Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement « Je suis la porte des brebis »
Article mis en ligne le 4 mai 2017
Imprimer logo imprimer

Adoration du Saint Sacrement à l’église toute la matinée du vendredi. Bénédiction du Saint Sacrement à 11h30. Il manque des « adorateurs » entre 09h00 et 10h30.

N’hésitons pas à venir prier et consacrer un moment pour rendre grâce au Seigneur !

Il est ressuscité, Jésus, le vrai Pasteur,
lui qui a donné sa vie pour son troupeau,
lui qui a choisi de mourir pour nous sauver, alléluia.

- Traçons sur nous le signe de la croix-

Ouvrez les portes, annoncez le Roi
Et laissez Jésus entrer.
Ouvrez les portes et ouvrez vos cœurs,
Il vient avec majesté.

Ouvrez les portes à celui qui vient au nom du Seigneur,
Ouvrez les portes à celui qui est le Dieu vainqueur.

Ouvrez les portes à celui qui tient les clés de la vie.
Ouvrez les portes et les pauvres seront affranchis.

Ouvrez les portes à celui qui est le consolateur.
Ouvre les portes à celui qui veut sonder nos cœurs.

Oui Seigneur, nous ouvrons les portes de notre cœur pour t’accueillir.
Il y a peut-être plusieurs portes d’entrée dans l’enclos.
L’une d’elles pourrait être nos péchés. Tout simplement.
Et le portier serait notre conscience.
Ainsi, notre conscience, en faisant la vérité,
ouvrirait la porte au bon berger qu’est le Seigneur Jésus :
« Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour qu’il soit manifeste
que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu »
Nous pouvons nous assoir.

Préparons-nous notre cœur à accueillir le Seigneur.

1 - Jésus, Berger de toute humanité,
Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus.

Prends pitié de nous, fais-nous revenir,
Fais-nous revenir à toi ! Prends pitié de nous !

2 - Jésus, Berger de toute humanité,
Tu es venu guérir ceux qui étaient malades.

3 - Jésus, Berger de toute humanité,
Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs.

Oui Seigneur, Prends pitié de nous guide-nous jusqu’au bonheur du ciel ; malgré notre faiblesse, Tu es notre Berger et rien ne saurait nous manquer.

Le Seigneur est mon berger : rien ne saurait me manquer.

Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ;
Il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,
Car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ;
Tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ;
J’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

Merci Seigneur pour le Don de ton amour

Envoie ton Esprit Saint sur nous tous ici présents…

Seigneur, il est bon de te rendre grâce, de te louer chaque jour,
chaque nuit en tout temps en tout lieu. Nous voulons faire de notre vie
une louange perpétuelle une action de grâce incessante.
Seigneur, dans les bons et les mauvais moments nous voulons te louer
tout est grâce Seigneur, tout est donné par toi ,
apprends-nous à vivre en Toi chaque évènement Jésus
Apprends-nous à te prier, à invoquer ton nom à élever les mains...

Envoie ton Esprit Saint envoie ton feu divin
J’attendrai les mains levées vers Celui qui peut tout
Fais pleuvoir ton Esprit sur ton fils repenti
J’attendrai les mains levées vers Celui qui peut tout

Ouvre les écluses des Cieux , Tu règnes
Fais pleuvoir l’eau de ton Saint lieu, du Ciel
Que Ton Esprit Saint souffle en ce lieu, qu’il vienne
Viens Seigneur envoie sur nous ton feu

Alléluuuia, Alléluia, Alléluuuia, Alléluia. Alléluia Ah, Alléluia Ah,
Alléluia Ah, Alléluia, Alléluuuia, Alléluia, Alléluuuia, Alléluia.
A lléluia Ah, Alléluia Ah, Alléluia Ah, Alléluia,

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
« Je suis la porte des brebis » (Mt 5, 13-16)

