Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "Prions Jésus avec Marie Notre dame de Lourdes pour les malades"
Article mis en ligne le 9 février 2017
Imprimer logo imprimer

- ADORATION DU SACREMENT -

Prions Jésus avec Marie Notre dame de Lourdes
pour les malades

La Journée des Malades a lieu chaque année à l’occasion
de la fête de Notre-Dame de Lourdes demain,
samedi 11 février 2017 à 9h00,
la Paroisse du Moufia accueillera lors d’une célébration,
les malades de notre quartier.
Aujourd’hui, nous avons une pensée particulière pour tous les malades.

Marie, notre Dame de Lourdes, nous te demandons d’intercéder pour nous
auprès de ton fils Jésus en ce temps d’adoration.
Toi que nous invoquons si souvent dans nos prières,
Toi la première adoratrice,
Toi qui retenait tous les évènements et les méditait en ton cœur,
Guide-nous ainsi que nos proches, comme tu as guidée
Sainte Bernadette à la grotte de Massabielle,
et accompagne-nous en ce chemin de grâces vers le Royaume de Dieu.
Que par Toi, nous soyons Lumière...
Que Dieu nous bénisse, et que la terre entière L’adore

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

En ce temps d’adoration demandons à Notre Dame de Lourdes
d’ouvrir nos cœurs à la prière

Sainte Marie, Reine du Ciel, ouvre nos cœurs à la prière.
Comme Bernadette à Massabielle, soyons témoins de la lumière

1. Tu nous demandes dans la confiance
de venir prier avec toi
Et tu nous aides en confidence
à faire le signe de la croix.

2. Tu nous dis de faire pénitence
et de prier pour les pécheurs
Boire à la source de l’innocence,
Monde nouveau pour le bonheur.

3. Tu nous demandes de construire
une chapelle d’humanité
Fleuve de lumière, soif de guérir
procession de fraternité.

-Ensemble prions la neuvaine-

Ô Marie, à l’annonce de l’Ange, vous preniez la route à la rencontre de votre cousine Élisabeth. Ensemble, vous chantiez les merveilles et la miséricorde de Dieu. À travers vous, c’est toute l’Église, qui aujourd’hui encore, chemine avec les hommes de ce temps pour leur annoncer le Royaume de Dieu. Dans la foi et l’espérance, nous tournons nos cœurs vers vous pour trouver les mots qui disent la présence de Dieu à l’œuvre dans nos vies. Notre-Dame de Lourdes nous confions à votre regard de tendresse ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur cœur, ceux qui peinent sur le chemin de l’amour, ceux qui ne peuvent subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles. Veillez aussi sur ceux qui avancent sur un chemin de paix et de sérénité. Que tous découvrent auprès de vous les merveilles que Dieu accomplit dans leur vie, par Jésus-Christ, votre Fils qui est vivant dans les siècles des siècles. Amen.

Sous ton voile de tendresse, nous nous réfugions.
Prends-nous dans ton cœur de mère où nous revivrons.
Marie, mère du Sauveur, nous te bénissons.

Marie notre mère, garde-nous dans la paix.
Refuge des pécheurs, protège tes enfants
.

Quand nous sommes dans l’épreuve, viens nous visiter.
De tous les dangers du monde, viens nous délivrer.
Marie, mère du Sauveur, prends-nous en pitié.

Seigneur, les maladies font partie des épreuves de la vie terrestre,
mais tu as mis des moyens curatifs à notre disposition pour que
les souffrances corporelles soient dissipées ou tout du moins adoucies.
Aie pitié de ceux qui souffrent, donne-leur le courage moral,
les forces spirituelles et physiques nécessaires pour combattre la maladie. Jette, nous t’en supplions, un regard de compassion
sur leurs souffrances et daigne y mettre un terme.
Assiste, Dieu Tout Puissant, notre désir de les soulager ;
dirige notre pensée afin qu’elle aille verser un baume salutaire
sur leur corps et la consolation dans leur âme.
Daigne, Seigneur, écouter favorablement les vœux
que nous t’adressons en ce moment ;
que les bons Esprits qui exécutent tes volontés
nous viennent en aide pour l’accomplissement de notre demande.
Amen.

Plonge-moi dans ta rivière d’amour,
Plonge mon esprit dans les profondeurs de ta joie.
Inonde le désert de mon âme par la douce pluie du ciel.

Mon âme est rafraîchie ; Quand ton onction m’envahit,
Je suis restauré, guéri, Quand ton onction m’envahit.

