Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adorons Jésus "1ère semaine de l’Avent"
Article mis en ligne le 24 novembre 2016
Imprimer logo imprimer

Tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.

N’hésitez pas à adorer Jésus !

Vers 10h30 une animation est proposée :

Ce dimanche, c’est le premier dimanche de l’Avent.
Une nouvelle année liturgique commence, nous entrons dans l’année A, et la couleur liturgique sera violette pendant les quatre semaines que dure le temps d’Avent.
L’Avent c’est ce temps de grâce et de miséricorde où l’espérance domine,
c’est un temps joyeux d’attente et de conversion.
À l’approche de la venue de Jésus redevenons comme des petits enfants qui dans
l’attente de Noël trépignent d’impatience à la perspective du bonheur qui les attend...
Dieu vient… Il est là…
Il voudrait nous trouver disponibles, prêts au bonheur,
il voudrait nous partager son amour, nous conduire à la liberté.
Accueillons le Seigneur

Le Seigneur vient / le Seigneur vient
Il faut aplanir les collines / il faut préparer le chemin
Le Seigneur vient / le Seigneur vient
Il faut aplanir les collines / et combler les ravins.

1. La vie nouvelle surgira même des pierres
Il va venir l’Envoyé du Seigneur
Bonne nouvelle nos yeux verront sa lumière
Il va venir le Fils de Dieu.

2. La vie nouvelle surgira de nos baptêmes / Il va venir l’Envoyé du Seigneur
Bonne nouvelle qui dira que Dieu nous aime / Il va venir le Fils de Dieu.

Traçons sur nous le Signe de la Croix.

Le Seigneur vient à notre rencontre pour pardonner notre péché
et nous libérer de tout mal. Accueillons sa miséricorde.

1. Tout mon être cherche, d’où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle, de toute éternité.

C’est par ta grâce, que je peux m’approcher de toi,
c’est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi une nouvelle création,
de la mort tu m’as sauvé par ta résurrection

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Ensemble prions :

Prière à Jésus source de Miséricorde
Seigneur Jésus, ta miséricorde et ta bonté sont infinies
Tu es vraiment le Christ, le chemin, la vérité, la vie
Nous reconnaissant ton règne d’amour sur nous et sur le monde
Augmente notre foi, afin que nous t’aimions d’avantage.
Donne-nous d’accomplir fidèlement ta volonté.
Rends nos projets conformes aux vues de ton cœur.
Bénis notre famille, notre maison, nos travaux.
Mets en nous la confiance et la paix
Mets entre nous l’entente et l’unité.
Réconforte-nous dans nos peines et renouvelle notre espérance.
Que ton Esprit fasse de nous les témoins de ton Amour et de ta Miséricorde.
Cœur de Jésus, plein d’amour et de bonté, nous avons confiance en Toi.

Oui, Seigneur, nous avons confiance en Toi !
donne-nous en ce temps de l’Avent le courage de te suivre sur les chemins
du pardon que nous puissions être toujours fidèles à ta rencontre,
malgré les difficultés que nous rencontrons chaque jour dans nos vies...
Viens Seigneur guérir nos cœurs

1- Les mots s’envolent, les vœux sont brisés
Et les promesses ne sont point tenues.
Une famille divisée, l’amour déchiré
Nuits après nuits, tant de larmes j’ai versé.

Guéris mon cœur, calme ma douleur
Je choisi de pardonner et j’apprends à vivre
Acceptant les blessures de mon âme
Viens guérir mon cœur, Oh Seigneur.

2- Mes amis m’ont quittés et d’autres exigeaient
Bien plus que je ne pouvais leur donner.
Mon cœur est meurtri, ma confiance trahie
Nuits après nuits, je me demande pourquoi.

Agenouillé à tes pieds mon sauveur,
Que ma vie soit comblée de tes bienfaits.

Oui Seigneur viens guérir mon cœur

-ESPRIT SAINT-

Envoie ton Esprit Saint sur nous tous ici présents…

Plonge-moi dans ta rivière d’amour,
Plonge mon esprit dans les profondeurs de ta joie.
Inonde le désert de mon âme / Par la douce pluie du ciel.
Mon âme est rafraîchie ; quand ton onction m’envahit,
Je suis restauré, guéri, quand ton onction m’envahit.

