Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement avec les enfants"ouvre mes yeux"
Article mis en ligne le 23 octobre 2015
Imprimer logo imprimer

Pendant les vacances, les enfants sont invités à adorer Jésus dans le très Saint sacrement de l’autel. Tous les vendredis adoration silencieuse de 7h à 10h30 puis animation jusqu"à 11h30.
Ensemble adorons Jésus.

« Que veux-tu que je fasse pour toi ? »
Avez-vous remarqué la grande délicatesse de Jésus ?
Il ne s’impose jamais.
Il laisse toujours un espace pour la parole.
Il prend le temps d’une rencontre respectueuse.
La conversion consiste à prendre conscience et à accepter que Dieu
fasse merveille dans la vie de celui qui l’accueille et marche à sa suite.

Si les enfants sont présents, ils entrent en procession.

1. Prends Seigneur et reçois toute ma liberté
Ma mémoire, mon intelligence, toute la volonté

Et donne-moi, donne-moi, donne-moi seulement de t’aimer (bis)

2. Reçois tout ce que j’ai, tout ce que je possède
C’est toi qui m’as tout donné, à toi Seigneur je le rends

3. Tout est à toi, disposes-en, selon ton entière volonté
Et donne-moi ta grâce, elle seule me suffit

Oui Seigneur, donne-moi seulement de t’aimer
Traçons sur nous le signe de la croix
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit Amen !

Dieu éternel et tout-puissant, augmente en nous la foi, l’espérance et la charité ; pour que nous puissions obtenir ce que tu promets, fais-nous aimer ce que
tu commandes. Par Jésus Christ notre Seigneur Amen.

Nous pouvons nous asseoir

« Aimer, c’est tout donner et se donner soi-même ».
Tout être humain est capable d’aimer.
Chacun porte en lui la capacité à s’ouvrir à un autre que lui-même.
Toute relation, qu’elle soit amicale, filiale, fraternelle, professionnelle,
s’appuie sur cette ouverture à la différence.
Cela s’apprend et cela prend du temps.
Comme sainte Thérèse laissons-nous aimer par notre Seigneur

Aimer c’est tout donner (ter) et se donner soi-même !

1 - Quand je parlerais les langues des hommes et des anges
Si je n’ai pas l’amour, je suis comme l’airain qui sonne ou la cymbale qui retentit.

2 - Si je prophétisais et connaissais tous les mystères
Si j’avais la foi à transporter les montagnes sans l’amour je ne suis rien.

3 - Quand je distribuerais ce que je possède en aumônes
Et si je livrais mon corps à brûler dans les flammes cela ne me sert de rien.

Oui, Seigneur aimer c’est tout donner et se donner soi-même
merci de nous avoir permis d‘être là ce matin.
C’est avec beaucoup de joie que nous venons te rencontrer,
te prier t’adorer, t’offrir nos vies celles de nos proches,
toutes les personnes qui nous ont demandée de prier pour elles
malgré nos péchés, nous avons confiance en ton amour sauve-nous Seigneur

1 - Pardonne-moi, Seigneur, j’ai renié ton nom.
Pardonne-moi, Seigneur, j’ai quitté ta maison.
J’ai voulu posséder sans attendre le don,
Pardonne-moi et purifie mon cœur !
Kyrie eleison, kyrie eleison
Christe eleison, christe eleison !
2 - Pardonne moi, Seigneur, j’ai suivi d’autres dieux.
Pardonne-moi, Seigneur, j’ai détourné les yeux.
J’ai choisi loin de toi la richesse et l’honneur,
Pardonne-moi et purifie mon cœur ! 

3 - Pardonne-moi, Seigneur, je n’ai pas su aimer.
Pardonne-moi, Seigneur, je me suis dérobé.
Je ne suis pas resté le gardien de mon frère,
Pardonne-moi et purifie mon cœur !