En ce temps-là, Jésus déclara :
« Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans l’enclos des brebis sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit. Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix. Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir. Quand il a poussé dehors toutes les siennes, il marche à leur tête, et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix. Jamais elles ne suivront un étranger, mais elles s’enfuiront loin de lui, car elles ne connaissent pas la voix des étrangers. » Jésus employa cette image pour s’adresser aux pharisiens, mais eux ne comprirent pas de quoi il leur parlait. C’est pourquoi Jésus reprit la parole : « Amen, amen, je vous le dis : Moi, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des bandits ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé ; il pourra entrer ; il pourra sortir et trouver un pâturage. Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. »
– Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-
Dans l’Evangile de ce jour, Jésus se révèle à la fois berger, porte et bon pasteur.
Ecoutez ce que dit Jésus : « Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix ».
Le portier, c’est Dieu le Père ; le berger, le Pasteur, c’est Jésus, envoyé par Dieu ; les brebis, c’est nous, les chrétiens.
Jésus, le bon berger, aime chaque brebis et appelle chacun par son nom. Le croyant véritable, c’est celui qui écoute la voix de Jésus et qui suit Jésus.
Adorateur, toi qui médites cet Evangile, sais-tu écouter la voix de Jésus ? Quel temps passes-tu à écouter vraiment la Parole de Dieu, la Voix de l’Amour et de la Vérité ?
Les pharisiens (ceux qui connaissent la loi) ne comprennent pas de quoi Jésus parlait. Ils ne veulent pas comprendre car ils se sentaient visés. Les pharisiens prétendent guider les autres, mais ils ne font pas ce qu’ils disent, ce sont des mauvais bergers.
« Moi je suis la porte des brebis ».
Jésus ose dire : Moi je suis l’unique guide de l’humanité. Moi je suis le gardien de vos âmes.
Quand Jésus dit « Moi je suis la porte », Jésus présente sa pensée sous des images. La porte, c’est Jésus lui-même qui est « un passage », qui donne accès à un lieu nouveau ; Jésus, c’est une porte ouverte sur l’infini, sur l’éternel, sur Dieu. « Nul ne va au Père sans passer par le Fils ».
La porte c’est le lieu de passage de la terre au ciel, de la mort à la vie.
Si quelqu’un passe par cette porte, il sera sauvé. Seul Jésus ouvre un espace infini pour l’Homme et l’introduit dans le ciel, le milieu divin.
En dehors de Jésus, l’humanité est enfermée en elle-même. Seul Jésus peut délivrer l’Homme du péché, de la mort. Jésus, homme Dieu nous arrache à notre impuissance et nous introduit au domaine divin, au bonheur éternel.
Nous sommes comme les brebis. Une brebis, c’est fragile, elle ne sait pas se nourrir seule, elle a besoin d’être conduite vers les pâturages pour ne pas se perdre ou se blesser.
Jésus est le berger envoyé par Dieu pour prendre soin de nous, de ses brebis. Suivons Jésus en confiance. C’est Lui qui nous rassemble et qui nous guide sur les bons chemins. Il est la porte qui nous conduit à Dieu.

Prions ensemble :
Jésus, bon pasteur, tu connais tes brebis et tes brebis te connaissent.
Bon pasteur, tu ne cesses de nous appeler. Béni sois-tu !
Bon pasteur, tu nous attends patiemment. Béni sois-tu !
Bon pasteur, tu nous aimes infiniment. Béni sois-tu !
Bon pasteur, veille sur tes enfants avec tendresse.
Bon pasteur, que nos actes soient en cohérence avec nos paroles.
Bon pasteur, nous voulons écouter ta voix.
Bon pasteur, malgré nos péchés, guide-nous jusqu’au bonheur du ciel.
Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien.
J’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

« Mes brebis connaissent ma voix » dit Jésus, dit Jésus
« Mes brebis connaissent ma voix » dit Jésus de son troupeau

Je les appelle par leur nom, pour qu’elles me suivent dès le matin
(dès le matin)
Je les appelle par leur nom, pour qu’elles me suivent dès le matin.
Je suis le bon Berger.

