Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adorons Jésus "unité des chrétiens"
Article mis en ligne le 20 janvier 2017
Imprimer logo imprimer

Adoration du Saint sacrement tous les vendredis de 7h00 à 11h30.

N’hésitez pas à adorer Jésus dans le très Saint sacrement.

Aujourd’hui, nous adorons Jésus en union avec les Chrétiens du monde entier.

Christ est lumière et salut, telle est la Bonne Nouvelle !
Baptisés, nous avons pour mission d’annoncer son Royaume.
Que grandisse l’unité de tous les chrétiens, pour témoigner de cet amour.
Que notre célébration soit louange et espérance, engagement à servir
nos frères pour que, sur notre terre, fleurisse aujourd’hui la joie de l’Évangile.

Ton Église élèvera la voix, Jésus sois le bienvenu chez Toi !
Ouvrons grand les portes au Roi des rois, Jésus sois le bienvenu chez Toi !
Unissant toute générations, Jésus sois le bienvenu chez Toi !

Venez louer ! Venez danser, danser !
Dans sa demeure, élevez les mains !
Venez prier, prier ! Venez sonner, sonner !
N’ayez plus peur, élevez les mains !

Assemblés au son de ton appel, Jésus sois le bienvenu chez Toi !
Vois ton Peuple acclamant tes merveilles, Jésus sois le bienvenu chez Toi !
Nous louons au cœur de ta Maison, Jésus sois le bienvenu chez Toi !

Oui venez louer notre Seigneur,
Traçons sur nous le signe de la croix
Au nom du père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

Oui Seigneur c’est un plaisir d’être là auprès de toi tous les vendredis.
C’est ton amour qui nous rassemble pour te louer, t’adorer, te confier nos vies, celles de nos proches, ceux qui nous ont demandés de prier pour eux.
Nous pouvons nous asseoir.

Une fois par an au moins, de nombreux chrétiens prennent conscience qu’il existe des manières très diverses d’adorer Dieu. La manifestation qui déclenche cette prise de conscience porte le nom de Semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Célébrée traditionnellement du 18 au 25 janvier, la semaine de prière pour l’unité des chrétiens est, pour les chrétiens du monde entier, une occasion particulière de célébrer la diversité dans l’unité pour faire de l’unité chrétienne un élément visible de l’appel à la justice et à la paix. Cette année cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, a pour thème : « Nous réconcilier. L’amour du Christ nous y presse » à agir ensemble au service de nos frères les plus souffrants et à encourager ceux qui le font déjà.

Issus du même créateur / Le même souffle nous a donné la vie
Tous aussi perdus tous aussi pécheurs
Nous avons eu la chance qu’il nous attire à lui
Il nous a trouvés si précieux / Qu’il a choisi de quitter les cieux
Malgré sa colère et notre rébellion / Il est venu payer la rançon.

Nous n’avons qu’un seul Père / Nous n’avons qu’un sauveur
Qui pour nous s’est offert / Quand nous étions indignes et pécheurs
Nous n’avons qu’un seul Roi / Nous n’avons qu’une seule Foi
Au pied de la croix se brise ce qui nous divise
Nous sommes Une seule église

Les élus de tous les temps / Avec les anges et nous ici présents
Passeront l’éternité ensemble à l’adorer
Alors dès maintenant vivons dans l’unité
On verra que nous sommes ses disciples / A l’amour qui nous unira
Nous n’avons qu’un seul but : élever Jésus / Et que son salut soit répandu

Oui Seigneur, nous n’avons qu’un seul Père et nous formons
une seule église. Avant de t’adorer, tu nous appelles à nous convertir,
à nous tourner vers toi, et à ouvrir nos cœurs à ta miséricorde.
Seigneur, nous te demandons pardon.

Pardon, pardon d’avoir jugé, / Pardon, pardon d’avoir condamné,
Pardon, pardon d’avoir blessé, / Pardon, pardon d’avoir critiqué.

R/ C’est vrai, mon cœur est tortueux, / C’est vrai, il est dur et orgueilleux,
Et sans toi, je ne peux pas changer, / Seigneur, viens m’apprendre à aimer

Pardon de mépriser mes frères, / Pardon de rester là sans rien faire,
Pardon, c’est mon cœur qui te prie, / Pardon, oh ! viens purifier ma vie. R/

Tu nous as donné ta vie / Tu as donné ton Esprit
Pour que l’on soit tes témoins. Tu as dit, c’est par l’amour.
Que le monde qui nous entoure, verra que tu es vivant.
Alors entends nos prières, viens renverser nos barrières,
Viens nous apprendre à aimer. 

C’est vrai, nos cœurs sont tortueux ; C’est vrai, ils sont durs et orgueilleux,
Mais par toi, nous serons transformés ; Seigneur, rétablis l’unité.