Oui Seigneur purifie-moi, sois le maître de mon cœur
Ensemble prions :
Seigneur, Tu nous demandes de n’avoir qu’un cœur
avec notre prochain quel qu’il soit.
Chacun, pour toi, surtout le plus petit, est une part de toi-même,
un membre de ton corps.
Tu nous demandes de l’aimer du même cœur
et du même amour dont nous t’aimons, toi notre Dieu.
Je me donne à toi, que je regarde l’autre comme tu le regardes,
sorti de ton cœur ; que je l’aime comme tu l’aimes.
Inlassablement, soutiens-moi.
Doux Jésus, Agneau vainqueur, emplis moi de ta douceur

1. Doux Jésus, Agneau vainqueur, sois le maître de mon cœur.
Emplis moi de ta douceur, tu es mon Roi, mon Sauveur.

Mon Seigneur et mon Dieu (x 4)

2. Esprit Saint consolateur, tu me guides et me libères.
Répands ton feu dans mon cœur qu’il soit ma vie, ma prière

3. Père des pauvres et des petits, mon rempart, mon seul abri.
Prends-moi dans Ta main Seigneur, garde-moi près de Ton cœur.

Merci Seigneur pour le don de ton amour,
envoie ton Esprit Saint sur tous ceux qui ont besoin de toi,
particulièrement les malades, les chômeurs, les jeunes, les enfants...

Mon Seigneur et mon Dieu (bis)

Nous te confions les familles qui traversent de grandes difficultés,
les personnes qui ont perdu un être cher…

Mon Seigneur et mon Dieu (bis)

Nous te confions Seigneur, notre communauté paroissiale, les enfants
de catéchisme et tous ceux qui assurent un service dans notre église...

Mon Seigneur et mon Dieu (bis)

Dieu notre Père, que l’Esprit Saint nous accorde la même clairvoyance
que celle de Bartimée. Que nous donnions notre pleine confiance à Jésus.
Que nous quittions le bord du chemin pour nous engager avec lui
sur son chemin. Amen.

- PAROLE -
Nous nous mettons debout pour accueillir la Parole
(deux enfants avancent, un porte la bougie et l’autre le nouveau testament ouvert)

Ta parole est une lampe devant mes pas, elle éclaire mon sentier.
Ta parole est une lampe devant mes pas, elle éclaire mon sentier.

1- Quand parfois je crains, d’avoir perdu mon chemin,
Tu es toujours tout près de moi.
Non, je ne craindrai rien, car tu me tiens par la main,
Tout près de moi jusqu’à la fin.

2- Je n’oublierai pas ton grand amour pour moi,
Pourtant parfois je doute encore.
Ô Jésus, guide moi, garde moi tout près de toi,
Je veux t’aimer jusqu’à la fin.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (10, 46b-52)
En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin. Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! » Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! » Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. » L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! »
Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin. Acclamons la parole de Dieu ! Louange à toi Seigneur Jésus !

Ouvre mes yeux, Seigneur
Aux merveilles de Ton amour
Je suis l’aveugle sur le chemin
Guéris-moi, je veux Te voir

Méditation : L’aveugle, dans ce récit, est le seul à voir clair ! Lui seul voit que Jésus est le Messie, et qu’il ouvre les temps nouveaux de Dieu. Par ce récit ciselé avec soin, l’évangéliste donne Bartimée en exemple. Ses lecteurs comprennent qu’ils sont appelés, eux aussi, à suivre Jésus, le Crucifié ressuscité. L’expression « se lever » est une des formules utilisées par les communautés chrétiennes d’alors pour dire la Résurrection. Bartimée, comme tout disciple, « ressuscite », « se lève », avec Jésus. Oui, Jésus est le Messie, le roi, mais non à la manière triomphale d’un David. Sa croix, voilà son trône de gloire. C’est pourquoi les chrétiens donnent leur totale confiance au Seigneur Jésus, qui les appelle à le suivre en prenant leur croix. Les chrétiens sont sauvés par leur foi au Seigneur Jésus, mort et ressuscité.

ADORATION

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.
Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur.

