Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Chemin de Croix
Article mis en ligne le 15 février 2018
Imprimer logo imprimer

Cette année, les chemins de croix seront animés par les habitants des quartiers et les membres du Conseil pastoral. Ils auront lieu dans les différents quartiers du Moufia, tous les vendredis à 18h :
Vendredi 16 février 2018 à l’Église du Moufia suivi d’un bol de riz.
Vendredi 23 février 2018 près de la vierge à la Source
Vendredi 02 mars 2018 près du Collège de Bois de Nèfles
Vendredi 09 mars 2018 sur le Terrain La Marianne
Vendredi 16 mars 2018 sur le Plateau à la Cité des Baies Roses
Vendredi 23 mars 2018 dans le Quartier La Ouate
Vendredi Saint 30 mars 2018 à l’église du Moufia à 15h

CHEMIN DE CROIX
Vendredi 16 février 2018 à 18h00 à l’église du Moufia

Bonsoir à tous, merci d’être venu nombreux ce soir au chemin de croix.
Cette année encore, la paroisse a choisi de vivre les célébrations du chemin de croix dans les différents quartiers du Moufia à 18h00. La semaine prochaine, elle aura lieu dans les hauts de Moufia près de la Vierge au chemin de la Source. Pour les autres endroits, vous pouvez consulter le bulletin paroissial ou l’affiche au fond de l’église.

AU NOM DU PERE, ET DU FILS, ET DU SAINT ESPRIT… AMEN !

INTRODUCTION : Pendant ce carême 2018, le Pape François nous rappelle les vertus de la prière, de l’aumône et du jeûne pour combattre les « faux prophètes » qui éteignent la charité dans les cœurs. Il s’appuie sur la phrase de l’Évangile de Matthieu « À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » (Mt 24, 12).

CHANT :
R/ : Ne crains pas, je suis ton Dieu,
C’est moi qui t’ai choisi, appelé par ton nom.
Tu as du prix à mes yeux et je t’aime.
Ne crains pas car je suis avec toi.

1. Toi mon serviteur, je te soutiendrai,
Toi, mon élu que préfère mon âme,
Je mettrai en toi mon Esprit,
Je te comblerai de mon Esprit.

2. Le Seigneur m’a appelé dès le sein de ma mère,
Il a prononcé mon nom.
C’est Lui qui m’a formé pour être son serviteur,
Le témoin de sa gloire !

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

1ère STATION : JESUS EST CONDAMNE A MORT

LECTEUR : Pilate amena Jésus au dehors ; il le fit asseoir sur une estrade à l’endroit que l’on appelle le Pallage. Pilate présente ainsi Jésus à la foule hurlante qui réclame sa mort. « Voici l’homme ».

PRETRE : Oui, Voici l’homme « l’homme qui doit mourir de la mort », à la suite de la désobéissance du premier Adam. (Gén. 2,16 et Rom. 4,12s)
« Voici l’homme ». Jésus, le nouvel Adam, qui prend sur lui le péché du monde : » Ce sont nos souffrances qu’il a portées, ce sont nos douleurs qu’il a supportées… La sanction, gage de paix pour nous, était sur lui, et dans ses plaies se trouvaient la guérison ». (Isaïe 53, 4-5)
« Voici l’homme ». Le verbe fait chair pour nous et pour notre salut.
« Voici l’homme ». Le Fils éternel du Père, devenu l’un d’entre nous par son incarnation…
SILENCE

TOUS : Seigneur Jésus, donne-nous de te choisir de tout notre cœur pour notre seul Seigneur et de marcher à ta suite en vrais disciples.
Donne-nous de te prier, pour ceux qui sont injustement persécutés et condamnés
PRENDS PITIE DE NOUS SEIGNEUR…

CHANT :
Jésus me voici devant Toi
Tout simplement dans le silence,
Rien n’est plus important pour moi
Que d’habiter en ta présence.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

2ème STATION : JESUS EST CHARGE DE SA CROIX

LECTEUR : Pilate leur livra Jésus pour qu’il soit crucifié, et ils se saisirent de lui. Jésus ; portant lui-même sa croix, sortit en direction du lieu dit en hébreu : Golgotha (nom qui se traduit : Calvaire c’est-à-dire Crâne) (Jan 19 ,6)

