Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Chemin de Croix
Article mis en ligne le 21 mars 2019
Imprimer logo imprimer

Pendant le Carême, les paroissiens sont invités à participer au Chemin de croix tous les vendredi soir à 18h à l’église du Moufia.
Exceptionnellement, le Vendredi 29 mars 2019, il y aura méditation du Chapelet à 17h30 suivi du Chemin de Croix à 18h00.

Le chemin de croix de ce vendredi 22 mars a été préparé et animé par les membres de la Pastorale des malades et de la Légion de Marie…

Traçons sur nous le signe de la croix :
Au nom du Père, et du fils, et du Saint-Esprit. Amen

Introduction
Seigneur Jésus-Christ, Toi qui par un amour incomparable, as pris le chemin du Calvaire pour nous libérer de nos peurs, de nos angoisses et de nos manques d’amour. Permets qu’à travers ce chemin de croix nous puissions renouveler nos cœurs et contempler ta croix, source d’amour et de joie. Nous te supplions de nous donner ton Esprit Saint afin que nous soyons nous aussi à ta suite des témoins d’amour en portant nos croix pour l’espérance et la charité du monde.

Chant :
Au-dessus des puissances, au-dessus des rois,
Au-dessus de la nature et de la création.
Au-dessus de tous les plans des hommes sages,
Bien avant le monde, tu existais.

Crucifié, seul, abandonné,
Tu as souffert, méprisé, rejeté :
Tel une rose foulée par nos pieds,
Tu m’as sauvé, tu m’as aimé, par-dessus tout.

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

1ère Station : Jésus est condamné à mort

« Pilate amena Jésus au-dehors ; il le fit asseoir sur une estrade à l’endroit que l’on appelle le Dallage. C’était un vendredi, la veille de la Pâque, vers midi. Pilate dit aux juifs : Voici votre roi ! Alors ils crièrent : A mort ! A mort ! Crucifie-le ! Pilate leur dit : Vais-je crucifier votre roi ? Les chefs des prêtres répondirent : Nous n’avons pas d’autre roi que l’empereur. »

Réflexion (prêtre)
Avec de faux témoignages, les accusateurs ont réussi à condamner Jésus et pourtant dans la foule, nombreux sont ceux qui savent qu’Il est innocent. Jésus s’est senti seul et abandonné de tous.
Seigneur, nous sommes venus t’accompagner sur ce chemin de croix.
Notre présence ce soir te dit combien on t’aime, on veut te suivre et faire ta volonté.
A travers la faiblesse d’un homme humilié, éprouvé, méprisé, rejeté, trahi, injustement condamné et abandonné, Dieu rejoint la misère et la faiblesse humaines.
Dieu, par la présence de l’innocent condamné, dénonce le mal et le péché nous offrant le témoignage d’un amour sans limite et plus fort que tout.

Ensemble prions
Nous te demandons pardon Seigneur. Pardon pour notre silence à Ton égard, pour toutes les fois où nous oublions que Tu es à nos côtés, pour toutes les fois où nous avons hésité à être Ton témoin par peur du « qu’en-dira-t-on ». Réconforte ceux qui en ce moment- même se sentent seuls et incompris.

Chant :
Pardon, Seigneur, pardon
Pour notre orgueil, nos résistances ;
Viens enlever nos suffisances
Et chasser notre arrogance.
Ô relève-nous, nous sommes tombés si bas.
Ô relève-nous par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

2ème Station : Jésus est chargé de sa croix

Jésus portant lui-même sa croix, sortit en direction du lieu dit : le Crâne ou Calvaire, en hébreu, Golgotha.
Pilate avait rédigé un écriteau qu’il fit placer sur la croix, avec cette inscription :
« Jésus le Nazaréen, roi des Juifs. »

Réflexion (prêtre)
Le Christ, injustement condamné, prend la croix sur ses épaules. Il la porte vers le Calvaire, car c’est par elle qu’Il veut nous sauver. " Si quelqu’un veut être mon disciple, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive !" a dit le Christ. - Nos croix, ce sont nos échecs, nos afflictions, nos soucis, nos maladies... - Seigneur Jésus, aide-moi à porter ma croix derrière toi sans me plaindre ni récriminer, et que je parvienne au salut éternel.

