Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Veillée et messe de Noël
Article mis en ligne le 25 décembre 2018
Imprimer logo imprimer

Ce lundi 24 décembre 2018 vers 19h00, les paroissiens étaient nombreux à assister à la veillée de Noël suivie de la messe.

Voici le déroulement de la veillée préparé par les 4 années de catéchisme :

DIEU, l’HOMME et sa CREATION
Objectif : une relecture sommaire de la Bible

Mot d’introduction
La Bible est l’expression, le témoignage de foi, l’expérience de l’aventure d’un peuple, celui des descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. C’est à travers une histoire et dans un peuple que le Seigneur se donne à connaître par sa parole, qui est une parole d’alliance. Cette parole est transmise de génération en génération et s’opère sur une longue période. Ce projet d’amour de Dieu pour les hommes trouve son aboutissement .dans la venue de son Fils Jésus, l’Emmanuel (Dieu avec nous), le SAUVEUR promis, notre REDEMPTEUR, notre SALUT.

C’est un peu de cette histoire que nous vous invitons à suivre.
(tous les participants sont regroupés au fond de l’église dans l’ordre de passage)

1. Entrée de la lectrice et de l’enfant : l’adulte porte la Bible
L’enfant : Pourquoi sommes-nous ici ce soir ? C’est quoi ce livre ?

L’adulte : Un grand livre, un livre qui raconte toute l’histoire de la terre et de l’homme avec Dieu.

L’enfant : Et il commence quand ton livre ? Avec les dinosaures ?

L’adulte : Bien avant … écoute…

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. La terre était vague et vide, les ténèbres couvraient l’abîme. Le souffle de Dieu planait sur les eaux.
Alors Dieu dit : « Que la lumière soit ! » et la lumière fut.
Par les cieux devant toi, splendeur et majesté, par l’infiniment grand, l’infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé, et par frère soleil, je veux crier :

Mon Dieu, tu es grand tu es beau,
Dieu très grand, Dieu très haut, tu es le Dieu d’amour.
Mon Dieu tu es grand, tu es beau, Dieu vivant,
Dieu très haut, Dieu présent, en toute création.

Par tous les océans et par toutes les mers,
par tous les continents et par l’eau des rivières
Par le feu qui te dit comme au buisson ardent
et par l’aile du vent, je veux crier :

Par toutes les montagnes et toutes les vallées,
par l’ombre des forêts et par les fleurs des champs
Par les bourgeons des arbres et l’herbe des prairies,
par le blé en épi, je veux crier :

Par tous les animaux de la terre et de l’eau,
par le chant des oiseaux, par le chant de la vie
Par l’homme que tu fis juste moins grand que toi
et par tous ces enfants, je veux crier :

L’enfant : Et tout ça Dieu l’a fait pour nous ? (l’enfant montre la création)

L’adulte : Oui, Dieu créa l’homme et la femme à son image et il leur donna la terre pour en être les maîtres.

L’enfant : Alors l’histoire est finie.

L’adulte : Non. Dieu avait créé la terre pour que les hommes y soient heureux. Il la leur avait donné et il avait mis son image d’amour au cœur de l’homme. Mais les hommes ne s’entendent pas, l’injustice et la violence se multiplient. Dieu souffre de voir sa création abîmée par la méchanceté des hommes.

L’enfant : Alors Dieu va les détruire.

L’adulte : Pas vraiment, c’est l’histoire de Noé

Noé avance très lentement portant une arche
L’adulte : Noé était le seul homme juste de son temps. Tous les autres hommes étaient devenus mauvais. L’image de Dieu s’était effacée de leur cœur et ils n’entendaient plus sa voix. Avec Noé, Dieu conclut une Alliance.

