Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adorons Jésus "3ème semaine de l’Avent"
Article mis en ligne le 8 décembre 2016
Imprimer logo imprimer

Tous les vendredis de 7h00 à 11h30 le saint sacrement est exposé. N’hésitez pas à adorer Jésus. il est là il vous attend.

vers 10h30 une animation est proposée :

En cette 3ème semaine de l’Avent, soyons la joie le Seigneur vient.

Le Seigneur vient / le Seigneur vient
Il faut aplanir les collines / il faut préparer le chemin
Le Seigneur vient / le Seigneur vient
Il faut aplanir les collines / et combler les ravins.

1. La vie nouvelle surgira même des pierres
Il va venir l’Envoyé du Seigneur
Bonne nouvelle nos yeux verront sa lumière / Il va venir le Fils de Dieu.

2. La vie nouvelle surgira de nos baptêmes
Il va venir l’Envoyé du Seigneur
Bonne nouvelle qui dira que Dieu nous aime / Il va venir le Fils de Dieu.

Traçons sur nous le Signe de la Croix.

Nous sommes en marche vers noël.
Nous préparons la venue de notre Seigneur
Le diocèse propose aux familles une réflexion autour du thème
de l’écologie et de la paix : « Sur la route de la conversion écologique » .
La 1ère semaine, nous avons mis l’accent sur le silence, la nécessité
de lutter contre le bruit et savoir écouter la Parole de Dieu avec les autres.
La 2ème semaine, on nous a demandé de rechercher la sobriété :
sortir de la surconsommation. Ne pas gaspiller l’eau,
réduire la consommation électrique et trier les déchets.
Aujourd’hui, nous arrivons à la 3ème semaine de l’Avent
on nous demande de respecter la nature,
honorer le travail des agriculteurs et des éleveurs.
la Patience et avoir confiance en Dieu.
Dans un temps de silence offrons tout cela au Seigneur.

-Silence-

Soyons toujours dans la joie, accueillons le Seigneur.

1- Ton église élèvera la voix Jésus soit le bienvenu chez Toi
Ouvrons grand les portes au Roi des rois Jésus soit le bienvenu chez Toi
Unissant toutes générations Jésus soit le bienvenu chez Toi

Venez louer louer ! Venez danser danser !
Dans sa demeure élevez les mains
Venez prier prier ! Venez sonner, sonner !
N’ayez plus peur élevez les mains

3- Assemblés au son de Ton Appel Jésus soit le bienvenu chez Toi
Vois Ton peuple acclamant Tes merveilles Jésus soit le bienvenu chez Toi
Nous louons au cœur de Ta maison Jésus soit le bienvenu chez Toi

-Nous pouvons nous asseoir-

Oui Seigneur, Sois le Bienvenu chez Toi.
Nous croyons que tu es réellement présent dans cette humble hostie,
exposée à notre adoration. Nous nous abandonnons entre tes mains,
avec tout ce qui fait notre vie de tous les jours.
Nous arrivons au 3ème dimanche de l’Avent et Dieu nous invite
à pousser des cris de joie. Seigneur, malgré nos angoisses, nos peurs,
nos inquiétudes, notre manque de foi, notre manque de paix intérieure,
mets ta joie en nous. Que notre âme soit la demeure,
la résidence principale de notre joie, au plus profond de nous. Amen.

-silence-

Seigneur, nous te demandons pardon pour toutes nos fautes.
Mais le sacrement du pardon nous purifie.
Mardi 13 décembre à 18h aura lieu à la paroisse, une soirée de réconciliation
En attendant, préparons notre cœur pour accueillir notre Sauveur.

-silence-

Seigneur, nous avons du mal à avancer, nous avons du mal à aimer.
Même si depuis longtemps, nous avons refusé de te parler,
car nous étions angoissé, déchiré, tourmenté, vivant dans la culpabilité.
Seigneur, nous avons confiance en toi,
tu nous tends la mains, tu nous ouvres le chemin tu nous laisses le choix.
C’est pour cela que nous sommes là ce matin, pour te confier nos vies,
celles de nos proches, ceux qui nous ont demandés de prier pour eux,
ceux qui souffrent et n’arrivent plus à avancer, Seigneur nous te les confions...

Même si depuis trop longtemps, tu as refusé de Lui parler,
Jésus connaît tes sentiments. Il est toujours prêt à recommencer .
Même si des milliers de fois, son regard, tu as… évité,
Angoissé, déchiré, tourmenté, vivant dans la… culpabilité.

Il te tend la main encore une fois, T’ouvre le chemin, et te laisse le choix.
Il te tend la main encore une fois,
Jésus voudrait tant… te serrer dans Ses bras.
(bis)

Même si tu as rejeté, cette tendre voix qui n’ cessait d’appeler
Il peut encore te diriger, souffler à ton oreille que tu es pardonné.
Mais ne t’inquiète plus pour demain, Dieu détient la clé… de ton destin

Malgré ma faiblesse Seigneur, ton amour me sauve car mon seul abri c’est toi.

