Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Chemin de croix "dans le quartier de Moufia"
Article mis en ligne le 1er mars 2018
Imprimer logo imprimer

Vers 18h00, le vendredi 02 mars 2018 les paroissiens ont été nombreux à participer au chemin de croix dans un des quartiers du Moufia près du collège Bois de Nèfles. La semaine prochaine le chemin de croix aura lieu à l’église.

Frères et Sœurs, Bonsoir. Nous sommes rassemblés pour la prière du chemin de croix de Jésus. Nous sommes venus nombreux ce soir, suivre Jésus qui marche librement vers la mort.

Cette année, le message du Pape François pour le Carême est le suivant : « À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » (Mt 24, 12). Le Pape François adresse une mise en garde inquiète contre les signes et événements « douloureux » qui pourraient « éteindre dans les cœurs la charité ». Il appelle chacun de nous à faire attention aux faux prophètes. Mais il rappelle aussi que l’Eglise nous offre des armes spirituelles pour mener à bien le combat de la vie pendant ce temps de Carême. Nous appellerons ces armes spirituelles les 3P. : Prière, Privation et Partage.
Le chemin de croix est un chemin de Conversion et d’Amour. Jésus, n’a-t-il pas dit : "Celui qui veut marcher derrière moi, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive". Que notre recueillement, notre silence nous unissent en son amour.

Entrons maintenant au cœur de notre prière en traçant sur nous le signe de la croix :
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, Amen.

Seigneur, sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha,
Tu as choisi d’y marcher, par amour pour nous.

Chant :

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha
Les soldats essaient de frayer une voie
Mais la foule se presse, pour voir celui qui mourra sur la croix

Il doit subir les insultes, les souffrances de son dos
Une couronne d’épines sur son front
Il affronte à chaque pas, la haine de ceux qui veulent sa mort
(se déplacer vers la 1ère station)

Sur le chemin de la douleur, le chemin de Golgotha
Comme un agneau, Jésus le Messie est là
Car il a choisi d’y marcher, par amour pour toi et moi
Sur le chemin de la douleur
Jusqu’au bout… jusqu’à la croix

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Première Station

JESUS EST CONDAMNE A MORT

Évangile de Jésus-Christ selon st Jean (19-23)
« Pilate amena Jésus au-dehors ; il le fit asseoir sur une estrade à l’endroit que l’on appelle Dallage. C’était un Vendredi, la veille de la Pâque, vers midi. Pilate dit aux juifs : Voici votre roi ! Alors ils crièrent : A mort ! A mort ! Crucifie-le ! Pilate leur dit : Vais-je crucifier votre roi ? Les chefs des prêtres répondirent : Nous n’avons pas d’autre roi que l’empereur. »

Méditation par le Père :

Avant que la croix ne devienne un chemin, il y a toi, Jésus, doux et humble de cœur.
Tu entres dans ta Passion en homme libre. « Voici l’homme ! »
Ta vie, nul ne la prend, c’est toi qui la donnes avec amour.
Ce soir, Jésus dit à chacun d’entre nous : « Mon enfant, donne-moi chaque occasion où tu as condamné l’autre et celle où tu as été toi-même condamné injustement ».
Dans le silence, chacun regarde le fond de son cœur et demande humblement pardon à Jésus.

-silence-

Ensemble prions :

Seigneur, je te donne mon cœur. Vois mes moments de faiblesse,
Rends mon cœur semblable au tien : doux, humble, miséricordieux.
Regarde avec compassion ce que je suis capable de faire pour toi et pour les autres.
Donne à chacun de nous la force et le courage de t’offrir le meilleur de nous-mêmes gratuitement.

Chant :

Je te donne mon cœur il ne m’appartient plus
Ce que j’ai de meilleur, tout est pour toi Jésus
Un parfum de valeur sur toi est répandu,
C’est l’offrande de mon cœur, je suis à toi Jésus.