-PAROLE-

Oui Seigneur, en ce temps de l’Avent que ton Esprit Saint puisse continuer
son œuvre en nous. Nous nous mettons debout pour écouter sa parole

Esprit de Dieu, Viens, comme un souffle, une flamme
Esprit de Dieu, Viens, déployer ta force en nous
Esprit de Dieu, Viens, ouvre nos yeux nos oreilles
Esprit de Dieu, Viens, parle nous dans ta douceur Alléluia !
(4 fois)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (24, 37-44)
« Veillez pour être prêts »
En ce temps-là, Jésus parlait à ses disciples : « Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme. Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. » Acclamons la Parole de Dieu...

Préparez, à travers le désert, les chemins du Seigneur.
Écoutez, veillez, ouvrez vos cœurs, car Il vient, le Sauveur.

Voici, le Seigneur vient à nous, et sa gloire en ce monde paraît.
Sa Parole nous est donnée pour nos pas elle est lumière à jamais.

-Méditation-
Quelle joie ! Voici le temps de l’Avent. Le mot Avent signifie venue, avènement, arrivée solennelle du Seigneur. Voici le temps de nous habiller le cœur, de nous laisser revêtir de la lumière pour rencontrer le Sauveur. Nous entrons dans l’Espérance. Accueillons avec reconnaissance la grâce de ce nouveau temps liturgique.
Le 27 novembre, premier dimanche de l’Avent, marque le commencement de la nouvelle année liturgique : l’année A. Depuis ce dimanche 27 novembre 2016 jusqu’à novembre 2017 à la messe, nous écouterons les lectures de l’année A dont l’évangéliste principal est saint Matthieu.
La Parole que nous venons d’écouter nous invite à veiller, se tenir prêt, à attendre la venue du Seigneur dans l’Espérance. Jésus est déjà venu. Aujourd’hui, Jésus est là, invisible à nos yeux de chair mais Jésus vient sans cesse. Sa venue s’achèvera à la fin de l’histoire quand il reviendra dans sa gloire.
Attention, Saint Matthieu n’a pas écrit cet évangile pour nous faire peur, mais pour nous éclairer.
Le centre de ce passage, c’est l’annonce que Jésus viendra ; c’est l’Espérance. Et l’espérance n’est pas au futur. L’espérance se nourrit de la foi et nous ouvre au présent. Le Christ en personne ne cesse de venir nous rejoindre aujourd’hui pour nous apporter sa lumière, sa vie, son Amour, la guérison, la réconciliation.
Ce texte de Matthieu ne doit pas nous faire peur, mais quelque chose nous dérange peut-être dans cet Evangile. C’est la comparaison avec le déluge et la mise en garde qui va avec « A l’époque de Noé… 2 hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. 2 femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient… Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »
Comment entendre une bonne nouvelle dans cet Evangile ? C’est simple, il faut faire un acte de foi et comprendre que lorsque Jésus nous dit quelque chose, c’est toujours pour nous révéler le projet d’amour de Dieu pour nous, ce n’est jamais pour nous effrayer.
Ainsi, quand Jésus parle de Noé, il nous donne un conseil « Tout ce qui sera trouvé juste, sera sauvé ».
Noé a été trouvé juste, il a été sauvé.
Et nous, ne sommes-nous pas justifiés par notre baptême par notre appartenance à la famille de Dieu, par notre vie d’enfant de Dieu ? Justes nous le sommes, justes nous serons sauvés.
Une deuxième chose qui peut nous faire peur, c’est le tri entre les bons et les mauvais.
- Quand Jésus dit « …2 hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. 2 femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée. », c’est une manière de parler, c’est une façon de nous rappeler qu’en chacun de nous il y a du bon et du mauvais, du bon grain et de l’ivraie. C’est au cœur de chacun de nous que Dieu préservera le bon et rejettera le mauvais. Le mal sera extirpé, arraché, et nous serons sauvés, car Dieu est Amour.
- Veillez et tenez-vous prêts dit Jésus.
Dès aujourd’hui, revêtons-nous de l’amour, de la paix, de la joie du Christ.
Le combat, c’est à l’intérieur de nous que cela se passe. N’oublions pas que nous sommes les mains, les yeux, les pieds, la bouche de Dieu auprès de nos frères.
Se tenir prêt, veiller, ce n’est pas s’endormir, mais se lever pour aller à la rencontre du Seigneur, pour vivre le présent avec l’attitude du cœur bon, doux, humble.
Se tenir prêt, veiller, c’est se mettre au service de ses frères et sœurs, les plus faibles, les plus démunis.
L’Avent est un temps pour apprendre à accueillir Dieu dans ce que nous sommes déjà.
Viens Seigneur Jésus, viens, le monde a tant besoin de toi.
Viens ouvrir à chacun de nous les portes du bonheur sans fin.

