Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Lecteurs
Article mis en ligne le 22 septembre 2015
Imprimer logo imprimer

Le service de lecteurs est ouvert à toutes les personnes de la paroisse du Moufia qui le désirent.
Si vous voulez vous aussi être des serviteurs de la Parole de Dieu, vous pouvez vous joindre à l’équipe ;
pour cela contacter l’une des responsables avant les messes du samedi soir (au fond de l’église près de la table de presse)

Le petit guide du parfait lecteur

Ta fonction est importante, mais ne t’affole pas : commence par faire de ton mieux,
le reste viendra peu à peu...

Tu es au service de la Parole de Dieu
Afin que l’Écriture que tu lis devienne Parole de Dieu pour tous, il faut qu’elle soit d’abord Parole pour toi :
prends cinq minutes pour la préparer, t’en nourrir : cela en vaut la peine.
L’important, dans une parole, c’est celui qui parle.
Tu lis : par ta voix, c’est Dieu qui parle aujourd’hui ; que tout en toi le fasse pressentir.
Une parole vraie accueillie suscite le dialogue. Lis de manière à donner envie de répondre â Dieu.

Tu es au service de l’assemblée
Tes frères s’unissent à la prière d’ouverture par l’acclamation : « l’Amen ».
C’est le prêtre qui adresse cette prière à Dieu au nom de toute l’assemblée réunie.
Prie avec eux, ne te déplace qu’ensuite.
Pour que le livre des Écritures devienne Parole, ouvre-le grand devant tous, fais-le « exister ».
Sois ferme sur tes pieds, le corps droit sans raideur, les mains sur le pupitre, tu seras plus à l’aise -
et tout le monde sera à l’aise.
Respire bien, aère la Parole, tu faciliteras une écoute détendue, priante.
Attends que l’assemblée soit bien assise, silencieuse, attentive.
Ensuite seulement, prends contact avec elle par le regard, et commence :
Lis le titre / regarde-la de nouveau / poursuis.
Un orateur regarde son public, en louchant sur ses papiers ;
toi, lecteur de la Parole de Dieu, regarde l’Écriture, que tu proclames à tes frères.
Ne cherche pas à garder un œil sur le livre et l’autre sur les auditeurs,
mais, à une articulation naturelle du texte (remarque les blancs),
arrête-toi et reprends calmement contact par le regard.
Attention ! Tes yeux vont plus vite que les oreilles des auditeurs :
parle à l’allure de leurs oreilles, des oreilles de leur cœur...
Un test : aie l’impression d’être ridicule de lenteur !
Prévois (c’est facile) les mots qu’ils risquent de mal comprendre applique-toi à bien les prononcer.
Ne t’adresse pas aux personnes du premier rang : pense d’abord à celles qui sont au fond de l’église.
Si tu te trompes, reste calme et détendu, et reprends la lecture, cela peut arriver â tout le monde :
l’assemblée le sait !

Tu es au service du texte
Avant de lire, regarde comment il est construit ; repère les expressions ou les mots importants.
Un texte est comme un paysage : il constitue un ensemble ; ne le hache pas, fais-en sentir l’unité,
communiques-en la poésie.
Tu vois les signes de ponctuation ; tes auditeurs ne les voient pas :
ils comptent sur toi pour les leur faire entendre.
Un récit, un texte méditatif, un hymne triomphal, la prière d’un psaume : le ton est différent, l’allure aussi.
Tu les trouveras tout seul si tu en as intériorisé le contenu.
(Lecture et psaume ne sont pas la même chose : changer de personne... ou changer de ton.)

QUELQUES CONSEILS

- Préparez vous à l’avance chez vous, en lisant plusieurs fois le texte LENTEMENT à haute voix et en articulant bien, pour repérer les difficultés du texte. Vérifiez aussi la prononciation des noms propres (ex. : Baruch, Antiochus,...).
- Arrivez en avance ! En effet :
- Cela évitera à la personne qui coordonne de s’inquiéter et de vous chercher un remplaçant...
- Avant le début de la messe allez vérifier dans le lectionnaire à quelle page se trouve le texte que vous lirez, et si vous aurez à tourner la page pour lire la fin.
- Voyez aussi comment se manipule et s’allume le micro, au cas où quelqu’un modifierait ses réglages avant que vous veniez faire votre lecture.
- Voyez enfin les problèmes d’éclairage, et de lunettes (distance entre le texte et vous, taille des caractères).
- Placez vous assez prêt de l’endroit où se fait la lecture, ou approchez-vous un peu à l’avance, de façon à ne pas avoir à traverser toute l’église au dernier moment.
- Si vous avez un doute sur le moment exact où vous devez intervenir, mettez-vous d’accord avec quelqu’un qui vous fera signe quand ce sera le moment pour vous de vous avancer.
- Si vous êtes chargé de lire le psaume, il faut vous mettre d’accord avec l’animateur de chants sur les moments où on chantera les refrains.
- N’allez pas lire avec un sac ou autre objet en bandoulière ou à la main ; ni les mains dans les poches du manteau.
- Lisez dans le lectionnaire (sauf exception convenue avec le coordinateur), et non dans un livre ou papier que vous apportez ou sortez de votre poche. Le lectionnaire comporte en effet une disposition typographique permettant une meilleure proclamation publique. Si toutefois vous devez lire à partir d’une feuille, placez la si possible avant la messe sur l’ambon, ou bien montez lire en la portant dignement devant vous dans un support rigide.
- Positionnez le micro un peu en dessous de votre bouche, et parlez dans le micro, lentement et aussi fort que si vous parliez sans micro pour ceux qui sont au fond de l’Eglise ; chaque mot doit être prononcé fort.
- Prenez votre temps ; au début arrêtez vous tous les deux ou trois mots pour calmer votre respiration si vous êtes anxieux. Lisez lentement. Si vous faites une erreur, ne dites pas "pardon", mais lisez à nouveau calmement le texte correct.
- Si vous lisez une des lectures commencez en disant d’où est tiré le texte lu ; exemple : "Lecture de la lettre aux Romains".
- Si vous lisez le psaume, restez au micro, restez au micro, la lecture faite vous pouvez redescendre...
- Si vous êtes chargé de la première lecture, vous aurez éventuellement à transporter le lectionnaire depuis le pupitre où il est exposé jusqu’à l’ambon ; attendez aussi, le cas échéant, que les enfants qui vont participer à leur propre liturgie de la Parole soient sortis avant de commencer à lire.
Après la messe, demandez éventuellement à un ami sur quels points vous pourriez vous améliorer ainsi nos messes seront toujours plus belles !




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10