-ensemble prions-

Nous te louons, Jésus Christ, pour nous avoir réconciliés avec Dieu et entre nous, par ta mort et ta résurrection, et pour nous avoir enseigné à respecter la dignité et la valeur de toute personne humaine. Nous te remercions
de ta présence en nos vies quotidiennes, et de l’appel que tu nous adresses
à être solidaires de ceux dont la dignité est brisée par des structures politiques,
sociales et économiques. Apprends-nous à célébrer l’espérance
de parvenir à dépasser, en toi, tout le mal de notre monde.

Qu’il est bon et doux de vivre ensemble en frères et sœurs dans l’unité !

Ah qu’il est doux pour des frères, de demeurer ensemble
Dans l’unité la prière, par l’Esprit qui rassemble
Ah qu’il est doux, de demeurer ensemble
(bis)

Oui seigneur il est bon de vivre tous ensemble, malgré les difficultés de la vie,
Seigneur, envoie ton Esprit Saint visiter notre monde…

1. Envoie ton Esprit saint, ton feu d’amour divin
Déploie ton cœur et viens nous sauver
Délivre-nous de nous, délivre-nous de tout ce qui refuse en nous de t’aimer

Du sang de ton Agneau déverse en nous le flot
Des abondantes eaux de ton pardon
Viens inonder nos vies / Restaure-nous, guéris notre monde

2. Reçois de nous Seigneur, le chant de notre cœur
Du lieu où tu demeures, réponds-nous
Par plus d’amour encore, plus puissant et plus fort
Viens sanctifier ton corps, parle-nous

Merci seigneur, pour le Don de ton amour…

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole de Dieu.

Venez louer le Seigneur, vous les nations.
Venez célébrer son nom, vous les peuples.
Car sa bonté pour nous est grande, Sa vérité dure à toujours.
Allélu, alléluia, allélu, alléluia, Allélu, alléluia, alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (4, 12-23)
Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée.
Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière.
Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Fin de la lecture brève Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent. Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-
On a mis en prison Jean Baptiste, le cousin de Jésus. C’est à ce moment même que Jésus choisit de prendre la suite. Il faut du courage à Jésus qui se lance dans une aventure qui le conduira lui aussi au même destin tragique de Jean Baptiste : à la mort sur la croix. Pour commencer sa mission, Jésus quitte Nazareth (village où il a vécu son enfance) pour habiter Capharnaüm (ville de Simon-Pierre), lieu de passage et de brassage de populations. Ce choix a une signification « C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! »
En citant Isaïe, prophète né 750 ans avant Jésus-Christ, Matthieu suggère que Jésus se soumet en tout, librement, à la volonté de son Père. Il va au-devant des hommes les plus éloignés de Dieu ; dans la Galilée (province où se mélangeaient de nombreuses races, pays ouvert aux caravanes de passage et à toutes les influences païennes. (Ce qui déplaît aux dirigeants juifs).
Ecoutez ce que disait Isaïe à propos de Galilée : « Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. »
Cette lumière, c’est la présence de Dieu au milieu des hommes sous une forme inimaginable : Dieu s’est fait petit, Dieu s’est fait homme. Une certaine lumière traverse toute la Bible depuis la création jusqu’au matin de Pâques. Cette lumière est présente au moment où Jésus commence sa vie publique, s’ouvre à sa vocation. La lumière est le signe du salut à l’œuvre. C’est grâce à cette lumière que nous voyons le monde autour de nous. La lumière vient de Dieu, elle nous permet d’avancer et d’agir. Là où les ténèbres paralysent, elle nous permet de nous comprendre et de comprendre les autres, et surtout elle permet de faire confiance à l’action de Dieu Amour dans nos pauvres vies. Ce qui n’était qu’une étoile dans le récit des mages est devenu une grande lumière au début de la prédication de Jésus, et cette lumière resplendira merveilleusement au matin de Pâques. Dès le début de sa vie publique, Jésus proclame « Convertissez-vous car le Royaume des cieux est tout proche », et Jésus appelle des pauvres pêcheurs à le suivre.
Oui, le Royaume des cieux est tout proche, proche parce que présent en Jésus lui-même, Fils de Dieu.
Jésus incarne cette proximité de Dieu ouverte à chacun. C’est Lui, Jésus, le Royaume des Cieux. « Convertissez-vous ». Revenez vers votre Dieu pour obtenir le Royaume des cieux. Oui, pour accueillir Dieu, il faut préparer et changer son cœur. Jésus annonce cela à tous ceux qui cherchent Dieu. C’est pour eux d’abord que Jésus vient apporter la lumière. Cette lumière, c’est lui et sa parole. Jésus est venu sur terre pour nous apprendre à aimer pour de vrai. Quand tu vois quelqu’un qui a un visage triste, apporte-lui ta joie. C’est déjà la lumière de Jésus qui vient nous sauver. Aujourd’hui, Jésus s’approche de chacun de nous dans les Ecritures, les Sacrements, la prière, dans les plus petits de ses frères que nous aimons et que nous servons. Remarquez bien, frères et sœurs, que lorsque Jésus appelle Simon, André, Jacques et Jean (ses futurs apôtres), il les appelle au cœur de leur vie quotidienne, en plein boulot. Quelle audace en ce Jésus ! C’est Lui qui prend l’initiative, c’est lui qui appelle, c’est lui qui engage des hommes tout simples (pas des savants) à sa suite. Cet homme qui passe, Jésus-Christ, transforme la vie de ceux qu’il appelle. Cet homme Jésus marche, enseigne, proclame la Bonne Nouvelle, guérit, pardonne.
Ce matin, Jésus t’appelle, toi aussi, moi aussi, petit ou grand adorateur, adorateur d’un jour ou adorateur de plusieurs vendredis, toi jeune, toi papa, toi maman, Jésus t’appelle à le suivre et à le servir avec tes moyens, tes possibilités.
Baptisés, nous avons pour mission d’annoncer son Royaume.
Guéris-nous Seigneur, sauve-nous Seigneur, et fais de nous des sauveurs avec Toi.
Seigneur, dirige notre vie selon ton amour miséricordieux. Que nous soyons capables d’oser des gestes de fraternité, des gestes de paix, des gestes d’amour.
Bénis sois-tu Père, toi qui entends et qui exauce la prière de tes enfants, toi qui écoute la prière des adorateurs de ton Fils bien-aimé.
Le Seigneur est ma lumière et mon salut, de qui aurais-je crainte ? Telle est la Bonne Nouvelle de Notre Seigneur Jésus-Christ.