PRETRE : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renonce à lui-même et prenne sa Croix, et qu’il me suive ». (Mat 6,24)
Ce qu’il demande à ses disciples, Jésus commence par le faire : il se charge du bois que croient lui imposer ses bourreaux. Eux, n’y voient que l’instrument d’un terrible supplice… Jésus, lui, prend sa Croix pour accomplir le dessein du Père : NOUS SAUVER

SILENCE

TOUS : Apprends-nous à suivre le Christ jusqu’au bout.
Apprends-nous à prendre notre Croix, telle que Dieu nous l’offre dans notre vie, et à la transformer, par l’amour, en source de salut pour nous et pour nos frères…

CHANT :
Je n’ai d’autre raison que l’amour de ton nom.
Mon bonheur est de vivre, O Jésus, pour te suivre.
Je n’ai d’autre raison que l’amour de ton nom.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

3ème STATION : JESUS TOMBE POUR LA PREMIERE FOIS

LECTEUR : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis deux et humble de cœur, et vous trouverez le repos ».

PRETRE : Comme nous, et plus que nous encore, le Verbe fait chair a comme la souffrance sous toutes ses formes. A l’agonie, son âme « est triste à en mourir ».
Sur le chemin du Golgotha, le poids de la Croix est trop lourd, Seigneur, comme la violence des hommes.
Quoi d’étonnant s’il trébuche, s’il s’écrase au sol ? « Pour nous et pour notre salut », il nous a montré qu’accomplir la volonté du Père est possible, même au plus fort de la détresse humaine.

SILENCE

TOUS : En te voyant ployer sous ce fardeau, donne-nous de nous renouveler dans la béatitude des artisans de paix, et de trouver les voies pour soulager toute souffrance quelle qu’elle soit.

CHANT :
Pardon, Seigneur, pardon
Pour notre orgueil, nos résistances ;
Viens enlever nos suffisances
Et chasser notre arrogance.

Pardon, Seigneur, pardon
Pour toutes nos pensées impures ;
Viens changer nos cœurs si durs,
Nos raisonnements obscurs.

Ô relève-nous, nous sommes tombés si bas.
Ô relève-nous par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

4ème STATION : JESUS RENCONTRE SA MERE

LECTEUR : « Vois, dit Syméon à Marie, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division- Et Toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre ». (Lc 2,34)

PRETRE : Marie est sur ton chemin Seigneur Jésus. Elle est de cœur et d’esprit avec Toi le Sauveur…
Plus que jamais, à cette heure, le Serviteur veut avoir besoin de la servante.
Dans la joie, à l’Annonciation, Marie a dit « OUI » ; dans la douleur, aujourd’hui, elle dit « OUI » à la Passion, du plus profond de son cœur déchiré, parce que Jésus lui demande de partager son amour, son amour, pour le Père et son amour pour nous, les pécheurs qu’il s’agit de sauver. De toutes ses forces, Marie communie à cet amour sauveur.

SILENCE

TOUS : Ô Marie, apprends-nous à dire « OUI » à Jésus, quand il nous invite à nous unir à lui, pour coopérer, dans la force de l’Esprit, à l’œuvre du salut…

CHANT :
Marie douce lumière
Porte du ciel temple de l’Esprit,
Guide-nous vers Jésus et vers le Père,
Mère des pauvres et des tout petits.(bis)

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

5ème STATION : SIMON DE CYRENE AIDE JESUS

LECTEUR : « Les soldats réquisitionnèrent, pour porter la croix de Jésus, un passant qui revenait des champs, Simon de Cyrène pour qu’il aide Jésus » (Mc 15,21)
PRETRE : Comme Jésus a voulu avoir besoin de sa mère, comme il a voulu avoir besoin de Simon de Cyrène, Jésus veut encore, avoir besoin de nous, aujourd’hui, pour l’aider à sauver le monde.
« Si quelqu’un veut être mon disciple… qu’il prenne sa Croix… ».