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole de Dieu

- PAROLE-

Alléluia, Alléluia …

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 29-39)
- Le Christ a pris nos souffrances, il a porté nos maladies -
En quittant la synagogue, Jésus, accompagné de Jacques et de Jean, alla chez Simon et André. Or, la belle-mère de Simon était au lit avec de la fièvre. Sans plus attendre, on parle à Jésus de la malade. Jésus s’approcha d’elle, la prit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous les malades, et ceux qui étaient possédés par des esprits mauvais. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit toutes sortes de malades, il chassa beaucoup d’esprits mauvais, et il les empêchait de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était. Le lendemain, bien avant l’aube, Jésus se leva. Il sortit et alla dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ses compagnons se mirent à sa recherche. Quand ils l’ont trouvé, ils lui disent : « Tout le monde te cherche. » Mais Jésus leur répond : « Partons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame la Bonne Nouvelle ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Il parcourut donc toute la Galilée, proclamant la Bonne Nouvelle dans leurs synagogues, et chassant les esprits mauvais. Acclamons la Parole de Dieu.

- Méditation-
Dans l’Evangile d’aujourd’hui, Jésus est accompagné de Jacques et Jean, il vient d’enseigner dans la synagogue, il s’en va vers une maison privée, celle de Simon et André. Or, la belle-mère de Simon avait une forte fièvre.
Contemplons Jésus qui s’approche de la malade, lui prend la main toute chaude de fièvre (un geste familier, amical, humain).
Seigneur Jésus, prends ma main et guéris-moi de toutes mes fièvres, guéris-moi de ma maladie.
« Jésus la fit se lever » ; la belle-mère est guérie. Elle se lève, elle est ressuscitée. Cette guérison est un signe qui annonce le règne définitif de Dieu quand Dieu vaincra la mort. « Se lever » dans la Bible, c’est être ressuscité, être debout. Celui, celle qui accueille la foi en Jésus-Christ sait déjà qu’il, qu’elle est sauvé-e- du péché, de la mort.
En disant que la malade se lève et se met à servir, Marc se souvient du mot servir employé par Jésus lui-même, qui veut dire « donner sa vie », « aimer sans condition ».
Lorsque Jésus guérit toutes sortes de malades et chasse les esprits mauvais, il ne fait qu’accomplir la mission que son Père lui a confiée : guérir, libérer, sauver l’homme, donner sa vie, servir. Son amour est gratuit, sans limite, sans calcul, sans condition.
Pour Jésus, notre vraie maladie, c’est le péché qui nous sépare de Dieu, qui nous éloigne de nos frères. C’est le péché le mal essentiel pour lequel Jésus a donné sa vie, car Jésus s’intéresse personnellement à chacun de nous. Il est l’amour infini qui va jusqu’au bout du Service.
« Je suis venu pour servir et donner ma vie en rançon » nous dit Jésus.
-Toi mon frère malade, dans l’épreuve du cœur, Toi ma sœur malade, dans l’épreuve du corps, sauras-tu entendre la Bonne Nouvelle de ta guérison au cœur même de ton épreuve, de ta maladie ? Sauras-tu entendre Jésus te dire de sa douce voix : « Je te porte dans mes bras », « Je te soutiens », « Je t’accompagne », « Je te fortifie », « Je t’aime ».
« Ne crains pas, je suis avec toi, tu es à moi ».
Qui, mieux que Jésus sait combien l’homme est petit, pécheur, malade ?
Qui d’entre nous ne s’est jamais mis en colère, n’a jamais envié l’autre, n’a jamais regardé avec envie la femme ou l’homme de l’autre, n’a jamais été orgueilleux, fait un serment ?
Jésus connaît notre cœur. Jésus nous offre son pardon, sa vie, sa joie, sa paix, le sacrement de réconciliation qui est un geste de Jésus ressuscité, un geste qui nous fait « se lever ».
N’oublions jamais que Dieu a horreur du péché mais Dieu aime le pécheur qu’il a créé. Nous sommes des pécheurs pardonnés.
Prions :
Seigneur Jésus par ton Corps et ton Sang, guéris le cœur de l’homme, guéris mon cœur.
Guéris mon corps, ma langue, mes mains, mes oreilles, mes yeux, mes pensées, ma maladie.
Guéris-moi de ne pas servir, de ne pas aimer suffisamment.
Fais de moi ton enfant bien-aimé.
Fais de moi un artisan de paix, de justice.
Jésus, apprends-moi à aimer comme tu aimes.
Fais de moi ton ami pour toujours. Amen