Prends mon âme, prends mon cœur, je te donne tout.
Prends ma vie, me voici, je te donne tout.
Mon cœur est à toi, tout à toi.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Deuxième Station

JESUS EST CHARGE DE SA CROIX

Parole de Dieu selon Saint-Jean et du prophète Isaïe
« Jésus portant lui-même sa croix sortit en direction du lieu dit : Golgotha ou Calvaire.
(Jean 19)
En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. » (Isaïe 53)

Méditation :

Nous, qui savons combien la vie est dure quand elle manque d’amour. Regardons Jésus qui porte la croix, lourde de toutes nos misères, nos péchés, nos souffrances. En montant au Golgotha, Jésus accomplit la Parole qu’il a dite : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis ». Quelles sont mes croix ? Elles me semblent toujours trop lourdes… sans doute parce que je ne compte pas assez sur Dieu, pourtant il est toujours là pour m’aider.

-silence-

Ensemble prions :

Seigneur je crois en toi. Ta miséricorde est sans limites, mais ma Foi est fragile, elle est secouée par le doute, la peur, le manque de confiance en Dieu.
Jésus, aide-moi à porter ma croix avec toi et comme toi jusqu’au bout.

Chant :

C’est nos souffrances dont il était chargé
Et c’est nos fautes qu’il portait
Et nous pensions, qu’il était châtié
Et frappé par Dieu, humilié

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté,
À la Croix Tu me rends la liberté
Jamais je ne pourrai imaginer,
Tout l’Amour dont Tu m’as comblé

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Troisième Station

JESUS TOMBE POUR LA PREMIERE FOIS

Évangile de Jésus-Christ selon st Matthieu (11-28)
« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Méditation :

La croix est lourde de nos péchés, le Christ est épuisé, le chemin difficile.
Et nous, qui rêvons d’être invincible, tout-puissant, nous voilà face au fils de Dieu qui tombe sous le poids de nos faiblesses, nos épreuves, nos échecs.
Ne soyons pas déçu, car nous chrétiens, nous savons que Dieu nous tend sans cesse sa main, pour nous relever. C’est pourquoi après chacune de nos chutes, nous pouvons dire avec confiance : « Maintenant Seigneur je me relève et je repars, mais pas seul, avec toi, porté par ta grâce ».

-silence-

Ensemble prions :

Jésus, nous reconnaissons nos limites humaines et nos innombrables défaillances, et même nos erreurs.
Notre avenir est fragile et menacé. Nous t’en prions Seigneur, ne laisse pas le pessimisme ruiner notre espérance. Ne permets pas que notre cœur se refroidisse, donne nous d’être toujours fidèle à ton amour, aide-nous à garder confiance en toi et à être solide dans la foi et la charité.

Chant

Où sont amour et charité,
Dieu lui-même est présent,
Car l´amour est de Dieu,
Car Dieu est amour.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Quatrième Station

JESUS RENCONTRE SA MERE

Évangile de Jésus-Christ selon st Luc (2-34)
« Vois, dit Siméon à Marie, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre. »

Méditation :

Comme une bonne mère qui n’abandonne pas son enfant dans la détresse, Marie est là.
La douleur se lit dans ses yeux.
Son cœur est brisé mais elle n’est pas en colère.
En Marie, la douceur est si grande qu’elle ne permet pas la moindre rancœur.
Sa présence auprès de son fils, nous invite à contempler Marie qui accepte le projet de Dieu.

-silence-

Ensemble prions :

Marie, notre mère apprends-moi à aimer Jésus comme tu l’aimes.
Donne-moi ton cœur si beau, si pur, ton cœur plein d’amour et d’humilité.
Que je puisse aimer Jésus, mes frères et sœurs selon la volonté de Dieu, non pas un jour seulement, mais tous les jours.

-silence-

Chant :

1. Sous ton voile de tendresse, nous nous réfugions.
Prends-nous dans ton cœur de mère
Où nous revivrons.
Marie, mère du Sauveur, nous te bénissons.

Marie notre mère, garde-nous dans la paix.
Refuge des pécheurs, protège tes enfants.

2. Quand nous sommes dans l´épreuve, viens nous visiter.
De tous les dangers du monde,
Viens nous délivrer.
Marie, mère du Sauveur, prends-nous en pitié.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Cinquième Station

SIMON DE CYRENE AIDE JESUS A PORTER SA CROIX

Évangile de Jésus-Christ selon st Luc (23-26)
« Comme ils emmenaient Jésus, ils prirent un certain Simon de Cyrène qui venait de la campagne, et ils le chargèrent de la croix, pour la porter derrière Jésus. »

Méditation :

Simon de Cyrène reçoit un ordre. Sait-il qu’en réalité il accueille une grâce, la grâce du don de soi ? Le jour viendra où le Seigneur lui dira : « Heureux es-tu, Simon, béni de mon Père, entre dans ma joie, j’étais écrasé sous la croix et tu m’as soulagé ».
Simon de Cyrène, c’est le visage d’une multitude de justes prêts à donner la main même à des inconnus, parce qu’une épreuve est moins pénible quand on la porte à plusieurs.

