Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Célébration de Carême
Article mis en ligne le 17 février 2018
Imprimer logo imprimer

Samedi 17 février à 08h30, les responsables des 4 années de catéchisme ont invité tous les enfants catéchisés de la Paroisse à l’église du Moufia pour une célébration de Carême afin de mieux préparer les enfants à vivre le temps de Carême.

Mot d’accueil :
En ce premier samedi de Carême, nous sommes réunis pour célébrer l’entrée en Carême pour tous les chrétiens. Le Carême dure 40 jours. Il se terminera la veille de Pâques, jour de résurrection de Jésus.
Aujourd’hui est un jour important puisque c’est le point de départ d’un cheminement qui nous conduiras vers Pâques. Durant quarante jours, nous sommes invités à parcourir une route de prières, de partage, de privations, de pardon.

Depuis Mercredi des Cendres, nous sommes entrés dans le Carême.
Qu’est-ce que le Carême pour vous ?
On a laissé les enfants parler...
Le mot carême a pour racine quarante et ce nombre rappelle :
-  les 40 jours de déluge du temps de Noé
-  les 40 ans dans le désert du peuple d’Israël
les 40 jours que Jésus a passé dans le désert où il a subi la tentation de l’avoir (posséder toujours plus), la tentation de paraître (plus beau, plus fort, plus intelligent), la tentation du pouvoir (dominer les autres).
Le Carême dure donc 40 jours. C’est un temps qui nous est donné pour nous débarrasser de toutes ces tentations afin de préparer notre coeur à la fête de Pâques, un temps pour nous tourner vers Dieu. Jésus nous donne plusieurs moyens pour avancer vers Pâques pendant ces 40 jours.
Le Carême est donc un temps de conversion en changeant notre cœur.
Comment ?
Aujourd’hui, l’Eglise propose à chacun d’entre nous de vivre un temps :
-  de prières
-  de partage
-  de privations
-  de pardon

Pour vous aider à bien comprendre le cheminement du Carême, des enfants vont avancer par étapes et vous présenter ce que chacun doit faire :

Etape 1 : LA PRIERE (1ère année)
Prier, c’est savoir consacrer du temps à Dieu, plus que d’habitude, un temps rien que pour Lui, comme à un ami qu’on aime.
Comment ? par une prière personnelle (parler à Dieu) – les prières chrétiennes (Notre père…)- une lecture dans l’évangile, dans son livre de catéchisme – un chant…
Où prier ? La prière peut être faite n’importe où et à n’importe quand. C’est un moment privilégié de communion avec Dieu. Alors on peut la faire assis, debout, à genoux, en marchant, à l’église, dans sa chambre, dans l’intimité de son cœur…
Inviter les enfants au chemin de croix proche de leur quartier.

Etape 2 : LE PARTAGE (2ème année)
Pour parler du partage, nous vous invitons à regarder un petit film. Ecoutez bien.
(projection du film Le chêne du Membré (Genèse 18, 1)

Ce film nous parle du partage. Que partage-t-on ? de la nourriture – du temps accordé à l’autre – de la joie – de l’accueil – de l’hospitalité – la gratuité
Et nous dans nos vies, est-ce que
-  Comme Abraham je suis prêt accueillir les autres (même ceux que je ne connais pas) comme un ami ? Est-ce que je pense que celui que j’accueille a le visage de Dieu qui me dit partage ?
-  Comme ces trois personnages, est-ce que je prends le temps de faire une pause dans ma journée, m’arrêter, oublier mes occupations, faire silence pour vivre un temps avec Dieu, un temps de pause avec Dieu pour qu’il nous donne la force de repartir ? Est-ce que j’éprouve cette joie de la rencontre avec l’autre ?
-  Comme Sarah, est-ce que je suis capable de partager un temps d’écoute ? (Sarah a ri devant les hommes, pas devant Dieu. Ce visiteur qui connaît la profondeur de son cœur, ne peut être que Dieu)
40 jours nous sont donnés pour passer plus de temps à prier.
Dans nos vies :
*Je suis bien, assis devant la télé... Papa m’appelle ; il a besoin de moi. Suis-je disponible pour lui ? Quelle est ma réponse ?
(C’est toujours à moi qu’on demande ! Je suis occupé ! Attend un peu... J’arrive !).
*Lorsque je donne de mes biens, ai-je tendance à garder le meilleur pour moi ?
Nous avons donc 40 jours pour vivre le partage. Nous devons montrer que l’amour que nous avons les uns pour les autres est vrai, qu’il n’est pas seulement dans les mots mais dans les actes (un bonjour, un sourire, une main tendue, un geste d’amitié, d’amour…). Le partage est une des formes de la charité.

