Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement
Article mis en ligne le 22 mai 2019
Imprimer logo imprimer

Comme tous les vendredis le Saint Sacrement est exposé à l’église de 7h00 à 11h30.
N’hésitez pas à venir adorer Jésus !

de 7h00 à 10h30 l’adoration est silencieuse.
de 10h30 à 11h30 une animation est proposée.

L’amour circule entre le Père, le Fils et l’Esprit.
L’unité des trois personnes de la Trinité s’enracine en cet amour
que chacun donne et reçoit, un amour qui est source de paix.
Aujourd’hui, le Christ confirme à ses disciples
qu’ils sont invités à entrer dans cette communion profonde.

« Béni soit Dieu le Père, et le Fils unique de Dieu, ainsi que le Saint-Esprit »
Ensemble chantons en accompagnant ces paroles au geste de bénédiction
du signe de la Croix : au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen

En ton Nom, Seigneur, nous sommes là,
Tous réunis devant Toi (bis)
Honneur au Père, Honneur au Fils,
Honneur à l’Esprit du Dieu Tout Puissant. (Bis)

Oui, Seigneur, en ton nom nous sommes là réunis devant Toi.
Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu
et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec nous tous.
Portons le nom béni de Dieu à tous les hommes.

Tu es grand Dieu Saint, loué soit ton nom !
Tu es grand Dieu fort, et nous célébrons
Dieu de tendresse
Ta miséricorde et ton amour !

Le Seigneur est tendresse et pitié, Son amour est patient.
Il relève tous les accablés, La bonté de Dieu est pour ses enfants. 

Oui Dieu Trinitaire, Père, Fils et Esprit Saint, tu es grand et nous te louons,
Tu es Saint, Miséricordieux.
Au-delà de nos tourments, tu viens nous chercher où que nous soyons.
Jésus, tu viens relever chacun de nous dans nos faiblesses,
tu nous prends dans tes bras pour nous conduire vers ton Père.
Entends le cri de ceux qui souffrent, de ceux qui n’arrivent plus à se relever...
Jésus, nous avons confiance en Toi

-silence-

Au-delà des océans / Tu es venu me chercher
Au-delà de mes tourments / Ton amour a triomphé
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur à se confier à ta voix !

Tu viens relever le faible / Tu le prends dans tes bras
Tu le conduis vers ton Père / Qui le console ici-bas
Entends le cri de ma prière / Sois mon secours et ma joie
Passé de l’ombre à Ta lumière / J’ai mis mon espoir en toi !

Puisque ma vie passera, En Toi je veux demeurer
Puisque tu triompheras, Mon cœur en Toi veut s’ancrer
Montre-moi la splendeur et la beauté qu’il y a
A t’obéir de tout cœur à se confier à ta voix !

Oui Seigneur, je mets mon espoir en toi...
Nous te confions tous ceux qui nous ont demandés de prier pour eux.
nous te confions particulièrement les malades…
les jeunes qui passent en ce moment des examens…
Les familles qui traversent de grandes difficultés...
Nous te confions toutes les mamans que nous fêtons ce dimanche…
Nous te confions aussi toutes les femmes
qui n’arrivent pas à avoir d’enfants… celles qui sont seules...
Dieu trinitaire, que ton Esprit Saint soit répandu sur notre terre
et que le feu de ton amour brûle en nous toujours…

Viens, Esprit Saint, répands sur notre terre
Le feu de ton amour et brûle en nous toujours.
Viens manifester ton amour et ta bonté
À tous tes enfants qui te cherchent en vérité.
Viens nous libérer de la mort et du péché
Viens nous consoler, Esprit Saint, ô viens !

Viens renouveler dans la foi, la charité,
Tous les serviteurs de ton Église assemblée.
Viens nous réchauffer, que nous puissions proclamer :
Jésus est Seigneur ! Esprit Saint, ô viens !

Viens, répands tes dons, que nous vivions pour ton Nom.
Viens nous transformer, Toi l’Esprit de Vérité.
Donne-nous ta joie, viens, Esprit de sainteté,
Viens nous embraser, Esprit Saint, ô viens !