-silence-

Ensemble prions :

Seigneur, bénis tous les volontaires qui se dévouent pour aider ceux qui sont dans la souffrance et le besoin. Bénis tous ceux qui œuvrent dans la paroisse du Moufia, dans les quartiers, dans les associations. Donne à tous la joie, la force et l’humilité d’être des témoins simples et vrais.

Chant :

Je vous ai choisis, je vous ai établis
Pour que vous alliez et viviez de ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez du fruit
Je fais de vous mes frères et mes amis.

Recevez l´Esprit de puissance et de paix,
Soyez mes témoins, pour vous j´ai tout donné.
Perdez votre vie, livrez-vous sans compter,
Vous serez mes disciples, mes bien-aimés

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Sixième Station

VERONIQUE ESSUIE LE VISAGE DE JESUS

Parole tirée du Psaume 27 (8-9)
Mon cœur m’a redit ta parole : « Cherchez ma face ! » C’est ta face Seigneur que je cherche :
Ne me cache pas ta face. N’écarte pas ton serviteur avec colère : tu restes mon secours.
Ne me laisse pas, ne m’abandonne pas, Dieu mon salut.

Méditation :

Malgré les soldats et la foule qui crient, Véronique n’a pas peur.
Elle ose s’approcher de Jésus pour essuyer son visage avec un linge.
Ce petit geste, n’exprime t’il pas toute son affection pour Jésus et toute sa Foi en lui !
Et nous, savons-nous reconnaître le visage du Christ dans le visage de celui qui souffre ?
Savons-nous redonner un visage humain aux souffrants ?

-silence-

Ensemble prions :

Seigneur, si nous n’avons pas la capacité de faire de grandes choses, donne-nous au moins l’élan de la tendresse et la pureté du regard qui sauront trouver ton visage en tout visage humain, qu’il soit beau ou défiguré, qu’il soit jeune ou vieilli par le temps.
Donne-nous d’avoir de la compassion pour l’autre et de faire œuvre de miséricorde.

-silence-

Chant :

Prends Seigneur et reçois toute ma liberté,
Ma mémoire, mon intelligence toute ma volonté.

Et donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.
Donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Septième Station

JESUS TOMBE POUR LA DEUXIEME FOIS

Parole tirée du Psaume 22 (8-12)
Tous ceux qui me voient me bafouent, ils ricanent et hochent la tête. Ne sois pas loin : l’angoisse est proche, je n’ai personne pour m’aider.

Méditation :

Quelle force d’amour il te faudra Jésus, pour aller jusqu’au bout, pour ne pas renier ton père et pour continuer à resplendir de son amour, jusqu’à ton épuisement total sur la croix.
Quelle puissance d’amour, pour te charger du poids de l’humanité et entraîner chacun de nous dans ta résurrection. Gloire, honneur, louange à toi Seigneur Jésus !

-silence-

Ensemble prions :

Merci Seigneur de me dire jusque dans mes épreuves : « Ne crains pas », « Tu as du prix à mes yeux », « Je t’aime tel que tu es ! ».
Que ton amour Seigneur déborde de mon cœur et rejaillisse à travers mes mots, mes silences et mes gestes.
Toi qui te relèves sur le chemin de ta passion relève-moi avec toi.

Chant :

Ne crains pas, je suis ton Dieu,
C’est moi qui t’ai choisi,
Appelé par ton nom.
Tu as du prix à mes yeux et je t’aime.
Ne crains pas car je suis avec toi.

Pardon, Seigneur, pardon,
Pour tant de paroles mauvaises ; viens adoucir
Nos mots, nos lèvres,
Et que nos querelles s’apaisent.
Pardon, Seigneur, pardon,
De toujours garder rancune ; viens changer notre amertume, transformer notre attitude.