-Adoration-

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur. 
Tu es Dieu et je suis à toi / Tu es Dieu, Tu es Dieu 
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi 
 
 
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux

Seigneur Jésus, présent dans le très Saint Sacrement, je t’offre cette heure,
avec toutes mes actions, mes joies et les peines ;
que ce témoignage d’amour et de réparation glorifie ton cœur.
Puisse cette offrande profiter à mes frères et faire de moi
un ouvrier plus actif de ton dessein d’amour sur les hommes.
Pour eux, avec toi, "je me sanctifie afin qu’ils soient eux aussi sanctifiés
en vérité". Amen.

Aujourd’hui, les communautés chrétiennes et les paroisses
se mettent davantage au service de la prière pour les vocations.
À la suite du bon pasteur, l’Église est une communauté d’appelés,
invitée à annoncer la bonne nouvelle de la vocation.

Ensemble prions
Ô Père, fais se lever parmi les chrétiens de nombreuses et saintes vocations
au sacerdoce, qui maintiennent la foi vivante et gardent une mémoire pleine
de gratitude de ton Fils Jésus, par la prédication de sa Parole et l’administration des Sacrements, par lesquels tu renouvelles continuellement tes fidèles.
Donne-nous de saints ministres de ton autel, 
qui soient d’attentifs et fervents gardiens de l’Eucharistie, 
sacrement du don suprême du Christ pour la rédemption du monde.
Appelle des ministres de ta miséricorde, 
qui dispensent la joie de ton pardon par le sacrement de la Réconciliation. 
Ô Père, fais que l’Église accueille avec joie les nombreuses inspirations
de l’Esprit de ton Fils et, qu’en étant docile à ses enseignements,
elle prenne soin des vocations au ministère sacerdotal et à la vie consacrée. 
Soutiens les évêques, les prêtres, les diacres, les personnes consacrées
et tous les baptisés dans le Christ, 
afin qu’ils accomplissent fidèlement leur mission, au service de l’Évangile. 
Nous te le demandons par le Christ notre Seigneur. 
Amen.

1. Je vous ai choisis, je vous ai établis
Pour que vous alliez et viviez de ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez du fruit ;
Je fais de vous mes frères et mes amis.

2. Contemplez mes mains et mon cœur transpercés ;
Accueillez la vie que l´Amour veut donner.
Ayez foi en moi, je suis ressuscité,
Et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

3. Recevez l´Esprit de puissance et de paix ;
Soyez mes témoins, pour vous j´ai tout donné.
Perdez votre vie, livrez-vous sans compter ;
Vous serez mes disciples, mes bien-aimés !

4. Consolez mon peuple ; je suis son berger.
Donnez-lui la joie dont je vous ai comblés.
Ayez pour vos frères la tendresse du Père,
Demeurez près de moi, alors vous vivrez !

Venez, approchez-vous, soyez bénis, soyez nourris,
Venez l’amour est partagé, aucun n’est digne, chacun est invité.

Venez, n’attendez pas, il a préparé ce repas,
Osez, venez déposer, vos nuits, vos croix,
Voyez, il nous ouvre la joie.

Venez, n’attendez pas, il vient apaiser chaque soif,
Osez, venez déposer, vos cœurs, vos choix,
Voyez, il nous donne la joie.

Venez, n’attendez pas, il vient pour allumer la foi,
Osez, venez déposer, vos peurs, vos voix,
Voyez, il devient notre joie. 

Ouvrons les portes au Roi, au Dieu de gloire,
Lançons des cris de joie !
Laissons jaillir un chant de victoire !
Hosanna, ho-san-na, ho-san-na ! 
 
 

1- Marchons ensemble, (bis)
L’ennemi tremble, (bis)
Dieu est avec nous, (bis)
Chassons les ténèbres.
Hosanna, Ho-san-na, ho-san-na,

2- Qui pourra taire (bis)
Notre prière, (bis)
Dieu est avec nous, (bis)
Levons sa bannière.
Hosanna, Ho-san-na, ho-san-na,

3- Dansons devant Lui, (bis)
Remplis de sa vie, (bis)
Dieu est avec nous, (bis)
Chantons sa louange.
Hosanna, Ho-san-na, ho-san-na,

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10