-ADORATION-

Prosternez-vous devant votre Roi, Acclamez-le de tout votre cœur.
Faites monter vers sa majesté, des chants de gloire, pour votre Roi des rois.

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère, 
Je T’offre toutes les souffrances du monde et plus particulièrement celles de ton Eglise en détresse. Nous te supplions de rassembler, par ton Esprit Saint, tout ce qui est divisé. Guéris les cœurs de ceux qui ont été blessés par l’Eglise
Tu as prié pour que tous soient un, nous Te prions pour l’unité des chrétiens,
telle que Tu la veux, par les moyens que Tu veux.
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent. Donne la lumière et l’Espérance
à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit, Accorde la fidélité et
la persévérance à ceux qui Te sont consacrés. Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix, nous a révélé Ton Amour, 
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

(silence)

Tu seras Lumière au milieu du monde, Flamme qui rayonne et qui luit.
Tu seras Lumière au milieu du monde, Flamme du Seigneur Jésus-Christ

Tu seras le feu que le Maître veut répandre,
Dieu t’a réveillé par le souffle de l’Esprit.
Donne ta chaleur quand la nuit vient à descendre,
Toi qui as reçu l’étincelle de la Vie !

PRIERE POUR L’UNITE DES CHRETIENS

Avec Toi nous prions Seigneur, pour que tous nous soyons unis
comme tu l’es avec ton Père. Avec toi, nous prions, Seigneur,
pour ton Eglise, pour que le désir d’unité jaillisse avec force,
pour que l’unité ne soit pas écartée. Nous partageons ta Joie,
Seigneur, toutes les fois que l’unité germe dans ton peuple, toutes les fois
que s’estompent les différences confessionnelles, que s’approfondit l’échange mutuel et que le respect mutuel nous unifie. Nous partageons ta joie,
Seigneur, lorsque ton peuple vit dans l’unité, accepte de partager sa maison, sa paroisse, son expérience de prière, de fraternité, de témoignage ou de
service. Avec toi nous prions, Seigneur, pour que ta prière soit pleinement
et définitivement exaucée, lorsque nous, ton peuple, ne ferons qu’un avec
Toi et ton Père. Amen !

Qui de nous trouvera un monde meilleur ?
Qui de nous entendra la voix du Seigneur ?
Aide-toi, aide-moi et viendra le jour où le monde sera un monde d’amour
Qui de nous offrira de donner son cœur ?
Qui de nous chantera un monde meilleur ?

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

Chant final
1- Nous voulons vivre l’unité,
Rester ensemble à chaque instant.
Surtout ne pas nous séparer,
Continuer d’aller de l’avant.

Tous ensemble, nous partageons l’amour du Seigneur,
L’adoration du Sauveur.
Tous ensemble, nous accueillons l’Esprit du Seigneur,
L’unité du Créateur.

2- Nous voulons te rester fidèle
Et devenir un même corps ;
Travailler au lien de la paix,
Marcher toujours dans le même Esprit.

3- Reconnaissons nos différences,
En Dieu elles seront notre force.
Nous allons partager ensemble,
Chercher encore le royaume de Dieu.

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10