Ô relève-nous,
Nous sommes tombés si bas.
Ô relève-nous
Par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous humilions devant toi.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Huitième Station

JESUS RENCONTRE LES FEMMES DE JERUSALEM

Évangile de Jésus-Christ selon st Luc (23,27-28)
Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que les femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-même et sur vos enfants. »

Méditation :

Les femmes de Jérusalem pleurent sur Jésus, comme nous pleurons sur nos souffrances et sur celles du monde, mais à quoi bon pleurer si rien ne change dans nos vies ?
L’Espérance chrétienne a besoin de témoins engagés sinon rien ne change.
Alors, creuse en toi, descends dans les profondeurs de ton baptême, tu y trouveras le Christ, et tu pourras porter à ceux qui pleurent la joie de l’évangile.

-silence-

Ensemble prions :

Seigneur, je t’ouvre le fond de mon cœur, visite-le, inonde-le de ta grâce.
Remplis-le de ta Lumière, de ta paix, de ta joie.
Fortifie notre foi. Fais de nous des témoins convaincants de ton Royaume.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

Chant :

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.
Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.
Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Neuvième Station

JESUS TOMBE POUR LA TROISIEME FOIS

Lettre de saint Paul aux Philippiens (2,7-8)
« Il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement, il s’est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu’à mourir, et à mourir sur une croix. »

Méditation :

Tu es à bout de force, Jésus. En deux fois tu es tombé pour nos péchés.
Ici tes forces t’abandonnent. Etrange coïncidence avec ma propre vie. Sans cesse, je tombe et je retombe à cause de mes lâchetés, de mes infidélités, de mes promesses non tenues.
Combien d’hommes et de femmes, écrasés, humiliés, méprisés, finissent par toucher le fond jusqu’à perdre le goût de vivre.
Puissions-nous entendre le cri de Jésus : « Qu’as-tu fait de ton frère ? »
Seigneur, Toi notre maître et Seigneur, pardonne-nous, sauve nous, donne-nous la paix.

-silence-

Ensemble prions :

Seigneur, pourquoi tant de mal et de souffrance, de solitude et de désespoir ?
Toi qui t’es abaissé en devenant obéissant, donne-nous la force et le courage de soutenir, de réconforter et d’accompagner nos frères malades, âgés, seuls, abandonnés.
Dieu de tendresse et de paix, par ta croix tu nous sauves.
Tu es notre maître et Seigneur.

Chant :

1- Il s’est abaissé en devenant obéissant
Il s’est dépouillé de sa gloire

C’est pourquoi Dieu L’a élevé et Lui a donné
Le Nom au-dessus de tout nom (bis)
Il est là, Jésus Sauveur
Dieu de tendresse et de paix
Il est là, Il nous sauve,
Il est notre maître et Seigneur

Nous t’adorons O Christ et nous te bénissons…

Dixième Station

JESUS EST DEPOUILLE DE SES VETEMENTS

Évangile de Jésus-Christ selon st Jean (19,23-24)
« Les soldats prirent ses vêtements et en firent quatre parts, une pour chacun d’eux.
Ils prirent aussi la tunique mais elle était sans couture. Ils se dirent donc les uns aux autres : Ne la déchirons pas mais tirons au sort celui qui l’aura ! »

Méditation :

On enlève les vêtements de Jésus : tout ce qui restait de sa dignité d’homme lui est définitivement enlevé. Il ne lui reste rien, plus rien à donner si ce n’est sa Vie.
De la crèche à la croix, la vie de Jésus n’a été qu’un long dépouillement.
Pour venir sur notre terre et devenir l’un de nous, il a dû renoncer à sa grandeur de Fils de Dieu et s’abaisser humblement jusqu’à nous.
Sur la croix, Jésus est dépouillé de tout : tout homme qui met son Espérance en lui sera revêtu de sa grâce.

-silence-

Ensemble prions :

Seigneur, nous te prions pour tous ceux qui sont humiliés, dépouillés de leur dignité, ceux qui perdent le nécessaire pour vivre.
Pour tous ceux qui ont dû quitter leur pays pour des raisons politiques ou religieuses et qui sont rejetés là où ils arrivent : les réfugiés, les migrants et aussi les jeunes partis loin de chez eux pour les études ou le travail.
Que nous puissions les aider selon nos possibilités.
Père, toi qui nous accueille tels que nous sommes, donne-nous ton regard de compassion et l’audace nécessaire pour servir nos frères sans distinction.

