Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "sur l’amour"
Article mis en ligne le 16 février 2017
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis, le Saint sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à prendre du temps pour adorer Jésus !
de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 elle est animée.

Mardi dernier, c’était la fête des amoureux. Aujourd’hui, nous offrons à Dieu,
tous les couples qui veulent vivre à deux dans la durée,
ceux qui projettent de s’engager dans le sacrement du mariage, de fonder un foyer. Nous lui confions aussi tous les couples déjà engagés dans une expérience
de vie commune, et ceux qui sont unis par le lien du mariage.
Seigneur, nous te confions ceux qui se sont engagés par amour pour Toi…

Seigneur, en ce temps d’adoration, nous te confions tous ceux qui s’aiment,
que leur amour grandisse de jour en jour, nous te confions particulièrement
tous ceux qui traversent des périodes difficiles, les couples qui n’arrivent
plus à s’aimer ranime cette flamme d’amour dans leur cœur.
Seigneur, que ma bouche chante ta louange

De toi, Seigneur, nous attendons la vie,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es pour nous un rempart, un appui,
Que ma bouche chante ta louange.

La joie du cœur vient de toi Oh Seigneur
Que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint
Que ma bouche chante ta louange.

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur
Sois loué pour tous tes bienfaits
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur
Ton amour inonde nos cœurs
Que ma bouche chante ta louange !

Oui Seigneur que ma bouche chante ta louange !

Traçons sur nous le signe de la croix

Seigneur, aimer c’est tout donner et se donner soi-même

Aimer c’est tout donner (bis) Aimer c’est tout donner et se donner soi-même

 1. Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
Si je n’ai pas l’Amour, je suis comme l’airain qui sonne ou la cymbale qui retentit 

2. Si je prophétisais et connaissais tous les mystères,
Si j’avais la Foi à transporter des montagnes, Sans l’Amour, je ne suis rien ! 

3. Quand je distribuerais ce que je possède en aumônes,
Et si je livrais mon corps à brûler dans les flammes, Cela ne me sert à rien !

Bientôt nous serons en carême, Seigneur aide-nous à aimer malgré les difficultés de la vie.
Aimer, que ce verbe est beau ! mais souvent nous avons du mal à l’utiliser
sans Ton Amour Seigneur, nous ne sommes rien. Ton Amour est plus fort que la mort. Tu nous as choisis pour être tes amis, pour qu’à notre tour, nous partagions cet amour avec nos frères. Seigneur aide-nous à aimer notre prochain.
C’est par ta grâce que nous pouvons nous approcher d’eux et de toi, sauve-nous !

1. Tout mon être cherche, d’où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer, Lui le Dieu fidèle, de toute éternité.

C’est par ta grâce, que je peux m’approcher de toi,
c’est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi une nouvelle création,
de la mort tu m’as sauvé par ta résurrection

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Oui Seigneur, c’est par ta grâce que nous nous approchons de toi
Ton amour est immense, ta miséricorde est infinie, tu nous couvres de ta grâce Seigneur, envoie ton Esprit Saint sur nous Tous ici présents…
Sur tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux...
Envoie ton Esprit Saint sur tous les malades donne-leur Force et guérison...
Viens visiter tous les couples, surtout ceux qui n’arrive plus à s’aimer,
ranime en eux cette flamme d’amour du tout début de leur rencontre…
Couvre chacun de nous de ton amour…

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.
Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.
Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

Dieu tu es infiniment grand et plein de tendresse pour nous.
Nous te remercions pour le don de ton amour.