Mon seul abri c’est Toi
Toujours mon cœur Te chantera
Car Tu me délivres et chaque fois que j’ai peur
Je m’appuie sur Toi

Je m’appuie sur Toi, et dans ma faiblesse
Le Seigneur me rend fort

Oui Seigneur mon Seul abri c’est toi, par ton amour tu nous sauves
et grâce à ton Esprit Saint nous pouvons à nouveau aimer

Plonge-moi dans ta rivière d’amour
plonge mon esprit dans les profondeurs de ta joie
Inonde le désir de mon âme, par la douce pluie du ciel

Mon âme est rafraîchie, Quand ton onction m’envahit
Je suis restauré et guérie, Quand ton onction m’envahit

Merci Seigneur pour le don de ton amour et dans la joie
nous nous mettons debout pour acclamer l’évangile

-Parole-
Alléluia, mon cœur est dans la joie
Alléluia, je chante pour toi
Alléluia Jésus Emmanuel paix sur la terre joie dans le ciel

Vers Toi, J’élève les mains, Alléluia ! Alléluia !
Pour toi, Je frappe des mains, Alléluia ! Alléluia !
Alléluia, mon cœur est dans la joie
Alléluia, je chante pour toi

Evangile selon saint Matthieu (11, 2‑11)
« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
En ce temps-là, Jean le Baptiste entendit parler, dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. Il lui envoya ses disciples et, par eux, lui demanda : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez : Les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! »
Tandis que les envoyés de Jean s’en allaient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ? Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme habillé de façon raffinée ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois.
Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète. C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi. Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. » Acclamons la Parole de Dieu.

Préparez, à travers le désert, les chemins du Seigneur.
Écoutez, veillez, ouvrez vos cœurs, car Il vient, le Sauveur.

Voici, le Seigneur vient à nous, et sa gloire en ce monde paraît.
Sa Parole nous est donnée, pour nos pas elle est lumière à jamais

- Méditation-

Jean Baptiste est en prison pour avoir dénoncé publiquement le roi Hérode en état d’adultère. Ce même roi Hérode le fera décapiter plus tard.
- Qui est Jean Baptiste ?
Le fils de Zacharie et d’Elisabeth. Le cousin de Jésus. Jean Baptiste est un grand prophète, un témoin, un précurseur, un martyre.
Jean veut dire « Dieu fait grâce ». Jean s’appelait Le Baptiste parce qu’il baptisait.
La question de Jean Baptiste à propos de Jésus -« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »- peut nous réconforter.
- Comment un grand prophète comme Jean Baptiste peut-il douter de Jésus ? Est-il possible de se tromper de Messie ?
Jean Baptiste est comme nous. Nous aussi on a envie d’aller vite (voir Jésus sauver Jean Baptiste de la prison par exemple, établir rapidement son Royaume, …).
L’Ecriture nous fait comprendre qu’il faut la patience et la persévérance pour que vienne le Règne de Dieu.
- Comme nous, les disciples de Jésus doutent et s’interrogent : Qui est Jésus ? Est-il digne de confiance ? Comment savoir si c’est bien lui Jésus ?
A ceux qui se posent des questions, Jésus donne des signes qu’il est bien le Messie que le Père a envoyé.
- Jésus dit « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez : les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. »
Alors que Jean Baptiste attendait que le Messie rende justice, voici qu’il apprend que Jésus pardonne, guérit, redonne vie, annonce la Bonne Nouvelle aux pauvres. Folie pour les uns, scandale pour les autres.
En fait, le Christ manifeste l’amour infini que Dieu nous porte. Jésus vient, mais ses chemins ne sont pas nos chemins, sa conception de la justice n’est pas la même que la nôtre. Jésus nous demande de faire tout ce que nous pouvons pour être témoins de sa miséricorde en attendant sa venue dans la patience, par des chemins déconcertants quelquefois.
Oui, le Dieu de la Bible est un Dieu déroutant « Ses pensées ne sont pas nos pensées » ; « Rien ne lui est impossible » ; « Son amour est inépuisable ».
Les hommes regardent l’apparence, Dieu regarde le cœur de l’homme.
- Lorsque Jésus dit aux foules -« Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ? Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme habillé de façon raffinée ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois. Alors, qu’êtes-vous allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète. C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi. Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. »- Jésus reconnaît la mission du prophète Jean Baptiste, le rôle qu’il a joué dans l’histoire des hommes, la valeur prophétique et spirituelle de cet homme.
- Mais Jésus situe Jean Baptiste par rapport au peuple de la nouvelle alliance où tous seront dans une situation supérieure à celle de Jean Baptiste « Le plus petit dans le Royaume des Cieux sera plus grand que lui ».
Avec le Christ, les critères humains sont renversés. Les petits ont la première place, les humbles sont élevés. Dieu visite son peuple.
La voilà la joie que nous fêterons ce dimanche, où la couleur liturgique violette peut être la couleur rose (couleur de la fête, de la joie) ; c’est l’accomplissement de l’attente, c’est Dieu avec nous, l’Emmanuel qui vient à nous.
La voilà la joie : le Royaume de Dieu est offert à ceux qui acceptent d’avoir un cœur de pauvre, ceux qui accueillent l’amour, le pardon, la paix du Messie.
Chrétiens, chrétiennes, soyons toujours dans la joie. Réveillons-nous, le Seigneur vient. Si parfois la tristesse, le doute, le découragement gagnent notre vie, goûtons à l’avant-goût de la joie du ciel comme un don de l’Esprit Saint.
Prions : Dieu notre Père, par l’Emmanuel, tu apportes la joie au monde. Donne-nous de savoir l’accueillir dans la foi et l’espérance.
Ayons le courage de dire aux esprits abattus : Prenez courage, ne craignez pas, voici notre Dieu qui vient : il vient nous sauver, Alléluia !

