Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "La Transfiguration"
Article mis en ligne le 22 février 2018
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis, le Saint sacrement est exposé de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à prendre du temps pour adorer Jésus !
de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 elle est animée.

Introduction : Le pape François a convoqué une « Journée de prière et de jeûne pour la paix », le 23 février 2018, en lançant cette invitation lors de l’angélus qu’il a célébré place Saint-Pierre, le 4 février. Outre la prière, le pape a aussi appelé à l’action, en se posant cette question : « Que puis-je faire moi-même pour la paix ? »
Telle est la question que le pape François renvoie à chacun, en même temps qu’il invite à une journée de prière et de jeûne pour la paix « en particulier pour les populations de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud »

Chers amis comme vous le savez cette journée est fixé ce vendredi 23 février. Le Pape François invite tous les chrétiens catholiques, les chrétiens non catholiques et les non chrétiens à s’associer à cette journée de prière.

Durant ce temps de carême beaucoup de paroisses ou groupes proposent un temps d’adoration. Il pourrait alors être possible, de vivre une heure sainte avec la communauté pour prier aux intentions du pape François, aidé du texte de l’évangile de ce vendredi 23 février 2018.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu(Mt 5, 20-26).
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.
Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

Ensemble prions pour la Paix avec St François d’Assise

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.
Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Ce deuxième dimanche de Carême nous annonce que Dieu a un projet
pour chacun. Ce projet peut être compris comme un poids, mais il est davantage une grâce à s’approprier et à faire s’épanouir dans le temps.
Alors, peut-être nous demandons-nous encore quelle voie emprunter pour travailler à notre conversion et nous rapprocher de l’exigence évangélique ?

Ensemble chantons

En ton nom, Seigneur, nous sommes là, Tous réunis devant toi.
En ton nom, Seigneur, nous sommes là, Tous réunis devant toi.
Honneur au Père, honneur au Fils, honneur à l’Esprit
du Dieu tout-puissant.

traçons sur nous le signe de la croix
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen.

Oui Seigneur, en ton nom, nous sommes là, Tous réunis devant toi.
comme tous les vendredis nous laissons nos occupations de côté pour t’adorer.
Nous t’offrons nos vies, celles de nos proches, tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux,... nous te confions Seigneur, tous ceux qui ont l’habitude d’être là mais pour diverses raisons n’y sont pas,... nous te confions les malades, apporte-leur force et guérison… nous te confions les familles qui traversent de grandes difficultés, les enfants, les jeunes, les chômeurs,
ceux qui ont du mal à avancer surtout durant ce temps de carême….

-Nous pouvons nous asseoir-

Alors que le Carême paraît être un temps triste, l’évangile de la Transfiguration de ce dimanche est au contraire plein de lumière.
Même si les prêtres sont habillés en couleur violette, signe de pénitence,
toute la communauté chrétienne se prépare à Pâques.

Dieu nous parle en son Fils. Écouter la Parole avec foi, c’est déjà
rencontrer le Ressuscité qui nous révèle tout l’amour du Père.
Car le Fils bien-aimé fait des hommes ses frères.
Il nous trace le chemin de la vie, le chemin de sa Pâque.
En toute confiance, osons dire : « Oui, Seigneur, me voici,
et je marche avec toi vers ta croix qui s’illuminera. »

La croix du Christ triomphera
Elle qu’on a vu paraître dans sa gloire
La croix du Christ s’illuminera
Et Jésus-Christ nous reviendra

1- Lève les yeux regarde vers la lumière / Celui qui vient a connu la croix
Lève les yeux regarde et vois paraître / Le Dieu de toute joie
Ouvre ton cœur et laisse-toi remplir de sa grâce

2 - Laisse ta vie fleurir entre ses mains / Il te conduit par son Esprit Saint
Laisse ta vie confiance deviens modèle / De Foi pour ton prochain
Ouvre ton cœur, rabaisse-toi Fidèle serviteur

