Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 16 novembre 2017
Imprimer logo imprimer

Adoration du Saint Sacrement à l’église toute la matinée du vendredi.
Animation à 10h30, bénédiction à 11h30.

“Notre trésor est d’avoir rencontré le Christ.
Et nous passons notre vie à le faire fructifier.”

Chantez, priez, célébrez le Seigneur,
Dieu nous accueille, peuple du monde.
Chantez, priez, célébrez son nom,
Dieu nous accueille dans sa maison.

Il a fait le ciel et la terre / Eternel est son amour
Façonné l’homme à son image / Eternel est son amour

Oui Seigneur, tu nous accueilles dans ta maison
Traçons sur nous le signe de croix

Chaque jour de notre vie est un temps de vigilance.
Restons en éveil ! Ne laissons pas passer les occasions
de nous mettre en route, avec audace et créativité, à la suite du Christ.
Sans peur, avec confiance, car notre Dieu est un Dieu de bonté.

Tu es grand, Dieu Saint, loué soit ton Nom ! 
Tu es grand, Dieu fort, et nous célébrons 
Dieu de tendresse, Ta miséricorde et ton amour ! 
 
 

Le Seigneur est tendresse et pitié, Son amour est patient. 
Il relève tous les accablés, La bonté de Dieu est pour ses enfants.
 
Seigneur, accorde-nous de trouver notre joie dans notre fidélité : car c’est un
bonheur durable et profond de servir constamment le créateur de tout bien.

-Nous pouvons nous asseoir-

Tout mon être cherche, d´où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, Il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle de toute éternité.

C´est par ta grâce, Que je peux m´approcher de toi,
C´est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi, Une nouvelle création,
De la mort, tu m´as sauvé Par ta résurrection.

Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Oui Seigneur, c´est par ta grâce, que je peux m´approcher de toi
Envoie ton Esprit Saint visiter chacun de nous ici présents…

Viens, Esprit du Dieu vivant, renouvelle tes enfants,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Dans nos cœurs, répands tes dons, sur nos lèvres inspire un chant,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Esprit de lumière, Esprit Créateur,
Restaure en nous la joie, le feu, l’Espérance.
Affermis nos âmes, ranime nos cœurs,
Pour témoigner de ton amour immense.

Fortifie nos corps blessés, lave-nous de tout péché,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Fais nous rechercher la paix, désirer la sainteté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Veni Sancte Spiritus, veni Sancte Spiritus (bis)

Donne-nous la charité pour aimer en vérité,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Nous accueillons ta clarté pour grandir en liberté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Présentons nos prières à Dieu le Père,
lui qui nous appelle à sortir de nous-mêmes pour donner le meilleur.

Prions pour tous les chrétiens, en particulier ceux qui oublient que Dieu
est amour. Que le Père leur donne sa confiance.
-silence-

Prions pour les jeunes, en particulier ceux qui manquent de confiance
et ne déploient pas toutes les richesses de leur personnalité.
Que le Père leur donne son courage.
-silence-

Prions pour les familles, en particulier celles où les relations sont difficiles.
Que le Père leur donne sa paix.
-silence-

Prions pour les enseignants et les éducateurs, en particulier ceux
dont la patience s’essouffle. Que le Père leur donne sa bienveillance.

Entends Seigneur la prière qui monte de nos cœurs

-silence-

Demeurez en mon amour comme je demeure en vous,
Ainsi tous reconnaîtront que vous êtes mes amis.

1. Prenez et mangez, c’est mon corps livré pour vous.
Prenez et buvez, c’est mon sang versé pour vous.

2. Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive.
Qui croira en moi, de son sein l’eau jaillira.

3. La gloire de mon Père, c’est que vous portiez du fruit.
Ayez foi en moi, demandez, vous recevrez.

4. Dieu m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.
Recevez l’Esprit et proclamez le Salut.

5. Soyez mes témoins, je vous ferai pécheurs d’hommes.
Je suis avec vous pour toujours, n’ayez pas peur.

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole de Dieu

Alléluia !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (25, 14-30)
« Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup »
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « C’est comme un homme qui partait en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. « Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître. « Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” « Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.” Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.” « Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.” Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a. Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !” »
Acclamons la Parole de Dieu !

Méditation
Jésus parle en parabole pour annoncer le Royaume de Dieu.
Dans ce royaume, chacun reçoit un don à faire fructifier selon ses capacités. Ce don, c’est la Bonne Nouvelle, que chacun de nous doit annoncer pour que tout le monde l’entende, pour que Jésus soit connu.
L’homme qui part en voyage c’est Jésus qui confie tous ses biens à ses disciples , c’est-à-dire la mission d’annoncer l’Évangile à tous selon le don qu’il a reçu.

Chaque serviteur reçoit des talents :
-  le premier, cinq talents
-  le deuxième, deux talents
-  le troisième, un seul talent
Au temps de Jésus, un talent était un lingot en or ou en argent d’une valeur de 6 000 deniers ( un seul talent était déjà une grosse fortune).
Dans l’Évangile, les talents distribués aux serviteurs sont tout simplement les dons de l’Esprit-Saint.
Les deux premiers serviteurs font fructifier leurs talents : ils aiment Dieu, ils accueillent leur don, ils entrent dans une dynamique d’amour, ils recherchent le bien de leurs frères, ils annoncent la Bonne Nouvelle.
Ils ont reçu l’amour gratuitement, ils donnent cet amour gratuitement.

