Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "1ère semaine du Carême"
Article mis en ligne le 2 mars 2017
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.
En ce temps de Carême n’hésitez pas à venir adorer Jésus !
de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

Mercredi nous avons reçu les cendres, ce qui marque le début du Carême.
Le Carême nous offre encore une fois l’opportunité de réfléchir sur
ce qui est au cœur de la vie chrétienne : la charité. En effet, c’est un temps
favorable pour renouveler, à l’aide de la Parole de Dieu et des Sacrements,
notre itinéraire de foi, aussi bien personnel que communautaire.
C’est un cheminement marqué par la prière et le partage,
par le silence et le jeûne, dans l’attente de vivre la joie pascale.
Saisissons la grâce du temps de Carême pour reconsidérer notre vie.
Avec l’aide du Seigneur, comprenons que nous avons besoin d’être sauvés.
Le Carême n’est pas un temps de deuil, mais celui de la joie et de la lumière.
La croix de Jésus est une croix d’Amour, elle est là pour nous montrer
d’où nous venons et nous indique le chemin du vrai bonheur.
Pendant le carême, l’adoration se fera comme d’habitude le vendredi matin
à l’église, par contre, les chemins de croix auront lieu dans les différents
quartiers du Moufia
, pour vous y rendre, veuillez consulter l’affiche au fond de l’église ou sur le site de la paroisse. Nous sommes invités à prendre part au chemin de croix cette semaine il aura lieu à la cité Roland Garros.

Ensemble chantons :

1. Élancée vers les Cieux pour me montrer d’où je viens,
Tu es le doigt de Dieu qui m’indique le chemin du vrai bonheur
qui passe par la Croix, pour que mon cœur s’abandonne avec Foi.

Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, dissipe notre nuit.
Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, illumine nos vies.

2. Lumière dans la nuit, comme une étoile des Cieux,
Ta clarté me conduit vers le Cœur même de Dieu ;
Ô Croix d’Amour, quand je suis dans le noir,
sois mon secours, ravive mon espoir.

3. Dans l’ombre de la Croix se tient la Vierge Marie ;
tout comme au Golgotha, Amoureusement,
Elle prie pour Ses enfants qui rejettent la Croix,
pour Ses enfants qui ont perdu la Foi.

Et tandis que le monde s’embourbe dans la noirceur,
Dieu répand sur la terre la Lumière de la Croix, la Lumière de Son Cœur.

-Traçons sur nous le signe de la croix-

Oui seigneur, par ta croix tu nous sauves.
Ton amour est immense, ta miséricorde est infinie, tu nous couvres de ta grâce Seigneur, envoie ton Esprit Saint sur nous Tous ici présents…
Sur tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux...
Envoie ton Esprit Saint sur tous les malades donne-leur Force et guérison...
Couvre chacun de nous de ton amour…

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.

Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.

Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

-silence-

1 .Tu as voulu des enfants unis, qu’il en soit ainsi
Un jardin de paix pour Ta famille, qu’il en soit ainsi
Et nous voilà tous ensemble, Prêts à faire Ta volonté ;
S’il est vrai qu’on Te ressemble, Donne-nous Ta sainteté.

2. Tu as voulu des enfants heureux, qu’il en soit ainsi
Un amour sincère au fond des yeux, qu’il en soit ainsi
Nous ne sommes pas capables, Donne-nous de nous aimer ;
Que nos vies soient acceptables Selon Tes desseins parfaits.

Et nous serons enfin ce temple, ce palais où Tu demeures,
Où Ton cœur de Père nous comble de Sa grâce.
Et nous serons enfin l’épouse que Ton amour a choisie :
Le parfum de Ta vie … Qu’il en soit ainsi !

3. Tu as voulu Ton trône établi, qu’il en soit ainsi
Et ton règne sur tout le pays, qu’il en soit ainsi
Nous irons dans Ta confiance, Enflammés de Ton Esprit ;
Proclamer dans Ta puissance Le salut de Jésus-Christ !

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.
Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.

Quand parfois je crains d’avoir perdu mon chemin,
Tu es toujours tout près de moi.
Non, je ne craindrai rien, car tu me tiens par la main,
Tout près de moi jusqu’à la fin.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 4, 1-11)
« Jésus jeûne quarante jours, puis est tenté »
En ce temps-là, Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
Alors le diable l’emmène à la Ville sainte, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et :  Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »
Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai,
si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. » Alors, Jésus lui dit :
« Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras,
à lui seul tu rendras un culte. » Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s’approchèrent, et ils le servaient. – Acclamons la Parole de Dieu.

Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.
Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier.