Prions
Vierge Marie, Mère de Miséricorde, c’est avec confiance que je tourne vers Vous mon regard filial. Je sais et je crois que vous m’accompagnez dans mon épreuve, comme vous l’avez fait pour Jésus, votre Fils,
sur le chemin du calvaire. Quand ma croix sera trop lourde,
aidez-moi à la porter et à ne pas perdre courage. Vierge Marie, notre Mère priez pour moi ainsi que pour tous ceux qui me manifestent leur affection.
Que par votre intercession, Jésus votre Fils, nous comble de sa Paix
et nous garde dans l’Espérance. Amen

-ADORATION-

Adorez-le, bénissez-le ! Que la louange de vos chants le glorifie !
Adorez-le, bénissez-le ! Que de vos cœurs jaillisse le feu de l’Esprit !

1. Aujourd’hui, approchez-vous de lui,
Présentez-lui l’offrande de vos vies !

2. D’un seul cœur, louez votre Seigneur,
Que son amour transforme votre vie.

O mon Dieu, que J’adore,
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Je t’offre tous les malades…,
enfants, jeunes, adultes, personnes âgées viens les visiter...
Tu nous connais Seigneur, nous te supplions d’avoir pitié
de tous ceux qui souffrent dans leur corps, dans leur cœur et dans leur âme. Aie pitié de tous les malades Seigneur, bénis-les ...
Faites qu’ils recouvrent la santé.
Seigneur, c’est dans la Foi qu’en cet instant, nous déposons tous les malades que nous connaissons devant toi et que nous te demandons de guérir.

-silence-

Seigneur si la guérison n’est pas possible, donne-leur ton courage
et ta force pour supporter cette épreuve.
Que ta volonté soit faite !

-silence-

1- Je m’abandonne de toute mon âme,
Toi qui connais si bien mon cœur, ce qui me trouble et me fait peur
Je Te le donne, Te l’abandonne
Je remets tout entre Tes mains, que s’éclaire enfin mon chemin

Pour que Tout en moi puisse Te glorifier
Qu’aucune faiblesse ne vienne T’attrister
Je remets tout entre Tes mains mon Divin Potier

2- Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout désir devienne Tien que de moi il ne reste rien
Rien que Te plaire, Te satisfaire
Que tout mon cœur Te soit contrit que je sois intègre dans ma vie

3-Je m’abandonne de toute mon âme
Que tout mon être soit désormais de Ta gloire le seul reflet
Voici mon cœur, voici mon âme
Que je sente Ta main sur moi me façonner comme autrefois

-Quand Jésus passe-

1- Dieu tu es ma force, ma consolation, une lampe devant mes pas.
Ta voix a triomphé de l’ouragan, remporté le combat. 

Tu m’offres chaque jour ton infaillible amour ;
Toi, qui as fixé le cours des étoiles, Sois mon ancre, sois ma voile !

2- Tu étends mes ailes pour toucher les cieux, protégé par ta main.
Ta grâce m’appelle à lever les yeux et suivre ton chemin.

3- Ta miséricorde coule de la croix, ton sang m’a racheté.
Tout ce que je suis me vient de toi. sans fin je te louerai.

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu,
Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.
Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,
Proclamez qu’il est grand que son nom est puissant.

1 - Oui, je le sais notre Seigneur est grand,
Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir,
Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,
depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

2 - Reconnaissez que le Seigneur est bon !
Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
Je veux chanter la douceur de son nom,
Béni soit Dieu par toutes les nations !

Allons à la source, Jésus nous appelle,
Exultons de joie, de Son Cœur jaillit l’Eau Vive !
Allons à la source, Jésus nous appelle,
Exultons de joie, de Son Cœur... jaillit l’Eau Vive !

1-Seigneur toi seul est le chemin, Tu es la Vie, la Vérité.
Nous mettons nos pas dans les tiens, pour chaque jour Te rencontrer !

2-Dans nos déserts Tu nous rejoins, nous avançons dans la confiance.
Vers Toi nous élevons les mains : nous avons soif de Ta Présence !

3-Ton amour recouvre la Terre, nous contemplons Ta Majesté.
Tu donnes vie à l’Univers, source de toute éternité.

4-Par l’Esprit Saint que Tu envoies, Tu viens embrasser notre cœur.
En lui nous connaissons la Joie, d’annoncer que Tu es Seigneur !

Allons à la source, Jésus nous appelle,…
de son Cœur...jaillit l’Eau Vive, nous irons puiser... pour l’éternité
de son Cœur...jaillit l’Eau Vive, nous irons puiser... pour l’éternité

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10