SILENCE

TOUS : Apprends-nous à ouvrir les yeux sur les besoins de nos frères, à secourir en eux, Jésus lui-même, qui nous demande de l’aider à porter sa Croix.

CHANT :
Ouvre mes mains, Seigneur,
Qui se ferment pour tout garder.
Le pauvre a faim devant ma maison,
Apprends-moi à partager (bis)

Fais que je marche, Seigneur,
Aussi dur que soit le chemin.
Je veux te suivre jusqu’à la croix,
Viens me prendre par la main (bis).

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

6ème STATION : VERONIQUE ESSUIE LE VISAGE DE JESUS

LECTEUR : « Sans beauté ni éclat pour attirer nos regards, et sans apparence qui nous eut séduits ; objet de mépris, abandonné des hommes, homme de douleur, familier de la souffrance, comme quelqu’un devant qui on se voile la face, méprisé, nous n’en faisions aucun cas ». (Is 53,2-3)

PRETRE : Une femme, Véronique, émue de compassion essuie avec un linge, le visage de Jésus…
Et… les traits du Sauveur, s’impriment sur le tissu.
« De Toi, mon cœur a dit : cherche sa face. C’est ta face, Yahvé, que je cherche, ne me cache pas ta face… (Psaume 27,8)
Oui, dans la Sainte Face nous est livré le visage de l’amour. En elle, rayonne l’amour du Fils et l’amour du Père qui a donné son Fils au monde pour se révéler ;

SILENCE

TOUS : Donne-nous de découvrir le visage de l’amour de Dieu dans tous les visages que nous croisons surtout ceux qui sont défigurés par les épreuves, la maladie, la faim, les tortures, les mépris…

CHANT :
Je cherche le visage
Le visage du Seigneur
Je cherche son image
Tout au fond de vos cœurs (bis)

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

7ème STATION : JESUS TOMBE UNE SECONDE FOIS

LECTEUR : « Maltraité, il s’humiliait, il n’ouvre pas la bouche, comme l’agneau qui se laisse mener à l’abattoir, comme devant les tondeurs une brebis muette, il n’ouvrait pas la bouche. »

PRETRE : Le chemin est difficile. De plus en plus éprouvant. Tu es épuisé, traversé de part en part par la faiblesse de notre humanité blessée.
Tu as montré toujours à quel point ton cœur était vulnérable à la souffrance et te voilà écrasé par elle.
Mais même si tu trébuches, même si tu tombes, même si tu es abandonné de tes disciples, tu te relèveras et tu iras jusqu’au bout de la route du salut.

SILENCE

TOUS : Aide-nous à rester debout, Jésus, à garder confiance en Toi-même si nos espoirs les plus chers semblent entièrement compromis.

CHANT :
Pardon, Seigneur, pardon
Pour notre orgueil, nos résistances ;
Viens enlever nos suffisances
Et chasser notre arrogance.

Pardon, Seigneur, pardon
Pour toutes nos pensées impures ;
Viens changer nos cœurs si durs,
Nos raisonnements obscurs.

Ô relève-nous, nous sommes tombés si bas.
Ô relève-nous par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

8ème STATION : JESUS RENCONTRE LES FEMMES DE JERUSALEM

LECTEUR : « Jésus était suivi d’une grande multitude de peuple, entre autres, des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. Jésus se tourne vers elles et leur dit : « Filles de Jérusalem ne pleurez pas sur moi, pleurez sur vous et sur vos enfants. Car voici venir des jours où l’on dira : Heureuses les femmes stériles et celle qui n’ont pas enfanté, allaité… car si on traité ainsi l’arbre vert, qu’ne sera-t-il de l’arbre sec ? » (Luc 23,87-31)

PRETRE : Vous pleurez sur moi ? C’est plutôt sur vous que vous devriez pleurer.
Cet avertissement, saurons-nous l’entendre aujourd’hui ?
Toi Marie, tu as su accueillir le Sauveur, et tu l’as suivi jusqu’au bout. Avec lui, tu as souffert du refus des siens et du mal qu’ils se faisaient ainsi à eux-mêmes. Car, comme ton Fils, tu n’es que compassion.

