de ta miséricorde
et de l’annoncer au monde entier. Amen

Ton amour, ta puissance, ta présence dans ma vie !
Ton amour, ta puissance, ta présence dans ma vie !

Et je veux t’adorer de tout mon cœur,
Et je veux t’adorer de toute mon âme,
Et je veux t’adorer de toute ma force
Car tu es mon Dieu,
Tu es mon Dieu.

Mon Seigneur et Mon Dieu je vous aime et je vous adore,
je vous offre ma vie…

-Silence-

Seigneur, par mon baptême,
tu m’as fait entrer dans la grande famille de tes enfants, l’Eglise.
Tu me connais par mon nom et tu m’appelles à être missionnaire.
Aide-moi à m’intéresser aux autres,
à les aimer et à les rencontrer tels qu’ils sont.
Aide-moi à partager mon temps, mon amitié et mon argent
Avec tous mes frères et sœurs du monde entier.
Apprends-moi à te prier chaque jour
et à te faire confiance en toute chose.
Regarde et bénis Seigneur tous les enfants du monde.
Apprends-moi à me mettre au service de mon prochain,
Que je sois dans la joie témoin de l’Evangile. AMEN

Je suis né pour te louer,
Je suis né pour glorifier ton nom
en toutes circonstances,
Apprendre à te dire merci.
Je suis né pour t’aimer,
Je suis né pour t’adorer, mon Dieu,
Obéir à ta voix, je suis fait pour toi.

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

-Chant final-

1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es pour nous un rempart, un appui,
Que ma bouche chante ta louange.
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur,
Que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint !
Que ma bouche chante ta louange.

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur,
Sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,
Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange.

3. Tu viens sauver tes enfants égarés,
Que ma bouche chante ta louange.
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour,
Que ma bouche chante ta louange.
Dans leur angoisse, ils ont crié vers toi,
Que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu entends le son de leur voix !
Que ma bouche chante ta louange.

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10