Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "5ème semaine du Carême"
Article mis en ligne le 31 mars 2017
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.

En ce temps de Carême n’hésitez pas à venir adorer Jésus !

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

Tu es grand, Dieu Saint, loué soit ton nom !
Tu es grand Dieu fort, et nous célébrons
Dieu de tendresse
Ta miséricorde et ton amour !

Le Seigneur est tendresse et pitié,
Son amour est patient.
Il relève tous les accablés,
La bonté de Dieu est pour ses enfants.

Oui le Seigneur est grand Saint et par son amour
Vous vivrez ! La Bonne Nouvelle qui nous est révélée,
l’espérance qui habite notre foi, la joie qui ne passera pas,
c’est la vie que nous obtient Jésus par son Esprit :
exauçant notre prière, pardonnant toutes nos fautes,
et victorieux de nos tombeaux, il est source de vie,
dès maintenant et pour toujours. Le croyons-nous ?

Traçons sur nous le signe de la croix
- Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. -

Nous commençons notre Adoration par la Lecture du livre d’Ézékiel (37, 12-14)
« Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez »
Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai sortir, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël. Vous saurez que je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai sortir, ô mon peuple ! Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous installerai sur votre terre, et vous saurez que je suis le Seigneur : je l’ai dit, et je le ferai.
Parole du Seigneur.

Nous pouvons nous asseoir

Je vous donnerai un cœur nouveau,
Je mettrai en vous un esprit nouveau,
J’ôterai de vous le cœur de pierre
Et vous donnerai un cœur de chair.

Je répandrai sur vous une eau pure
De vos péchés je vous purifierai
Alors je mettrai en vous mon Esprit
Afin que vous marchiez selon mes lois.

-silence-

"Je suis la Résurrection et la Vie... "

Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus se présente comme le maître de la vie :
« Je suis la Résurrection et la Vie ».
Ce que Jésus a fait pour Lazare s’est accompli d’une manière beaucoup
plus parfaite pour lui et s’accomplira également pour nous.
« Celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels » écrit Paul aux Romains dans la 2ème lecture de ce dimanche
Oui, près du Seigneur est l’amour ; près de lui, abonde le rachat. (Psaume)

Aujourd’hui, nous ne lirons pas l’évangile de ce dimanche
mais nous vous préparons à mieux le comprendre :
Nous entrons dans une histoire d’amour.
A l’annonce du malheur, Jésus ne s’est pas précipité. Il a attendu deux jours.
C’est aussi à de telles pauses que nous sommes invités
pour nous préparer aux fêtes pascales qui approchent.
Comme Marthe, l’émotion d’aller à la rencontre du Christ,
la certitude d’une foi renouvelée peuvent nous envahir aujourd’hui encore
même si nous entendons les cris poussés contre les injustices,
les souffrances de nos sœurs et frères des pays dévastés.
Les malades, les morts sont toujours là,
en Syrie, en Centre Afrique, aux Philippines.
Jésus est touché, mais son amour est plus fort.
Contemplons l’être humain qu’il met debout.
Que la joie de la résurrection se donne déjà à voir sur nos visages.
Dans un moment de silence, offrons à Dieu tous les défunts que nous connaissons ainsi que les familles qui sont dans le deuil

-silence-

1- Si la mer se déchaîne, si le vent souffle fort,
Si la barque t’entraîne, n’aie pas peur de la mort. (bis)

Il n’a pas dit que tu coulerais, Il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit : "Allons de l’autre bord", Allons de l’autre bord.

2- Si ton cœur est en peine, si ton corps est souffrant
Crois en Jésus il t’aime, il te donne sa paix. (bis)

« Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu,
celui qui vient dans le monde pour nous sauver. »

Dieu notre Père, Toi qui es devant moi dans le très Saint Sacrement
Je t’offre nous tous ici présents, les membres de notre famille, les personnes
qui ont l’habitude d’être là mais pour diverses raisons n’y sont pas…

Je t’offre toutes les personnes qui nous ont demandées de prier pour elles,
Les malades, les familles qui souffrent, les jeunes, les chômeurs, …
exauce nos prières et celles que nous portons en nos cœurs...
Toi qui nous aimes, révèle à tout homme que tu es tendresse,
Envoie ton Esprit Saint nous visiter
Souffle, souffle de Dieu, nous t’accueillons, Viens purifier nos cœurs.
O souffle, souffle de Dieu nous t’accueillons, Viens purifier nos cœurs.

Rends-nous souples devant toi, à l’écoute de ta voix.
Rends-nous sensibles à ton cœur, Sois le roi, sois le Seigneur.

-silence-

Oui mon Dieu, viens purifier nos cœurs.
Celui qui a ressuscité Jésus vous donnera la vie.

