Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adorons Jésus "4ème semaine de l’Avent"
Article mis en ligne le 16 décembre 2016
Imprimer logo imprimer

Nous sommes à la 4ème semaine de l’Avent.

Nous sommes toujours en marche vers noël.
Nous préparons la venue de notre Seigneur
Pour l’Avent, le diocèse a proposé aux familles une réflexion autour
du thème de l’écologie et de la paix : « Sur la route de la conversion
écologique » . La 1ère semaine, nous avons mis l’accent sur le silence,
la nécessité de lutter contre le bruit et savoir écouter la Parole de Dieu
avec les autres. La 2ème semaine, on nous a demandé de rechercher
la sobriété : sortir de la surconsommation. Ne pas gaspiller l’eau,
réduire la consommation électrique et trier les déchets.
la 3ème semaine de l’Avent on nous a demandé de respecter la nature,
honorer le travail des agriculteurs et des éleveurs.
la Patience et avoir confiance en Dieu.
Aujourd’hui, nous arrivons à la 4ème semaine de l’Avent,
Où nous devons annoncer la Bonne Nouvelle :
la mission de l’Eglise n’a pas de limites dans l’espace et dans le temps. « Toutes les nations païennes » sont appelées à découvrir les trésors de la foi. La puissance de la résurrection du Christ ressuscite l’humanité. Il n’y a
qu’une seule famille humaine. Fraternité, solidarité, fraternité plus forte.
Dans un temps de silence offrons tout cela au Seigneur.

Traçons sur nous le Signe de la Croix.

Le Seigneur vient / le Seigneur vient
Il faut aplanir les collines / il faut préparer le chemin
Le Seigneur vient / le Seigneur vient
Il faut aplanir les collines / et combler les ravins.
1. La vie nouvelle surgira même des pierres
Il va venir l’Envoyé du Seigneur
Bonne nouvelle nos yeux verront sa lumière / Il va venir le Fils de Dieu.

2. La vie nouvelle surgira de nos baptêmes
Il va venir l’Envoyé du Seigneur
Bonne nouvelle qui dira que Dieu nous aime / Il va venir le Fils de Dieu.

Nous pouvons nous asseoir

Cette semaine, nous continuons à préparer notre cœur pour accueillir
notre Sauveur. Nous arrivons au 4ème dimanche de l’Avent ...
La Vierge Marie accueille la bienveillante initiative du Seigneur pour elle
et pour l’humanité entière. Par son oui, nous héritons de la promesse
de l’ange. Comblés de grâce, nous savons désormais que le Seigneur
demeure avec nous pour toujours .
Marie toi la 1ère adoratrice de ton Fils, intercède pour nous auprès de lui.

Dis-Lui notre désir, d’être toujours plus près de Lui,
Présente Lui nos cœurs, nos croix, nos cris, Marie !
Toi si proche de nous et si proche de Lui,
Tu sauras Lui parler de notre vie.

1.- Parle-Lui de nos routes sans issue et sans abris,
De ce brouillard soudain qui s’épaissit.
De nos sources taries, de nos fleurs sans le fruit
Peut-être saura-t-il comprendre aussi !

2.- Parle-Lui de ce feu qui s’éteint petit à petit,
Quand il n’y a plus d’espoir, quand c’est fini.
Des nuits sans éclaircie et du temps qui s’enfuit,
Il comprendra, puisqu’ Il est notre ami.

3.- Parle-Lui de nos choix, de nos “tant mieux”, de nos “ tant pis”,
De ce regard, soudain, qui nous trahit.
De ces moments d’ennui, et de tous nos soucis,
Peut-être entendra-t-Il ainsi nos cris.