Ensemble prions
Notre Père, aide nous à accepter les croix de nos vies ! Comme ton fils Jésus, nous te prions en disant « notre Père qui es au cieux ».
Nous savons que tu es un Père proche de nous.
Tu n’es qu’Amour, Bonté, fidélité.
Nous croyons en Toi et nous te faisons totalement confiance.

Chant
Élancée vers les cieux pour me montrer d’où je viens
Tu es le doigt de Dieu qui m’indique le chemin
Du vrai bonheur qui passe par la croix
Pour que mon cœur s’abandonne avec foi.
Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, dissipe notre nuit.
Ô Croix d’Amour, Ô Croix de Jésus-Christ,
protège-nous, illumine nos vies.

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

3ème Station : Jésus tombe pour la première fois

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Réflexion (prêtre)
Jésus tombe déjà… les bourreaux croyaient Jésus plus fort… Ils se trompent comme tout être humain Jésus tombe. Nous aussi, nous avons connu ce jour où, à bout de force, nous tombons à terre, terrassés par la maladie, le handicap, le chômage, les difficultés familiales… Rappelons-nous que Jésus a chuté, nous indiquant ainsi qu’il n’y a aucune honte à tomber, puis il s’est relevé, nous signifiant ainsi que comme Lui, avec Lui, nous pouvons nous relever et repartir.

Ensemble prions
Notre Père qui es au cieux, Ton fils Jésus nous a appris à proclamer « que Ton nom soit sanctifié ». Prions l’Esprit Saint : qu’Il nous guide pour Te reconnaître chaque jour comme notre Dieu. Que même dans la souffrance physique ou morale, nous puissions témoigner de Ton Amour et de ta Paix, et ainsi devenir signe d’Espérance pour ceux qui te cherchent.

Chant :
N’aie pas peur,
Laisse-toi regarder par le Christ ;
Laisse-toi regarder,
Car il t’aime. (bis)

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

4ème Station : Jésus rencontre Marie, sa mère

« Vois, dit Siméon à Marie, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre. »

Réflexion (prêtre)
Marie, premier tabernacle de Jésus, marche avec Lui, pleure avec Lui, souffre avec Lui. Marie, notre maman du ciel ne nous abandonnera jamais si nous nous confions à sa protection maternelle.

Ensemble prions
Prions Marie, pour que nous aussi nous restions fidèles à nos « oui » ; que cette fidélité permette à chacun de nous d’apporter notre part de justice, de paix et d’amour sur cette terre. Alors nous pourrons, en toute sincérité, dire à notre Père qui es aux cieux : « que ton règne vienne ! », conscients que nous avons un rôle à jouer, particulièrement auprès de nos frères isolés par la maladie ou le handicap.

Chant :
Sous ton voile de tendresse,
Nous nous réfugions.
Prends-nous dans ton cœur de mère
Où nous revivrons.
Marie, Mère du Sauveur,
Nous te bénissons.
Marie, notre mère,
Garde-nous dans la paix.
Refuge des pécheurs,
Protège tes enfants.

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

5ème Station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

Les soldats interpellent Simon de Cyrène, et lui demandent d’aider Jésus à porter sa croix.

Réflexion (prêtre)
A travers Simon de Cyrène, pensons à tous ceux et celles qui nous ont aidés, soutenus, encouragés. Toute notre vie est jalonnée de Simon de Cyrène. Personne ne peut dire : « Jamais quelqu’un dans ma vie ne m’a aidé à porter mes problèmes. »
Ayons toujours au fond du cœur une reconnaissance immense pour celui ou celle qui nous a donné un coup de main et permis de croire que sans les autres nous sommes perdus.

