Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adorons Jésus "avec la participation des enfants"
Article mis en ligne le 6 janvier 2017
Imprimer logo imprimer

Ce vendredi 06 janvier 2017, nous avons invité les enfants à adorer Jésus.

Venez, adorons. Lumière sur le monde, aujourd’hui.
Lumière pour toutes les nations. Il s’est levé, le Soleil de justice !
Il s’est levé pour tous les hommes : tous sont aimés du même amour,
tous destinés au même bonheur. Venez, suivons l’étoile,
elle nous mène auprès de l’Enfant. Rendons grâce, à pleines voix chantons :

Éveillez-vous et levez-vous, nations entières,
Car le Sauveur attendu nous est né.
Joie dans le ciel, paix sur la terre, à Dieu la gloire,
Venez, adorons-le.

Au milieu des nations, s´est levée la lumière
Elle s´est manifestée, Acclamons notre Roi le Sauveur !

Dieu est avec nous.
Traçons sur nous le signe de la croix
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

Aujourd’hui, nous accueillons les enfants...
Au fond de l’église, on allume la bougie des enfants et un enfant dit à haute voix

Ce dimanche nous avons fêterons l’Epiphanie que nous appelons
aussi la Fête des Rois, qui célèbre la manifestation de Dieu aux hommes
en la venue de Jésus. En Jésus, petit bébé dans la crèche,
nous reconnaissons Dieu qui se révèle Roi de l’Univers.
Jésus est LE cadeau que Dieu nous fait et avec lequel il nous dit tout son amour.
Jésus vient apporter la lumière dans nos cœurs pour qu’on sache trouver notre chemin. Il est notre lumière pour qu’à notre tour nous devenions lumière pour nos frères. Comme une lumière dans la nuit, Jésus nous guide, nous rassure.
Avec lui nous ne sommes jamais seuls. Il vient nous montrer combien
Dieu nous aime. Il vient aussi nous apprendre à aimer.
Aujourd’hui, comme les mages guidés par l’étoile, nous sommes venus l’adorer.

Tous les enfants disent ensemble : 
« Jésus, guide nos pas pour que nous portions ta lumière
autour de nous comme les mages ».

Ensuite ils avancent vers l’autel saluent le Saint Sacrement et déposent leur présents à la crèche en chantant puis ils se placent dans les bancs

Comme les mages, comme les mages, de tout notre cœur, de toute notre foi,
Comme les mages, comme les mages, Seigneur, nous marchons vers toi.

1- Comme une étoile sur notre route, comme une lampe pour nos pas,
Pour ceux qui cherchent, ceux qui t’écoutent, la vraie lumière, Jésus, c’est toi.

2- Le roi du monde qui vient de naître, Il ne faut pas aller le chercher
Auprès des princes que l’on vénère : Parmi les pauvres il veut demeurer.

3- Tu nous invites à prendre place, dans ton royaume, où tu réunis
Hommes et femmes de toute race, petits et grands de tous les pays.

4- Quand tu nous parles, bonne nouvelle, Tu nous apportes une grande joie ;
Par ta parole, Dieu se révèle et nous voyons son visage en toi

Nous pouvons nous asseoir

Avant de commencer ce temps de prière nous tenons à remercier
les parents, grands-parents, les familles, d’avoir pris du temps pour accompagner ces enfants présents ce matin à l’adoration. Chers enfants, Merci d’avoir laissé de côté vos activités de vacances pour venir, à l’exemple des bergers et des rois mages, adorer Notre Seigneur Jésus Christ présent dans la crèche. 
Comme présents, les mages ont apporté à Jésus : de l’or, de la myrrhe et de l’encens
Et vous les enfants, qu’offrez-vous à Jésus ? Laissons parler les enfants …

C’est très bien nous lui offrons nos cadeaux du cœur... Jésus, les mages guidés
par l’étoile sont venus jusqu’à toi pour t’adorer et t’offrir leurs présents.
Jésus, Merci d’être venu, petit enfant fragile dans les bras de Marie.
Je peux m’approcher de toi sans peur, et te dire tout simplement : « je t’aime » !
Jésus, je viens aujourd’hui t’offrir ce que j’ai : ma prière, ma joie et tout mon cœur.

Nous voici, Jésus / C’est Toi qui nous invites
Nous voici Seigneur / Pour répondre à ton appel
Viens en nous, Jésus / Que ton amour habite
Le fond de nos cœurs / Viens en nous, Seigneur !

- 1 - Tu nous connais, Seigneur / Chacun par notre nom
Et c’est un grand bonheur / D’entrer dans ta maison
Tu nous attends, Seigneur / Et nous allons vers Toi
Nous préparons nos cœurs / A recevoir ta joie.

- 2 - Nous avons préparé / Des fleurs et des bougies
Nous avons apporté / un peu de notre vie
Nos mains se sont données / Pour avancer vers Toi
Ton amour tout entier / Nous ouvre grand les bras.

