Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "Coeur sacré de Jésus"
Article mis en ligne le 22 juin 2017
Imprimer logo imprimer

Le Vendredi après l’Octave de la Fête-Dieu, la Liturgie de l’Église nous invite
à célébrer avec reconnaissance le Cœur « doux et humble » de Jésus-Christ.
C’est ce Cœur-Sacré qui, sur la Sainte Croix, a été transpercé à cause
de nos péchés. Pendant cette heure d’adoration, remercions-Le
plus particulièrement pour son Sacrifice d’Amour pour nous sur la Croix.
Prions aussi pour la sanctification des prêtres …

Jésus, tu es le Christ le Fils du Dieu vivant, 
Toi seul as les paroles de la vie éternelle ! 
Je te suivrai, Jésus, où tu me conduiras, 
Toi seul es le chemin, la vérité et la vie.

De ton côté jaillit l’eau de la grâce, tu m’as aimé, pour moi tu t’es livré.
Tu étais mort, tu es vivant, mon Seigneur et mon Dieu.

Avec confiance, traçons sur nous le signe de la croix ...

Dans l’évangile de ce dimanche, nous redécouvrons un trésor de vie :
rien à craindre, nous avons un Père, et pas n’importe lequel.
Le Père de miséricorde, le Père de tendresse, le Père de toute grâce.
Oui, c’est un bonheur à ne pas garder pour soi,
c’est une joie à proclamer sur tous les toits !
Ensemble chantons !

Tu es grand, Dieu Saint, loué soit ton Nom !
Tu es grand, Dieu fort, et nous célébrons
Dieu de tendresse, Ta miséricorde et ton amour !

Le Seigneur est tendresse et pitié, son amour est patient.
Il relève tous les accablés, la bonté de Dieu est pour ses enfants.

Seigneur, il est bon de te rendre grâce, de te louer chaque jour,
chaque nuit en tout temps en tout lieu. Nous voulons faire de notre vie
une louange perpétuelle une action de grâce incessante,
Seigneur, dans les bons et les mauvais moments
nous voulons te louer tout est grâce Seigneur,
tout est donné par toi mon Dieu
apprends-nous à vivre en Toi chaque évènement Jésus.
Apprends-nous à te prier…
à invoquer ton nom à élever les mains vers ton nom…

-musique-

Dieu tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube, mon âme a soif de toi
Après toi languit ma chair, terre aride, altéré sans eau, Je t’ai contemplé au
sanctuaire, j’ai vu ta force et ta gloire Ton amour vaut mieux que la vie,
tu seras la louange de mes lèvres. Toute ma vie je vais te bénir. Levez les mains en invoquant ton nom Comme par un festin, je serai rassasié, la joie sur les lèvres, je dirai ta louange. Dans la nuit, je me souviens de toi et je reste des heures à te parler
Oui, tu es venu à mon secours, alors je crie de joie à l’ombre de tes ailes
Mon âme s’attache à toi, et ta main droite, ta main droite me soutient

Envoie ton Esprit Saint, Envoie ton feu divin
J’attendrai les mains levées vers Celui qui peut tout
Fais pleuvoir ton Esprit sur ton fils repenti
J’attendrai les mains levées vers Celui qui peut tout

Ouvre les écluses des Cieux Tu règnes
Fais pleuvoir l’eau de ton Saint lieu du Ciel
Que Ton Esprit Saint souffle en ce lieu qu’il vienne
Viens Seigneur envoie sur nous ton feu

-musique-

Oui Seigneur, nous croyons que tu peux tout dans nos vies
Nous croyons que tu es le Dieu de la puissance, et nous croyons
Que tu es aussi le Dieu de la douceur, de la paix et de l’amour.
Bénis sois-tu, Seigneur !
Merci pour ta présence, Merci pour ta présence en chacun de nous
Merci pour ta présence ici…. Nous voulons te louer, te rendre gloire.
Amen ! Gloire à toi Seigneur Jésus pain de vie éternelle !
Gloire et louange à toi Seigneur !