Je n’oublierai pas ton grand amour pour moi,
Pourtant parfois je doute encore.
Ô Jésus, guide moi, garde moi tout près de toi,
Je veux t’aimer jusqu’à la fin

-Méditation-
Jésus est conduit dans le désert pour être tenté par le démon. Voici le grand combat de Jésus qui nous invite à nous aussi à entrer dans le combat du carême. Avant de commencer sa mission, sa vie publique, Jésus se retire dans le désert ; lieu de solitude, de silence, où l’homme se retrouve seul face à lui-même, loin des tumultes de la vie, sans tous les masques fournis par la société de consommation. La tentation fait partie du projet de Dieu, tant sur son Fils que sur nous, ses enfants. Le baptême ne nous dispense pas d’être soumis à la tentation. Dans la Bible, le mot « tentation » veut dire « mettre à l’épreuve ».
Que l’Esprit de Dieu nous aide à considérer nos épreuves de manière positive comme Jésus, Fils parfait du Père qui a trouvé dans ses épreuves humaines l’exaltation même de son amour, de sa fidélité au Père.
Après avoir jeûné 40 jours, 40 nuits, Jésus eut faim. Le tentateur lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Dans la Bible, 40 est un chiffre symbolique. 40 est le temps d’Israël au désert, temps de marche du prophète Elie vers la montagne de Dieu, temps des apparitions du Ressuscité. Pourquoi 40 ? En mémoire des 40 semaines passées dans le ventre de notre maman.
La 1ère tentation de Jésus, qui a faim réellement, est une tentation contre l’Espérance. Devant l’épreuve, la souffrance, on est tenté d’accuser Dieu et on se dit souvent : pourquoi Dieu ne supprime-t-il pas tout ce qui nous fait souffrir ? Le mal qui atteint des innocents, la faim qui touche une grande partie de l’humanité, la guerre, les violences, le terrorisme. Raisonner ainsi, c’est oublier l’amour infini de Dieu pour nous, sa bonté, sa fidélité. C’est ne pas faire confiance au Dieu de vie et non de mort.
En 3 fois, Jésus répond au tentateur : « Il est écrit ». Jésus fait référence à la Parole de Dieu, Parole de Vie. En répondant ainsi, Jésus se présente comme le nouvel Israël, la nouvelle Alliance, le Fils de Dieu qui vaincra la mort, le péché.
Jésus, aide-nous à nous appuyer nous aussi sur la Parole de Dieu lorsque survient l’épreuve. Aide-nous à faire confiance à Dieu jusqu’au bout. Donne-nous l’Espérance.
La 2ème tentation : « Si tu es Fils de Dieu, jettes-toi en bas », est l’épreuve de la foi. Nous, les croyants de 2017, nous sommes comme le peuple d’Israël. Nous voulons que Dieu se montre s’il existe, nous voulons des signes miraculeux. Et notre Dieu est un Dieu caché, un Dieu qui se tait. Notre Dieu nous laisse notre autonomie et nos responsabilités. Mais ce n’est pas pour cela qu’il n’existe pas ; mais il est Tout Autre. Il se manifeste autrement ; à nous de le discerner.
La 3ème tentation : « Tout cela, je te le donnerai, si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi », est celle du pouvoir, de l’amour. Satan se revendique comme le maître, le prince de ce monde qui possède tous les royaumes du monde. Jésus démasque Satan. Non, ce n’est pas le démon qui donne quoi que ce soit : lui, il ne sait que mentir, faire périr, voler, détourner l’homme de la vérité. Seul Dieu donne à profusion, gratuitement, sans condition, par pur amour.
Attention, ne nous laissons pas tromper par l’argent trompeur, des faux dieux : pouvoir, plaisir, confort, matérialisme, richesse… Ne divinisons pas les choses. Dieu seul est Dieu. Dieu a le pouvoir de nous libérer de nos esclavages, des faux dieux.
Prions :
Mon Dieu, qu’attends-tu de moi pendant ce carême pour retrouver l’essentiel de ma foi ? Où voudrais-tu m’entraîner par le jeûne, la prière, l’aumône ?
Me voici Seigneur : Là où un frère, une sœur attend un pardon, un sourire, un coup de main – Là où une personne attend une visite – Là où ma manière d’être, de parler, de vivre, amènerait la paix, la joie – Là où un appel peut surgir dans l’imprévu de mon emploi du temps.
Ma marche vers Pâques sera alors selon ta volonté.
Mon Dieu, je ne te demande pas de faire un bon carême, mais de faire un bon moi-même ; je le crois, je le désire, je le veux.
Seigneur, accorde-moi la grâce de prier, de jeûner, de partager. Le carême est une chance pour moi de me rapprocher de toi et de mes frères et sœurs en vérité. Amen.