3 - Porte la Paix, la Joie autour de Toi / Dans la charité ouvre tes mains
Porte la Paix, la Joie de Dieu en Toi / Lui-même est ton voisin
Ouvre ton cœur, et laisse-lui te combler d’amour
La croix du Christ nous sauvera / Contemplons Dieu, Lumière, Miséricorde
La croix du Christ s’illuminera / Il nous revient le Roi des rois

Oui Seigneur Toi le Roi des rois aide-nous à marcher dans la Lumière.
Il est vrai que le chemin est parsemé d’étapes qui peuvent sembler dures.
Ayons confiance au Seigneur, Soyons Lumière au milieu du monde…

Tu seras Lumière au milieu du monde, / Flamme qui rayonne et qui luit.
Tu seras Lumière au milieu du monde, / Flamme du Seigneur Jésus-Christ

1 - Tu seras le feu que le Maître veut répandre,
Dieu t’a réveillé par le souffle de l’Esprit.
Donne ta chaleur quand la nuit vient à descendre,
Toi qui as reçu l’étincelle de la Vie !

2 - Tu seras la lampe qui chasse les ténèbres,
Dieu fera de toi un flambeau dans sa maison.
Donne à tout vivant le reflet de sa tendresse,
Toi qui as reçu la brûlure du pardon.

3 - Tu seras la braise qui veille sous la cendre,
Dieu te gardera de mourir à tout jamais.
Donne ton secret à qui cherche une espérance,
Toi qui ose croire à l’aurore de la paix.

Merci Seigneur pour la Lumière que tu envoies sur chacun de nous.
Tu nous as dit, Seigneur, d’écouter ton Fils bien-aimé ;
fais-nous trouver dans ta parole les vivres dont notre foi a besoin :
et nous aurons le regard assez pur pour discerner ta gloire.
Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

-PAROLE-

Elle est près de toi, cette Parole. Elle est dans ta bouche et dans ton cœur.
Écoute la voix du Seigneur.
Elle se choisit la voix d’un peuple, / Lui donne, un nom et pour toujours.
Elle fait alliance, elle pardonne, / Elle se dit en mots d’amour.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (9, 2-10)
«  Celui-ci est mon Fils bien-aimé  »
En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ». Acclamons la Parole de Dieu.

Au plus profond de ton silence, / Elle est trésor en notre vie.
Et la voici qui est présence, / Elle se dit pour aujourd’hui.
Elle est près de toi, cette Parole. Elle est dans ta bouche et dans ton cœur.
Écoute la voix du Seigneur.

-Méditation-
Aujourd’hui, l’Église nous invite à faire mémoire de la transfiguration de Jésus sur une haute montagne.
Dans la Bible, la montagne est le lieu où Dieu se manifeste : c’est sur une montagne que Dieu donne les dix commandements à Moïse. C’est sur une montagne que Dieu apparaît au prophète Élie. C’est sur une montagne que Jésus invite ses trois disciples, Pierre, Jacques et Jean, à percevoir dans son corps, la LUMIÈRE d’une vie inconnue qui vient d’ailleurs. C’est la DIVINITÉ de Jésus cachée derrière son humanité.

Cette lumière divine se manifeste largement dans tout ce qui fait la personne de Jésus : son corps, ses vêtements. Écoutez ce que nous dit l’Évangile : « Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille ».
Dans la Bible, le vêtement désigne la personne elle-même. Ici, le vêtement blanc désigne Jésus, l’ÉLU de Dieu, le Messie.
* Pourquoi le blanc ? C’est la couleur divine, du ciel. C’est la couleur du vêtement des justes à la résurrection.
Cette lumière divine s’étend même à l’espace qui entoure Jésus, si bien que les trois disciples perçoivent les visages de Moïse et d’Élie à côté du visage éclatant de Jésus.