SILENCE

TOUS : Aide-nous aujourd’hui et toujours à entendre les avertissements miséricordieux du Seigneur, aide-nous à nous convertir… « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoute-le ! »

CHANT :
Je voudrais me cacher dans Ton cœur,
Je voudrais me laver au torrent de Ta miséricorde
Je voudrais Ton Amour. (bis)

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

9ème STATION : JESUS TOMBE POUR LA TROISIEME FOIS

LECTEUR : Les ennemis de Jésus ont beau jeu de se réjouir et de se moquer : ils l’ont si bien chargé et accablé sous la croix, qu’il ne pourra plus se relever !
Tout à l’heure, ils pourront crier : « Il en a sauvé d’autres, qu’il se sauve lui-même, s’il est le Fils de Dieu, l’Elu ! » (Lc 24, 35)

PRETRE : Ils se trompent. Rien ne pourra arrêter Jésus sur le chemin qui le mène au but que Dieu le Père lui a fixé : « Comme Moïse éleva le serpent au désert, ainsi, faut-i que soit élevé le Fils de l’homme, afin que tout homme qui croit en lui, ait par lui, la vie éternelle… » (Jn 3, 14-15)
Quand nous sommes tentés d’abandonner la lutte parce que l’épreuve est trop dure, viens à notre secours !
Quand la maladie épuise nos forces, quand la souffrance nous ôte tout courage, viens à notre secours !
Quand nous sommes tentés de dire : « A quoi bon ? C’en est trop, j’abandonne, advienne que pourra », viens à notre secours !

SILENCE

TOUS : Seigneur, apprends-nous à regarder Ton fils Jésus, l’Agneau de Dieu écrasé, à cause de nos crimes… (Is. 53,5) et à puiser en lui la force d’offrir.
Quand nous tombons, prends-nous par la main pour nous aider à nous relever et à aller jusqu’au bout du chemin.

CHANT :
Pardon, Seigneur, pardon
Pour notre orgueil, nos résistances ;
Viens enlever nos suffisances
Et chasser notre arrogance.

Pardon, Seigneur, pardon
Pour toutes nos pensées impures ;
Viens changer nos cœurs si durs,
Nos raisonnements obscurs.

Ô relève-nous, nous sommes tombés si bas.
Ô relève-nous par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu a s racheté le monde par ta Sainte Croix.

10ème STATION : JESUS EST DEPOUILLE DE SES VÊTEMENTS

LECTEUR : Quand les soldats eurent crucifié Jésus, ils prirent ses vêtements ; ils en firent quatre parts, une pour chacun. Restait la tunique ; c’était une tunique sans couture. Alors ils se dirent entre eux : « Ne la déchirons pas, tirons au sort celui qui l’aura. Ainsi s’accomplissait la parole de l’Ecriture : « Ils se sont partagés mes habits, ils ont tiré au sort mon vêtement ». (Jn 19,23)

PRETRE : Il ne te reste plus rien, Seigneur. Te voilà dépouillé de tes vêtements qui ont été partagé entre les soldats et ta tunique tirée au sort.

SILENCE

TOUS : Seigneur, aide-nous, nous les pécheurs attachés si jalousement à ce que nous croyons nôtre, à entrer dans la voie du détachement…
Aide-nous à devenir pauvres de cœur : alors… nous saurons donner.

CHANT :

Humblement dans le silence de mon cœur,
Je me donne à toi, mon Seigneur.

Par ton amour, fais-moi demeurer
Humble et petit devant toi.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

11ème STATION : JESUS EST CLOUE SUR LA CROIX

LECTEUR : Les soldats offraient à Jésus du vin aromatisé de myrrhe ; mais Il n’en prit pas.
Alors ils le crucifièrent, il était neuf heures.
L’inscription indiquant le motif de sa condamnation portait ces mots : « Le roi des Juifs ».

