Bandeau
PAROISSEMOUFIA
Slogan du site
Descriptif du site
Adoration du Saint Sacrement "Fête Dieu"
Article mis en ligne le 21 juin 2019
Imprimer logo imprimer

Ce dimanche, c’est la fête de l’Eucharistie.
Le Pape François, demande à des millions d’adorateurs
d’être en communion avec lui en nous unissant dans la prière
en ce jour de la Fête-Dieu.
Merci à vous tous d’avoir répondu présent à ce temps de prière
comme témoignage profond de la foi qui contemple le mystère du Dieu vivant,
présent au milieu de nous par son Corps et son Sang.
Je vous souhaite à tous une bonne fête du Saint Sacrement !

« Venez approchons-nous de la table du Christ ».

 Venez approchons-nous de la table du Christ,
Il nous livre son corps et son sang.
Il se fait nourriture, pain de Vie Éternelle,
nous fait boire à la coupe des Noces de l’Agneau.

- La Sagesse de Dieu a préparé son vin,
elle a dressé la table, elle invite les saints :
Venez boire à la coupe !" Venez manger le pain !
Soyez la joie de Dieu, accourez au festin !"

- Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien,
sur des prés d’herbe fraîche, il nous fait reposer
Il restaure notre âme, Il nous garde du mal,
quand Il dresse pour nous la table du Salut.

Pain qui donne la vie, Christ et Seigneur, louange à toi !

Traçons sur nous le signe de la croix

 
Jésus, Vérité éternelle, nous croyons que tu es réellement présent
dans l’Eucharistie. Tu es ici, dans ton Corps, ton Sang, ton Ame et ta Divinité.
Nous entendons l’invitation que tu nous adresses :
« Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra éternellement »

Je suis le pain vivant, descendu du ciel
Qui mangera ce pain vivra à jamais
Et le pain que moi je donnerai
C’est ma chair pour la vie du monde

Ce pain d’amour pour l’homme quand dans le désert, la manne tombe en allégresse
Ce pain d’amour pour l’homme nourrit et libère et donne sens à sa promesse.

Oui Seigneur Tu es le Pain vivant descendu du ciel
C’est par ta grâce que nous nous approchons de toi…

(nous avons demandé aux paroissiens de déposer leurs intentions de prière dans un panier au pied du Saint Sacrement qui seront offerts lors des messes de ce weekend)

1. Tout mon être cherche, d’où viendra le secours,
Mon secours est en Dieu, qui a créé les cieux.
De toute détresse, il vient me libérer, Lui le Dieu fidèle, de toute éternité.

C’est par ta grâce, que je peux m’approcher de toi,
c’est par ta grâce, que je suis racheté.
Tu fais de moi une nouvelle création,
de la mort tu m’as sauvé par ta résurrection

2. Tu connais mes craintes, tu connais mes pensées.
Avant que je naisse, tu m´avais appelé.
Toujours tu pardonnes, d´un amour infini. Ta miséricorde est un chemin de vie.

Oui Seigneur, Tu connais le cœur de chacun.
Tu comprends et pardonnes toutes nos fautes !
Accueille-nous dans ta miséricorde infinie
Dieu entend ma plainte, pitié exauce ma prière

Dieu entends ma plainte, pitié exauce ma prière, 
Des terres lointaines je t’appelle quand le cœur me manque
Tu me conduiras jusqu’au rocher trop loin de moi
Car tu es pour moi un refuge face à l’ennemi.

O prends pitié, ô mon Seigneur 
Mon Dieu, mon Roi, mon rempart, mon Sauveur 
ô prends pitié, ô mon Seigneur 
Mon Dieu mon refuge, Roc de mon cœur.

Brisé, écrasé, à bout de force, mon cœur gronde. 
Seigneur mon désir est devant toi, et rien ne t’échappe. 
Tu es mon secours, mon Dieu, Seigneur ne tarde pas. 
Je suis pauvre et malheureux, mais le Seigneur pense à moi.

Soyez fort prenez courage, vous tous qui espérez le Seigneur. 
Moi je suis sûr de toi, je dis tu es mon Dieu 
sauve moi par ton amour, toi qui as vu ma détresse. 
Sur ton serviteur, que s’illumine ta face.

