Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement avec les enfants
Article mis en ligne le 26 juillet 2018
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis à la paroisse du Moufia, un temps d’adoration est proposé aux paroissiens :
de 7h00 à 10h30 : adoration silencieuse
de 10h30 à 11h30 : une animation est proposée par les adorateurs suivie de la bénédiction du Saint Sacrement

Pendant les vacances, les enfants sont invités à adorer Jésus dans le Saint Sacrement silencieusement jusqu’à 10h30 ou pendant l’animation de 10h30.

Bonjour à tous ! 

Traçons sur nous le signe de la croix

Comme c’est les vacances, aujourd’hui, nous accueillons les enfants qui ont bien voulu accompagner leurs parents pour adorer Jésus dans le très Saint Sacrement 
Jésus nous dit : « Laissez venir à moi les petits-enfants »  
(Les enfants entrent en procession en chantant, ils saluent l’autel et se placent)

Par nos bouches par nos voix, nous chantons le Dieu de la joie
Par nos bouches par nos voix, nous chantons Alléluia 
 
 
 
1- Nos mains sont ouvertes pour accueillir tous nos amis
Nos mains sont ouvertes en ce jour de fête
Nos mains sont ouvertes pour accueillir Dieu notre ami
Nos mains sont ouvertes aujourd’hui

2- Nos mains sont offertes pour apporter tous nos soucis
Nos mains sont offertes en ce jour de fête
Nos mains sont offertes pour apporter tout ce qui vit
Nos mains sont offertes aujourd’hui

3- Notre table est prête pour partager les fleurs les fruits
Notre table est prête en ce jour de fête
Notre table est prête pour partager le pain de vie 
Notre table est prête aujourd’hui

Jésus, aujourd’hui, nos mains sont ouvertes pour t’accueillir 

« Toi, le Pain de la Vie ».  
tu t’es fait tout petit pour être présent avec ton corps et ton sang,
tout entier dans cette petite hostie exposé à notre adoration. 
Mes yeux voient une hostie, un petit morceau de pain, mais mon cœur sait
que c’est Toi Jésus, qui est là, avec tout ton amour, tu habites ce pain. 
Dans le Saint Sacrement je me nourris de ta présence, 
Jésus, Toi qui es le Pain de la Vie vient dans mon cœur 
et remplis-moi de ton amour…

-Nous pouvons nous asseoir-

Mon cœur est comme une flûte de roseau que Jésus remplit de musique,
Mon cœur est comme une flûte de roseau
Qu’il fait chanter, Alléluia ! Qu’il fait chanter, Alléluia ! 
 
 

Un jour, je rencontre Jésus, Il me regarde, il me sourit,
Tel que je suis, je sais qu’il m’aime,
Je suis joyeux et libre.

Mon cœur est comme une flûte de roseau que Jésus remplit de musique,
Mon cœur est comme une flûte de roseau
Qu’il fait chanter, Alléluia ! Qu’il fait chanter, Alléluia ! 
 
 

Oui Jésus mon cœur est comme une flûte de roseau, tu le remplis d’amour !
Seigneur, tu sais que souvent nous avons du mal à aimer, à faire la paix, 
viens nous guider, nous ne faisons pas toujours ce que tu aimes

Je n’ai pas fait ce que tu aimes, Je suis parti si loin de toi
Je n’ai pas fait ce que tu aimes, Mais je veux revenir vers toi.

1- Ma vie a parfois deux couleurs, je ne sais pas toujours aimer
Quand je suis loin de toi Seigneur, viens me chercher et me guider.

2- Je veux te choisir chaque instant, décider de bien mieux t’aimer
Mon cœur apprend tout doucement, comment je vais bâtir la paix.

3- Je veux accueillir ton esprit, pour grandir, et pour me changer
Le jour sort après la nuit, comme tu viens nous pardonner.

Oui Jésus, je sais que tu es là pour m’aider à revenir vers toi.
Mon Dieu, nous te confions nos familles, 
toutes les familles qui ont besoin de toi
Particulièrement les personnes qui sont seules, 
les personnes âgées abandonnées par leur famille, 
les enfants qui ne te connaissent pas et ceux qui souffrent…
Nous te confions aussi les malades donne-leur la santé.
Nous te confions tous les enfants qui sont en vacances...
Nous te confions les paroissiens du Moufia, 
Père David, et Père Bernardin, nous te confions les religieuses…
Nous te confions aussi le Pape François, 
Monseigneur Gilbert Aubry, tous les prêtres et tous ceux qui te servent.
Seigneur, donne un rayon de ta lumière à mes parents à mes amis…

Donne un rayon de ta lumière à mes parents à mes amis
Elle est très simple la prière que je viens t’offrir aujourd’hui

1- Ils ont besoin de toi, Seigneur, car ils sont fâchés.
Ils ont besoin de toi, Seigneur, donne-leur la paix.