Oui Seigneur, avec Marie nous voulons te dire « OUI »
Oui, pour les moments où nous baissons les bras
Oui Seigneur, à l’exemple du Frère Scubilion, nous voulons être libérés
de tout ce qui nous empêche d’avancer
Seigneur Dieu, mardi prochain, sera commémorée, dans notre île,
l’abolition de l’esclavage. Comme tu l’as fait pour le peuple
d’Israël, tu as permis, que nos ancêtres soient libérés de la servitude.
Nous t’en remercions Seigneur.

Dieu bon et miséricordieux, nous sommes là, devant Toi,
pour que tu nous libères des chaînes qui nous attachent à notre confort,
à la surconsommation, à tout ce qui pollue notre esprit,
notre âme et notre corps. Libère-nous de l’esclavage du péché.

Kyrié éléison / Christ éléison / Kyrié éléison
Seigneur pitié pou nou / Ô Christ pitié pou nou / Seigneur pitié pou nou

Dieu d’Amour mi croi en ou / Out prézans lé dan mon vie
Tir a moin dans prizon, / mon band peur ek tristess
Out regard posé d’ssus moin / Guide a moin ek out l’Esprit
Ou lé mon force dan mon faibless

- silence-

Dieu infiniment patient, merci de nous laisser le temps de nous convertir,
pour que nous puissions collaborer à ton projet,
afin de rendre le monde meilleur là où nous sommes et pour prépa-rer avec Toi des cieux nouveaux et une terre nouvelle. Amen

Nous nous mettons debout pour acclamer la parole de Dieu

Pour notre terre hospitalière et pour nos mères si nourricières
Je chante la gloire du Seigneur
Pour les rivières et pour les fleuves et pour le vent et les embruns,
je chante Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Et pour l’automne et le printemps et pour l’été et pour l’hiver
Je chante la gloire du Seigneur
Et pour la neige et pour la pluie et pour le givre et la rosée
Je chante Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Et pour les champs et les forêts pour les vendanges et les moissons
Je chante la gloire du Seigneur
Pour les oiseaux et les troupeaux pour chaque jour et chaque nuit
Je chante Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Pour le soleil et pour la lune pour les nuages et le ciel bleu
Nous chantons la gloire du Seigneur
Pour les montagnes et les sommets pour les plaines et les vallées
Nous chantons Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Pour les enfants et les vieillards pour le sourire et la tendresse
Nous chantons la gloire du Seigneur
Pour l’espérance et pour la paix pour le pardon et pour l’amour
Nous chantons Allé Alléluia
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluuuuuia

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (1, 18‑24)

Jésus naîtra de Marie, accordée en mariage à Joseph, fils de David. Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.
Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.
Acclamons la Parole de Dieu.

- Méditation-

Que nous présente aujourd’hui l’Evangile de Matthieu ?
Un couple qui se prépare pour accueillir le Fils de Dieu.
Joseph et Marie sont déjà engagés comme époux même s’ils n’habitent pas encore ensemble.
Joseph ne comprend pas.
Comment se fait-il que Marie soit enceinte alors qu’ils n’ont pas décidé d’avoir un enfant ensemble ?
Grâce à l’ange du Seigneur, Joseph comprend que les promesses qu’il a lues dans la Bible vont se réaliser. Marie va devenir la maman du Sauveur que tout le monde attend, grâce à l’action de l’Esprit Saint.
Joseph, homme juste, se remet totalement à Dieu. Joseph s’ajuste au Dieu juste. Dans le silence, Joseph attend, il a confiance en Dieu qui fait toujours de grandes choses avec discrétion.
Comme pour Marie, le plan de Dieu dérange et déroute Joseph de son projet. Mais Joseph agit selon la volonté de Dieu et Dieu redonne à Joseph sa place. Même si l’enfant n’est pas de lui, Joseph le fait exister en lui donnant le nom de Jésus qui veut dire « Dieu sauve », et Joseph le fait entrer dans la famille de David.
Grâce à l’obéissance de Joseph, Dieu entre dans l’histoire de l’humanité. Joseph a cru en la Parole de Dieu, il fait exactement ce que Dieu demande : il prend Marie chez lui. Magnifique est l’obéissance de Joseph !
De fait, Marie et Joseph deviennent tous les deux artisans et acteurs du projet divin : ils ont permis la venue du Sauveur, Dieu parmi nous, l’Emmanuel. Désormais, ils se savent impliqués directement dans cette Bonne Nouvelle que Dieu avait promise par ses prophètes dans les Saintes Ecritures : « Le Messie attendu », « Le Fils de David », « Le Seigneur sauve ».
Lorsque Matthieu emploie des termes comme songe, ange du Seigneur, prophète, c’est pour nous faire comprendre que Dieu veut communiquer avec nous, ce sont des réalités bibliques.
Le message divin de cet Evangile concerne Jésus, Fils de Marie, Fils de Dieu devenu l’un de nous, l’Emmanuel (Dieu avec nous), le Sauveur.
Jésus est bien le Messie attendu, le Fils de David.
En Jésus, le monde divin s’entrelace avec le monde humain.

