Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Avent 2015
Article mis en ligne le 26 novembre 2015
Imprimer logo imprimer

L’Avent (du latin adventus, « venue, avènement »)
est le temps liturgique, d’une durée de 4 semaines, précédant la fête de Noël.
Ce temps de préparation à la célébration de la naissance de Jésus est marqué
par la symbolique de l’attente et du désir.
[La couleur liturgique du temps de l’Avent est le violet - Le Gloire à Dieu
est omis les dimanches de l’Avent.]

Le premier dimanche de l’Avent marque le début d’une nouvelle année liturgique.

Qu’est-ce que l’Avent ? Cliquer ici


« FAMILLES, VIVEZ LA MISERICORDE DE DIEU - DIEU VOUS AIME MALGRE VOTRE MISERE »

UNE PROPOSITION DU
DIOCESE DE LA REUNION

Le 8 décembre, le Pape François ouvrira l’Année Jubilaire de la Miséricorde. Nous proposons à nos familles de vivre de temps de l’Avent avec l’Année Jubilaire de la Miséricorde.

« La miséricorde est le propre de Dieu dont la toute-puissance consiste justement à faire miséricorde. » (…) « Patient et miséricordieux », tel est le binôme qui parcourt l’Ancien Testament, pour exprimer la nature de Dieu (n° 6). La miséricorde est le pilier qui soutient la vie de l’Eglise. Dans son action pastorale, tout devrait être enveloppé de la tendresse par laquelle on s’adresse aux croyants (n° 10) …L’Eglise a pour mission d’annoncer la miséricorde de Dieu, cœur battant de l’Evangile (n° 12)… Miséricordieux comme le Père, c’est donc la « devise » de l’Année
Sainte
(n° 14)
[Extraits de l’annonce du Jubilé par le Pape François]

« Combien je désire que les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu ! Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du Règne de Dieu déjà présent au milieu de nous. »
[Pape François – Rome 15 avril 2015]

« Jésus Christ est le visage de la miséricorde du Père. » (MV 1)
Gardons le regard tourné vers Lui, qui toujours nous cherche, nous attend, nous pardonne ; si miséricordieux qu’il ne s’effraie pas de nos misères. Par ses plaies, il nous guérit et pardonne tous nos péchés. Et la Vierge nous aide à être miséricordieux avec les autres comme Jésus l’est avec nous.
[Pape François – Régina Caeli 12 avril 2015]

Quatre semaines pour nous préparer à accueillir Jésus, le cadeau
du Père Miséricordieux à notre famille :

• Famille, Jésus connaît tes misères (1ère semaine)
• Famille, Jésus te cherche (2ème semaine)
• Famille, Jésus t’attend (3ème semaine)
• Famille, Jésus t’offre son pardon (4ème semaine)

MESSAGE DES EVEQUES DE LA CEDOI 2015

Chers frères et sœurs,

Dieu vous aime et aime vos familles. Dieu nous aime tous ! Telle est l’espérance qui nous habite et que nous voudrions vous transmettre. Nous les évêques des diocèses et vicariats des îles de l’Océan Indien réunis du 29 août au 4 septembre en Assemblée Plénière à Saint Gabriel, Rodrigues, nous nous sommes mis à l’écoute des réalités familiales de nos îles avec leurs ombres et lumières.

Ayant écouté ces familles venant d’horizons différents, des personnes engagées dans l’accompagnement des familles dans nos diocèses/vicariats nous constatons que les familles de nos îles vivent dans une société qui connait bien des mutations.

Ces mutations sont souvent porteuses d’un mieux vivre mais elles sont aussi source de crises. Les vagues de la modernité entrent dans nos maisons. Elles transforment nos manières de vivre et secouent aussi les fondations au point parfois de les ébranler. Par exemple, nous ne pouvons plus aujourd’hui parler de famille selon un modèle unique. Si la famille traditionnelle avec un père, une mère et des enfants est pour nous le modèle de la famille, aujourd’hui d’autres figures de familles composent notre société. Cependant, toutes les familles aspirent à un chemin de bonheur.

La maison Eglise est elle aussi touchée par ces mutations. Le modèle du mariage tel qu’il nous a été donné depuis les origines est contesté. Cependant, annoncer la Bonne Nouvelle aux familles remet en valeur la grâce de l’alliance conjugale. L’Evangile est une Bonne Nouvelle quand le sacrement du mariage est proposé comme un don qui enrichit et fortifie la famille.

Ces mutations sont comme un appel pour l’Eglise à aller vers les familles afin de les rejoindre dans leurs situations concrètes. En allant vers les personnes, l’Eglise propose l’Evangile comme une lumière et la foi comme une expérience personnelle de la rencontre avec le Christ. Cette foi vécue dans la famille transforme son quotidien. Cette foi vécue en communauté fait de l’Eglise la Famille des familles.

