Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration suivie de la Messe des Défunts
Article mis en ligne le 5 novembre 2018
Imprimer logo imprimer

Vendredi 02 novembre 2018, juste après l’adoration*, la messe des Défunts a eu lieu à 18h00, Père David a demandé à tous les paroissiens qui ont perdu un membre de leur famille ou un ami, qui habitait sur le Moufia au cours de l’année (novembre 2017 à octobre 2018) de venir déposer une bougie en leur mémoire.

*ADORATION
Que ces lieux soient visités par Ta Sainte Présence,
Que ces lieux soient balayés par le vent de Ton Esprit.
Lève-toi de Ton Saint lieu, et descends au milieu de nous,
Pose sur nous des langues de feu, verse Ton onction sur nous.

Que ces lieux soient visités par Ta Sainte Présence,
Que toute ombre soit chassée par Ta lumière éclairée,
Dans Ta main, tiens-nous cachés, garde-nous au creux du rocher,
Lorsque Tu passeras parmi nous, que Ta bonté soit proclamée.

Que ces lieux soient visités par Ta Sainte Présence,
Que ces lieux soient les témoins de l’action de Ton Esprit,
Dans Ta gloire, viens maintenant ; Unis-nous en cet instant,
Que Ta vie jaillisse en abondance, nous allons voir Ta Puissance.

Oui Seigneur que ces lieux soient visités par ta Sainte présence.
Hier nous avons fêté les Saints, aujourd’hui, nous commémorons
tous les défunts, en ce temps d’adoration, Seigneur, nous te confions
tous ceux qui nous ont quittés et qui sont peut-être Saints !
Baptisés, nous sommes tous appelés à la sainteté.
Nous nous mettons debout et comme les Saints et les Saintes
mettons nous en marche à la suite de Jésus ressuscité
en traçant sur nous le signe de la croix

Les saints et les saintes de Dieu s´avancent vers le Roi des cieux,
Par leurs hymnes de joie, ils célèbrent sans fin celui qui donne vie !

1. Je vis la gloire de Dieu revêtue de sa puissance.
Devant lui se tient une louange éternelle :
Saint, Saint, Saint, le Seigneur !

2. Je vis paraître son Fils resplendissant de lumière.
Il est le Seigneur, le Sauveur de tous les hommes :
Saint, Saint, Saint, le Seigneur !

Seigneur, à l’exemple de tous les saints, les bienheureux, et en mémoire de tous nos défunts nous sommes venus te louer, t’adorer, te confier nos joies, nos peines, nos espérances. Car nous savons que tu es là vivant, présent devant nous dans le très saint sacrement de l’autel. Donne-nous Paix, Lumière, toutes grâces
Seigneur, Toi qui es bon et Tout-puissant, éloigne de nous tout ce qui nous
arrête, afin que sans aucune entrave, ni d’esprit ni de corps, nous soyons libres comme les bienheureux et les Saints pour accomplir ta volonté.
Seigneur, c’est par ta grâce, que je peux m’approcher de toi...

1 - Tout mon être cherche, d’où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer,
Lui le Dieu fidèle, de toute éternité.

C’est par ta grâce, que je peux m’approcher de toi,
c’est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi une nouvelle création,
de la mort tu m’as sauvé par ta résurrection

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini.
Ta miséricorde est un chemin de vie.

Oui Seigneur, de la mort tu m’as sauvé par ta résurrection.

Seigneur, nous croyons que nos défunts sont ressuscités comme toi,
ils intercèdent pour nous auprès de toi.
En ce mois de novembre, nous te confions nos défunts qui sont peut-être
des Bienheureux qui n’ont jamais fait parler d’eux…

Ils sont nombreux les bienheureux qui n’ont jamais fait parler d’eux
Et qui n’ont pas laissé d’image./ Tous ceux qui ont, depuis des âges,
aimé sans cesse et de leur mieux, autant leurs frères que leur Dieu !
Eternellement heureux, éternellement heureux, dans son royaume !

Ils sont nombreux ces gens de rien, ces bienheureux du quotidien
qui n’entreront pas dans l’histoire. Ceux qui ont travaillé sans gloire
et qui se sont usés les mains, à pétrir, à gagner le pain.
Eternellement heureux, éternellement heureux, dans son royaume !

Ils ont leurs noms sur tant de pierres, et quelquefois dans nos prières,
Mais ils sont dans le cœur de Dieu ! Et quand l’un d’eux quitte la terre,
pour gagner la maison du Père / Une étoile naît dans les cieux.
Eternellement heureux, éternellement heureux, dans son royaume !

En ce jour où tous ceux qui nous ont quittés sont davantage présents à notre esprit, tournons-nous avec confiance vers celui qui est la source de notre espérance.