Tu es Dieu et je suis à toi
Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi,
O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux
Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Par le cœur douloureux et immaculé de la Vierge Marie, Notre Mère,
Je T’offre toutes les souffrances du monde
et plus particulièrement celles de ton Eglise en détresse.
Nous te supplions de rassembler, par ton Esprit Saint, tout ce qui est divisé.
Guéris les cœurs de ceux qui ont été blessés par l’Eglise
Tu as prié pour que tous soient un, nous Te prions pour l’unité des chrétiens,
telle que Tu la veux, par les moyens que Tu veux.
Soutiens de Ta force tous nos frères persécutés, bafoués, pourchassés,
Essuie les larmes de ceux qui pleurent.
Donne la lumière et l’Espérance à ceux qui doutent et qui sont dans la nuit,
Accorde la fidélité et la persévérance à ceux qui Te sont consacrés.
Père très bon, Toi qui par la mort de Ton Fils sur la Croix,
nous a révélé Ton Amour,
Regarde avec tendresse Tous Tes enfants et écoute leurs prières.

Mes mains se lèvent pour mieux te chanter
Mes yeux se ferment pour mieux te prier

1- Seigneur me voici devant toi / Je sais que je peux te parler
Même si je ne te vois pas / Tu es toujours à m’écouter.

2- Je viens murmurer un merci / Je sais que tu es avec moi
Je t’offre aujourd’hui ma vie / Pour qu’elle soit remplie de toi.

-Quand Père David entre-

1. Tout mon être cherche, d´où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle de toute éternité.

C´est par ta grâce, que je peux m´approcher de toi,
C´est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi, une nouvelle création,
De la mort, tu m´as sauvé par ta résurrection.

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

- Quand Jésus passe -

Maître, montre-nous le Père, Maître, où est le chemin ?
Maître, montre-nous le Père, cela nous suffit.

1. Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie
Qui me voit, voit le Père,
Et qui me connaît, connaît aussi le Père
Et déjà vous l’avez vu !

2. Depuis si longtemps que je suis avec vous,
Et vous ne croyez pas.
Je suis dans le Père et le Père est en moi ;
Qui me voit, voit le Père !

3. Les paroles que je dis viennent du Père,
Et le Père en moi demeure.
Je suis dans le Père et le Père est en moi ;
Ayez foi en ses œuvres !

4. Qui croit en moi lui aussi accomplira
Ce que j’ai accompli.
Et vous ferez même de plus grandes œuvres,
Car je vais vers le Père !

5. Tout ce que vous demanderez en mon Nom,
Dieu vous le donnera.
Il vous enverra l’Esprit de Vérité,
Défenseur à jamais !

6. Si quelqu’un m’aime, il gardera ma Parole
Et mon Père l’aimera.
Chez lui, nous établirons notre demeure,
Je vous laisse ma paix !

-Bénédiction-

Offrons au Seigneur, reconnaissance / Son amour dure à jamais
Car il est bon, Il est au-dessus de tout / Son amour dure à jamais
Chantons, chantons

D’une main puissante et d’un bras tendu / Son amour dure à jamais
Il nous donne une vie nouvelle / Son amour dure à jamais
Chantons, chantons

À jamais Dieu est fidèle
À jamais Dieu est grand
À jamais Dieu est avec nous
À jamais, à jamais, à jamais

Du lever du soleil jusqu’à son couchant / Son amour dure à jamais
Par la grâce de Dieu, nous persévérons / Son amour dure à jamais
Chantons, chantons

-chant final-

Je suis dans la joie, une joie immense
Je suis dans l’allégresse car mon Dieu m’a libéré

Je chanterais de tout cœur
les merveilles de Jésus mon Seigneur
il m’a ôté des ténèbres
il m’a délivré de tous péchés.

Je suis dans la joie, une joie immense
Je suis dans l’allégresse car mon Dieu m’a libéré

Car mon Dieu est fidèle
Il ne m’abandonne jamais
Je n’ai plus rien à craindre
Car mon Dieu m’a libéré(é)

Je suis dans la joie, une joie immense
Je suis dans l’allégresse car mon Dieu m’a libéré

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10