2- Ils ont besoin de toi, Seigneur, car ils sont malades
Ils ont besoin de toi, Seigneur, donne-leur la santé.

3- Ils ont besoin de toi, Seigneur, dans leur nouvelle mission 
Ils ont besoin de toi, Seigneur, reste à leurs côtés.

Alléluia mon cœur est dans la joie 
Alléluia je chante pour toi (bis)
Vers toi, j’élève les mains Alléluia, Alléluia !
Pour toi, je frappe des mains, Alléluia, alléluia !


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6, 1-15

«  Il distribua les pains aux convives, autant qu’ils en voulaient  »
En ce temps-là, Jésus passa de l’autre côté de la mer de Galilée, le lac de Tibériade. Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait sur les malades. Jésus gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples. Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche. Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? » Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire. Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. » Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! » Jésus dit : « Faites asseoir les gens. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains et, après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient. Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde. » Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge, restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture. À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. » Mais Jésus savait qu’ils allaient l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul. -Acclamons la Parole de Dieu.

-Méditation-
Jésus passe sur l’autre rive du lac de Tibériade pour profiter d’un moment tranquille avec ses disciples. Mais la foule le suit. Lorsque Jésus voit la foule venir à lui, Jésus s’inquiète.
« Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? »
Jésus se soucie des conditions matérielles de tous ceux qui lui font confiance.
Sais-tu que Jésus se préoccupe aussi de ta vie ?
Il veut savoir si tu es en bonne santé, heureux, si tu ne manques rien. Dans ta prière, parle à Jésus de tout ce qui fait ta vie.

Que vont manger tous ces gens ?
Interrogés sur la question, Philippe chiffre la dépense et écarte la proposition, André comprend la sollicitude de Jésus et le fait remarquer qu’un jeune garçon a cinq pains d’orge, le pain des pauvres, et deux poissons.
« Mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »
En interrogeant Philippe et André, Jésus les place devant leurs responsabilités, Jésus les rend attentifs aux besoins de leurs frères et Jésus ne veut surtout pas qu’ils se découragent devant telle ou telle situation. Voilà pourquoi, Jésus leur apprend progressivement à compter sur Lui et avec Lui pour accomplir leur mission.

Que fera Jésus avec cinq pains et deux poissons ?
Jésus rend grâce à Dieu son Père et partage les pains et les poissons. En les partageant, il les multiplie.
Prêtons une attention particulière à ce jeune garçon qui accepte de donner le peu qu’il a pour permettre à Jésus de montrer que Dieu fait des merveilles avec le geste de partage d’un enfant. Ce geste permet à la foule de découvrir qui est Jésus.
« C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. »

Jésus nourrit les estomacs mais surtout les cœurs.
Le plus étonnant, dans ce récit, réside dans les douze paniers de pain restés en surplus, une fois la foule rassasiée. Ce surplus a une réalité spirituelle : ce surplus veut nous dire que, dans le Royaume de Dieu, il n’y a plus la peur de manquer comme dans notre société actuelle. Dieu donne en surabondance.
En multipliant les pains, Jésus pense au mystère Pascal qu’il allait offrir un jour à tous les hommes de tous les temps.
Le pain et le vin de Dieu combleront la faim des hommes jusqu’à la fin des temps. Car, la faim essentielle de l’homme n’est pas la faim de pain mais la faim de Dieu. La plus grande dignité de l’homme ce n’est pas seulement remplir son estomac, c’est s’ouvrir à la grâce de Dieu et lui confier sa vie, ses projets, sa famille car Dieu tout gratuitement et en abondance.

Prions

Jésus tu es le Vrai Pain de la Vraie Vie.
Tu ouvres la main Seigneur, nous voici rassasiés.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Bénis le Seigneur, Ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits.

Tu nourris tous ceux qui ont faim de ta Parole et de ton pain.
Les peuples sont rassasiés [dans ton amour multiplié]
(bis)

Soliste : Nous sommes aujourd’hui rassemblés
Tous : Nous sommes aujourd’hui rassemblés
Soliste : Venus de loin pour écouter
Tous : Venus de loin pour écouter
Soliste : L’Esprit de Dieu au cœur de ta Parole
Tous : L’Esprit de Dieu au cœur de ta Parole.

Soliste : Nous avons faim de ton amour
Tous : Nous avons faim de ton amour
Soliste : Il nous transforme au fil des jours
Tous : Il nous transforme au fil des jours
Soliste : Quand nous mangeons le pain que tu nous donnes
Tous : Quand nous mangeons le pain que tu nous donnes.

-Adoration-

Adorons Dieu dans sa sainte demeure ; il fait habiter les siens tous ensemble dans sa maison ; c’est lui qui donne force et puissance à son peuple.