Nous entrons au cœur l’adoration.

ADORATION

Toi, la lumière qui a vu nos ténèbres, Ouvre mes yeux, je veux voir,
Grâce et beauté que mon cœur adore, Mon âme aspire après toi.
Oui je te célèbre et je me prosterne,
Je veux proclamer ta majesté,
En toi, tout n’est que grâce, Tout est admirable,
Dieu tu es si grand et bon pour moi.

Roi de tous temps, vers toi vont nos hommages,
La gloire au plus haut des cieux,
Sur cette terre, tu t’es fait misérable,
Humble et petit par amour.
Je ne saurai jamais le prix, de tout ce que tu as subi. (bis)

O mon Dieu, que J’adore,
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi…
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi…
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi.
Ainsi toute ma vie se passe avec toi…
Tu es ma vie, ma joie, Seigneur Jésus, et je te remercie.
Seigneur, Attire-moi à Toi

Attire-moi à Toi, Ne me laisse pas
Je veux tout abandonner, et restaurer notre amitié
Tu es mon désir, Je ne veux que Toi
Rien ne peut Te remplacer, dans Tes bras je suis rassuré
Montre-moi la voie, qui me ramène à Toi
Tu es tout pour moi, sans Toi je ne peux vivre
Tu es tout pour moi, garde-moi près de Toi

-silence-

Demeurez en mon amour comme je demeure en vous,
Ainsi tous reconnaîtront que vous êtes mes amis.

1. Prenez et mangez, c’est mon corps livré pour vous.
Prenez et buvez, c’est mon sang versé pour vous.

2. Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive.
Qui croira en moi, de son sein l’eau jaillira.

3. La gloire de mon Père, c’est que vous portiez du fruit.
Ayez foi en moi, demandez, vous recevrez.

4. Dieu m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.
Recevez l’Esprit et proclamez le Salut.

5. Soyez mes témoins, je vous ferai pécheurs d’hommes.
Je suis avec vous pour toujours, n’ayez pas peur.

- Quand Jésus passe -

1- Par les cieux devant Toi, Splendeur et majesté
Par l’infiniment grand, par l’infiniment petit,
Et par le firmament, Ton manteau étoilé, et par frère Soleil...Je veux crier

Mon Dieu ! Tu es grand, Tu es beau,
Dieu vivant, Dieu très haut, Tu es le Dieu d’amour !
Mon Dieu, Tu es grand, Tu es beau, Dieu vivant, Dieu très haut,
Dieu présent… en toute création.

2- Par tous les océans et par toutes les mers,
Par tous les continents et par l’eau des rivières,
Par le feu qui Te dit comme un buisson ardent
Et par l’aile du vent... Je veux crier

3- Par toutes les montagnes et toutes les vallées,
Par l’ombre des forêts et par les fleurs des champs,
Par les bourgeons des arbres et l’herbe des prairies,
Par le blé en épis... Je veux crier

4- Par tous les animaux de la terre et de l’eau,
Par le chant des oiseaux, par le chant de la vie,
Par l’homme que Tu fis juste moins grand que Toi
Et par tous ses enfants... Je veux crier

Je suis dans la joie, une joie immense
Je suis dans l’allégresse car mon Dieu m’a libéré

Je chanterais de tout cœur les merveilles de Jésus mon Seigneur
il m’a ôté des ténèbres il m’a délivré de tous péchés.

Car mon Dieu est fidèle Il ne m’abandonne jamais
Je n’ai plus rien à craindre Car mon Dieu m’a libéré(é)

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10