Bien avant le chant qui créa l’univers / Bien avant l’Esprit qui planait sur la Terre
Bien avant que tu me formes de la poussière
Tu rêvais du jour où Tu pourrais m’aimer
Bien avant les premiers battements de mon cœur
Bien avant que je m’éveille à Ta douceur
Bien avant mes doutes, mes joies et mes douleurs
Tu rêvais du jour où je pourrais T’aimer (X2)

Abba Père, je suis à Toi (4X)

Bien avant que Jésus marche sur la Terre Bien avant le Fils qui nous montre le Père
Bien avant que les cieux sur moi soient ouverts
Tu rêvais du jour où Tu pourrais m’aimer
Bien avant que mon péché brise Ton cœur
Bien avant que coulent le sang et la sueur
Bien avant les clous, le froid, et la douleur
Tu rêvais du jour où je pourrais T’aimer (X2)

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole de Dieu

Alléluia …

« L’Esprit de vérité rendra témoignage en ma faveur, dit le Seigneur.
Et vous aussi, vous allez rendre témoignage. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (10, 26-33)
« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps »
En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Ne craignez pas les hommes ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux. « Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. » Acclamons la Parole de Dieu !

-Méditation-
Il est difficile aujourd’hui de répandre l’Evangile dans notre monde matérialisé. Au temps de Jésus c’était dur aussi d’annoncer la Bonne Nouvelle.
Les disciples sont inquiets : annoncer Jésus ressuscité, baptiser en son nom, impliquent de risquer sa vie tout simplement. Pourtant, Jésus ne cesse d’encourager ses disciples : « Ne craignez pas les hommes, ne vous décourager pas, surmontez votre peur de parler ».
Confiance : Nous avons un Père et pas n’importe lequel ; un Père de miséricorde, de tendresse, de toute grâce. C’est un trésor de vie, un bonheur à partager, une joie à proclamer sur les toits.
Et Jésus insiste : « Ne craignez pas les hommes, ne craignez pas ceux qui tuent le corps mais ne peuvent pas tuer l’âme. Craignez plutôt celui qui peut faire peur dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps ».
La géhenne, qu’est-ce que c’est ? C’est une sombre vallée au Sud de Jérusalem qui était comme une image de l’enfer. La géhenne, c’était une vallée maudite où l’on y faisait des sacrifices humains, c’était une poubelle où l’on brûlait détritus et cadavres.
Par 3 fois, Jésus prononce « Ne craignez pas ».
Lui, Jésus, il n’a pas peur, il sait qu’il sera tué. Pourtant il continue de guérir, d’annoncer le Royaume de Dieu, de fustiger les Pharisiens. Pour Jésus, la vie sur terre est peu de chose par rapport à la vie éternelle.
Les hommes peuvent s’attaquer à la vie du corps, mais pas à celle de l’âme. Ils n’ont aucun pouvoir sur la « vraie vie », la vie divine. Il est impossible de tuer « une âme ». Notre seule crainte serait de perdre la foi, de ne pas avoir le courage de dire et de vivre notre foi.
On fait des campagnes pour sauver les animaux, les sites protégés. Mais que fait-on pour sauver les âmes ? Que fait-on pour que l’homme ne soit pas détruit de l’intérieur en perdant tout sens à sa vie ?
Toute l’énergie de l’Eglise devrait se concentrer sur la déperdition de la foi dans les âmes. La géhenne, l’enfer, voilà ce que Jésus redoutait, voilà ce qu’il faut craindre.
« Soyez sans crainte, nous dit Jésus, vos cheveux sont tous comptés, vous valez bien plus que tus les oiseaux du monde ».
Pour Jésus, rien n’échappe à l’attention de Dieu le Père. Dieu est attentif à tous nos actes, mais Dieu respecte notre liberté. Loin de nous faire peur, la vigilance, le regard de Dieu sur chacun de nous doit nous combler de joie, de confiance, d’espérance.
Dieu me connaît mieux que je me connais moi-même.
Dieu te connaît mieux que tu te connais toi-même.
Toi, moi, nous avons du prix aux yeux de Dieu, nous sommes très importants pour lui.
Dieu nous connaît jusque dans les moindres détails, il sait le nombre de nos cheveux.
Je vaux plus que tous les oiseaux du monde.
Prions ensemble :
Seigneur, tu sais tout ce qui m’arrive. Tu veilles sur tout. Tu m’aimes. Comment pourrais-je avoir peur ? Que peut-il m’arriver de mal si je reste sous ton regard ?
Seigneur, donne-moi le courage de me prononcer pour toi devant tous les hommes.
Donne-moi la force de servir Dieu et mes frères.
Seigneur, je ne veux pas me séparer de Toi.
Tu es mon rocher, mon rempart, ma citadelle.
Seigneur, je sais que pour Toi, aucun péché n’est impardonnable. Merci Jésus.
Seigneur, je sais quee tu m’aimes, que tu sauves, que tu guéris. Fais-nous vivre Seigneur à tout moment dans l’amour et le respect de ton Saint Nom. Amen.

