Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adorons Jésus avec tous les Saints et les défunts
Article mis en ligne le 3 novembre 2016
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le saint sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.

Le vendredi 11 novembre 2016 il n’y aura pas d’exposition du Saint Sacrement à l’église du Moufia.

Cette semaine nous adorons Jésus avec tous les Saints et prions pour tous nos défunts.

Le mois de novembre est souvent appelé, à tort, le mois des morts.
Il est vrai que c’est un des moments de l’année où nous allons au cimetière honorer nos morts. Jésus a traversé la mort et grâce à sa résurrection il nous ouvre le chemin de la vie. Dieu n’est pas le Dieu des morts mais celui des vivants, « car tous sont vivants pour Lui » : nos morts sont vivants, nous sommes vivants. Dieu nous veut seulement vivants.

Debout, nous voulons vivre debout
avec tous ceux qui ne peuvent plus marcher
Vivants, nous voulons rester vivants,
avec tous ceux qui n’ont rien à espérer !

Pour bâtir un royaume d’amour et de tendresse,
Nous entendrons les cris de toutes les détresses,
Solidaires, nous sommes solidaires.

Oui Seigneur, nous voulons vivre debout et nous voulons être solidaire à tous ceux qui ont des difficultés pour se relever

Traçons sur nous le signe de la croix
Au nom du Père, du Fils et du St-Esprit Amen

Litanie des Saints congolais
Oh, tous les Saints priez pour nous (bis)
Oh, oh, oh, oh, (bis)
Oh, tous les Saints priez pour nous (bis)

Seigneur, à l’exemple de tous les saints, les bienheureux, et en mémoire de tous nos défunts nous sommes venus te louer, t’adorer, te confier nos joies, nos peines, nos espérances. Car nous savons que tu es là vivant, présent devant nous dans le très saint sacrement de l’autel. Donne-nous Paix, Lumière, toutes grâces.

Seigneur, nous reconnaissons avoir besoin de ta grâce pour recevoir la couronne du Ciel. Aide-nous à être authentique dans notre foi. Aide-nous à nous efforcer à vivre en état de grâce et à rester en ta présence à chaque moment de chaque jour.
Que nos actions, nos décisions et toute notre manière de vivre reflètent notre foi en cette nouvelle vie qui nous attend.

1 - Tout mon être cherche, d’où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle, de toute éternité.

C’est par ta grâce, que je peux m’approcher de toi,
c’est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi une nouvelle création,
de la mort tu m’as sauvé par ta résurrection

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Oui Seigneur, de la mort tu m’as sauvé par ta résurrection.
Seigneur, nous croyons que nos défunts sont ressuscités comme toi,
ils intercèdent pour nous auprès de toi.
En ce mois de novembre, nous te confions nos défunts
qui sont peut-être des Bienheureux qui n’ont jamais fait parler d’eux…

-silence-

Ils sont nombreux les bienheureux qui n’ont jamais fait parler d’eux
Et qui n’ont pas laissé d’image.
Tous ceux qui ont, depuis des âges, aimé sans cesse et de leur mieux
Autant leurs frères que leur Dieu !
Eternellement heureux, éternellement heureux, dans son royaume !

Ils sont nombreux ces gens de rien, ces bienheureux du quotidien
qui n’entreront pas dans l’histoire.
Ceux qui ont travaillé sans gloire et qui se sont usés les mains,
à pétrir, à gagner le pain.
Eternellement heureux, éternellement heureux, dans son royaume !

Ils ont leurs noms sur tant de pierres, et quelquefois dans nos prières,
Mais ils sont dans le cœur de Dieu !
Et quand l’un d’eux quitte la terre, pour gagner la maison du Père
Une étoile naît dans les cieux.
Eternellement heureux, éternellement heureux, dans son royaume !

Comme les Bienheureux, Seigneur, nous te confions nos vies…

Seigneur envoie ton Esprit Saint nous visiter…

Envoie ton Esprit saint, ton feu d’amour divin
Déploie ton cœur et viens nous sauver
Délivre-nous de nous, délivre-nous de tout
Ce qui refuse en nous de t’aimer

Du sang de ton Agneau, déverse en nous le flot
Des abondantes eaux de ton pardon
Viens inonder nos vies, restaure-nous, guéris ton Eglise

Reçois de nous Seigneur, le chant de notre cœur
Du lieu où tu demeures, réponds-nous
Par plus d’amour encore, plus puissant et plus fort
Viens sanctifier ton corps, parle-nous

Père, par ton Esprit Saint, donne-nous d’imiter humblement Jésus,
lui qui nous a donné tout ce qu’il avait pour vivre.

Nous nous mettons debout

Heureux, bienheureux qui écoute la Parole de Dieu,
Heureux, bienheureux qui la garde dans son cœur.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 20, 27-38)
« Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants »
En ce temps-là, quelques sadducéens - ceux qui soutiennent qu’il n’y a pas de résurrection - s’approchèrent de Jésus et l’interrogèrent : « Maître, Moïse nous a prescrit : Si un homme a un frère qui meurt en laissant une épouse mais pas d’enfant, il doit épouser la veuve pour susciter une descendance à son frère.
Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ; de même le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d’enfants. Finalement la femme mourut aussi. Eh bien, à la résurrection, cette femme-là, duquel d’entre eux sera-t-elle l’épouse, puisque les sept l’ont eue pour épouse ? » Jésus leur répondit : « Les enfants de ce monde prennent femme et mari. Mais ceux qui ont été jugés dignes d’avoir part au monde à venir et à la résurrection d’entre les morts ne prennent ni femme ni mari, car ils ne peuvent plus mourir : ils sont semblables aux anges, ils sont enfants de Dieu et enfants de la résurrection. Que les morts ressuscitent, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur le Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob. Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Tous, en effet, vivent pour lui. » - Acclamons la Parole de Dieu.