Moïse et Élie ne sont pas là par hasard. Ce sont deux grands prophètes de l’Ancien Testament qui représentent la totalité des Écritures.
Leur présence réelle, leur relation vivante avec Jésus , ils s’entretenaient avec Jésus, sont la preuve de la lumière sur l’au-delà.
Leur présence témoigne que Jésus accomplit en sa personne toutes les PROMESSES de l’Ancien Testament. Jésus est bel et bien le MESSIE attendu et annoncé. Dieu le Père habite en Jésus. Désormais, rien passera plus par des lois ou par des prophètes pour nous parler. Tout passera directement par Jésus, le Fils Bien-Aimé du Père.
La Transfiguration nous révèle la personne incarnée de Jésus : VRAI DIEU, VRAI HOMME. Jésus n’est pas seulement un sage parmi les sages, un prophète parmi les prophètes. Il est le FILS DE DIEU.

La Bonne Nouvelle de la Transfiguration est celle-ci : nos vies défigurées par le péché, la souffrance, les épreuves, les addictions (alcool, jeux, cigarettes, drogue…) peuvent être transfigurées par Jésus, SAUVEUR DU MONDE.
Prenons conscience de la présence réelle de Dieu dans nos vies et dans le monde.
Faisons confiance à Jésus, le Fils Bien-Aimé qui nous appelle sans cesse à la CONVERSION DU CŒUR.

Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant
Seigneur, donne-nous de gravir la montagne ; ce peut être notre chambre, notre lit, sous un arbre, dans un endroit désert ; pour rencontre Dieu dans la PRIÈRE et dans le SILENCE.
Seigneur, nous voulons avoir part aux biens de ton Royaume Éternel.

Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant
Que Dieu nous bénisse tous et accorde à chacun de nous sa grâce, sa patience, sa fidélité, son Amour, sa Paix tout au long de ce carême 2018.

Le Pape a lancé un appel pressant pour que chacun écoute ce cri et se demande, dans sa propre conscience, devant Dieu.
Qu’est-ce que je peux faire, moi, pour la paix ? Prier.

Devant la poursuite tragique de situations de conflit dans différentes parties du monde, avec le Pape et toute l’Église, je prie pour que la quête de la paix habite le cœur de tous ceux qui connaissent la guerre.
Je prie pour les victimes qui vivent dans la souffrance et dans la peur, je prie aussi pour ceux qui font la guerre, aveuglés par la haine et le pouvoir.
Je prie plus spécialement pour nos frères et sœurs de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud qui souffrent et meurent de conflits internes.
O notre Père céleste, fortifie et protège ton Église et ses fidèles qui s’exposent au risque de leur vie pour défendre la paix.
O notre Père céleste, protège et console toutes les victimes de ces conflits dont les vies sont bouleversées.
O notre Père céleste, toi qui lit dans le cœur des hommes, inspire et éclaire ceux dont le cœur est durci par la haine ; ensemence en eux la paix comme un désir croissant.
O notre Père céleste, Toi qui écoute toujours tes enfants qui crient vers Toi dans la douleur et dans l’angoisse, guéris ceux qui ont le cœur brisé et panse leurs blessures.
Amen

Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.
Qui que tu sois, ton Dieu t’appelle, qui que tu sois, il est ton Père.

 Toi qui aimes la vie, O toi qui veux le bonheur,
 Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté.
 Réponds en fidèle ouvrier de l’Evangile et de sa paix.

ADORATION

“Pour nous les hommes et pour notre salut, Jésus prend librement
le chemin de la croix.”