- Méditation Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (11, 1 - 45) -

Jésus aimait faire escale chez son ami Lazare lors de ses allers-retours entre la Galilée et Jérusalem. La maladie de Lazare le fait monter à Béthanie. Béthanie, en hébreu, signifie « maison du pauvre ».
Jésus est attendu avec impatience par 2 femmes que Jésus aimait beaucoup : Marthe et Marie ; leur frère Lazare vient de mourir. Les 2 sœurs ne sont pas seules : amis, famille, voisins sont là avec elles.
En allant en Judée, à Béthanie, pour sauver son ami Lazare, Jésus va au-devant de sa propre mort : « Rabbi, tout récemment les juifs, là-bas, cherchaient à te lapider, et tu y retournes ? »
Jésus appelle la mort « un sommeil ». Pour Jésus en effet, la mort physique est un simple et provisoire sommeil. Le tombeau, la tombe, le cimetière, devient un lieu où l’on se repose en attendant le réveil, la résurrection finale.
Devant Marthe et Marie, Jésus se révèle vrai homme et vrai Dieu. A Marthe qui croyait en la résurrection à la fin des temps, Jésus révèle qu’il tient de son Père le pouvoir de faire vivre tout de suite « Je suis la Résurrection et la Vie ».
La vie dont parle Jésus, n’est pas la vie physique, biologique, mais la vie divine.
Voici donc la réponse de Dieu à la question de l’humanité sur le face-à-face avec la mort. « Qui croit en moi, même s’il meurt vivra ». Vrai ? ou pas vrai ? Crois-tu cela ? Oui, Non ? Ce qui est certain, c’est que tout homme qui croit au Ressuscité, en la résurrection de son corps, ne peut plus mener une existence sans amour, sans espérance, sans joie partagée.
Devant Marie, Jésus révèle toute son humanité, il est un homme comme nous, il a des amis, il est malheureux de la mort de son ami, il a des émotions, il pleure. Mais en même temps, Jésus est Dieu : il affirme qu’il est plus fort que la mort.
Jésus lève les yeux au ciel et dit « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé ».
Quand Jésus prie, il prie : pour les disciples qui doutent - pour Marthe qui doute - pour les Juifs qui ne savent que pleurer - pour tous ceux qui ont du mal à croire, pour moi, pour toi, pour tous les hommes.
Jésus est le maître de la vie, la source de tout amour, le vainqueur de la mort.
Le retour à la vie de Lazare est une image de la résurrection de Jésus. Attention : à la différence de Lazare qui passera par la mort tôt ou tard pour ressusciter, Jésus ne meurt plus, sa résurrection est définitive. Au-delà de la mort physique, Dieu destine chacun de nous à vivre de sa vie éternelle.
Le but de ce récit n’est pas le réveil de la mort de Lazare, mais la progression de la foi dans le cœur de tous ceux qui entourent Jésus. Ce miracle (manifestation de l’amour, de la puissance de vie de Dieu) va aider des gens incrédules, mal-croyants à croire que la vie, la résurrection passe par notre foi et notre confiance en Dieu.
Jésus vient nous dire que la résurrection n’est pas au dernier jour, mais maintenant. Elle est déjà là pour les fidèles qui fondent leur vie sur la Parole de Dieu. Il n’y a aucune frontière entre le temps présent et l’Eternité. C’est aujourd’hui, maintenant, que nous préparons notre vie future avec Dieu.
Prions ensemble :
Seigneur Jésus, tu es notre résurrection et notre vie.
Augmente notre foi en toi.
Dans ce monde où la mort semble victorieuse, nous croyons que nous allons vers Toi, vers la Vie.
Donne-nous ton souffle de vie.
Nous voulons déjà témoigner de Toi, le Vivant. Amen.
« Je te dis que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »

-Adoration-

1- Là devant Toi, tout genou fléchira,
Toute langue dira Tu es Seigneur
Tu monteras, tu seras élevé
Tu seras exalté en serviteur

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté
A la Croix Tu me rends la liberté
Jamais je ne pourrai imaginer tout l’Amour dont Tu m’as comblé

2- C’est nos souffrances dont il était chargé,
Et c’est nos fautes qu’il portait
Et nous pensions, qu’il était châtié,
Et frappé par Dieu, humilié

3- C ’est par nos fautes qu’on l’a transpercé
C’est pour nous sauver qu’il s’est donné
Le châtiment qui nous obtient la paix est tombé sur lui, nous sommes guéris

Oui Seigneur nous sommes là devant toi nos genoux fléchis
pour te louer, t’adorer.
Par ta croix tu as porté chacun de nos péchés
Pour nous sauver tu t’es donné et je te remercie.
Mon Seigneur, et mon Dieu Je t’adore et je t’aime

-silence-

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère,
je T’offre toutes les souffrances du monde et plus particulièrement
celles de ton Eglise en détresse. Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés. Essuie les larmes de ceux qui pleurent.
Donne la lumière et l’Espérance à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit.
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui Te sont consacrés. Père
très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix, nous a révélé Ton Amour,
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

1. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie,
Seigneur je me remets entre tes mains.
Mon cœur en moi est en paix et silence,
Je suis comme un enfant qui se repose dans la confiance

2. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie,
Seigneur je me remets entre tes mains.
En cet instant je n’ai pas le cœur fier,
Je ne recherche pas de grandes choses qui me dépassent.