Que va-t-il arriver au troisième serviteur qui a enfoui le talent de son maître, le don de l’Esprit-Saint, la grâce de Dieu ?
Ce troisième serviteur ne connaît pas son maître, Dieu.
Il a peur de Dieu, il dénature l’image de Dieu qu’il considère comme un tyran inaccessible et dangereux. Il préfère enterrer le talent comme un mort plutôt que de faire fructifier le don de lumière et de vie. Il n’accueille pas la grâce, le don de Dieu qu’il a reçu.
Sa relation avec Dieu est ainsi faussée. Écoutez bien ce que le troisième serviteur dit de Dieu : « Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain. J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ». Voilà le pire péché selon Jésus. Ce serviteur n’a pas osé risquer sa vie à annoncer la Bonne Nouvelle. Son cœur n’est pas tourné vers la lumière, il est dans les ténèbres. Il s’est fait une idée complètement fausse de Dieu, à l’inverse, de ce que Dieu est en réalité !
Voilà ce que rejette Jésus chez ce serviteur, c’est son attitude envers Dieu.
Jésus ne rejette pas l’homme, Jésus rejette l’attitude de l’homme.
En fait, dans cette parabole, Jésus nous fait comprendre que chacun, dans le temps de sa vie, est appelé à faire fructifier la foi, l’amour qu’il a reçus, pour que l’Évangile grandisse dans le monde.
Celui, qui par peur du jugement, néglige de faire fructifier l’Évangile, laisse échapper sa chance de faire avancer la cause de Dieu. Mais Dieu, dans son Pur Amour, attend et compte sur ce serviteur négligent. Dieu ne le condamne pas, ne le juge pas.

Nous, chrétiens de 2017, restons en éveil. « Veillez » nous dit Jésus.
Ne ratons jamais l’occasion de nous mettre en route, avec audace, à la suite du Christ, sans peur, sans honte, sans négligence, avec confiance en Dieu. Osons annoncer la Bonne Nouvelle à tous avec la force de l’Esprit-Saint. Semons l’amour que nous avons reçu gratuitement. Notre trésor, c’est d’avoir rencontré le Christ, c’est de goûter à l’amour infini de Dieu.
Garde pas ça pour nous, allons di partout que notre Dieu est bon, fidèle, amour, patient, miséricordieux et juste.

Allons di partout comment Jésus lé bon (bis)
Allons cri partout faut pas gard’ ça pou nous
allons racont’ partout merveilles li la fé pou nous

Toi, la lumière qui a vu nos ténèbres, Ouvre mes yeux, je veux voir,
Grâce et beauté que mon cœur adore, Mon âme aspire après toi.

Oui je te célèbre et je me prosterne,
Je veux proclamer ta majesté,
En toi, tout n’est que grâce, Tout est admirable,
Dieu tu es si grand et bon pour moi.

Roi de tous temps, vers toi vont nos hommages,
La gloire au plus haut des cieux,
Sur cette terre, tu t’es fait misérable, 
Humble et petit par amour.
Je ne saurai jamais le prix, de tout ce que tu as subi. (bis)

O mon Dieu, que J’adore, 
Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi… 
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi… 
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi. 
Ainsi toute ma vie se passe avec toi… 
Tu es ma vie, ma joie, Seigneur Jésus, et je te remercie. 

Jéééésus, Jéésus, àa Toi mon cœur, ma vie, ce que je suis aujourd’hui.
Jéééésus, Jéésus, Jéésus.

1 - Ôo Cœur doux et humble, Cœur de Jésus,
En toi, je ne crains rien, J’ai confiance en toi.

2 - Ôo joie de mon âme, Amour de ma vie,
Pour toi a je veux vivre, J’ai confiance en toi.

3 - Ôo Cœur transpercé, Blessé sur la croix,
Tu me donnes ta vie, J’ai confiance en toi.

4 - Ô visage du Père, Agneau immolé,
Je te remets ma vie, J’ai confiance en toi.

1- Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Mon cœur en moi est en paix et silence, 
Je suis comme un enfant qui se repose dans la confiance. 

2- Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
En cet instant je n’ai pas le cœur fier, 
Je ne recherche pas de grandes choses qui me dépassent. 

Je te cherchais dehors, quand tu étais dedans
Mon Dieu, tu étais là, je ne le savais pas.

3- Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains.
Je dépose devant toi mes soucis, 
et la rumeur qui monte de la terre pour aujourd’hui. 

4- Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Tu connais le cœur de l’homme et sa vie, 
Et je crois que tu viens dans le monde dès aujourd’hui.  

Je suis né pour te louer,
Je suis né pour glorifier ton nom
En toutes circonstances,
Apprendre à te dire merci.
Je suis né pour t’aimer,
Je suis né pour t’adorer, mon Dieu,
Obéir à ta voix,
Je suis fait pour toi.

Chacun est à ses yeux, Unique et merveilleux,
Chacun lui est précieux, Sache que Jésus t’aime !

Il prend soin de ta vie, Offre-la avec lui,
Fais-lui confiance et prie, Sache que Jésus t’aime !

Ouvre-toi à l’Esprit, Confie-lui tes soucis,
Lève les bras au ciel, Sache que Jésus t’aime !

Il a porté ta croix, Il est vivant en toi,
Allez, viens chante avec moi....

Qui que tu sois… D’où que tu viennes,
Malgré les problèmes, Sache que Jésus t’aime ! (bis)
La la la la la … Sache que Jésus t’aime !

La vie est souvent dure, elle est parfois obscure,
Que ta foi reste pure, Sache que Jésus t’aime !

Tu peux en être sûr, du bonheur qu’Il procure,
Quelles que soient tes blessures, Sache que Jésus t’aime !

Il veut toujours pour toi, la paix, l’amour, la joie,
Ecoute et suis sa voix, Sache que Jésus t’aime !

Regarde autour de toi, quand tu recules et vois
La vie est belle, crois-moi...




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10