Une Eglise qui va vers les autres suscite chez ses membres le désir de se mettre au service de toutes les familles. Aujourd’hui, même si l’Eglise semble démunie à cause de la diminution des prêtres, elle rejoint les personnes dans la diversité de leurs situations grâce à des laïcs qui, au nom de leur baptême et de leur confirmation, annoncent l’Evangile en communion avec les prêtres, les diacres et les consacré(es). L’appel de fidèles laïcs à de nouveaux ministères sera le signe d’une communauté vivante qui se donne les moyens de rejoindre les plus éloignés.

Durant notre Assemblée nous avons été touchés par le témoignage de pardons donnés et reçus au sein de familles ; par la persévérance à consolider les couples et à Construire les familles. Le Pape François, dans le sillage du synode sur la famille, nous invite à prendre en 2016 ces chemins de miséricorde déjà empruntés par tant de familles. Dieu est miséricorde. Faisons de nos maisons des lieux où l’on s’ouvre à la miséricorde et au pardon de Dieu.

L’Eglise, Famille des familles, est appelée elle aussi à devenir « un oasis de la miséricorde de Dieu  » (cf. Pape François) pour soulager ceux qui sont blessés et accueillir ceux qui se sentent exclus de la maison Eglise.

Dans la société également, nous sommes appelés à devenir porteurs de la miséricorde que nous aurons nous-mêmes accueillie les uns avec les autres.

C’est Jésus-Christ qui nous révèle le vrai visage de la miséricorde de Dieu. Un Dieu qui se fait proche de chaque personne, de chaque famille dans la singularité de sa vie.

Merci aux familles de nos îles qui, dans des circonstances souvent difficiles, sont des lumières d’espérance.

Familles. Dieu vous aime ! Familles, merci de témoigner de la miséricorde de Dieu !

S.E. Mgr Maurice PIAT, Port-Louis – Ile Maurice

S.E. Mgr Alain HAREL, Saint-Gabriel - Rodrigues

S.E. Mgr Gilbert AUBRY, Saint-Denis – La Réunion

S.E. Mgr Denis WIEHE, Port-Victoria - Seychelles

S.E. Mgr Charles MAHUZA YAVA, Archipel des Comores

Nous pouvons lire ce message en famille, en groupe ou personnellement
et partager nos réflexions.
Nous pouvons aussi méditer quelques paragraphes de la
bulle d’indiction du Jubilé de la Miséricorde « Misericordiae Vultus » (MV) Cliquer ici
que le Pape François a écrite pour nos Eglises.

PRIERES

PRIERE A JESUS, SOURCE DE MISERICORDE

Seigneur Jésus, ta miséricorde et ta bonté sont infinies.
Tu es vraiment le Christ,
le Chemin, la Vérité, la Vie.
Nous reconnaissons ton règne d’amour
sur nous et sur le monde.
Augmente notre foi,
afin que nous t’aimions davantage.
Donne-nous d’accomplir fidèlement ta volonté.
Rends nos projets conformes aux vues de ton cœur.
Bénis notre famille, notre maison, nos travaux.
Mets en nous la confiance et la paix.
Mets entre nous l’entente et l’unité.
Réconforte-nous dans nos peines
et renouvelle notre espérance.
Que ton Esprit fasse de nous les témoins
de ton Amour et de ta Miséricorde.
Cœur de Jésus,
plein d’amour et de bonté,
nous avons confiance en Toi.

SEIGNEUR JESUS, TRANSFORME-MOI TOUT EN MISERICORDE

Fais que mes yeux soient miséricordieux, pour que jamais je ne juge selon les apparences et ne soupçonne personne, mais que je voie, dans toutes les âmes, ce qu’elles ont de beau et qu’à toutes je sois secourable.
 
Fais que mes oreilles soient miséricordieuses, toujours attentives aux besoins de mes frères et jamais fermées à leur appel.
 
Fais que ma langue soit miséricordieuse pour que jamais je ne dise du mal de personne, mais que pour tous j’aie des paroles de pardon et de réconfort.
 
Fais que mes mains soient miséricordieuses et pleines de charité, afin que je prenne sur moi tout ce qui est dur et pénible pour alléger ainsi les fardeaux des autres.
 
Fais que mes pieds soient miséricordieux et toujours prêts à courir au secours du prochain malgré ma fatigue et mon épuisement. Que je me repose en servant !
 
Fais que mon cœur soit miséricordieux et ouvert à toute souffrance. Je ne le fermerai à personne, même à ceux qui en abusent, et moi-même je m’enfermerai dans le Cœur de Jésus. Jamais je ne dirai mot de mes propres souffrances. Puisse ta Miséricorde se reposer en moi, Seigneur !
Transforme-moi en toi, car tu es mon TOUT.
(Sr Faustine)


• 1ère semaine :
Famille, Jésus connaît tes misères
• 2ème semaine :
Famille, Jésus te cherche
• 3ème semaine :
Famille, Jésus t’attend
• 4ème semaine :
Famille, Jésus t’offre son pardon

(Source : Diocèse de la Réunion)

Forum
Répondre à cet article



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2017 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10