- 3 - Si nous fermons les yeux, / C’est pour mieux t’écouter
Quand tout est silencieux / Tu viens nous rencontrer
Mais tu es là aussi / Au milieu de nos chants
C’est la fête aujourd’hui / La fête des enfants !

Oui Jésus, tu nous invites, tu connais nos vies,
je te confie tout ce que j’ai dans mon cœur...

-Silence-

Je t’offre ma famille, mes amis, tous les malades, Père Bernardin, Père David,
et tous les prêtres, le Pape François, Monseigneur Gilbert Aubry, les religieux et religieuses… tous les gens que j’aime et ceux que je n’aime pas beaucoup...
Donne un rayon de ta lumière à mes parents à mes amis...

Donne un rayon de ta lumière à mes parents à mes amis
Elle est très simple la prière que je viens t’offrir aujourd’hui

- 1- Ils ont besoin de toi, Seigneur, car ils sont fâchés.
Ils ont besoin de toi, Seigneur, donne-leur la paix.

- 2- Ils ont besoin de toi, Seigneur, car ils sont malades
Ils ont besoin de toi, Seigneur, donne-leur la santé.

- 3- Ils ont besoin de toi, Seigneur, dans leur nouvelle mission
Ils ont besoin de toi, Seigneur, reste à leurs côtés.

Nous nous mettons pour écouter la Parole de Dieu

Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! (bis)
À pleine voix, louons le Seigneur,
Que règne en nos cœurs celui qui est la vie.
Ouvrez les yeux, le Royaume est là ; Jésus nous appelle.
Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! (bis)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (2, 1-12)
Nous sommes venus d’Orient adorer le roi
Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand.
Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent :
« Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient
et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi
Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres
et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui
répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux
de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me
l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir
entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les
précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie.
Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

-Méditation-
Saint Matthieu (2,1-12)
Aujourd’hui pour aller à l’autre bout du monde on prend l’avion et hop ! On arrive. Mais, au temps de Jésus voyager était une grande aventure.
Pourtant, les mages, des étrangers venus d’Orient de très loin, vont se mettre en route à la recherche du Roi qui vient de naître. Une étoile les conduit dans une crèche toute simple à Bethléem, qui signifie « maison du pain » allusion à Jésus Pain de Vie. Là, devant cet enfant-roi, les mages n’ont pas de doute : ce bébé est leur Roi, un roi pauvre, venu pour servir et non pour être servi, un roi à la manière de Dieu.

Qui sont les mages ?
Des astrologues venus d’Orient. Leur métier c’est d’observer le ciel et ce qui y manifeste. Et voilà que Dieu rejoint les mages dans leur métier, dans leur banale existence. Dieu se révèle dans leur ciel. « Nous avons vu l’étoile du Roi des Juifs et nous sommes venus nous prosterner devant Lui.’’ disent les mages. Les mages sont curieux d’aller voir où cette étoile les conduit et ils se laissent guider par la lumière par une étincelle de foi dans leur cœur. Ils marchent non par le désir de savoir mais par la soif de rencontre et leur chemin les mène à Jésus Sauveur de monde.
En fait, les mages demeurent le signe, qu’avec la naissance de Jésus, l’alliance de Dieu est ouverte à tous les chrétiens de toutes origines qui à coté des juifs prennent part aux promesses de Dieu. Les mages représentent tous les païens, tous les non croyants de tous les temps.

Qu’ont vu les mages ?
Une étoile. L’étoile représente la lumière, la grâce de Dieu, l’action de Dieu dans le cœur de tous hommes, cette étoile, cette lumière guide tout homme quel qu’il soit vers le Christ.

Et que font les mages à Bethléem ?
Ces mages païens se prosternent et adorent Jésus en signe de respect et de foi pour cet enfant Roi, Jésus, lumière pour toutes les nations, Soleil de justice.
Ces mages offrent aussi à l’enfant des présents : l’or, la myrrhe, l’encens.
Une profonde joie remplit leur cœur devant la grandeur de ce Tout Petit qui va changer le monde.
A l’inverse des mages qui sont émerveillés, le roi Hérode et tout Jérusalem ont peur, ils s’inquiètent, ils ne bougent pas, ils se méfient de cet enfant jésus.
Ils envisagent déjà de le tuer.

L’Épiphanie. (qu’on va fêter dimanche)
Veut dire manifestation de Jésus au monde. L’Épiphanie c’est la fête de tous ceux qui ne connaissent pas Jésus, tous ceux dont la foi est différente de la nôtre, tous ceux que Dieu aime, que Dieu éclaire et que Dieu attire à lui par sa grâce et son amour. Le Soleil de justice, Jésus s’est levé pour tous les hommes : tous sont aimés du même amour, tous sont destinés au même bonheur,
Venez, suivons l’Étoile, rendons grâce à Dieu, l’Étoile nous mène auprès de l’enfant Jésus.