Chant

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.
Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.

Tu es Dieu et je suis à toi, Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Onzième Station

JESUS EST CLOUE SUR LA CROIX

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23,32-33)
« On emmène encore avec Jésus deux autres condamnés, des malfaiteurs, pour les exécuter.
Lorsqu’on fut arrivé au lieu-dit : le Crâne ou Calvaire, on mit Jésus en croix, avec les deux malfaiteurs, l’un à sa droite et l’autre à sa gauche. »

Méditation :

Jésus souffre dans tout son corps.
Toute la misère des hommes est dans le cœur du crucifié.
Sur la croix, Jésus ne s’enferme pas dans la solitude, il continue à aimer : il pardonne à ses ennemis, il offre le paradis au bon larron, il nous laisse sa mère.
Le plus grand don de l’amour c’est Jésus qui souffre sur la croix pour racheter tous nos péchés.

-silence-

Ensemble prions :

Aimer c’est la devise de l’évangile.
Aimer c’est ce que tu espères de nous Seigneur.
Fais-nous grandir en Bonté, en Pardon et en Miséricorde
Toi qui es notre force, notre consolation, notre Lumière,
Merci de nous offrir chaque jour ton amour infini

Chant :

Dieu tu es ma force, ma consolation, une lampe devant mes pas
Ta voix a triomphé de l’ouragan, remporté le combat

Tu m’offres chaque jour, ton infaillible amour !
Toi qui as fixé le cours des étoiles
Sois mon ancre, sois ma voile !

Ta miséricorde coule de la croix, ton sang m’a rachetée,
Tout ce que je suis me vient de toi, sans fin je te louerai …

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Douzième Station

JESUS MEURT SUR LA CROIX

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (23,46)
Jésus poussa un grand cri : « Père, entre tes mains je remets mon esprit ».
Et après avoir dit cela, il expira. (on se met à genoux)

Chant :
Là devant Toi, tout genou fléchira,
Toute langue dira Tu es Seigneur
Tu monteras, tu seras élevé
Tu seras exalté en serviteur

Je Te loue mon Dieu pour Ta Majesté
A la Croix Tu me rends la liberté
Jamais je ne pourrai imaginer
Tout l’Amour dont Tu m’as comblé

C’est par nos fautes qu’on l’a transpercé
C’est pour nous sauver qu’il s’est donné
Le châtiment qui nous obtient la paix
Est tombé sur lui, nous sommes guéris

-silence-

Méditation :
Jésus meurt il a été jusqu’au bout de l’amour en offrande totale.
Il n’y a plus rien à dire. Faisons silence, et dans ce silence, écoutons la voix de Dieu qui nous parle au plus profond de notre cœur.

-silence-

Mon enfant donne-moi la crainte de la mort pour toi et pour ceux que tu aimes.
Je te donnerai le cri de la victoire car sur la croix j’ai vaincu la haine et la mort.
Abandonne-toi entre mes mains.

Chant :
Entre tes mains j’abandonne
Tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Ne permets à personne,
Seigneur, d’en reprendre rien !
Oui ! Prends tout, Seigneur !
Oui, prends tout, Seigneur !
Entre tes mains j’abandonne
Tout avec bonheur.

Je n’ai pas peur de te suivre
Sur le chemin de la croix
C’est pour toi que je veux vivre,
Je connais, j’aime ta voix.
Oui ! Prends tout, Seigneur !
Oui, prends tout, Seigneur !
Sans rien garder, je te livre
Tout avec bonheur.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Treizième Station

JESUS EST DESCENDU DE LA CROIX ET REMIS A SA MERE

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (19, 31‑37)
Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi), il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat. Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau.

Méditation :
Alors que des amis descendent Jésus de la croix, Marie qui a suivit Jésus jusqu’au bout, n’a pas toujours compris mais son courage lui vient de sa grande confiance en Dieu.
Elle tend les bras, ouvre les mains et reçoit le Corps de son fils.
Nous aussi, comme Marie à chaque communion, les bras tendus et les mains ouvertes, nous recevons le corps du Christ rompu, l’Agneau de Dieu offert pour notre Salut.