Etape 3 : LES PRIVATIONS (3ème année)
Les privations : jeûner a pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa parole. De plus, jeûner pendant le carême n’est pas seulement un geste de pénitence, mais aussi un geste de solidarité avec les pauvres et une invitation au partage et à l’aumône.
On peut réduire sa consommation
se priver, c’est faire de la place dans son cœur, sortir de ses habitudes de confort, et ainsi être plus disponible à Dieu et aux autres.
Se recentrer sur ce qui est essentiel (est-ce que j’ai besoin de mon téléphone, de la télévision. Est-ce que je ne peux pas trouver des activités autres (visites, jeux…)
Le temps de privation doit être un temps consacré à la prière, à la lecture de la parole, à une bonne action… Nous avons 40 jours pour cela.

Etape 4 : LE PARDON (4ème année)
Le pardon est aussi à vivre pendant ce temps de Carême parce que pardonner, c’est changer son cœur c’est-à-dire trouver au fond de soi-même le mal qui a été fait. Le pardon doit être donné et reçu.
Pourquoi devons-nous pardonner et accepter le pardon ?
-  Parce que Dieu nous le demande  “Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois » (Matthieu 18, 21-22).
-  Parce que Dieu nous pardonne, il nous faut donc pardonner aussi  parabole de l’enfant prodigue
-  Parce que pardonner, c’est imiter Dieu  nous sommes créés à l’image de Dieu
-  Parce que nous disons chaque jour dans le Notre Père pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
-  Parce que le refus de pardonner nous maintient dans la colère, la haine, la rancune. Cela aigrit notre caractère et peut créer un mauvais climat au sein de la famille.
-  Parce que le pardon nous fait vivre dans la joie, le partage
Le pardon de Dieu nous est accordé dans le sacrement de réconciliation. N’ayons pas peur d’aller nous confesser.
40 jours nous sont donnés pour pardonner.

En conclusion, note chemin de carême doit être fait de :
PRIERE, PARTAGE, PRIVATIONS, PARDON

Prière universelle
Faisons monter vers le Seigneur notre prière pour que chacun d’entre nous découvre le sens du Carême :
1. 1ere année : Pendant ce temps de Carême, Seigneur apprends-nous à prier parce que ton chemin de Croix est suivi de la Résurrection :
Accorde à tous nos jeunes ce réveil ; qu’ils trouvent en toi ce chemin de vie, de paix et de conversion du cœur dans un coeur à coeur d’amour avec Toi…
Entends, Seigneur, la prière de ton peuple qui te prie et te chante, O Seigneur

2. Pendant ce temps de Carême, Jésus apprends-nous à partager un bonjour, un sourire, un geste d’amitié, une main tendue pour mieux vivre la prière, les privations, le pardon.
Entends, Seigneur, la prière de ton peuple qui te prie et te chante, O Seigneur

3. Pendant ce temps de Carême, Jésus apprends-nous à nous priver de téléphone, de jeux vidéos, de sucreries, de musique pour mieux nous consacrer à la prière, au partage et au pardon.
Entends, Seigneur, la prière de ton peuple qui te prie et te chante, O Seigneur

4. Pendant ce temps de carême, apprends-nous, Jésus, à vivre le pardon. Aide nous à pardonner à ceux qui nous ont offensés et à accepter le pardon de ceux que l’on a offensé.
Que la prière, le partage et la privation nous permettent de mieux vivre ce pardon.
Entends, Seigneur, la prière de ton peuple qui te prie et te chante, O Seigneur




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10