Ensemble prions
« Portez les fardeaux les uns des autres et vous accomplirez la loi du Christ. ». (Galates 6, 2)
Prions pour ne jamais oublier que le mot RECONNAISSANCE est un des plus beaux noms de l’amour.
Sachons dire merci. Une vie qui est pleine de mercis est une vie rayonnante.
Prions pour ne jamais penser que seuls, on se débrouille sans problèmes.
Portons les autres et ils nous porteront.

Chant :
Prends Seigneur et reçois toute ma liberté,
Ma mémoire, mon intelligence, toute ma volonté.

Et donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.
Donne-moi, donne-moi,
donne-moi seulement de t’aimer.

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

6ème Station : Véronique essuie le visage de Jésus

Quittant la foule, Véronique ose un geste de compassion envers Jésus.

Réflexion (prêtre)
Le geste de Véronique dit combien il est toujours possible de redonner toute sa dignité
à un visage bafoué.
Ne cherchez pas Véronique au long du récit de la Passion.
Vous ne l’y trouverez pas. Elle vous attend ailleurs. Elle vous donne rendez-vous partout où il y a un regard à croiser, un visage à transfigurer, une main à tendre, des pleurs à partager, des larmes à essuyer, une dignité à redonner et, surtout, le visage de Jésus à graver au fond d’un cœur.
Ce soir Jésus te dit : « Mon enfant, donne-moi toutes les fois où tu n’as pas eu honte de témoigner de mon amour devant tous. »

Ensemble prions
Comme à Véronique Seigneur, donne-nous la grâce de voir au delà des apparences. Que nous ne soyons pas aveuglés par les difficultés de ce monde. Notre Père qui est aux cieux, que Ta volonté d’amour soit faite sur la terre comme au ciel ! Aide-nous à reconnaître dans Ta sainte volonté le désir bienveillant que tu as pour chacun de Tes enfants. Que la passion de ton Fils nous aide à comprendre que Tu souffres comme nous, du mal, car Tu n’es qu’Amour.

Chant :
Je cherche le visage,
Le visage du Seigneur
Je cherche son image
Tout au fond de vos cœurs

Vous êtes le corps du Christ
Vous êtes le sang du Christ
Vous êtes l’amour du Christ, alors
Qu’avez vous fait de lui.

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

7ème Station : Jésus tombe pour la deuxième fois

Le chemin qui monte au calvaire n’en finit pas, et Jésus tombe une deuxième fois.

Réflexion (prêtre)
Le calvaire est loin. L’épuisement du Christ grandit. Le sort de Jésus en est jeté ! Il le sait. Il est temps de puiser au fond de lui-même, dans l’union totale avec son Père, la puissance d’amour pour vivre cette passion et cette mort qui vont sauver toute l’humanité.
Notre vie est parsemée de chutes et d’épreuves. Jésus est déjà tombé deux fois, il nous relèvera mille et une fois.

Ensemble prions
Seigneur, apprends nous à avoir l’humilité et la sagesse de ne pas refuser les mains qui se tendent.
Nous te confions aussi tous ceux qui souffrent de maladies souvent invisibles comme les dépressions, les maladies psychiques : qu’ils osent briser leur isolement en demandant de l’aide, et qu’ils rencontrent sur leur chemin des personnes qui sachent les aimer et prendre le temps de les écouter. Marie marche avec nous auprès de ton Fils.

Chant :
La première en chemin, pour suivre au Golgotha
Le fils de ton amour que tous ont condamné,
Tu te tiens là, debout, au plus près de la Croix
Pour recueillir la vie de son cœur transpercé.
Marche avec nous, Marie,
Sur nos chemins de croix,
Ils sont chemin vers Dieu (bis).

