Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "Christ Roi"
Article mis en ligne le 22 novembre 2017
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis, le Saint sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à prendre du temps pour adorer Jésus !
de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 elle est animée.

“À l’heure de conclure l’Année liturgique A, juste avant le début du temps de l’Avent,
l’Église nous invite à fêter le « Christ Roi ».
Demandons à Dieu d’ouvrir les portes de notre intelligence et de notre volonté.”

- Traçons sur nous le Signe de la croix-

Ouvrez les portes, annoncez le Roi et laissez Jésus entrer.
Ouvrez les portes et ouvrez vos cœurs, il vient avec majesté.

Ouvrez les portes à celui qui vient au nom du Seigneur,
Ouvrez les portes à celui qui est le Dieu vainqueur.

Ouvrez les portes à celui qui tient les clés de la vie.
Ouvrez les portes et les pauvres seront affranchis.

Ouvrez les portes à celui qui est le consolateur.
Ouvre les portes à celui qui veut sonder nos cœurs.

Oui Seigneur notre Roi nous t’ouvrons les portes de notre cœur
pour t’adorer, te louer, te rendre grâce car tu es notre Roi,
Tu es venu pour nous sauver.

-Nous pouvons nous assoir-

Le Christ est notre roi. Il s’avance dans la gloire… mais quelle surprise !
Sa gloire est celle de l’humilité, du berger qui prend soin de chaque membre
de son troupeau. Sa gloire le rend proche des plus petits de notre monde.
Saurons-nous l’accueillir ?

-silence-

Je ne puis craindre un Dieu qui pour moi s’est fait si petit. (bis)
Je l’aime car il n’est qu’amour et miséricorde !

Écoute nos prières Seigneur, remplis-nous de ton amour,
Toi qui es riche en miséricorde, prêt à nous accueillir,
nous nous tournons vers toi.
Seigneur Jésus, tu étais un étranger. Nous ne t’avons pas reconnu,
prends pitié de nous.
Seigneur, prends pitié, prends pitié de nous.
Ô Christ, tu avais soif. Nous ne t’avons pas reconnu, prends pitié de nous.
Ô Christ, prends pitié, prends pitié de nous.
Seigneur, tu étais malade. Nous ne t’avons pas reconnu, prends pitié de nous. Seigneur, prends pitié, prends pitié de nous.

Dieu éternel, tu as voulu fonder toutes choses en ton Fils bien-aimé,
le Roi de l’univers ; fais que toute la création, libérée de la servitude,
reconnaisse ta puissance et te glorifie sans fin. Amen

-silence-

Oui Seigneur tu es Amour et miséricorde, envoie ton Esprit Saint
sur nous Tous ici présents…
Sur tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux...
Envoie ton Esprit Saint sur tous les malades
donne-leur Force et guérison... 
Viens visiter tous les couples, surtout ceux qui n’arrive plus à s’aimer, 
ranime en eux cette flamme d’amour du tout début de leur rencontre…
Couvre chacun de nous de ton amour…

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.

Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.

Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

...nous faisons un moment de silence …

Merci Seigneur pour le don de ton amour.

Nous nous mettons debout pour louer le Seigneur, qui es le Roi de l’univers 

Venez louer le Seigneur, vous les nations,
Venez célébrer son nom vous les peuples,
Car sa bonté pour nous est grande sa vérité dure à toujours.
Allélu, Alléluia, (x3) Alléluia

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (25, 31-46)

« Il siégera sur son trône de gloire et séparera les hommes les uns des autres »