1. Au désert avec toi, Jésus Christ, nous venons à l’appel de l’Esprit.
Quarante jours dans le silence, nous entendrons chanter l’Alliance.
Tu parles au cœur et ta tendresse nous séduit.
Au désert avec toi, Jésus Christ, notre Pâque aujourd’hui s’accomplit.

2. Au désert avec toi, Jésus Christ, nous voyons quel trésor est la vie.
Le feu qui brûle sous la cendre deviendra flamme incandescente.
Dans la prière au plus secret, Dieu nous le dit.
Au désert avec toi, Jésus Christ, notre Pâque aujourd’hui s’accomplit.

3. Au désert avec toi, Jésus Christ, notre jeûne a la force d’un cri :
Le cri monté de la planète où tant de faims se manifestent.
Voici le temps de partager le pain de vie.
Au désert avec toi, Jésus Christ, notre Pâque aujourd’hui s’accomplit.

-Adoration-

1- Là devant Toi, tout genou fléchira,
Toute langue dira Tu es Seigneur
Tu monteras, tu seras élevé
Tu seras exalté en serviteur

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté
A la Croix Tu me rends la liberté
Jamais je ne pourrai imaginer
Tout l’Amour dont Tu m’as comblé

2- C’est nos souffrances dont il était chargé,
Et c’est nos fautes qu’il portait
Et nous pensions, qu’il était châtié,
Et frappé par Dieu, humilié

3- C ’est par nos fautes qu’on l’a transpercé
C’est pour nous sauver qu’il s’est donné
Le châtiment qui nous obtient la paix
Est tombé sur lui, nous sommes guéris

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère,
Je T’offre toutes les souffrances du monde
et plus particulièrement celles de ton Eglise en détresse,
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent, de ceux qui prient de ceux qui tremblent.
Donne la lumière et l’Espérance à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit,
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui Te sont consacrés.
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix,
nous a révélé Ton Amour,
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

Entre tes mains j’abandonne tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Ne permets à personne, Seigneur, d’en reprendre rien !
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Entre tes mains j’abandonne tout avec bonheur.

Je n’ai pas peur de te suivre sur le chemin de la croix.
C’est pour toi que je veux vivre,connais, j’aime ta voix.
Oui, prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Sans rien garder, je te livre Tout avec bonheur.

Tu connais mieux que moi-même tous les besoins de mon cœur.
Et, pour mon bonheur suprême, tu sais me rendre vainqueur.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Je ne vis plus pour moi-même, mais pour mon Sauveur.

Prends mon corps et prends mon âme ; Que tout en moi soit à toi !
Que par ta divine flamme, tout mal soit détruit en moi.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Prends mon corps et prends mon âme ; Règne sur mon cœur !

Seigneur,
Dans le silence de ce jour naissant, je viens te demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux tout remplis d’amour, être patient compréhensif et doux. Voir au-delà des apparences tes enfants comme tu les vois toi-même, et ainsi ne voir que le bien en chacun.
Ferme mes oreilles à toute calomnie, garde ma langue de toute malveillance,
que seules les pensées qui bénissent demeurent dans mon esprit, que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m’approchent sentent ta présence.
Revêts-moi de ta bonté, Seigneur, et qu’au long de ce jour, je te révèle.
Amen.

- quand Jésus passe-

1. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie,
Seigneur je me remets entre tes mains.
Mon cœur en moi est en paix et silence,
Je suis comme un enfant qui se repose dans la confiance

2. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie,
Seigneur je me remets entre tes mains.
En cet instant je n’ai pas le cœur fier,
Je ne recherche pas de grandes choses qui me dépassent.

Je te cherchais dehors, quand tu étais dedans,
Mon Dieu, tu étais là, je ne le savais pas. (bis)

3. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie,
Seigneur je me remets entre tes mains.
Je dépose devant toi mes soucis,
Et la rumeur qui monte de la terre pour aujourd’hui.

4. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie.
Seigneur je me remets entre tes mains.
Tu connais le cœur de l’homme et sa vie,
Et je crois que tu viens dans le monde dès aujourd’hui.

- Chant final -

Quand les montagnes trembleront, / Quand je serai éprouvé
Et ma vie en plein désert / En attendant ta Lumière
Dans mon histoire, au cœur de mes larmes, de mes nuits, je redirai :
 
Tu seras mon cri, tu seras ma voix, Tu seras le battement de mon cœur
Tu seras ma vie, tu seras ma joie Tu seras ma passion, Ô Seigneur ! (bis)

 
Quand je ne sais où aller / Mon cœur seul abandonné,
Quand je dois quitter ma terre / Pour découvrir ta lumière
Dans mon histoire, au cœur de mes larmes, de mes nuits, je redirai :

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10