Je te louerai, ô mon Seigneur, Car tu entends la plainte de mon cœur 
J’exalterai... ta grandeur, Tu t’es fait proche de ton serviteur 
Tu as entendu le cri de mon cœur... 
 
 

Oui Seigneur, tu entends le cri de mon cœur
Envoie ton Esprit Saint sur nous tous ici présents…
Sur tous ces enfants qui passent en ce moment des examens...
Envoie ton Esprit Saint sur tous les prêtres,
pour tous les ministres de l’Eucharistie, pour toutes les personnes
qui peinent à gagner leur pain, et nous pensons particulièrement aux chômeurs...
Envoie ton Esprit Saint sur tous ceux qui souffrent, les malades qui recherchent guérison du corps et de l’âme. Les familles qui se déchirent,
les enfants sans amour. Les personnes qui ont perdu un être cher…

Vois nous tous ici présents, tu sais ce dont nous avons besoin.
Sois notre lumière, notre paix, notre espoir se trouve en toi.
Précieux Saint-Esprit, viens sanctifier nos vies...

Combien immense est ton amour, Tu nous couvres de ta grâce.
Toi, la lumière, toi, notre paix, notre espoir se trouve en toi.
Grande est ta miséricorde, ta vérité nous transcende.
Ta main puissante nous a conduits depuis si longtemps.
Précieux Saint-Esprit, souffle de Dieu, notre ami,
Viens remplir nos cœurs de la gloire du Père.
Précieux Saint-Esprit, oh, viens sanctifier nos vies.
Apprends-nous à marcher dans tes pas.

Nous nous mettons debout pour écouter la Parole de Dieu

Alléluia, il est vivant / Alléluia, Gloire à son nom
Alléluia, il est vivant / Alléluia, gloire à Dieu.

Tu es la Résurrection, Tu es la Vie / Qui croit en Toi ne mourra jamais
Tu es la Résurrection, Tu es la Vie / En Toi, vie éternelle.

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel, dit le Seigneur ;
si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (9, 11b-17)
«  Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés  »
En ce temps-là, Jésus parlait aux foules du règne de Dieu, et guérissait ceux qui en avaient besoin. Le jour commençait à baisser. Alors les Douze s’approchèrent de lui et lui dirent : « Renvoie cette foule : qu’ils aillent dans les villages et les campagnes des environs afin d’y loger et de trouver des vivres ; ici nous sommes dans un endroit désert. » Mais il leur dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répondirent : « Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons. À moins peut-être d’aller nous mêmes acheter de la nourriture pour tout ce peuple. » Il y avait environ cinq mille hommes. Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante environ. » Ils exécutèrent cette demande et firent asseoir tout le monde. Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction sur eux, les rompit et les donna à ses disciples pour qu’ils les distribuent à la foule. Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés ; puis on ramassa les morceaux qui leur restaient : cela faisait douze paniers. – Acclamons la Parole de Dieu.

Alléluia, il est vivant / Alléluia, Gloire à son nom
Alléluia, il est vivant / Alléluia, gloire à Dieu.

La Parole de Dieu est semée en nos cœurs
Heureux qui la reçoit et la fait fructifier
La Parole de Dieu est semée en nos cœurs
Heureux ceux qui la donnent.

-Méditation-

Prions
Gloire et louange à Toi, Seigneur Jésus, Pain Vivant qui nourrit les foules
en leur parlant du règne de Dieu. Innombrables, aujourd’hui, sont les foules
affamées, les refugiés politiques, les migrants, les victimes de guerre,
de terrorisme, de violences. Fais que résonne en nos cœurs l’appel
que tu adressais à tes disciples : « donnez-leur vous -mêmes à manger. »
De tout cœur, nous t’implorons d’intercéder auprès du père de toute consolation et de toute bénédiction pour qu’il donne à tous et à toutes le « pain de ce jour. » Amen !