Aussi Dieu dit à Noé : « Construit une arche, qu’elle ait cent cinquante mètres de long, vingt cinq de large et quinze mètres de haut ! …Tu entreras dans l’arche avec ta femme, tes fils et leurs femmes. Pour les conserver en vie fais monter avec eux deux représentants – un mâle et une femelle – de chaque espèce d’êtres vivants : oiseaux, bêtes et reptiles. Procure-toi de tout ce qui se mange et fais-en provision : cela servira de nourriture pour toi et pour eux.

L’enfant : Et Noé a écouté ?

L’adulte : Oui, Noé a écouté ce que disait Dieu. Il a construit l’arche (il montre l’arche), a rassemblé tous les animaux un mâle et une femelle de chaque espèce puis il est entré dans l’arche avec sa femme ses enfants et tous les animaux de la terre et Dieu a fermé la porte.

Pendant quarante jours et quarante nuits la pluie tomba sur la terre.
Les eaux du déluge montèrent plus haut que les hautes montagnes et l’arche s’en alla à la surface des eaux. Tout ce qui vivait sur terre mourut.
Au bout de quarante jours Noé lâcha une colombe. Elle ne revint pas. Alors Noé souleva le toit de l’arche et vit que la terre était sèche.
Dieu dit à Noé « Voici que j’établis mon Alliance avec toi, tes descendants tous les êtres vivants sortis de l’arche.

(Noé dépose l’arche et prend l’arc-en-ciel)
Sur les routes de l’alliance,
Ta lumière nous conduit.
Nous marchons plein d’espérance
Tu nous mènes vers la vie.
Tu nous mènes vers la vie.

L’enfant : Alors grâce à Noé la terre est sauvée et Dieu a détruit tous les méchants.

L’adulte : Les hommes aimeraient bien que Dieu détruise ceux qui font le mal. Mais Dieu aime les hommes et ce qu’il désire c’est qu’ils reviennent à lui pour vivre avec lui. Et c’est vrai il suffit parfois d’un seul homme d’une seule femme, d’un seul enfant pour que tout soit sauvé et que la vie recommence.

L’enfant : Alors ce coup-ci l’histoire est finie.

L’adulte : A ton avis

L’enfant : Je sens que l’histoire va être encore très longue

L’adulte : Elle est surtout éternelle. Les hommes oublient Dieu, ils laissent leur méchanceté prendre le dessus. Alors Dieu attend et il crie pour les rappeler, puis un homme écoute et entend. Un homme comme Abraham.
En Abraham, Dieu choisit son peuple.

Abraham, Abraham…
Abraham, pars de ton pays, laisse ta famille et la maison de ton père, va dans le pays que je te montrerai.
Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai grand ton nom et tu deviendras une bénédiction. En toi seront bénies toutes les familles de la terre.
(Abraham s’avance avec Sarah)
L’adulte : Et Abraham est parti avec Sara, son neveu Loth, ses serviteurs et son bétail. Il a parcouru le pays de Canaan que le Seigneur lui avait donné. C’était une nouvelle vie, pleine d’espérance.

L’enfant : Comme ça !

L’adulte : Oui comme ça. Et Dieu leur a donné un pays … et un fils. Ils l’attendront longtemps. Sara admire la confiance d’Abraham mais elle-même doute car elle vieillit. Enfin il viendra l’enfant de Sara et Abraham, le fils de la promesse. Ils l’appelleront Isaac ce qui veut dire : Dieu a ri. Parce que Dieu se rit de tous les obstacles même quand les choses paraissent impossibles.

L’enfant : Je commence à comprendre. Quand tout paraît désespéré, quand on ne sait plus vers qui se tourner, quand on a oublié que Dieu nous aime, il suffit de se tourner vers lui et la vie redevient belle et pleine de promesses.

L’adulte : Tu ne crois pas si bien dire.