Prions ensemble

Répétez après moi
-  Que se lève pour l’Église, l’étoile de la fidélité.
-  Que se lève pour le monde, l’étoile de la paix.
-  Que se lève pour les malades, l’étoile de l’espérance.
-  Que se lève pour nos familles, l’étoile de la joie. AMEN

Le Christ est la lumière qui dissipe les ténèbres.
Marchons avec le Christ pleins de confiance. Que Dieu fasse de chacun de nous des lumières pour guider nos frères sur leur chemin.
Comme les mages, nous sommes là, en train d’adorer Jésus, lumière des nations, offrons-lui comme présent, notre vie, notre histoire personnelle, ceux que nous n’aimons pas assez, notre cœur, nos familles, nos enfants, son église, tout le peuple de Dieu en marche.
Que la clarté d’en haut nous dirige, et nous mène jusqu’à l’éternité, jusqu’au bonheur promis.

Comme Marie, Joseph, les bergers et les mages
prosternons-nous maintenant devant l’enfant Jésus qui est notre Roi !

Adorez-le, bénissez-le ! Que la louange de vos chants le glorifie !
Adorez-le, bénissez-le ! Que de vos cœurs jaillisse le feu de l’Esprit !

1. Aujourd’hui, approchez-vous de lui,
Présentez-lui l’offrande de vos vies !

2. D’un seul cœur, louez votre Seigneur,
Que son amour transforme votre vie.

Enfant Jésus de la crèche, comme les bergers et les mages, nous t’adorons.
Fais-nous petits et humbles, comme tes premiers adorateurs.
Jésus Emmanuel, nous t’adorons.

Entrons dans la nuit, en cette nuit bénie, où le salut du monde resplendi
Entrons l’adorer, l’enfant Dieu est né, le verbe incarné viens nous sauver

Emmanuel Emmanuel Dieu se lève parmi nous

Un enfant nous est né, un fils nous est donné, voici venir le prince d’éternité
Unissons nos voix, aux anges dans la joie, Honneur et louange à notre Roi

Emmanuel Emmanuel Voici l’heure éternelle

Jésus Emmanuel, tu es notre Roi, tu t’es fait tout petit pour tenir dans la crèche.
Tu t’es fait tout petit, plus petit encore,
Pour devenir hostie et descendre dans les cœurs.
Tu t’es fait tout petit pour ne pas nous effrayer, pour pouvoir nous visiter.
Tu t’es fait tout petit pour nous apprendre l’humilité.
Et ce matin, doux Jésus, je contemple ta grandeur, tu es notre Roi !
Enfant Jésus de la crèche, doux et humble de cœur, nous t’aimons, nous t’adorons.

-Silence-

Aujourd’hui c’est noël , un enfant m’appelle
Aujourd’hui c’est noël , Joie dans le ciel

1- Il est si petit, plus petit que moi
Pourtant je lui dit : « j’ai besoin de toi »

2- Il est mon ami, ce petit enfant
Quand je pense à lui, mon cœur est plus grand

3- Pour me consoler, quand j’ai du chagrin
Je peux lui parler, ça me fait du bien

4- Je ferme les yeux, j’ouvre mes deux mains
Et je sens que Dieu, c’est comme un câlin

-silence-

Quand on enlève le Saint Sacrement

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.
Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.

Tu es Dieu et je suis à toi / Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux

- Après la bénédiction -

Chaque enfant est une étoile un éclat de l’infini
Dieu allume des étoiles dans le ciel de notre vie

1. Dans leurs yeux, un chemin à commencer
Dans leurs yeux un chemin inexploré.

4. Dans leurs cœurs un jardin ensemencé
Dans leurs cœurs un jardin ensoleillé.

- Chant final-

1- De toi Seigneur, nous attendons la vie, que ma bouche chante ta louange
Tu es pour nous un rempart, un appui, que ma bouche chante ta louange
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur, que ma bouche chante ta louange
Notre confiance est dans ton Nom très saint, que ma bouche chante ta louange.

Sois Loué Seigneur, pour ta grandeur,
Sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,
Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange

3 - Tu viens sauver tes enfants égarés, que ma bouche chante ta louange
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour, que ma bouche chante ta louange
Dans leur angoisse ils ont crié vers toi, que ma bouche chante ta louange
Seigneur tu entends le son de leur voix, que ma bouche chante ta louange

4 - Des ennemis toi tu m’as délivré, que ma bouche chante ta louange
De l’agresseur tu m’as fait triompher, que ma bouche chante ta louange
Je te rends grâce au milieu des nations, que ma bouche chante ta louange
Seigneur en tout temps je fête ton Nom, que ma bouche chante ta louange

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10