Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "4ème semaine du Carême"
Article mis en ligne le 8 mars 2018
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis, le Saint Sacrement est exposé.

N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

Le temps du carême, c’est le moment favorable pour changer de vie.
Nous entrons dès ce dimanche dans la 4ème semaine du carême.
Qu’est la joie. La couleur liturgique peu être rose ou violette.

Le Pape François propose aux paroisses un temps de prière
« 24 heures pour le Seigneur » du vendredi 09 au samedi 10 mars, en s’inspirant des paroles du Psaume 130 : « Près de toi se trouve le pardon »
Notre paroisse propose un programme que vous pourrez consulter sur le panneau d’affichage.
Ce soir il y aura le chemin de croix à 18h à l’église suivi d’un bol de riz.
À 20h00, temps de louange puis vers 21h15 un film vous sera proposé à l’église suivi d’un débat, ensuite une démarche vers la réconciliation sera proposée
suivie d’une nuit d’adoration silencieuse
jusqu’à la messe de 6h30 en l’honneur de la vierge Marie
puis d’un petit déjeuner partage.

Nous nous mettons debout en traçant sur nous le signe de la croix

Avec Joie, nous chantons

1. Joie de lever le regard vers les monts d’où me viendra le secours,
Secours du Seigneur tout au long des jours : Dieu Saint, Miséricorde !

2. Joie d’être pris dans les bras du Berger : Lui-même vient nous chercher !
Par ses blessures nous sommes guéris : Christ est Souffle de vie !

Heureux les cœurs miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs aimants, ouverts à l’amour de Dieu le Père !

3. Joie d’espérer contre toute espérance ! Qui loin de Dieu survivrait ?
Mais Son pardon vient changer nos cœurs, Alors, vivons de Lui !

Pont : Chrétien, quitte la peur, sois fidèle :
Remets à Dieu tes soucis !
Aie confiance en lui, car il est ressuscité,
Vivant à jamais !

En union de prière avec tous les fidèles, le Pape François nous invite
à mettre un peu de douceur dans nos vies et nos relations.
Seigneur, c’est par ta grâce que nous nous approchons de toi…

-silence-

1. Tout mon être cherche, d´où viendra le secours, 
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux. 
De toute détresse, il vient me libérer, 
Lui le Dieu fidèle de toute éternité. 

C´est par ta grâce, que je peux m´approcher de toi, 
C´est par ta grâce, que je suis racheté. 
Tu fais de moi, une nouvelle création, 
De la mort, tu m´as sauvé par ta résurrection. 
 
 

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Ensemble Prions
Père toi qui es miséricordieux donne-moi un cœur pour pardonner
dans les grandes et petites choses aux personnes qui m’ont blessé,
qui m’ont fait du mal au cours de ma vie. Donne-moi un regard bienveillant,
un regard miséricordieux pour que je puisse offrir aux autres
un visage rayonnant de ta miséricorde.
Envoie Ton Esprit Saint sur nous…

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.
Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.

Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole

Ta parole est une lampe devant mes pas, elle éclaire mon sentier. (bis)
Quand parfois je crains d’avoir perdu mon chemin,
Tu es toujours tout près de moi.
Non, je ne craindrai rien, car tu me tiens par la main,
Tout près de moi jusqu’à la fin.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (3, 14-21)

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
« Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. « Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »
Acclamons la Parole !

Ta parole est une lampe devant mes pas, Elle éclaire mon sentier. (bis)
Je n’oublierai pas ton grand amour pour moi,
Pourtant parfois je doute encore.
Ô Jésus, guide moi, garde moi tout près de toi,
Je veux t’aimer jusqu’à la fin

-Méditation-
L’Évangile d’aujourd’hui commence par une invitation à « lever les yeux » vers une image : un souvenir biblique (un serpent de bronze élevé par Moïse dans le désert pour les hébreux mordus par des serpents venimeux).

Celui qui tournait les yeux vers le serpent de bronze était sauvé non par l’objet regardé mais par l’amour infini de Dieu et par la foi de celui qui se tournait vers Lui. Ce n’est pas un geste magique !
Dans son Évangile, saint Jean nous invite à regarder la croix : « regarder » dans la Bible veux dire « adorer ».
La croix est la plus belle preuve de l’amour de Dieu. La croix est l’ emblème de la douceur et du pardon du Christ. La Croix est le trône de la gloire de Dieu.
Jésus accepte de subir la croix pour nous montrer jusqu’où va l’amour de Dieu pour l’humanité.

Nous, chrétiens de 2018, il nous faut donc à notre tour lever les yeux vers Jésus qui est « élevé », c’est-à-dire crucifié, exalté, entre ciel et terre pour obtenir la guérison intérieure ( parallèle avec la guérison physique des hébreux ).
Il nous faut croire, prier, remercier, louer, adorer cet homme Jésus rempli par l’amour de Dieu, son père.
« Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique »
Oui, ce monde actuel nous paraît moche, mal fait, méchant, absurde et pourtant Dieu aime ce monde imparfait et veut le sauver à tout prix. Dieu est passionné par sa Création inachevée qu’il est en train de conduire à la perfection. C’est pourquoi il donné son Fils Unique.
Dieu est l’homme, Dieu donne la Vie, sa vie divine, éternelle.