Là devant Toi, tout genou fléchira, (on se met à genou )
Toute langue dira Tu es Seigneur
Tu monteras, tu seras élevé / Tu seras exalté en serviteur

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté / à la Croix Tu me rends la liberté
Jamais je ne pourrai imaginer / Tout l’Amour dont Tu m’as comblé

C’est nos souffrances dont il était chargé/ Et c’est nos fautes qu’il portait
Et nous pensions, qu’il était châtié / Et frappé par Dieu, humilié

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté
à la Croix Tu me rends la liberté
Jamais je ne pourrai imaginer
Tout l’Amour dont Tu m’as comblé

C ’est par nos fautes qu’on l’a transpercé
C’est pour nous sauver qu’il s’est donné
Le châtiment qui nous obtient la paix
Est tombé sur lui, nous sommes guéris"

Oui Seigneur nous sommes là devant toi nos genoux fléchis pour te louer, t’adorer.
Par ta croix tu as porté chacun de nos péchés
Pour nous sauver tu t’es donné et je te remercie.
Mon Seigneur, et mon Dieu Je t’adore et je t’aime

-silence-

Quand jadis tu gravissais le chemin du Calvaire,
Tu pensais à nous, tu voyais chacun d’entre nous.
Aujourd’hui présent parmi nous, tu nous regardes, Seigneur,
Scrutant les cœurs pour y chercher Amour et consolation.
Tu gravis toujours le chemin du Calvaire
Quand tant de cœurs se détournent de toi….
Mais nous sommes là Jésus-Sauveur,
Viens dans notre cœur, nous t’accueillons,
Viens dans notre cœur, nous t’adorons,
Sur le chemin de la douleur Jésus, tu as choisi d’y marcher,
par amour pour toi et moi, jusqu’au bout jusqu’à la croix.

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha
Les soldats essaient de frayer, une voie
Mais la foule se presse, pour voir celui qui mourra sur la croix

Il doit subir les insultes, les souffrances de son dos
Une couronne d’épines sur son front
Il affronte à chaque pas, la haine de ceux qui veulent sa mort

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha...
Comme un agneau, Jésus le Messie est là...
Car il a choisi d’y marcher, par amour pour toi et moi
Sur le chemin de la douleur
Jusqu’au bout… jusqu’à la croix…

-silence- 

Le Seigneur conclut une alliance avec Abraham, le prophète.
Il conclut une alliance avec nous, nous avons du prix à ses yeux
Il nous aime tel que nous sommes…
Mon Seigneur et mon Dieu je t’adore et je t’aime

Je conclurai une alliance avec toi, Tu as du prix à mes yeux.
Je t´aime tel que tu es, / J´ai soif de toi, j´ai soif de ton amour.
Je conclurai une alliance avec toi,/ Viens à moi, j´ai soif de toi.
Jour et nuit je me tiens à la porte, et je frappe,
Jour et nuit, silencieux invisible,
Même quand tu ne m´écoutes pas, je suis là,
Même quand tu doutes je viens à toi.
Ne crains pas, ne crains pas, / Je te connais, j´ai soif de toi !

-quand le prêtre passe avec le saint Sacrement-

1- Il s’est abaissé en devenant obéissant / Il s’est dépouillé de sa gloire
C’est pourquoi Dieu L’a élevé et Lui a donné
Le Nom au-dessus de tout nom (bis)

Il est là, Jésus Sauveur Dieu de tendresse et de paix
Il est là, Il nous sauve, Il est notre maître et Seigneur

2- Il est la lumière descendue dans notre nuit / Il vient éclairer nos ténèbres
C’est par Lui que nous connaissons la fidélité
L’amour tendre de notre Dieu (bis)

3- Il a revêtu le vêtement du serviteur / Il donne Sa vie en exemple
« Je suis doux et humble de cœur marchez dans mes pas
Et vous trouverez le repos » (bis)

-après la Bénédiction-

Tournez les yeux vers le Seigneur et rayonnez de joie,
Chantez son nom de tout votre cœur,
Il est votre Sauveur, c’est lui votre Seigneur.

1- J’ai cherché le Seigneur et il m’a écouté,
Il m’a guéri de mes peurs et sans fin je le louerai.

2- Dieu regarde ceux qu’il aime, il écoute leur voix,
Il les console de leurs peines et il guide leurs pas.

3- Ceux qui cherchent le Seigneur ne seront privés de rien ;
S’ils lui ouvrent leur cœur, ils seront comblés de biens.




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10