- Parole-

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Alléluia, Alléluia…

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (5, 38‑48)
« Aimez vos ennemis »
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit :
Œil pour œil, et dent pour dent. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.
Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? « Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. » Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-
Jésus disait à ses disciples avec une puissance inouïe « Vous avez appris qu’il a été dit ‘œil pour œil, dent pour dent ‘ moi je vous dis de ne pas riposter au méchant. »
Jésus s’oppose à ce qui a été dit auparavant -avant sa venue- et il offre une Loi nouvelle. A l’époque de Jésus, la règle était de rendre l’équivalent du mal que l’on a reçu : œil, dent. Jésus propose autre chose : aimer l’autre avant de le détester. Jésus nous dit de ne pas se venger du tout, de ne pas riposter au méchant. Jésus nous invite à l’amour parfait, à mettre l’amour en premier à la manière de Dieu.
Certes, aimer ses ennemis c’est contre-nature et pourtant c’est bien le chemin que Jésus a choisi d’emprunter.
Toi, adorateur, veux-tu devenir un ami ou un ennemi ? As-tu déjà senti monter en toi un sentiment de vengeance ? Es-tu d’accord avec la proposition de Jésus ? Aimer ton ennemi, est-ce réalisable pour toi ?
Dans la prière, demande à Jésus d’apaiser ton cœur.
Oh ! Jésus, que veux-tu nous dire, nous faire comprendre, lorsque tu prononces ces paroles difficiles à entendre, dures à vivre : Si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre ; si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau ; si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui ; à qui te demande, donne.
Attention ! Jésus ne nous demande pas de cautionner l’injustice ! Un vrai disciple de Jésus doit se battre contre l’injustice, la pauvreté, la violence.
Ce que Jésus nous demande, c’est de vaincre en nous l’instinct de vengeance. Quand on rend le mal pour le mal, on rentre dans un circuit infernal. Jésus veut ouvrir une autre route à l’humanité : vaincre le mal par le bien, répondre à la haine par l’amour.
Et Jésus d’ajouter « Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent ».
Voici la nouveauté suprême de l’Evangile : prier pour ses ennemis pour qu’ils se convertissent.
Certes, faire ce que Jésus demande, dépasse nos possibilités humaines. Si Jésus nous dit d’aimer nos ennemis, c’est parce que Dieu le premier nous aime ainsi.
Voilà la force des chrétiens : Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs. Celui qui se sait aimé de Dieu est capable de cet amour impossible : aimer son ennemi.
Frères et sœurs, quand nous sommes devant un amour difficile, impossible humainement, mettons-nous devant un crucifix et disons avec un cœur confiant : Toi, Jésus Fils du Père, tu as voulu le bien de ceux qui te voulaient du mal, tu as souffert et tu es mort pour ceux qui te faisaient souffrir et mourir. Tu as même dit « Père, pardonne-leur ; ils ne savent pas ce qu’ils font ».
L’amour de l’ennemi ne peut venir que de Dieu, que de Jésus qui est le crucifié sans haine.
Comment faire pour aimer celui qui ne t’aime pas ?
Tout simplement en imitant Dieu qui t’aime sans condition, qui te pardonne sans cesse, en priant pour ceux qui t’énervent, que te font du mal, ceux que tu n’aimes pas ou ceux qui ne t’ aiment pas non plus. Car, faire du bien à ceux qui te font du mal, c’est imiter Dieu, c’est divin. Voilà ce que Dieu attend du chrétien, de toi, de moi, de nous.
Prions :
Bénis le Seigneur ô mon âme
Bénis son nom très saint tout mon être
Le Seigneur pardonne toutes tes offenses
Et te guérit de toute maladie
Le Seigneur est tendresse et pitié
Lent à la colère et plein d’amour
Il met loin de nous nos péchés
Il n’agit pas envers nous selon nos fautes
Bénis le Seigneur ô mon âme.

Seigneur Jésus, je le crois, tu es le Fils du Dieu vivant. Tu es Celui qui vient me dire avec douceur : Ne rends pas le mal par le mal - Aime ton ennemi - Ne garde pas rancune - Ne cultive pas la haine - Offre-moi ton cœur.
Seigneur, qui suis-je pour condamner mon frère ? Mon frère, ma sœur a des défauts et des qualités comme moi.
Jésus, apaise mon cœur. Remplis-le de ton amour. Amen

Seigneur Jésus, tu nous as dit :
Je vous laisse un commandement nouveau :
Mes amis, aimez-vous les uns les autres.
Ecoutez mes paroles et vous vivrez.

-silence-

-Adoration-

Reçois de moi le parfum qui t’es dû,
La beauté de ton Nom en mon âme éperdue,
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime
Reçois du peu que je trouve à donner,
Tout l’amour que mes yeux n’ont pas su te montrer,
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime

Rien n’est plus grand que ton nom,
Rien n’est plus saint que le sang du pardon,
je veux n’être qu’à toi, Jésus mon Roi.

Je ne veux rien que vouloir te louer,
Adorer ton Saint Nom et ta Fidélité,
Je veux n’être qu’à toi Jésus je t’aime
Je veux porter et laver à ta croix
Les pensées de mon cœur dans le cœur de tes voies,
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime.

Je vous salue, ô Cœur sacré de Jésus,
Source vive et vivifiante de la vie éternelle,
Trésor infini de la Divinité, fournaise ardente du divin amour.
Vous êtes mon asile et le lieu de mon repos.

O mon divin Sauveur, embrasez mon cœur de l’ardent amour
dont le vôtre est tout enflammé. Répandez dans mon cœur
les grandes grâces dont le vôtre est la source
et faites que mon cœur soit tellement uni au vôtre que votre volonté
soit la mienne et que la mienne soit éternellement conforme à la vôtre,
puisque je désire désormais que votre sainte volonté soit la règle
de tous mes désirs et de toutes mes actions. Amen.

Je te donne mon cœur, il ne m’appartient plus
Ce que j’ai de meilleur, tout est pour toi Jésus
Un parfum de valeur sur toi est répandu
C’est l’offrande de mon cœur, je suis à toi Jésus

Prends mon âme, prends mon cœur, je te donne tout
Prends ma vie, me voici, je te donne tout,
Mon cœur est à toi, tout à toi
(bis)

O Jésus, qui avez un cœur si bon et compatissant, si miséricordieux
qui me voyez et m’aimez. Vous qui n’avez jamais repoussé personne, dont la miséricorde est infinie, qui ne pouvez voir une douleur sans vouloir la soulager, je mets toute ma confiance en Vous. Je suis sûr que vous ne m’abandonnerez jamais, que je serais toujours exaucé au-delà de mes espérances. Toutes vos promesses se réaliseront pour moi. Vous me donnerez toutes les grâces nécessaires dans mon état. Vous mettrez la paix dans ma famille. Vous aiderez toutes les entreprises. Vous bénirez ma demeure, puisque l’image de votre Sacré-Cœur y est exposée et honorée.
Vous me consolerez dans toutes mes peines. Vous serez mon refuge assuré pendant ma vie et à l’heure de ma mort. Amen

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10