Tout homme est invité à croire pour vivre. Mais Dieu n’oblige personne à accepter le don de sa grâce, le don de la vie : l’homme est libre…
Mais, à la fin de sa vie, face à Dieu, y aura-t-il un homme, un seul, capable de refuser l’amour, la lumière, la vie de Dieu ?
Dieu ne juge personne, Dieu ne condamne pas car il aime tous les hommes, les bons comme les méchants, d’un même amour. C’est l’homme lui-même qui se juge et se condamne quand il refuse obstinément l’amour de Dieu manifesté dans le don du Fils Unique sur la croix.

La joie du croyant c’est de prolonger la mission du Christ : sauver tous ses frères.
La joie du croyant c’est de préférer vivre de la lumière plutôt que de lutter contre les ténèbres.
La joie du croyant c’est anticipé la vie éternelle. La vie c’est faire, ce sont des actes, des œuvres, les actions.
Les actes de l’homme sont alors reconnus comme des actes de Dieu. Croire en Jésus c’est possible. Aimer Jésus c’est possible. Choisir d’être bon c’est possible. Si on le veut, si on accepte la grâce, l’aide et l’amour de Dieu et de l’Esprit Saint.

Ouvre mes yeux, Seigneur, aux merveilles de ton amour.
Je suis l’aveugle sur le chemin : guéris-moi, je veux te voir !

“Oui Seigneur, tu es merveilleux ! ” La voilà la joie que nous célébrerons
ce dimanche : Jésus est la lumière du monde, il est Dieu.

Lumière du monde, venue dans l’obscurité, 
Tu m’ouvres les yeux et je vois, 
Tant de beauté que mon cœur ému t’adore, 
Je sais que ma vie est en toi.

Et me voici pour louer, me voici à tes pieds, 
Me voici pour dire : " Tu es mon Dieu ". 
Car tout en toi est beauté, tout en toi est grandeur, 
Tout en toi est merveilleux pour moi.

Roi éternel élevé au dessus de tout, Ta gloire resplendit dans le ciel. 
Tu es venu humblement sur cette terre, Tu t’es donné par amour.
Seigneur Jésus, présent au tabernacle, je t’offre cette heure, 
avec toutes mes actions, mes joies et mes peines ; 
que ce témoignage d’amour et de réparation glorifie ton cœur.
Puisse cette offrande profiter à mes frères et faire de moi 
un ouvrier plus actif de ton dessein d’amour sur les hommes.
Pour eux, avec toi, "je me sanctifie
afin qu’ils soient eux aussi sanctifiés en vérité".

Jésus me voici devant toi, Tout simplement dans le silence,
Rien n’est plus important pour moi, que d’habiter en ta présence.
Quand viendra-t-il ton jour mon Dieu, Où j’apercevrai ton visage,
Tu seras là, c’est merveilleux, les bras ouverts sur mon passage.

-silence-

« Jésus, Transforme-moi toute en ta miséricorde ! 
Fais que mes yeux soient miséricordieux,
pour que jamais je ne juge selon les apparences et ne soupçonne personne... 
Fais que mes oreilles soient miséricordieuses,
toujours attentives aux besoins de mes frères et jamais fermées à leur appel. 
Fais que ma langue soit miséricordieuse pour que jamais je ne dise du mal
de personne, mais que pour tous, j’aie des paroles de pardon et de réconfort. ..
Fais que mes mains soient miséricordieuses et pleines de charité,
afin que je prenne sur moi tout ce qui est dur et pénible
pour alléger ainsi les fardeaux des autres.
Fais que mes pieds soient miséricordieux et toujours prêts à courir au secours
du prochain, malgré ma fatigue et mon épuisement.
Que je me repose en servant. 
Fais que mon cœur soit miséricordieux et ouvert à toute souffrance. 
Je ne le fermerai à personne, même à ceux qui en abusent...
Puisse ta miséricorde reposer sur moi. Seigneur !
Transforme-moi en Toi, car Tu es mon tout ». Amen.

O Jésus miséricordieux, Je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu,
Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.
Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,
Proclamez qu’il est grand que son nom est puissant.

1 - Oui, je le sais notre Seigneur est grand,
Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir,
Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,
depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

2 - Reconnaissez que le Seigneur est bon !
Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
Je veux chanter la douceur de son nom,
Béni soit Dieu par toutes les nations ! 

Je suis dans la joie, une joie immense !
Je suis dans l’allégresse car mon Dieu m’a libéré !
(bis)

Je chanterai de tout cœur les merveilles de Jésus, mon Seigneur !
Il m’a ôté des ténèbres, il m’a délivré de tout péché ! (bis)

Car mon Dieu est fidèle, il ne m’abandonne jamais !
Je n’ai plus rien à craindre car mon Dieu m’a libéré !

Que ce soit le matin
c’est Dieu qui me met dans la joie
Que ce soit le midi
c’est Dieu qui me met dans la joie
Que ce soit le soir
c’est Dieu qui me met dans la joie
A tout moment de la journée
c’est Dieu qui me met dans la joie (bis)




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10