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche. « Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.
Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” habillé ? Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” « Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.” Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?” Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.” « Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. » Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-
À l’écoute de l’Évangile de ce jour, une question survient : serai-je compté parmi les brebis (les bénis de Dieu) ou parmi les boucs (les rejetés) ?
Chacun se questionne intérieurement. Ce qui est sûr c’est qu’à la fin du monde, toute l’humanité sera ressuscitée et rassemblée autour de Christ en gloire. Voilà une Bonne Nouvelle pleine d’espérance. Pourtant, l’Évangile nous dit que Dieu séparera les hommes.
Mais sur quoi serons-nous jugés ?
Exclusivement sur l’amour et sur un amour très simple (donner à manger, à boire, accueillir, visiter, soigner…). Ainsi nos plus petits gestes d’amour vrai ont une valeur d’éternité.
Pourquoi ?
Parce que les plus petits, les malades, les pauvres témoignent de la présence de Dieu et notre attitude envers eux dit quelque chose de notre foi.
Avez-vous remarqué l’étonnement des bénis de Dieu comme de ceux qui n’ont rien fait ?
« Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? »
Cet étonnement souligne le naturel avec lequel chacun a agi pour ses frères sans savoir qu’ils prenaient soin de Jésus et pour les délaissés qui ne se rendaient pas compte des conséquences de leurs actes.
Mais alors pourquoi, la sanction est-elle aussi lourde ?
Parce que la foi enseignée par le Christ n’est pas de l’ordre du savoir, du calcul. Le service du frère est premier. Aucun des bénis de Dieu n’a vraiment réalisé que c’est Jésus qu’il servait quand il servait son frère. Il le faisait naturellement sans calculer. Ainsi, Dieu n’aura pas à juger les hommes. Les hommes se seront jugés eux-mêmes, tout au long de leur vie. Hors du jugement, Dieu dévoilera à chacun ce qui était caché dans ses gestes d’amour au quotidien. Oui, la vie éternelle commence dès maintenant !
Que se passera-t-il pour ceux qui n’ont pas accueilli le don d’amour et de vie ?
Il faut savoir que Dieu ne juge jamais au sens de « condamner ». « Dieu, en effet, a tant aimé le monde qu’il a envoyé son Fils, non pas pour juger le monde mais pour le monde soit sauvé ». Dieu fait tout ce qu’il peut pour qu’il n’y ait personne en enfer. Dieu veut que tous les hommes soient sauvés. Au pécheur, Dieu ne cesse de donner son amour et sa bénédiction et Dieu souffre pour celui qui commet le mal. Personne ne dira « non » à Dieu, définitivement. Croyons-le de tout notre être !
Prions très fort pour que les méchants, les injustes acceptent de se repentir face à l’amour immense de Dieu. Qu’ils reviennent vers Dieu de tout leur cœur. Car Jésus-Christ ne veut pas la mort du pécheur mais que le pécheur ait la vie en abondance.

Venez chantons notre Dieu, lui le roi des cieux !
Il est venu pour sauver l’humanité et nous donner la vie.
Exulte pour ton roi, Jérusalem danse de joie.

Il est venu pour nous sauver du péché,
Exulte, Jérusalem danse de joie.
Oui par sa mort, tous nous sommes libérés,
Exulte, Jérusalem danse de joie.

...nous faisons un moment de silence …

-Ensemble prions-

« O Seigneur notre Dieu, Vous êtes le seul Roi très Saint et Souverain de toutes les Nations, nous Vous prions, Seigneur, en espérant ardemment recevoir de Vous, ô Divin Roi, Miséricorde, paix, Justice et tous biens. Protégez, ô Seigneur notre Roi, nos familles et notre terre natale. Prenez soin de nous, nous Vous en prions, ô Dieu très Fidèle ! Protégez-nous contre nos ennemis et épargnez-nous Votre Juste Jugement. Pardonnez-nous ô Souverain Roi nos péchés à Votre égard. Jésus, Vous êtes un Roi de Miséricorde. Nous méritons Votre Juste Jugement. Ayez pitié de nous, Seigneur, et pardonnez-nous. Nous avons confiance en Votre Grande Miséricorde. O Roi éblouissant de splendeur, nous nous inclinons devant Vous et nous Vous prions ; que Votre Règne arrive, que Votre Royauté soient reconnus sur la terre. Amen. »

-Adoration-

Toi, la lumière qui a vu nos ténèbres,
Ouvre mes yeux, je veux voir,
Grâce et beauté que mon cœur adore,
Mon âme aspire après toi.

Oui je te célèbre et je me prosterne,
Je veux proclamer ta majesté,
En toi, tout n’est que grâce, Tout est admirable,
Dieu tu es si grand et bon pour moi.

Roi de tous temps, vers toi vont nos hommages,
La gloire au plus haut des cieux,
Sur cette terre, tu t’es fait misérable,
Humble et petit par amour.