Alléluia, il est vivant / Alléluia, Gloire à son nom
Alléluia, il est vivant / Alléluia, gloire à Dieu.

Tu es la Résurrection, Tu es la Vie
Qui croit en Toi ne mourra jamais
Tu es la Résurrection, Tu es la Vie
En Toi, vie éternelle.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (14, 23‑29)
« L’Esprit Saint vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit  »
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. » Acclamons la Parole de Dieu !

Alléluia, il est vivant / Alléluia, Gloire à son nom
Alléluia, il est vivant / Alléluia, gloire à Dieu.

La Parole de Dieu est semée en nos cœurs
Heureux qui la reçoit et la fait fructifier
La Parole de Dieu est semée en nos cœurs
Heureux ceux qui la donnent.

-Méditation-
« L’Esprit-Saint vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »
Nous sommes dans les toutes dernières heures de la vie de Jésus,juste avant la Passion.L’heure est grave, Jésus va passer de ce monde à son Père. Mais, Jésus est paisible ,et , c’est lui qui rassure ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. » « Je vous donne ma paix. » comme il nous rassure nous-aussi : « Sois sans crainte petit troupeau, je suis avec vous jusqu’à la fin des temps. »
Jésus annonce lui-même ce qui va se passer « Je pars vers le Père. » ;
Jésus présente son départ comme la condition et le début d’une nouvelle présence : « Je m’en vais et je reviens vers vous. »
Les mots de Jésus sont comme un testament pour ses disciples .Jamais, ils n’oublieront ces paroles .Pourquoi ? Parce que le Père leur enverra un Défenseur au nom de Jésus , et ce Défenseur, les aidera non seulement à garder sa parole, à s’en souvenir, mais surtout à la mettre en œuvre.
Jésus ouvre le cœur de ses disciples et leur explique l’Ecriture : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, mon Père l’aimera , nous ferons chez lui notre demeure. » Jésus nous révèle une des clés de la vie chrétienne : la méditation de la Parole est comme un Sacrement de sa Présence.
Nous n’avons pas la présence physique de Jésus ,mais, pour celui qui l’aime, quelle merveille !d’avoir sa pensée, sa parole.Car, la parole de Jésus n’est pas une « chose » mais « Quelqu’un » qui nous invite à nous mettre au service de nos frères par amour pour lui et pour l’humanité.
Jésus parti,l’Esprit Saint, le Maître intérieur,vient prendre le relais de la Parole du Père.
L’Esprit Saint c’est Dieu lui-même qui prolonge la présence, la parole et l’action de Jésus et du Père.
C’est l’Esprit qui communique toute la vie de Dieu à l’humanité .
C’est l’Esprit qui aide l’Eglise à découvrir,à comprendre , à vivre le mystère de Dieu et de l’homme.
Sous l’influence de l’Esprit, l’Eglise change, se transforme et progresse.
« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. »
La paix c’est le souhait habituel des juifs en Israël. Mais ici , il s’agit d’une paix qui est une présence réconfortante : c’est le souhait pascal de Jésus ressuscité à ceux qu’il aime.
La paix de Jésus nous est donnée pour oser chaque jour suivre Jésus et lui dire : « Jésus, je t’aime, je veux demeurer avec toi , je veux garder ta parole. »
Jésus qui nous aime très fort ,désire faire sa demeure en nous et il nous invite à garder sa Parole.
Quand Jésus habite en nous ,nous recevons aussi l’amour de son Père et de l’Esprit Saint.
Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse. Que son visage s’illumine pour nous .
Que son Esprit nous éclaire, nous fortifie ,nous aide à garder sa Parole !
Viens Seigneur Jésus, viens dans le cœur de chacun de nous !
Viens Seigneur Jésus, le monde a tant besoin de toi !
Viens Seigneur Jésus, viens, nous t’attendons.

1 - Que l’Esprit de vérité vienne sur nous maintenant
Pour que nous puissions te ressembler et savoir prier. (bis)
Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
Que ton règne vienne. Amen
2 - Que ton règne vienne, que ton règne vienne,
Que ta volonté soit faite dans nos vies. (bis)
Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
Donne-nous aujourd’hui le pain qui nourrit.
3 - Oh pardonne-nous, Oh pardonne-nous
et à ceux qui nous offensent, nous pardonnons. (bis)
Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
Délivre-nous du mal, garde-nous d’être tentés.
4 - A toi seul le règne, à toi seul le règne,
à toi la puissance, La gloire aux siècles des siècles. (bis) 
Amen.