Aujourd’hui c’est la fête du Sacré cœur de Jésus ensemble prions :

0 Jésus, qui avez un cœur si bon et compatissant, si miséricordieux
qui me voyez et m’aimez, Vous qui n’avez jamais repoussé personne,
dont la miséricorde est infinie, qui ne pouvez voir une douleur sans vouloir
la soulager, je mets toute ma confiance en Vous.
Je suis sûr que vous ne m’abandonnerez jamais,
que je serais toujours exaucé au-delà de mes espérances.
Toutes vos promesses se réaliseront pour moi.
Vous me donnerez toutes les grâces nécessaires dans mon état.
Vous mettrez la paix dans ma famille. Vous aiderez toutes les entreprises.
Vous bénirez ma demeure, puisque l’image de votre Sacré-Cœur y est exposée
et honorée. Vous me consolerez dans toutes mes peines.
Vous serez mon refuge assuré pendant ma vie et à l’heure de ma mort. Amen

Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre !

-ADORATION -

À genoux, devant toi, je ne peux rien t’apporter d’autre que moi.
À genoux devant toi, les yeux clos mais le cœur ouvert a ta voix.

Quand tout ce qu’il me reste, c’est la certitude que tu es mort pour moi
Alors mon cœur soudain s’élève quand ton amour vient me toucher
Et je regarde à la croix et je te voix à la croix.
Ma vie retrouve un sens quand je me tiens à genoux devant toi.

À genoux, devant toi, je ne veux rien espérer d’autre que toi.
À genoux devant toi, quand mon âme ne fait que gémir après toi.

-silence-

Mon Dieu je t’adore et je t’aime.
Me voici devant Toi Seigneur, c’est toi mon Dieu que je viens adorer.
Toi qui es Père, Fils et Esprit-Saint.
Comme chaque vendredi, tu es là tu m’attends…
J’ai laissé toutes mes occupations de côtés pour passer un moment avec toi.
J’arrive le cœur et l’esprit encombrés de tout ce qui me préoccupe.
Je dépose toute ma vie, celle de mes proches,
mes joies et mes peines au pied de ton autel.
Seigneur, Toi qui me connais, entre tes mains je m’abandonne...