PRETRE : Que reste-t-il, à cette heure, des promesses de l’Annonciation ?
« Voici que tu concevras dans ton sein, et enfanteras un Fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ; Il règnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n’aura pas de fin » (Luc 1, 31-33)
Le trône de David, est-ce donc cette Croix ?
Et le règne sans fui sur la maison de Jacob, est-ce la mort, qui va venir éteindre le regarde de Jésus ?
Il s’est pourtant proclamé « la voie, la vérité, la vie » (Jn 14,6). Il a dit aussi : « c’est maintenant le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être je té dehors, et moi, une fois élevé de terre, j’attirerai à moi, tous les hommes ». (Jn 12, 31-32)
Mais, qui peut croire encore à ces promesses devant ce crucifié ? Les Apôtres n’y comprennent plus rien, désemparés, ils ont fui...
Mais Toi, Marie, tu es là. Tu crois toujours qu’à Dieu « rien n’est impossible » (Luc 1,37) et que malgré toutes les apparences contraires, il y aura « accomplissement de ce qui a été dit, de la part du Seigneur » (Luc 1,45)

TOUS : Seigneur apprends-nous ç faire confiance à ton Fils, envers et contre tout, même et surtout, quand Il nous demande de prendre part à sa Croix.

CHANT :
Humblement dans le silence de mon cœur,
je me donne à toi, mon Seigneur.

Enseigne-moi ta sagesse, ô Dieu,
viens habiter mon silence.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

12ème STATION : JESUS MEURT SUR LA CROIX

LECTEUR : A partir de la sixième heure, l’obscurité se fit sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : « Eli, Eli, lama sabachtani ? » c’est-à-dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »
L’un des soldats courut prendre une éponge qu’il imbiba de vinaigre et il lui donnait à boire. « Dès qu’il eut pris le vinaigre, Jésus dit : Tout est achevé… et, inclinant la tête, il remit l’Esprit ». (Jn 19,30)

SILENCE

Ici, on peut se mettre à genoux quelques instants dans le silence

PRETRE : Oui, « tout est achevé » : la volonté du Père, Jésus l’a accomplie jusqu’au bout !
Par amour, il a tout donné pour nous : sa vie, sa mort, son Esprit, et même celle qu’il aime le plus au monde, sa mère !
« Voyant ainsi sa mère, et prés d’elle le disciple qu’il aimait, Jésus dit à sa mère : « Femme, voici ton fils » et il dit ensuite au disciple : « Voici ta mère ». (JN 19,26-27)

TOUS : Seigneur,
Apprends-nous à vivre en enfants de Dieu,
Apprends-nous à aimer comme Jésus a aimé ;
Apprends-nous à accomplir ta volonté
Apprends-nous à nous donner, comme Lui, a su le faire
Montres-nous, qu’appartenir à Jésus, c’est accepter d’être donné par Lui à tous.

CHANT :
Prends Seigneur et reçois
toute ma liberté,
ma mémoire, mon intelligence
toute ma volonté.
Et donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.
Donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer. (Bis)

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

13ème STATION : JESUS EST DESCENDU DE LA CROIX

LECTEUR : Comme c’était le vendredi, il ne fallait pas laisser des corps en Croix durant le sabbat.
Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève le corps après leur avoir brisé les jambes.
Des soldats allèrent donc briser les jambes du premier bandit puis du second des condamnés. Quand ils arrivèrent à Jésus voyant qu’il était mort, un des soldats, de sa lance, lui perça le côté ; et aussitôt il eu sortit de l’eau et du sang. (Jn 19,31)

PRETRE : Le sang et l’eau qui sortait de ton côté Seigneur Jésus sont le signe de l’Eglise qui nait au cœur même de ton offrande. Ta croix est l’arbre de vie du paradis retrouvé. Tu en es le fruit que nous mangeons dans l’Eucharistie.

TOUS : Donne-nous un regard de foi pour voir dans Ta croix la source de la vie véritable.

CHANT : A la croix bande sonore ( hill song)
Seigneur, tu me cherches,
Tu me connais,
Et, si je t’oubliais,
Je sais que tu m’aimes.

Couplet 1
Ta sainte présence,
Elle m’environne
À chaque moment.
Je sais que tu m’aimes.
Je sais que tu m’aimes.