On dit que partir c’est mourir un peu
partir c’est mourir un peu
mais s’en aller pour chercher Dieu
c’est trouver la vie ( X2)

(Moïse s’avance, un bâton à la main)
L’enfant : C’est qui lui ?
L’adulte : Lui c’est Moïse. Il a fui l’Egypte et la colère de Pharaon il est allé au désert où il a trouvé une famille : une femme, des enfants il garde le troupeau de son beau-père : Jethro.
En Moïse, Dieu libère son peuple et lui confie la Loi.
(Moïse arrive devant le buisson ardent, s’agenouille et écoute)

Moïse, je suis le Dieu de ton père, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. J’ai vu la misère de mon peuple en Egypte, j’ai entendu ses cris, je connais ses souffrances. Va, je t’envoie chez Pharaon : tu feras sortir d’Egypte mon peuple.
Tu leur diras : « Celui qui m’a envoyé vers vous c’est « Je suis », c’est le Seigneur le Dieu de vos pères, Dieu D’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob. » Va, je t’aiderai et t’enseignerai ce que tu auras à dire.

L’enfant : Il n’a pas l’air d’accord. Il est bien tranquille, pourquoi irait-il en Egypte chercher des gens qu’il ne connaît pas ?
L’adulte : C’est vrai, il a peur. Peur de ne pas savoir parler, de ne pas savoir que dire. Peur de se faire arrêter, tuer peut-être. On a toujours peur quand on fait quelque chose de nouveau. Mais Dieu veut toujours sauver tout le monde et il embauche toutes les bonnes volontés.
(Moïse se relève part et revient avec d’autres personnes)

L’enfant : Ah ! Et bien il y est allé en définitive.

L’adulte : Oui, il les a amenés dans le désert, ils y resteront quarante ans avant de retrouver le pays que Dieu avait donné à Abraham : le pays de Canaan. Dieu fera Alliance avec eux, il leur donnera ses dix Paroles et eux promettront de l’aimer et de toujours lui obéir. Pour eux aussi, une nouvelle vie commence.

Chantons le Seigneur car il a fait éclater sa gloire.
Il a jeté à l’eau cheval et cavalier !
Chantons le Seigneur car il a fait éclater sa gloire.
Il a jeté à l’eau cheval et cavalier !

L’enfant : Alors ça y est, Dieu a enfin gagné !
(faire partir les prophètes)
L’adulte : Et non, les hommes ne changent pas, le mal est toujours dans leur cœur. Alors Dieu leur envoie des hommes pour leur rappeler toutes les promesses qu’ils ont faites de l’aimer et de lui obéir. Ces hommes, ce sont les prophètes : Isaïe, Jérémie, Ezéchiel, Osée, Amos, Michée, Néhémie ….
Avec les prophètes Dieu annonce la venue du SAUVEUR.
(chaque prophète fera un pas en avant et proclamera sa parole)

Je veux vous donne un avenir plein d’espérance.  Jérémie
J’enlèverai votre cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair.  Ezéchiel
C’est l’amour que je désire et non les sacrifices. - Osée
Cherchez le bien et non le mal et vous vivrez.  Amos
Marche humblement avec ton Dieu.  Michée
Bénissez le Seigneur votre Dieu , depuis toujours et à jamais. Néhémie
Voici que la jeune femme est enceinte et enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.  Isaïe

L’adulte : Et enfin Jean Baptiste, dans le désert crie .
(Jean Baptiste s’avance et crie)
« Préparez le chemin du Seigneur, rendes droits ses sentiers. »

L’enfant : Laisse-moi deviner, les hommes ne vont pas les écouter. Ils vont recommencer à se battre, à être injustes, à écraser le plus faible, à mépriser ceux qui sont différents… Mais… il n’y aura plus de déluge.
L’adulte : Non, plus de déluge, Dieu va faire une chose extraordinaire, incroyable, tellement incroyable que beaucoup de gens ne voudront pas y croire et pourtant …. Le SAUVEUR promis vient.
Le Seigneur vient, le Seigneur vient,
Il faut aplanir les collines, il faut préparer le chemin.
Le Seigneur vient, le Seigneur vient,
il faut aplanir les collines et combler les ravins.