Prions :
Dieu notre Père, ton Fils est venu dans notre chair pour faire de nous tes fils.
Béni sois-tu pour ton Esprit d’amour.
Sois remercié pour Marie et Joseph qui ont soutenu ton projet de salut.
Comme Joseph et Marie, que notre foi nous pousse à faire ta volonté.
Sème dans le cœur de tous les hommes, des graines d’amour, de paix, de justice et de joie, Toi, notre Dieu miséricordieux.

Adoration

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.
Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.

Tu es Dieu et je suis à toi / Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux

O Jésus, nous croyons que tu es réellement présent dans cette humble hostie,
exposée à notre adoration. Nous nous abandonnons entre tes mains,
avec tout ce qui fait notre vie de tous les jours.

Entre tes mains j’abandonne tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Ne permets à personne, Seigneur, d’en reprendre rien !
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Entre tes mains j’abandonne tout avec bonheur.

Tu connais mieux que moi-même tous les besoins de mon cœur.
Et, pour mon bonheur suprême, tu sais me rendre vainqueur.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Je ne vis plus pour moi-même, mais pour mon Sauveur.

Prends mon corps et prends mon âme ; Que tout en moi soit à toi !
Que par ta divine flamme, tout mal soit détruit en moi.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Prends mon corps et prends mon âme ; Règne sur mon cœur !

O mon Dieu, que J’adore,
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère,
Je T’offre toutes les souffrances du monde
et plus particulièrement celles de ton Eglise en détresse,
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent.
Donne la lumière et l’Espérance à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit,
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui Te sont consacrés.
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix,
nous a révélé Ton Amour,
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

- silence-

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

- Après la bénédiction-

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu,
Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.
Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,
Proclamez qu’il est grand que son nom est puissant.

1 - Oui, je le sais notre Seigneur est grand,
Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir,
Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,
depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

2 - Reconnaissez que le Seigneur est bon !
Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
Je veux chanter la douceur de son nom,
Béni soit Dieu par toutes les nations !

- Chant final-

1.Sous un flamboyant moin lété (bis)
Assiz dann fénoir moin lété (bis)
Toué la trap a moin la main
Toué la rale a moin dann train (bis)

Su ton chemin Seigneur m veu allé plu loin
Ti coné bien Seigneur, toué même moin la besoin

2. Kome in flamboyant i fleuri (bis)
A tout’ mon band frère mi veu di (bis)
Jésus même lé mon chemin
Avec li malé plu loin (bis)

Comme un z’oizeau (bis) Li la besoin son liberté
Avec ou seigneur mi veut marché
Parce qu’avec ou nous lé jamais prisonnier (bis)

Avec ou Seigneur moin la pas peur / Non mi craint pas le malheur
Parce que ou même lé mon rempart.
Avec ou Seigneur moin la pas peur / Non mi craint pas le malheur
Parce que ou même lé lo vainqueur

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10