Ô Jésus l’unique Roi de l’Univers, nous nous prosternons à vos pieds
pour vous adorer et vous prendre pour notre Roi et notre Guide.
Oui. Seigneur, à Vous toutes les nations sont soumises.
Vous êtes seul le vrai Roi ; Vous êtes seul la vraie paix.
Vous êtes seul la Lumière. Nous n’adorons que Vous seul !
Vous êtes notre soutien, Vous êtes notre richesse, Vous êtes notre Maître,
Ô Grand Dieu du Ciel et de la terre. Nous croyons très fermement
que Vous êtes réellement présent dans la Sainte Eucharistie.
Vous êtes là vivant, aimant. Vous voulez nous nourrir du Pain de vie.
Oui, venez et nourrissez vos enfants. Vos regards sont fixés sur les âmes.
Vous veillez sur toutes les nations. Votre Cœur est pour nous un asile de repos.
Nous nous consacrons donc à votre Cœur de Roi et de Prince.
A Vous seul. Seigneur, toute gloire, honneur, amour soient rendus
jusqu’à la consommation des siècles et pendant toute l’Eternité. Amen.

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.
Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.

Tu es Dieu et je suis à toi / Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux

Il est digne, l’Agneau qui a été immolé, de recevoir puissance, divinité, sagesse,
force et honneur. À lui, gloire et puissance dans les siècles des siècles. Amen.

...nous faisons un moment de silence ...

- - Quand que le célébrant entre - -

Reçois de moi le parfum qui t’es dû, 
La beauté de ton Nom en mon âme éperdue, 
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime
Reçois du peu que je trouve à donner, 
Tout l’amour que mes yeux n’ont pas su te montrer, 
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime

Rien n’est plus grand que ton nom, 
Rien n’est plus saint que le sang du pardon, 
je veux n’être qu’à toi, Jésus mon Roi.

Je ne veux rien que vouloir te louer, 
Adorer ton Saint Nom et ta Fidélité, 
Je veux n’être qu’à toi Jésus je t’aime
Je veux porter et laver à ta croix 
Les pensées de mon cœur dans le cœur de tes voies,
Je veux n’être qu’à toi, Jésus je t’aime.

Je t’exalte ô roi mon Dieu
Je bénis ton nom à jamais,
Je veux te bénir chaque jour,
Louer ton nom toujours et à jamais
.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
Il est lent à la colère et plein d’amour,
Le Seigneur est bonté envers tous,
Ses tendresses vont à toutes ses œuvres.

Ouvrons les portes au Roi,
Au Dieu de gloire,
Lançons des cris de joie !
Laissons jaillir un chant de victoire !
Hosanna, hosanna, hosanna !

Marchons ensemble, Marchons ensemble
L’ennemi tremble, L’ennemi tremble
Dieu est avec nous, Dieu est avec nous
Chassons les ténèbres.

Qui pourra taire, Qui pourra taire
Notre prière, Notre prière
Dieu est avec nous, Dieu est avec nous,
Levons sa bannière.

Dansons devant Lui, Dansons devant Lui,
Remplis de sa vie, Remplis de sa vie
Dieu est avec nous, Dieu est avec nous,
Chantons sa louange.

Alléluia, chantons gloire à Dieu.
Célébrons Sa gloire en tout lieu.
Il nous envoie vivre de Son feu,
Proclamer qu’Il est victorieux.

Chantez, louez, acclamez Dieu !
Lançons ensemble un cri de joie !
Sautez, dansez avec les cieux,
Dans la cadence, pour Notre Roi.

J’élève les mains pour louer Dieu (bis)
Il n’y a personne qui soit comme Jésus (x3)
Il n’y a vraiment personne comme lui.
J’ai longtemps marché
j’ai marché marché : personne personne
j’ai tourné en rond : personne personne
j’ai fouillé fouillé
il n’y a vraiment personne comme lui

J’élève les mains pour louer Dieu (bis)
Victoire Alléluia chantons crions de joie
Jésus-Christ est sorti du tombeau (bis)
Galilée, Galilée, Galilée, je viens de la Galilée
Jésus m’a chargé d’annoncer à tous mes frères qu’il est ressuscité (bis)
J’élève les mains pour louer Dieu (bis)
Le feu est allumé aujourd’hui (x3)
Chantons alléluia le feu est allumé (bis)
Que ton feu son seigneur, brûle en moi (bis)
brûle en moi (plusieurs fois)




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10