Ensemble, veillons, prions, adorons, louons le Seigneur sans fin.
Tenons-nous prêts. Le Seigneur approche, il vient, il est là.

- ADORATION-

Adorez-le, bénissez-le ! Que la louange de vos chants le glorifie !
Adorez-le, bénissez-le ! Que de vos cœurs jaillisse le feu de l’Esprit !

1. Aujourd’hui, approchez-vous de lui,
Présentez-lui l’offrande de vos vies !

2. D’un seul cœur, louez votre Seigneur,
Que son amour transforme votre vie.

-silence-

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère,
Je T’offre toutes les souffrances du monde
et plus particulièrement celles de ton Eglise en détresse,
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent.
Donne la lumière et l’Espérance à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit,
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui Te sont consacrés.
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix,
nous a révélé Ton Amour,
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

-silence-

1. Je m’abandonne de toute mon âme /Toi qui connais si bien mon cœur
Ce qui me trouble et me fait peur / Je Te le donne, Te l’abandonne
Je remets tout entre Tes mains / Que s’éclaire enfin mon chemin

Pour que Tout en moi puisse Te glorifier
Qu’aucune faiblesse ne vienne T’attrister
Je remets tout entre Tes mains mon Divin Potier

2. Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout désir devienne Tien / Que de moi il ne reste rien
Rien que Te plaire, Te satisfaire
Que tout mon cœur Te soit contrit / Que je sois intègre dans ma vie

3. Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout mon être soit désormais de Ta gloire le seul reflet
Voici mon cœur, voici mon âme
Que je sente Ta main sur moi me façonner comme autrefois

-silence-

« Malgré nos péchés et les terribles défis que nous avons face à nous,
ne perdons jamais l’Espérance », en ce temps de l’Avent, le pape François
invite les catholiques à s’engager sur « la route de la conversion écologique » : c’est une huitième « œuvre de miséricorde » qu’il propose pour
l’Année sainte extraordinaire, dans une vision exigeante
en prise sur le concret pour relever les défis actuels de la planète.

Pour notre terre hospitalière et pour nos mères si nourricières
Je chante la gloire du Seigneur
Pour les rivières et pour les fleuves et pour le vent et les embruns,
je chante Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Et pour l’automne et le printemps et pour l’été et pour l’hiver
Je chante la gloire du Seigneur
Et pour la neige et pour la pluie et pour le givre et la rosée
Je chante Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Et pour les champs et les forêts pour les vendanges et les moissons
Je chante la gloire du Seigneur
Pour les oiseaux et les troupeaux pour chaque jour et chaque nuit
Je chante Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Pour le soleil et pour la lune pour les nuages et le ciel bleu
Nous chantons la gloire du Seigneur
Pour les montagnes et les sommets pour les plaines et les vallées
Nous chantons Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Pour les enfants et les vieillards pour le sourire et la tendresse
Nous chantons la gloire du Seigneur
Pour l’espérance et pour la paix pour le pardon et pour l’amour
Nous chantons Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Chant final

1- De toi Seigneur, nous attendons la vie,
que ma bouche chante ta louange
Tu es pour nous un rempart, un appui,
que ma bouche chante ta louange
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur,
que ma bouche chante ta louange
Notre confiance est dans ton Nom très saint !
Que ma bouche chante ta louange.

Sois Loué Seigneur, pour ta grandeur,
Sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,
Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange

3 - Tu viens sauver tes enfants égarés,
que ma bouche chante ta louange
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour,
que ma bouche chante ta louange
Dans leur angoisse ils ont crié vers toi,
que ma bouche chante ta louange
Seigneur tu entends le son de leur voix,
que ma bouche chante ta louange

4 - Des ennemis toi tu m’as délivré,
que ma bouche chante ta louange
De l’agresseur tu m’as fait triompher,
que ma bouche chante ta louange
Je te rends grâce au milieu des nations,
que ma bouche chante ta louange
Seigneur en tout temps je fête ton Nom,
que ma bouche chante ta louange

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10