Seigneur, Toi qui sauves tous les hommes et ne veux pas qu’un seul d’entre eux
se perde, exauce la prière de ton peuple.
Nous te prions pour tous nos défunts, ceux de notre famille, de notre paroisse,
ceux que nous avons connu, ceux qui ont eu une place importante dans notre vie... Nous ne saurions les oublier.
(silence)

Seigneur, nous te prions pour nos ancêtres et tous les morts à qui personne ne pense.
Nous te demandons pour eux la grâce de l’espérance en la résurrection.
(silence)

Seigneur, nous te prions pour les malades qui n’espèrent plus guérir
et pour tous ceux qui souffrent et sont découragés, mais aussi pour tous ceux
qui sont angoissés à la pensée de la mort.
(silence)

Seigneur, nous te prions pour toutes les familles qui ont perdu un être cher
et qui souffre encore de cette perte.
(silence)

Envoie Seigneur ton Esprit Saint sur tous ceux qui ont besoin de toi.
Seigneur, ton amour est immense couvre nous de ta grâce…

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, Notre espoir se trouve en toi.
Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.
Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

Merci Seigneur pour le Don de ton amour.

-Méditation-

1- Si la mer se déchaîne, si le vent souffle fort,
Si la barque t’entraîne, n’aie pas peur de la mort. (bis)

Il n’a pas dit que tu coulerais, Il n’a pas dit que tu sombrerais Il a dit : "Allons de l’autre bord", Allons de l’autre bord.

2- Si ton cœur est en peine, si ton corps est souffrant
Crois en Jésus il t’aime, il te donne sa paix. (bis)

-ADORATION-

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur. (bis)
Tu es Dieu et je suis à toi / Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux. (bis)

Béni sois-tu, Seigneur,
pour ta présence réelle et vraie dans le Très Saint Sacrement...
Ta présence Seigneur me remplit de joie...tu es là...tu m’attends…
tu m’aimes...tu nous attends Tous....
Seigneur merci d’être havre de paix, de force et de consolation pour chacun....
tu nous appelles de toute la terre pour être avec toi…
pour te louer... t’aimer… t’adorer.. (silence)

Béni sois-tu pour le lien fraternel et spirituel, invisible mais si profond,
qui unit tous les adorateurs les uns avec les autres…
tu nous précèdes et tu restes avec nous...bénis-nous… (silence)

Permets Seigneur que nous soyons toujours plus nombreux à t’adorer partout dans le monde. Aide-nous à venir souvent t’offrir nos vies.. nos cœurs... nos joies .... nos peines....nos espérances.... nos activités et toutes nos familles,
mais aussi nos frères malades, nos villes, notre pays,
notre diocèse et toute l’Eglise
au creux du jour comme au cœur de la nuit.....entends nos prières....(silence)

Remplis-nous Seigneur, d’amour, de charité, de paix
et de miséricorde afin que nous demeurions en ta présence
au quotidien de nos vies, que nous accomplissions, en toutes circonstances,
ta sainte volonté......que nous devenions comme les Saints
des témoins selon ton cœur sacré… -silence-

J’aime ta présence, Jésus,
J’aime ta présence, mon Bien-Aimé,
J’aime ta présence, Jésus !
J’aime ta présence, mon Bien-Aimé
Et ton amour est là, puissant, infini
Ton amour est là, guérissant ma vie
Et ton amour est là, coulant de la croix
Ton amour est là, ravivant ma foi

-Quand on enlève le Saint Sacrement-

Tu es là au cœur de nos vies et c’est toi qui nous fais vivre
Tu es là au cœur de nos vies, bien vivant, ô Jésus-Christ.

Dans le secret de nos tendresses - Tu es là.
Dans les matins de nos promesses - Tu es là.

Dans nos cœurs tout remplis d’orages - Tu es là.
Dans tous les ciels de nos voyages - Tu es là.

Au plein milieu de nos tempêtes - Tu es là.
Dans la musique de nos fêtes - Tu es là.

- Chant final-

Lé vré nou néna in long chemin pou nou marcher
Ti pa ti pa nou va tenir nou va avancé
Traverse montagne persékussion / Marécage douler ek souffrance
Ti pa ti pa nous va avancer et nou fé confiance
Même si nout fardo lé bien lourd / Nou laissera pas tomb le jour
Ti pa ti pa nou va avancé vers royaume bondié.

Même la route la y apparete interminable
Ti pa ti pa nou va avancer nou lé infatigable
La croix Jésus lé devant nou / Li lé entrain de brillé dessus nout kalver
Ti pa ti pa nou va avancé et nou s’ra vainker
Même si nou cogne même si nou tombe Mais non, nou abandonera pas
Ti pa ti pa nou va avancé vers royaume bondié




puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2018 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10