-silence-

Ensemble prions :

Cœur sacré de Jésus emplit mon cœur de ta joie.
Touche mon cœur de ta compassion.
Fortifie mon cœur de ta paix, de ton humilité.
Purifie et sanctifie mon cœur.
Cœur sacré de Jésus, à l’exemple de Marie, aide-nous à toujours te faire confiance, malgré les épreuves de la vie.
Affermis notre Foi et ramène à toi, Dieu d’amour, tous tes enfants dispersés.

Chant :

Dans l’ombre de la Croix se tient la Vierge Marie ;
tout comme au Golgotha, Amoureusement,
Elle prie pour Ses enfants qui rejettent la Croix,
pour Ses enfants qui ont perdu la Foi.

Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, dissipe notre nuit.
Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, illumine nos vies.

Nous t’adorons et nous te bénissons…

Quatorzième Station

JESUS EST MIS AU TOMBEAU

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc (15,46)
« Le soir venu, prenant le corps de Jésus, Joseph d’Arimathie l’enveloppa d’un linceul neuf et le déposa dans un tombeau qu’il venait de se faire tailler dans le roc.
Puis il roula une pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla. »

Méditation :
Comment peut-on imaginer en voyant la grosse pierre roulée, que la vie n’est pas terminée ? Pour nous Chrétiens, la mort est un passage vers la vie.
N’ayez pas peur, le Prince de la paix a vaincu la mort.
Gravez bien dans vos cœurs cette parole de Jésus : « Celui qui croit à la vie éternelle, même s’il meurt il vivra. »
Jésus, toi qui a les Paroles de la vie éternelle, accomplis en nous dès aujourd’hui, ce que nous attendons dans l’Espérance : le Bonheur promis.

-silence-

Ensemble prions :
Seigneur Jésus, nous te rendons grâce pour tous ceux qui nous accompagnent au moment d’un deuil.
Toi qui es la résurrection et la vie, nous te prions pour nos défunts, donne-leur de contempler la splendeur de ton visage rayonnant d’éternité.

Chant :

La croix du Christ triomphera
Elle qu’on a vu paraître dans sa gloire
La croix du Christ s’illuminera
Et Jésus-Christ nous reviendra

Porte la Paix, la Joie autour de Toi
Dans la charité ouvre tes mains
Porte la Paix, la Joie de Dieu en Toi
Lui-même est ton voisin
Ouvre ton cœur, et laisse-lui te combler d’amour

La croix du Christ nous sauvera
Contemplons Dieu,
Lumière, Miséricorde
La croix du Christ s’illuminera
Il nous revient le Roi des rois

LA VIE A VAINCU LA MORT

Jésus est ressuscité

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (28,5-7)
« N’ayez pas peur. C’est Jésus, le Nazaréen que vous cherchez, le Crucifié : il est ressuscité.
Il n’est pas ici. Voici le lieu où on l’avait placé. Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous a précédé en Galilée. Là, vous le verrez. »

Prière finale
Seigneur Jésus, mon Seigneur et mon Dieu, par ta mort et ta résurrection tu as donné la vie au monde. Garde toujours vivante dans nos cœurs cette Espérance. Quoi qu’il nous arrive ton Fils est toujours avec nous.
Que cette victoire soit notre joie et qu’elle sème dans nos cœurs, dans nos familles, dans nos sociétés le goût de la vie.
A toi Jésus, le vivant qui nous fait vivre, Louange et Gloire éternellement !

Bénédiction du Père

Chant :

Dieu est la Vie, Vie éternelle, (vie)
Demeure en lui, en son Esprit.
Il est pour toi, Vie éternelle, (vie)
Vie éternelle. (3 fois)

1 - Il est bon de lui rendre grâce,
De jouer pour le nom du Seigneur,
De chanter au matin son amour,
Sa fidélité au long des nuits.

3 - Il porte des fruits d’âge en âge
Il est vert et reste florissant
Pour manifester que Dieu est grand
Qu’il nous donne sa vie à jamais.

Remerciements et informations pour le prochain chemin de croix.

Ce chemin de croix a été animé et préparé par le quartier Moufia les hauts.
Nous vous souhaitons une bonne soirée. Merci de votre présence !




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10