L’enfant : Donc ce n’est pas fini.

L’adulte : non. Voici que l’ange Gabriel va apparaître à une jeune fille de Nazareth, Marie, fiancée à Joseph le charpentier.
(la scène se passe au fond de l’église)
Marie se tient d’un côté et Joseph de l’autre

L’ange :
Réjouis-toi, Marie, comblée de grâce le Seigneur est avec toi. Sois sans crainte , voici que tu vas concevoir et enfanter un fils : tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du très haut … L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du très haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi, celui qui va naître sera saint.
(L’ange se tourne vers Joseph)
Joseph, fils de David, n’ai pas peur de prendre Marie pour épouse, elle enfantera un fils, tu lui donneras le nom de Jésus car il sauvera son peuple.
(Joseph et Marie s’avancent vers le chœur et se place devant tous les personnages.)

L’enfant : En voilà encore deux pour qui la vie va changer.

L’adulte : Pour eux la vie va changer mais surtout pour le monde. Dieu vient chez nous pour nous dire combien il nous aime et pour nous sauver définitivement. Et tous ceux qui l’auront reconnu porteront la nouvelle dans le monde entier.

C’est Noël, réveille-toi, entre dans la fête.
C’est Noël, réveille-toi, Dieu s’en vient chez toi.

Extraits de l’homélie de Veillée de Noël par le père David :
Quelle chaleur ! Surtout que ce soir vous avez sorti vos beaux vêtements, votre joli linge de toutes les couleurs…
Hier matin, j’ai réalisé que nous avons traversé une période particulière : il y a eu les gilets jaunes, … chaleur et tout à coup c’est NOËL !
Un SAUVEUR nous est donné !
Quatre semaines pour réaliser le z’affaire. Quand on est enceinte, on pense à du rose si c’est une fille ou du bleu pour un garçon. Aujourd’hui, c’est pastel. On se prépare pour cet enfant. Parfois on a peur de le perdre. A l’arrivée de l’enfant, on est content. Là on trouve qu’il ressemble à grand-mère Titine, peut-être le cheveu lé maillé ! On cajole, on prend soin de l’enfant.
Mais ce soir nous est donné un SAUVEUR. Celui-là est différent des autres enfants car il est FILS DE DIEU. Il vient simplement apporter la Bonne Nouvelle de la paix, de la joie dans nos vies. Il nous prépare à l’inattendu. Celui qui veut naître dans nos vies prépare des choses pour nous.
Parfois DIEU est là à notre porte et on n’a pas le temps pour lui. il se fait mendiant mais on est rempli de nous-mêmes.
Celui qui nous est donné ce soir est le prince de la paix. Il ne fait pas violence, il se donne simplement dans notre humanité.
Si nous sommes là ce soir, c’est que nous le voulons. Jésus qui nous est donné ce soir peut faire de grandes choses dans nos vies même si on résiste. Mais, on va capituler…
Il se donne ce soir où on chante même en chinois. Dieu vient pour épouser notre limite pour que la vie jaillisse. Dieu se donne avec douceur. Dieu ne fait pas violence.
Ceux qui n’ont pas été là depuis Noël dernier, Dieu vous accueille.
Demandons la joie d’accueillir Jésus dans nos vies.
Un SAUVEUR nous est donné et nous donne la lumière. Est-ce qu’on veut l’accueillir comme la lumière de nos vies ? Demandons cette grâce…
Applaudissons-nous qui sommes là, qui sommes contents d’être là.
Je suis content de vous voir. Heureusement que l’église n’est pas pleine comme cela tous les dimanches ! (un clin d’œil à ceux qui ne viennent pas la messe) Je rappelle que les messes sont célébrées le samedi à 17h30 et le dimanche à 8h.
Dieu est là devant la porte de votre cœur. Dieu se donne…
Demandons la grâce de….

JOYEUX NOEL !




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10