Heureux, bienheureux qui écoute la Parole de Dieu,
Heureux, bienheureux qui la garde dans son cœur.

1. Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des cieux est à eux.
Heureux les doux, car ils posséderont la terre.
Heureux les affligés, car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de justice, car ils seront rassasiés.

2. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des cieux est à eux.

3. Heureux serez-vous quand on vous insultera et qu´on vous persécutera,
Et que l´on dira faussement contre vous, toute sorte de mal à cause de moi.
Soyez dans la joie, soyez dans l´allégresse, dans les cieux vous serez comblés,
Soyez dans la joie, soyez dans l´allégresse, dans les cieux vous serez comblés.

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur. (bis)
Tu es Dieu et je suis à toi Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux (bis)

O mon Dieu, que J’adore,
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi…
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi…
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi.
Ainsi toute ma vie se passe avec toi…
Jésus Hostie, tu es ma vie, ma joie
dans ta splendeur cachée, nous t’adorons !
Ecoute ma louange monter vers toi,
Ecoute ce chant d’Amour :
Reçois de moi le parfum qui t’est dû,
La beauté de ton Nom en mon âme éperdue.
Je veux n’être qu’à toi. Jésus, je t’aime.
Reçois du peu que je trouve à donner
Tout l’amour que mes yeux n’ont pas su te montrer.
Je veux n’être qu’à toi. Jésus, je t’aime.

Rien n’est plus beau que ton Nom.
Rien n’est plus Saint que le Sang du pardon.
Je veux n’être qu’à toi Jésus mon Roi.

Je ne veux rien que vouloir te louer,
Adorer ton saint Nom et ta fidélité.
Je veux n’être qu’à toi. Jésus, je t’aime.
Je veux porter et laver à ta croix
Les pensées de mon cœur dans le cœur de tes voies.
Je veux n’être qu’à toi. Jésus, je t’aime.

Seigneur, nous te remercions pour ton Amour et pour tes grâces.
Nous te remercions pour tout ce que tu fais dans nos vies
D’un cœur reconnaissant Seigneur nous te remercions

Merci d’un cœur reconnaissant,
merci au Seigneur trois fois saint,
merci car Il a donné Jésus-Christ, son Fils. (bis)

Maintenant, le faible dit : "je suis fort", le pauvre dit : "je suis riche",
Dieu a fait de grandes choses pour nous. (bis)
Merci ! (bis)

- quand Jésus passe-

1. L’Alpha et l’Oméga / Le Premier et le Dernier
Le Commencement / Et la Fin
Fils unique engendré / Premier né des créatures
D’entre les morts / Premier-né
Verbe auprès de Dieu / Parole de vie
Verbe fait chair / En Jésus
Celui qui vient du ciel / Au nom du Seigneur
Dieu avec nous / Emmanuel

Venez chantez ses louanges / Venez adorez-Le ! (bis)
Entrons, courbons-nous, prosternons-nous,
à genoux devant le Dieu qui nous a fait. (bis)

2. Joie d’Abraham / Fils de David
Fils de Joseph / Fils d’Adam
Fils du Dieu vivant / Le Fils de Marie
Fils bien-aimé / Joie du Père
Le Fils de l’homme / Le Fils de Dieu
Frère des Hommes / L’Enfant Roi
Image de Dieu / Puissance de Dieu
Gloire du Seigneur / Don de Dieu

3. Juge de miséricorde / Médecin des pécheurs
Guérison / Des Nations
Le Fils crucifié / Miroir de nos péchés
Cœur transpercé / Rédempteur
Le temple véritable / L’agneau immolé
Victime innocente / Notre Pâque
Pain qui vient du ciel / L’Esprit et la vie
L’Alliance éternelle / Dans le Père

4. Etoile radieuse / Astre du matin
Soleil de justice / Soleil levant
Soleil de l’Agneau / Flambeau de Sion
Lumière du monde / Vraie lumière
Garant de l’Alliance / Epoux de Sion
Consolation / D’Israël
Signal pour les peuples / Etendard en Sion
Salut désiré / Des nations

- chant final-

Dieu est la Vie, Vie éternelle, (vie)
Demeure en lui, en son Esprit.
Il est pour toi, Vie éternelle, (vie)
Vie éternelle. (3 fois)

1 - Il est bon de lui rendre grâce,
De jouer pour le nom du Seigneur,
De chanter au matin son amour,
Sa fidélité au long des nuits.

2 - Comme un palmier grandit le juste
Comme un arbre il est enraciné
Planté dans la maison du Seigneur
Il se tient dans les parvis de Dieu.

3 - Il porte des fruits d’âge en âge
Il est vert et reste florissant
Pour manifester que Dieu est grand
Qu’il nous donne sa vie à jamais.

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10