-ADORATION -

Ô Jésus, digne es-tu de recevoir la louange et l’honneur. (bis)
Tu es Dieu et je suis à toi / Tu es Dieu, Tu es Dieu
Tu es Roi et je fléchis les genoux devant toi, O mon Roi

Tu es Saint et tu sièges en majesté, dans la gloire, dans les cieux (bis)

Me voici devant le Saint-Sacrement, c’est toi Dieu que je viens adorer.
Toi qui es Père, Fils et Esprit-Saint.
Je sais que tu es là présent dans cette hostie exposée à notre adoration.
Tu m’attendais, et me voici…

-silence-

Me voici encore Seigneur pour être auprès de toi
Je t’appelle au secours parfois au milieu de l’effroi
Aujourd’hui je ne demande rien dans la fraîcheur du matin
Je suis venu te dire que je t’aimais
Je t’aime Seigneur, les mots me semblent imparfaits
Mais je sais que tu vis dans mon cœur et dans ses profondeurs
Je t’aime Seigneur, ton amour reste le même
Je suis venu te dire que je t’aimais
Me voici encore Seigneur après ces beaux discours
Ces symphonies inachevées sur la portée du jour
Cette fois je ne peux garder le silence devant toi
Je suis venu te dire que je t’aimais

Oui Seigneur je t’aime.
J’ai laissé toutes mes occupations de côtés pour passer un moment avec toi.
J’arrive le cœur et l’esprit encombré de tout ce qui me préoccupe.
Je dépose toute ma vie, celle de mes proches, mes joies et mes peines
au pied de ton autel. Entre tes mains Seigneur, je m’abandonne...

-silence-

Entre tes mains j’abandonne tout ce que j’appelle mien.
Oh ! Ne permets à personne, Seigneur, d’en reprendre rien !
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Entre tes mains j’abandonne tout avec bonheur.
Je n’ai pas peur de te suivre sur le chemin de la croix.
C’est pour toi que je veux vivre, je connais, j’aime ta voix.
Oui, prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Sans rien garder, je te livre Tout avec bonheur.
Tu connais mieux que moi-même tous les besoins de mon cœur.
Et, pour mon bonheur suprême, tu sais me rendre vainqueur.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Je ne vis plus pour moi-même, mais pour mon Sauveur.
Prends mon corps et prends mon âme ; Que tout en moi soit à toi !
Que par ta divine flamme, tout mal soit détruit en moi.
Oui ! Prends tout, Seigneur ! Oui, prends tout, Seigneur !
Prends mon corps et prends mon âme ; Règne sur mon cœur !

Humblement nous venons à toi / Nous t’offrons nos vies
Que nos cœurs s’unissent à ta croix / Par ce don, tu nous guéris

1-Voici offerts, ce pain, ce vin
Transforme-les, Dieu d’amour
Pour que nous vivions.

2- Accueille-nous / Pauvres et petits
Transforme-nous, Dieu d’amour
Pour que nous vivions.

Nous t’adorons, ô Père dans ton temple, 
Nous t’adorons en Esprit et en vérité,
Tu habites nos louanges, 
Nous t’adorons en Esprit et en vérité. 
Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs, 
Je désire habiter dans ton temple. 
Car un jour près de toi, vaut mieux que mille ailleurs, 
Je désire habiter dans ta maison Seigneur

1 - Le Seigneur nous a aimés comme on n’a jamais aimé.
Il nous guide chaque jour comme une étoile dans la nuit
Quand nous partageons le pain, il nous donne son amour.
C’est le pain de l’amitié, le pain de Dieu.

C’est mon corps : prenez et mangez !
C’est mon sang : prenez et buvez !
Car je suis la vie et je suis l’amour,
O Seigneur, emporte-nous dans ton amour !

5 - Le Seigneur nous a aimés comme on n’a jamais aimé.
Il rassemble tous les hommes et les fait vivre de sa vie,
Et tous les chrétiens du monde sont les membres de son corps,
Rien ne peut les séparer de son amour.

6 - Le Seigneur nous a aimés comme on n’a jamais aimé.
Au hasard de ses rencontres par les villes et les cités
Il révèle son amour et nous parle de son père
Et chacun retrouve espoir en l’écoutant

1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie,
Que ma bouche chante ta louange.
Tu es pour nous un rempart, un appui,
Que ma bouche chante ta louange.
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur,
Que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint !
Que ma bouche chante ta louange.

Sois loué Seigneur, pour ta grandeur,
Sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur,
Ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange.




puce Plan du site puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2015-2019 © PAROISSEMOUFIA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.10