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

8ème Station : Jésus console les femmes de Jérusalem

Entendant les femmes se lamenter, Jésus leur répond : « femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants ! »

Réflexion (prêtre)
Elles sont là, les femmes de Jérusalem sur le bord du chemin qui monte au Golgotha.
Elles sont là à verser leurs larmes, des larmes qui ont du prix.
Ces femmes, manifestent un certain courage. Elles donnent ainsi un magnifique témoignage de leur attachement à Celui que l’on conduit au supplice.
Malgré son épuisement, Jésus délivre un message inattendu en nous invitant à ne pas pleurer sur Lui mais sur nous, lorsque nous nous détournons de Dieu. Il nous apprend aussi à oublier nos propres misères pour nous tourner davantage du côté du pauvre.

Ensemble prions
Seigneur, garde-nous de pleurnicher et de nous lamenter sur nos petites misères. Libère-nous de nos soucis terrestres. Donne-nous la force et le courage de mettre nos pas dans les tiens pour vivre dans l’espérance. Je crois, Seigneur, mais augmente ma foi et mon amour pour Toi.

Chant :
Même si la croix devenait ton fardeau
Le poids de ce monde, l’oubli dans le tombeau
Pour essuyer toutes larmes et tous sanglots
Je sais que pour moi tu l’as fait
Je sais que pour moi tu l’as fait

Car mon Dieu tient toujours ses promesses
Me couvrant de tendresse
Voici quel est mon Dieu
Car Il fait toutes choses nouvelles
Sa grâce est éternelle
Il a ouvert les Cieux
Voici quel est mon Dieu

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

9ème Station : Jésus tombe pour la troisième fois.

Jésus en est à sa troisième chute, et il va se relever une troisième fois pour poursuivre son chemin.

Réflexion (prêtre)
Simon est-il toujours là pour aider Jésus ? Probablement. Mais les aides humaines et médicales ne suffisent souvent pas, quand la maladie, les rechutes, les dépendances s’installent. Aucun raisonnement humain ne pourra répondre ni au mystère du miracle, ni au mystère de la souffrance.

Ensemble Prions
Alors Seigneur, quand nous doutons, donne-nous une force plus grande que notre souffrance, transforme nos cris de révolte en chants d’Espérance. Apprends-nous, par la prière, non pas à « abandonner » mais à « nous abandonner », comme un fils dans les bras de son Père.

Chant :
Puisque ma vie passera en Toi je veux demeurer
Puisque Tu triompheras mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
À T’obéir, de tout cœur à se confier à Ta voix

Tu viens relever le faible
Tu le prends dans Tes bras
Tu le conduis vers Ton Père
Qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière
Sois mon secours et ma joie
Passé de l’ombre à Ta lumière
J’ai mis mon espoir en Toi

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

10ème Station : Jésus est dépouillé de ses vêtements

Suprême humiliation, Jésus est dépouillé de ses vêtements.
« Les soldats prirent ses vêtements et en firent quatre parts, une pour chacun d’eux.
Ils prirent aussi la tunique mais elle était sans couture. Ils se dirent donc les uns aux autres : Ne la déchirons pas mais tirons au sort celui qui l’aura ! »

Réflexion (prêtre)
Jésus te voilà dépouillé de tes vêtements. Même cela, tu l’acceptes, tu as tout accepté.
Tu as enduré tout ce qui t’a été imposé et tu as offert ta vie pour le Salut des hommes.
Seigneur, même si c’est difficile, prends tout de moi pour le donner aux autres.
Seul, je n’y arriverai pas, mais avec toi c’est possible.

Ensemble prions
Rendons grâce pour tous les soignants, les accompagnants qui par leurs délicates attentions et leur regard d’humanité atténuent les souffrances morales des grands malades. Et méditons encore une fois sur « le pain de ce jour » que nous demandons à notre Père du ciel quand la guérison tarde, quand le handicap s’installe, ou que le grand âge assombrit notre avenir, croyons au « pain de ce jour » qui nous comble et nous apaise pour la journée. Prions pour que nous ayons confiance en cette force qui tel le don de la manne, et renouvelée en nous jour après jour.