À la croix, je me prosterne
Où ton sang coula pour moi.
Aucun amour n’est plus grand !
Tu as gagné sur la mort,
Ta gloire remplit les lieux très hauts.
Rien ne peut nous séparer !

Couplet 2
Tu marches devant moi,
Tu gardes mes pas,
ta main me soutient.
Je sais que tu m’aimes
Je sais que tu m’aimes

Couplet 3
Si tout s’effondrait
Devant mes yeux.
Tu resterais là,
Je sais que tu m’aimes.
Je sais que tu m’aimes.

Pont
Tu déchires le voile,
Tu traces un chemin
Car tu as tout accompli.

LECTEUR : Nous T’adorons Ô Christ et nous te bénissons
TOUS : Parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix.

14ème STATION : JESUS EST MIS AU TOMBEAU

LECTEUR : « Joseph d’Arimathie prit donc le corps, le roula dans un linceul propre, et le plaça dans le tombeau tout neuf qu’il s’était fait tailler dans le roc, puis il roula une grande pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla ». (Mat. 27, 59-60)
PRETRE : Que faire de plus désormais ?
Tous les espoirs des disciples de Jésus, ne sont-ils pas ensevelis avec Lui, derrière la lourde pierre ?
Pourtant Jésus n’a-t-il pas dit, en annonçant sa mort,
« La voici venue, l’heure où le Fils de l’homme doit être glorifié… En vérité, en vérité, je vous le dit, si le grain de blé ne tombe pas en terre et ne meurt, il reste seul ; s’il meurt, il porte beaucoup de fruits ». (Jn 12,23-24)

SILENCE

TOUS : Apprends-nous à vivre le temps de l’Eglise qui est le temps de l’Espérance !
Donne-nous de croire en vérité que Tu es vraiment le Seigneur des vivants et des morts.

CHANT :
Grain de blé qui tombe en terre,
Si tu ne meurs pas,
Tu resteras solitaire,
Ne germeras pas.
Qui à Jésus s’abandonne,
Trouve la vraie vie.
Heureux l’homme qui se donne,
Il sera béni.

LA RESURRECTION DE JESUS

PRIERE FINALE

PRETRE : « Et c’est en nous plongeant dans sa mort, que l’Eglise nous fait participer à sa Pâque, au baptême… (Ephésiens 2,12)
Oui, viens nous faire communier à ton amour par le don de l’Esprit, pour que nous puissions te suivre dans ta Pâque. Avec Toi, en Toi, par Toi, nous pouvons franchir les portes de la mort pour rejoindre le Père dans la gloire.
Seigneur, tu es mort pour nous sauver : accueille auprès de Toi nos frères, nos parents, nos amis et tous les chrétiens qui se sont endormis dans l’espérance de la Résurrection… Par Jésus, le Christ, notre Seigneur… Amen !

CHANT :

1. Par toute la terre il nous envoie
Témoigner de son Amour.
Proclamer son Nom et son Salut,
Dans la force de l’Esprit !
Car nos yeux ont vu et reconnu,
Le Sauveur ressuscité,
Le Saint d’Israël, né de Marie,
Fils de Dieu qui donne vie !

Criez de joie, Christ est ressuscité !
Il nous envoie annoncer la vérité !
Criez de joie, brûlez de son amour,
Car il est là, avec nous pour toujours !

2. Par sa vie donnée, son sang versé,
Il a racheté nos vies,
Il détruit les portes des enfers,
Il nous sauve du péché.
À tout homme il offre le Salut,
Don gratuit de son Amour ;
Vivons dans sa gloire et sa clarté,
Maintenant et à jamais !

3. Pour porter la joie Il nous envoie,
Messagers de son Salut !
Pauvres serviteurs qu’il a choisis,
Consacrés pour l’annoncer !
Que nos lèvres chantent sa bonté,
La splendeur de son dessein,
Gloire à notre Dieu, Roi tout puissant,
Éternel est son amour !

Bénédiction du Père
Remerciements et invitation au Bol de riz




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10