Je te cherchais dehors, quand tu étais dedans,
Mon Dieu, tu étais là, je ne le savais pas. (bis)

3. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie,
Seigneur je me remets entre tes mains.
Je dépose devant toi mes soucis,
Et la rumeur qui monte de la terre pour aujourd’hui.

4. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie.
Seigneur je me remets entre tes mains.
Tu connais le cœur de l’homme et sa vie,
Et je crois que tu viens dans le monde dès aujourd’hui.

-Musique-

Apprends-moi, Seigneur, à Te découvrir dans tous ceux qui souffrent.
Apprends-moi à porter la croix et à être le bon Samaritain de mes frères.
Ouvre mon cœur et fais-moi répondre généreusement à Ton appel.

-silence-

1 .Tu as voulu des enfants unis, qu’il en soit ainsi
Un jardin de paix pour Ta famille, qu’il en soit ainsi
Et nous voilà tous ensemble, Prêts à faire Ta volonté ;
S’il est vrai qu’on Te ressemble, Donne-nous Ta sainteté.

2. Tu as voulu des enfants heureux, qu’il en soit ainsi
Un amour sincère au fond des yeux, qu’il en soit ainsi
Nous ne sommes pas capables, Donne-nous de nous aimer ;
Que nos vies soient acceptables Selon Tes desseins parfaits.

Et nous serons enfin ce temple, ce palais où Tu demeures,
Où Ton cœur de Père nous comble de Sa grâce.
Et nous serons enfin l’épouse que Ton amour a choisie :
Le parfum de Ta vie … Qu’il en soit ainsi !

3. Tu as voulu Ton trône établi, qu’il en soit ainsi
Et ton règne sur tout le pays, qu’il en soit ainsi
Nous irons dans Ta confiance, Enflammés de Ton Esprit ;
Proclamer dans Ta puissance Le salut de Jésus-Christ !

Merci d’un cœur reconnaissant, Merci au Seigneur trois fois saint,
Merci car il a donné Jésus-Christ, son Fils. (bis)
Maintenant, le faible dit : "je suis fort",
Le pauvre dit : "je suis riche",
Dieu a fait de grandes choses pour nous. (bis)
Merci !

Dieu est la Vie, Vie éternelle, (vie)
Demeure en lui, en son Esprit.
Il est pour toi, Vie éternelle, (vie)
Vie éternelle. (3 fois)

1 - Il est bon de lui rendre grâce,
De jouer pour le nom du Seigneur,
De chanter au matin son amour,
Sa fidélité au long des nuits.

2 - Comme un palmier grandit le juste
Comme un arbre il est enraciné
Planté dans la maison du Seigneur
Il se tient dans les parvis de Dieu.

3 - Il porte des fruits d’âge en âge
Il est vert et reste florissant
Pour manifester que Dieu est grand
Qu’il nous donne sa vie à jamais.

Mèt to lavi en nou, mèt to Lespri en nou
Donne nous ta vie, donne nous ton Esprit
Enflam nou avek to lamour Senièr
Embrase nous de ton Amour Seigneur
Mèt to lavi en nou, mèt to lespri en nou
Donne nous ta vie, donne nous ton Esprit
Nou kontan toi, Bondié Senièr
Nous t’aimons Seigneur Dieu

1. Bondié fidèl to Parole lavérité
Dieu de fidélité, ta Parole est vérité
Nou éna konfians dan tou séki to fèr
Nous avons confiance en tout ce que tu fais
Lor bon, mové, to soley li lèvé,
Sur les justes comme sur les méchants, ton soleil se lève
To lamour rempli linivèr
Ton amour, remplit l’univers

2. Nou kiador toi, nou lespoir li en toi
Nous qui t’adorons, notre espoir est en toi
To gard nou bien dan lébra to tandrès
Tu nous gardes dans tes bras de tendresses
To protèz nou contre lemal, contre détrès
Tu nous protèges du mal et de la détresse
To mêm’ Senièr, nou léroi
C’est Toi Seigneur notre Roi

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10