Chant

Il s’est abaissé en devenant obéissant
Il s’est dépouillé de sa gloire
C’est pourquoi Dieu L’a élevé et Lui a donné
Le Nom au-dessus de tout nom (bis)
Il est là, Jésus Sauveur
Dieu de tendresse et de paix
Il est là, Il nous sauve,
Il est notre maître et Seigneur (bis)

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

11ème Station : Jésus est cloué sur la croix

Un brigand à sa droite, un autre à sa gauche, Jésus est cloué sur la croix par les soldats. Il s’adresse à son Père : « Père pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ».

Réflexion (prêtre)
Jésus est cloué sur une croix, mais il reste libre, libre de pardonner, même au malfaiteur qui a reconnu sa faute. Devant un corps malade qui lâche et n’obéit plus, devant un homme prisonnier de ses dépendances à l’alcool, à la drogue, aux jeux, face à un handicapé mental, nous portons souvent un jugement faussé.
Aide-nous Seigneur à respecter la dignité des personnes qui nous entourent.

Ensemble prions
Notre Père qui es aux cieux, nous te demandons de pardonner nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Dans nos familles, au travail, dans nos paroisses, préserve-nous de tout jugement, aide-nous à faire le premier pas et à offrir notre pardon, afin qu’à notre tour nous puissions accueillir Ton pardon, notamment par le sacrement de la réconciliation dans nos lieux de vie.

Chant :
Brisé, écrasé, à bout de force, mon cœur gronde.
Seigneur mon désir est devant toi, et rien ne t’échappe.
Tu es mon secours, mon Dieu, Seigneur ne tarde pas.
Je suis pauvre et malheureux, mais le Seigneur pense à moi.

O prends pitié ô mon Seigneur
Mon Dieu, mon Roi, mon rempart mon Sauveur
Ô prends pitié ô mon Seigneur
Mon Dieu mon refuge, Roc de mon cœur.

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

12ème Station : Jésus meurt sur la croix

« Quand arriva l’heure de midi, l’obscurité se fit sur la terre entière jusqu’à trois heures.
Et à trois heures, Jésus clama en un grand cri : « Eloï, Eloï, lama sabachtani ? » ce qui veut dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »... puis jetant un grand cri, il expira. »

Réflexion (prêtre)
Un grand silence s’est installé autour de Jésus. N’ayons pas peur du silence, habitons le avec notre prière.

(Temps de Silence)

Ensemble prions
Notre Père qui es aux cieux, tu connais notre fragilité, c’est pourquoi nous te supplions « ne nous soumets pas à la tentation ». Donne-nous la force de ne pas succomber à la tentation. Permets-nous de comprendre que nous prions non pas pour t’informer de notre souffrance que Tu connais, mais pour nous laisser transformer par Toi. Aide-nous aussi à prier pour tous ceux qui, épuisés par le grand âge ou par une grave maladie, n’ont plus assez de capacité physique ou intellectuelle pour Te prier.

Chant :
O croix, sublime folie
O croix de Jésus–Christ !
O croix, sublime folie
O croix de Jésus–Christ !

Dieu rend par toi la vie
Et nous rachète à grand prix,
L’amour de Dieu est folie
O croix de Jésus–Christ !

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

13ème Station : Jésus est descendu de la croix

La foule a disparu. Seuls restent les proches, et Joseph d’Arimathie, qui a demandé le corps de Jésus.

Réflexion (prêtre)
Jésus a connu la souffrance physique mais aussi la solitude, et l’angoisse de la mort. Confions à Marie nos peurs, Elle saura nous comprendre, Elle qui a accompagné son fils jusqu’au bout de son pèlerinage terrestre.

Ensemble prions
Notre Père, toi seul peux nous délivrer du mal ! Enlève en nous tout ce qui nous divise et étouffe l’Espérance. Nous te le demandons pour nous, mais surtout pour ceux et celles qui ne peuvent faire ce chemin de croix aujourd’hui. Pensons à nos frères et sœurs, qui à cause de l’aggravation subite de leur maladie ou de leur handicap n’ont pu participer à ce chemin de croix. Nous les confions Marie, maintenant, et à l’heure de la mort de tous ceux qui abordent leur fin de vie sur notre terre dans une grande solitude.