Nous t’adorons, ô Père dans ton temple,
Nous t’adorons en Esprit et en vérité,
Tu habites nos louanges, Nous t’adorons en Esprit et en vérité.

Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ton temple.
Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs,
Je désire habiter dans ta maison Seigneur

O mon Dieu, que J’adore, Toi qui es devant moi dans le Très Saint Sacrement.
Quand le jour se lève, je sais que je vais vivre ce jour avec toi… 
Quand le jour s’achève, je sais que la nuit tu seras toujours prés de moi… 
A chaque instant, je sais que tu es en moi et que je suis en toi. 
Ainsi toute ma vie se passe avec toi… 
Jésus Hostie, tu es ma vie, ma joie dans ta splendeur cachée, nous t’adorons !
Ecoute ma louange monter vers toi, Ecoute ce chant d’Amour :

1. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Mon cœur en moi est en paix et silence, 
Je suis comme un enfant qui se repose dans la confiance. 
2. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
En cet instant je n’ai pas le cœur fier, 
Je ne recherche pas de grandes choses qui me dépassent. 

Je te cherchais dehors, quand tu étais dedans
Mon Dieu, tu étais là, je ne le savais pas. (bis)

3. Je me tiens devant toi, pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Je dépose devant toi mes soucis, 
Et la rumeur qui monte de la terre pour aujourd’hui. 
4. Je me tiens devant toi, Pour t’offrir ma vie
Seigneur je me remets entre tes mains. 
Tu connais le cœur de l’homme et sa vie, 
Et je crois que tu viens dans le monde dès aujourd’hui. 
Je te cherchais dehors, quand tu étais dedans
Mon Dieu, tu étais là, je ne le savais pas. (bis)

Me voici encore Seigneur pour être auprès de toi
Je t’appelle au secours parfois au milieu de l’effroi
Aujourd’hui je ne demande rien dans la fraîcheur du matin
Je suis venu te dire que je t’aimais

Je t’aime Seigneur, les mots me semblent imparfaits
Mais je sais que tu vis dans mon cœur et dans ses profondeurs
Je t’aime Seigneur, ton amour reste le même
Je suis venu te dire que je t’aimais

Me voici encore Seigneur après ces beaux discours
Ces symphonies inachevées sur la portée du jour
Cette fois je ne peux garder le silence devant toi
Je suis venu te dire que je t’aimais

-Quand Jésus passe-

O Jésus miséricordieux, je t’adore, j’ai confiance en toi.

1. Des torrents d’eaux vives jaillissent de ton cœur,
Des sources vives et pures de ta miséricorde,
Désaltère mon âme et renouvelle ma vie.
Sans fin Seigneur, je veux vivre pour toi.

2. Ta miséricorde dans le Saint Sacrement,
C’est ce que ton amour a daigné m’accorder,
Mon âme espère en toi et elle s’abandonne à toi.
Tu es fidèle et tu ne déçois pas.

3. Feu brûlant au cœur de ton amour divin,
Tu consumes mon cœur et tu le purifies,
Embrase-moi d’amour, conduis-moi par ton Esprit,
Consacre-moi à ta miséricorde.

4. Je te livre ma vie, accepte-la.
Comme une hostie vivante, daigne la transformer,
Pour la gloire de ton nom, je veux faire ta volonté.
O mon Jésus, ma confiance est en toi.

-après la Bénédiction-

Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu,
Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu.
Levez les mains vers le Dieu trois fois saint,
Proclamez qu’il est grand que son nom est puissant.

1 - Oui, je le sais notre Seigneur est grand,
Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir,
Du fond des mers jusqu’au fond des abîmes,
Depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !

2- Reconnaissez que le Seigneur est bon !
Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
Je veux chanter la douceur de son nom,
Béni soit Dieu par toutes les nations !

-Chant d’envoi-

Soliste : Allons semer - Assemblée : Allons semer
Soliste : Les grains de joie - Assemblée : Les grains de joie
Soliste : Les grains d’amour - Assemblée : Les grains d’amour
qui fleuriront dans nos maisons

Les parents nous sont donnés, cadeau et don de Dieu,
Frères et Sœurs nous sont donnés, cadeau et don de Dieu,
Les amis nous sont donnés, cadeau et don de Dieu,
Les enfants nous sont donnés, merci à notre Dieu.

La vierge Marie nous ait donné, cadeau et don de Dieu
Les apôtres nous sont donnés cadeau et don de Dieu,
Les Saints nous sont donnés cadeau et don de Dieu,
Les prêtres nous sont donnés, merci à notre Dieu.

Jésus-Christ nous ait donné, cadeau et don de Dieu,
Un Sauveur nous ait donné, cadeau et don de Dieu
L’Esprit Saint nous ait donné, cadeau et don de Dieu
L’adoration nous ait donné Merci à notre Dieu




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10