-silence-

1-Je m’abandonne de toute mon âme, Toi qui connais si bien mon cœur
Ce qui me trouble et me fait peur / Je Te le donne, Te l’abandonne
Je remets tout entre Tes mains, que s’éclaire enfin mon chemin

Pour que Tout en moi puisse Te glorifier
Qu’aucune faiblesse ne vienne T’attrister
Je remets tout entre Tes mains mon Divin Potier

2-Je m’abandonne de toute mon âme, que tout désir devienne Tien
Que de moi il ne reste rien / Rien que Te plaire, Te satisfaire
Que tout mon cœur Te soit contrit , que je sois intègre dans ma vie

3-Je m’abandonne de toute mon âme, que tout mon être soit désormais
De Ta gloire le seul reflet, voici mon cœur, voici mon âme
Que je ressente ta main sur moi, me façonner comme autrefois

Oui Seigneur, je remets tout entre Tes mains Toi mon Divin Potier…
Je sais que tu es là présent dans cette hostie exposée à notre adoration.
je t’aime Seigneur, me voici…

-silence-

Me voici encore Seigneur pour être auprès de toi
Je t’appelle au secours parfois au milieu de l’effroi
Aujourd’hui je ne demande rien dans la fraîcheur du matin
Je suis venu te dire que je t’aimais

Je t’aime Seigneur, les mots me semblent imparfaits
Mais je sais que tu vis dans mon cœur et dans ses profondeurs
Je t’aime Seigneur, ton amour reste le même
Je suis venu te dire que je t’aimais

Me voici encore Seigneur après ces beaux discours
Ces symphonies inachevées sur la portée du jour
Cette fois je ne peux garder le silence devant toi
Je suis venu te dire que je t’aimais

Demeurez en mon amour comme je demeure en vous,
Ainsi tous reconnaîtront que vous êtes mes amis.

1. Prenez et mangez, c’est mon corps livré pour vous.
Prenez et buvez, c’est mon sang versé pour vous.

2. Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive.
Qui croira en moi, de son sein l’eau jaillira.

3. La gloire de mon Père, c’est que vous portiez du fruit.
Ayez foi en moi, demandez, vous recevrez.

4. Dieu m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.
Recevez l’Esprit et proclamez le Salut.

5. Soyez mes témoins, je vous ferai pécheurs d’hommes.
Je suis avec vous pour toujours, n’ayez pas peur.

Il est bon de louer Dieu, Alléluia (x4)
Louons-Le, Alléluia / Louons-Le, Hosanna

Il est bon d’élever Dieu, Alléluia (x4)
Elevons-Le, Alléluia / Elevons-Le, Hosanna

Quand la tempête se lèvera Alléluia
Quand le vent soufflera Alléluia
Est-ce que tu as besoin de t’inquiéter Alléluia
Tu as un Dieu Alléluia, Invoque-Le Alléluia
Est-ce que tu as besoin de t’inquiéter Alléluia
Ton Dieu est là , Invoque-Le, HOSANNA !

Medley de louange

J’élève les mains pour louer Dieu (x4)
Ensemble louons le Seigneur, il est vivant (x4)
Eh, eh, eh, eh, eh eh ! Ha, ha !
Louons le Seigneur, Il est vivant. (x2)

J’élève les mains pour louer Dieu (4)
Il n’y a personne qui soit comme Jésus,(x3)
Il n’y a vraiment personne comme Lui !

(J’ai longtemps marché)
J’ai marché, marché : personne, personne !
J’ai tourné en rond : personne, personne !
J’ai fouillé, fouillé : Il n’y a vraiment personne comme Lui

J’élève les mains pour louer Dieu (x4)
Victoire Alléluia ! Chantons, crions de joie !
Jésus-Christ est sorti du tombeau (x2)

Galilée (x3) je viens de la Galilée
Jésus m’a chargé d’annoncer à tous mes frères,
qu’il est ressuscité ! (bis)
Jésus, je T’aime tant ; Tu m’as donné la vie,
C’est pourquoi je veux être Ton témoin. (x2)

J’élève les mains pour louer Dieu (x4)
Le feu est allumé aujourd’hui (x3)
Chantons Alléluia le feu est allumé (x2)
Que ton feu Seigneur brûle en moi (x2)
Brûle en moi (x8) Brûle en moi (x8)

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10