Chant :
Je te salue Marie comblée de grâces
Le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie Marie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de tes entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu
Oh ! prie pour nous, pauvres pécheurs
Dès maintenant et jusqu’à l’heure de notre mort, Amen.

Ave Maria (x5)

Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons
Parce que tu as sauvé le monde par ta Sainte Croix

14ème Station : Jésus est mis au tombeau

« Le soir venu, prenant le corps de Jésus, Joseph d’Arimathie l’enveloppa d’un linceul neuf et le déposa dans un tombeau qu’il venait de se faire tailler dans le roc.
Puis il roula une pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla. »

Réflexion (prêtre)
Pour notre regard d’homme tout parait fini. Mais Jésus est pareil à la semence qui va bientôt germer, et il compte sur nous tous ici rassemblés, pour être à notre tour semence, que nous soyons en bonne ou mauvaise santé, et quel que soit notre jeune ou grand âge !

Ensemble prions
Seigneur, par ta croix tu nous fais renaître. Que chaque croix que nous voyons ou portons, nous rappelle le don de ta Vie pour nous, traçons sur nous lentement un grand signe de croix (+) avant de te chanter :

Notre père qui êtes aux cieux
Que ton nom soit sanctifié
Que ton règne vienne
Que ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel
Donne nous aujourd’hui
Notre pain de ce jour
Pardonne nous nos offenses
Comme nous pardonnons aussi
A ceux qui nous ont offensé
Ne nous laisse pas entrer en tentation
Mais délivre nous du mal
Car c’est à toi qu’appartiennent
Le règne, la puissance et la gloire
Pour les siècles des siècles
Amen

Jésus est ressuscité des morts

Seigneur Jésus, le Vivant, le dernier mot n’est pas la mort, mais Pâques, le triomphe de la Vie, le triomphe de l’amour sur le mal. L’impuissance de ta mort et l’obscurité du tombeau sont remplacées par la Lumière de l’Amour qui vainc toute haine. Le Dieu de Vie t’a ressuscité de la mort et tu nous conduis avec toi sur le Chemin de Vie.

Réflexion (prêtre)
Par sa résurrection, Jésus nous ouvre la porte de la Vie Eternelle, une vie auprès de Dieu, dans la louange et la joie. Il nous invite à participer à cet échange d’amour…bien que nous ne soyons pas toujours réceptifs à cet amour divin…
Accueillons la joie que nous donne le Christ.
Le Christ est ressuscité ! Le Christ est vraiment ressuscité !

Ensemble prions

Seigneur nous te remercions pour tout ce que tu as fait pour nous. Tu es toujours le Chemin, la Vérité et la Vie de notre vie éternelle. Aide-nous à te suivre jusqu‘au bout de l’amour, toi qui nous mène à la sainteté, avec l’aide de l’Esprit Saint. Affermis notre foi et développe notre espérance des cieux nouveaux et de la terre nouvelle.

Chant :

Levons les yeux, voici la vraie lumière,
Voici le Christ qui nous donne la paix !
Ouvrons nos cœurs à sa miséricorde,
Notre Sauveur est au milieu de nous !

Jésus-Christ le Fils de Dieu fait homme
Vient demeurer au milieu de son peuple !
Regardez ! Voici l’Emmanuel !
Dieu avec nous, venu dans notre chair !

Il est Dieu, il est notre Lumière
Rayon jailli du cœur très saint du Père.
Sa clarté embrase l’univers,
Il est la vie illuminant la nuit !

Bénédiction du Père

Tu as porté celui qui porte tout,
Notre Sauveur en ton sein a pris chair.
Porte du Ciel, Reine de l´univers,
Ô Marie, nous te saluons !

Tu accueilles, servante de Dieu,
L´ange des Cieux.
La promesse en toi s´accomplit :
Tu as dit ´ oui ´ !




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10