Saint Esprit, je t’adore, Sois le maître et Seigneur de mon cœur.

1. Reçois la gloire, l’honneur et l’adoration,
Car tu es Dieu avec le Père et le Fils.
Tu es Seigneur sur toute la création.
Sois ma louange, toute ma vie et mon chant.

2. Remplis ma vie, ô Esprit de vérité,
Révèle-moi les profondeurs de Dieu.
Sois ma lumière, ma sagesse et ma vision,
Forme en mon cœur la véritable adoration.

3. Souffle de vie, crie en moi : Abba Père !
Feu dévorant, embrase mon cœur d’amour.
Brasier ardent, enseigne-moi à aimer,
à pardonner et à toujours tout espérer.

-silence-

Mon Dieu je crois, j’adore, j’espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas,
qui n’espèrent pas, qui n’adorent pas et qui ne vous aiment pas.
Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit,
je vous adore profondément et je vous offre les très précieux
Corps, Sang, Âme et Divinité de notre Seigneur Jésus-Christ,
présent dans tous les Tabernacles du monde,
en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences,
blasphèmes et oublis par lesquels Il est lui même offensé.
Par les mérites infinis de son Cœur Sacré et du Cœur Immaculé de Marie,
je vous demande la conversion des pauvres pêcheurs,
la paix dans le monde entier et notre propre conversion. Amen.

Tu es grand, Seigneur, Tu es grand, Seigneur. (bis)
Magnifique, digne de louanges, Tu es grand, Seigneur. (bis)

Seigneur, ce dimanche c’est la fête des mères.
Nous voulons te rendre grâce, te dire merci pour nos mères,
celles qui sont encore parmi nous et celles qui t’ont rejoint.
Oui, Seigneur, merci pour nos mères qui, les premières,
nous ont fait connaître ce que signifie aimer et être aimé.
Par leur amour, c’est ton amour qui se révèle à nous.
Par leur sourire, c’est ta joie qui nous rejoint.
Par leurs mots d’encouragement et de consolation, c’est ta voix que nous entendons.
Seigneur, Tu as créé la maman avec un cœur semblable au tien.
Nous Te demandons de bénir la maman heureuse et bien entourée,
la maman oubliée, la maman violentée, la maman rejetée, la maman adoptive,
la maman endeuillée, la maman malade, qui se prépare à aller te rejoindre.
Toi Seigneur qui peux tout par ton Esprit Saint, donne-leur Ton Amour et Ta tendresse.
Mets dans leur cœur Ta Paix, Ta Joie, et accorde aux mamans comblées
de savoir consoler la maman oubliée.
Merci Seigneur pour les mères, les grands-mères et les futures mères.
Montre-leur Ta bonté en leur faisant vivre ce dimanche la plus belle des journées.
Amen.

-silence-

Seigneur, je te rends grâce pour ma maman !
Sainte vierge Marie, Mère de Jésus et notre mère,
nous te confions toutes les mamans.

1- Mère chérie, dès ma tendre jeunesse
Ta douce image, a su ravir mon cœur
En ton regard je lisais ta tendresse
Et près de toi, je trouvais le bonheur.

Vierge Marie, au Céleste rivage
Après l’exil, j’irai te voir toujours
Mais ici-bas, ta douce Image
C’est mon Perpétuel Secours !

2- En exauçant, ma naïve prière
Tu me montrais, ton amour maternel
Te contemplant, je trouvais sur la terre
Un avant-goût, des délices du Ciel.

3- Lorsque je lutte, ô ma Mère chérie
Dans le combat tu fortifies mon cœur
Car tu le sais, au soir de cette vie
Je veux offrir des Prêtres au Seigneur !

4- Toujours, toujours image de ma mère
Oui tu seras, mon bonheur mon trésor
Et je voudrais, à mon heure dernière 
Que mon regard, sur toi se fixe encore.




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10